AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 oops. fail of name. (marco)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

☆ crazy administrator
Tom Felton
Tom Felton



☆ in hollywood since : 26/07/2017
☆ interviews : 962 ☆ crédits : « dublín. (ava) & violent delights. (sign) »

MessageSujet: oops. fail of name. (marco)   Sam 1 Déc - 14:06


≈ ≈ ≈
{ oops. fail of name. }
crédit/ tumblr ✰ marco reus.

Un match de foot se jouait ce soir et Tom avait prévu de le regarder dans son salon. Il avait même acheté quelques bières qu’il avait déposé dans le frigidaire afin qu’elles soient bien fraiches au moment venu. Sauf que sa soirée ne se passa guère comme il l’avait prévu. Alors qu’il se préparait à téléphoner à un livreur de pizza, il eut la désagréable surprise de constater que sa télévision ne fonctionnait plus. Il était maudit, ce n’était guère possible. Lui qui avait réussi à virer son cousin de l’appartement pour être tranquille, voilà que maintenant il allait devoir se battre avec la technologie. Ce n’était vraiment pas de chance. Il imaginait déjà la réaction de Thomas, cousin et colocataire, s’il lui annonçait que la télé venait de griller devant lui. Il finirait sans l’ombre d’un doute par l’accuser. Mais il faut croire qu’il était malchanceux lorsqu’il s’agissait des appareils électroniques. Il ne devait guère être compatible avec la technologie. Le jeune homme avait bien une autre télévision mais dans sa chambre et se connaissant, il finirait probablement par s’endormir devant. Il avait tendance à dormir dès qu’il était couché, ses yeux se fermant automatiquement. Soupirant, il décida de s’habiller afin de sortir. Il avait eu connaissance que certains matchs étaient diffusés dans certains bars, c’était l’occasion ou jamais de voir si cette information était vraie ou non.

Tom enfila sa veste et marqua un rapide mot à son colocataire au cas où celui-ci rentrerait. Bien entendu, il ne lui signala pas que la télévision ne marchait plus, il lui laissait la surprise. Qui sait, peut-être qu’avec lui, elle déciderait de fonctionner de nouveau. Si cela devait arriver, Tom se promit de ne plus jamais l’allumer. Ce serait sa punition pour ne jamais fonctionner lorsque lui en avait le plus besoin. Lorsqu’il sortit de l’immeuble, il grimaça en voyant le temps qu’il faisait. Il aurait du prendre un parapluie, ce n’était décidément pas sa soirée. Faisant signe à un taxi, il donna l’adresse d’un bar qu’il connaissait plutôt bien. Il s’y était déjà rendu avec quelques amis mais jamais en période de foot. Il faut bien avouer que les américains étaient plus portés par le football américain que sur le traditionnel. Lui-même ne suivait que les matchs exceptionnels mais aujourd’hui c’était son équipe qui jouait alors forcément, il allait être supporter. Sans le drapeau et le maquillage. Il y avait tout de même une limite.

Remerciant le chauffeur d’un sourire et payant bien entendu sa course. Il n’allait guère partir comme un voleur, il fut surpris de voir du peuple à l’intérieur. Il dut même jouer des coudes pour atteindre le compteur afin de pouvoir commander une bière. L’ambiance était au rendez-vous et il fut bien vite plongé dans cette atmosphère. Tom ne compta plus le nombre de fois où il faillit faire un malaise en voyant le ballon près des buts. Ni les cris qu’il avait poussés, il aurait sans doute un souci de voix le lendemain mais qu’importe. Il devait bien reconnaître que c’était tout de même plus agréable. Mais manque de chance pour lui et pour sa patrie anglaise, l’équipe perdit. Il se retint de râler et lorsque l’arbitre siffla la fin de match, il bougea afin d’accéder à la sortie. Mauvais joueur lui ? Juste un peu. Sauf qu’il bouscula une personne. « Oh pardon. » dit-il en se mordillant la lèvre avant de froncer les sourcils. Son visage ne lui semblait pas inconnu. « Vous êtes Marcus ? » Il cligna des yeux pour être certain de ne pas être sous l’effet de sa bière.

_________________

feltson. — i realized i was thinking of you, and i began to wonder how long you'd been on my mind. then it occurred to me: since i met you, you've never left. »;; @astra.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
Marco Reus
Marco Reus


/
☆ in hollywood since : 14/11/2018
☆ interviews : 119 ☆ crédits : (c) à voir

MessageSujet: Re: oops. fail of name. (marco)   Dim 2 Déc - 16:45

oops. fail of name

citation citation...

Regard qui ne quitte pas l’écran. Y a ce sport que t’aimes tant dessus. Joueurs que tu connais pour la plupart qui y participent. Certains de noms, d’autres pour les avoir rencontrés à des soirées, d’autres en matchs. Amis aussi alors que tu souris bêtement devant le gosse. Et t’es fier. Fier qu’il fasse partie de son équipe nationale. Parce qu’il le méritait le gamin aux pieds d’or. Celui qui vous faisait tous un peu rêvé en club. Parce qu’il avait encore cette chose que vous n’aviez plus. Il avait le temps. Le temps de faire tout ce qu’il voulait et le monde qui lui tendait les bras. Quand toi, t’avais le temps qui te pressait d’accomplir tout rapidement. Parce que ton corps vieillissait et que la fin se rapprochait un peu plus à chaque match, ou à chaque nouvelle blessure. Tu lui enviais aussi un peu ça, le corps qui ne faisait pas encore trop souffrir. Parce qu’il pouvait tout faire sans en ressentir de mal le lendemain. Et toi, y avait les arrêts réguliers à cause des blessures. Corps qui avait toujours eu un peu trop de mal. C’était comme ça. T’avais fini par t’y faire même si ça t’avait pourri l’existence. Il connaissait pas encore les désillusions Jadon. Pas les vraies. Celles de rester à la maison alors que ton équipe gagne une coupe du monde. Celle de voir son rêve partir en fumée à quelques minutes de s’envoler pour le Brésil. Peut-être qu’il le connaitrait un jour. Mais tu lui souhaitais pas. A vrai dire, tu le souhaitais à aucun.

Cris de victoire de certains. Déception dans le regard des autres. C’était comme ça le foot. Il fallait un gagnant et un perdant. Est-ce que tu étais heureux du résultat ? Tu t’en moquais. Il était de ces équipes que tu ne soutenais pas réellement, encore plus lorsqu’il s’agissait d’équipes nationales. Bien sûr tu aimais le jeu de certaines. Mais ton cœur ne battait que pour ta chère Mannschaft. Ce match regardé, c’était parce que tu vivais foot. Tu aimais ça. Stratégies que tu regardais. Futures stars ou vieux briscards. Tu étudiais tes adversaires comme tu aimais voir du beau jeu. Et y avait eu du beau jeu ce soir. Mais le résultat restait logique au vue de ce qu’il s’était passé sur le terrain. Peut-être pas au niveau de la qualité des deux équipes mais certainement en fonction de ce qui avait été réalisé. SMS envoyé au gamin. Parce qu’il avait bien joué. Et que t’avais hâte de rejouer avec lui à Dortmund la semaine d’après. Bière demandée. Et ton visage qui se décompose quand tu trempes tes lèvres dans la boisson. Un jour, peut-être, les américains apprendraient ce qu’était de la vraie bière. Ils avaient peut-être bien des choses mais leurs goûts en terme de boisson restaient plus que limités. Heureusement que l’Europe allait bien mieux de ce point de vue-là.

« Oh pardon. » Visage qui se retrouve non loin du tien alors que tu t’es fait légèrement bousculé par une personne cherchant à quitter le bar. Peut-être un anglais. Parce qu’il en a l’accent. Et puis, il te fait face et tu le reconnais. Tu clignes des paupières. Une fois. Deux fois. Est-ce que tu rêvais ? Parce que c’était un peu cette personne que tu rêvais de rencontrer depuis des années qui se trouvait devant toi. Celle que t’avais bien trop détesté en regardant Harry Potter alors que t’étais gosse. Et puis il t’avait impressionné. Qui décide de jouer le rôle d’un méchant à son âge. Et qui le joue aussi bien que lui. Malfoy. Personnage aussi détestable qu’attachant dans le fond. Si complexe. Et lui, lui il l’avait si bien joué. Est-ce que t’étais fan ? Peut-être. Peut-être pas. T’étais juste intrigué. Trop intrigué. Trop intrigué. « Vous êtes Marcus ? » Est-ce qu’il savait qui tu étais ? Ou est-ce qu’il t’inversait avec quelqu’un d’autre qui s’appelait vraiment Marcus ? Marco, Marcus. C’était proche. Et tu ne savais plus sur quel pied danser. T’avais l’impression de devenir plus petit alors que lui te semblait immense, impressionnant. Y a son regard que t’arrives pas vraiment à soutenir et tu sens le rouge qui te monte un peu aux joues. Maudite peau un peu trop pâle. Parfois, tu enviais les autres. Ceux pour qui les émotions n’étaient pas aussi visibles. Puisqu’il paraissait qu’ils prenaient autant de coups de soleil, mais tu en doutais tout de même vu ceux que tu avais déjà pris parfois. Peau bien trop pale. Région bien trop peu lumineuse de la Ruhr. « Marco. » Et puis tu lui tends la main. « Vous… Vous savez qui je suis ? » Parce que parfois, t’oublies un peu que t’es à la télé tous les week-ends et qu’on peut être acteur et fan de foot.


_________________

Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
Tom Felton
Tom Felton



☆ in hollywood since : 26/07/2017
☆ interviews : 962 ☆ crédits : « dublín. (ava) & violent delights. (sign) »

MessageSujet: Re: oops. fail of name. (marco)   Mar 4 Déc - 15:10


≈ ≈ ≈
{ oops. fail of name. }
crédit/ tumblr ✰ marco reus.

Tom devait bien reconnaître que c’était plaisant de regarder un match de football avec du monde, même si la plupart de ses voisins lui étaient inconnus. Mais dans une ville comme Los Angeles, c’était tout à fait normal. Surtout que Tom était loin d’être un homme qui adorait faire des virées dans tous les bistrots du coin. Au contraire, il était plutôt du type à rester chez lui, bien au chaud avec son entourage. Mais il faut croire que ce soir, il faisait une exception. Une bière à la main, Tom ne put s’empêcher de râler face à cet arbitre qui lui semblait si incompétent. Néanmoins, il restait tout de même aimable. Il n’était pas le genre de téléspectateur à insulter quiconque sous prétexte qu’il n’avait pas accordé la bonne faute. Même si ce n’était pas l’envie qui lui démangeait de le faire, il avait tout été bien élevé. Regarder le match était tellement stressant. D’une part parce que le chronomètre défilait et le stress du résultat approchait. Et de l’autre, parce qu’on ne pouvait connaître réellement le gagnant qu’à la toute fin. On n’était jamais à l’abri d’une mauvaise surprise ou du bonne, tout dépendait laquelle des équipes on soutenait. Serrant son verre dans la main, ses yeux s’écarquillèrent en voyant l’autre équipe marquer. Il soupira et décida de ne plus regarder l’écran de télévision pendant quelques minutes. Peut-être que c’était juste lui qui portait malchance à les visionner. Il faut bien avouer que d’ordinaire, il regardait simplement les résultats sur son téléphone. Tom allait bien finir par croire qu’il portait tout simplement la poisse à cette équipe.

C’était terminé à son plus grand désarroi. Il était dépité, c’était pourtant un beau match et les joueurs avaient bien joué mais l’autre équipe avait été meilleure. C’était comme ça, un point c’est tout. Il y avait toujours un vainqueur et un perdant. Même dans la vie de tous les jours de toute manière. Payant son verre, il s’apprêta à sortir du bar, ne voulant pas entendre les supporters se prendre la tête si jamais la situation s’envenimait. Sauf que dans sa hâte, il bouscula quelqu’un. Son visage lui sembla familier et il fut soudain frappé d’un éclair de génie. Ce n’était pas souvent que cela arrivait, il devait bien l’admettre. Marcus. Oui, c’était ça son prénom, il en était certain. Par contre, son nom de famille ne voulait guère lui revenir à la mémoire. Tom aurait très bien pu le saluer et partir, mais non il avait tenu à clarifier cet instant. Après tout, peut-être que c’était un simple sosie. Le jeune trentenaire le regarda d’un air assez curieux avant que celui-ci ne le corrige. Oups. « Oh… Je suis vraiment désolé. » Marcus. Marco. Comment avait-il pu confondre vraiment ? Tom lui sourit gêné afin de s’excuser. Peut-être aurait-il dû se taire et passer son chemin, cela lui aurait surement évité la honte. Il n’était vraiment pas doué pour retenir les prénoms, il faut croire. Il espérait tout de même que l’autre jeune homme ne le prenne pas mal. Après tout, lui-même serait sans doute un peu vexé qu’on se trompe sur son prénom. Certes, il avait été appelé de nombreuses fois par son personnage dans Harry Potter, Draco mais ce n’était guère la même chose. C’était comme si au lieu de Tom, on le nommait Paul. Il l’aurait un peu en travers de la gorge surtout que ce n’était pas un prénom compliqué à retenir. « Oui bien sûr que je sais qui vous êtes. Enfin, presque vu que visiblement, je me suis trompé dans votre prénom. » dit-il en se passant une main derrière la nuque, encore gêné de son prénom. « J’espère que vous ne m’en voulez pas pour ça. » Et là, Marco lui répondait que oui, ce serait la fin. Tom n’aurait plus qu’à sortir du bar et aller creuser un trou pour s’y cacher. Le jeune homme avait beau l’air d’être quelqu’un de confiant, au fond de lui, ce n’était guère le cas. Surtout lorsqu’il se retrouvait face à des personnes qu’il reconnaissait. Il ne savait jamais comment agir avec eux.

_________________

feltson. — i realized i was thinking of you, and i began to wonder how long you'd been on my mind. then it occurred to me: since i met you, you've never left. »;; @astra.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
Marco Reus
Marco Reus


/
☆ in hollywood since : 14/11/2018
☆ interviews : 119 ☆ crédits : (c) à voir

MessageSujet: Re: oops. fail of name. (marco)   Jeu 6 Déc - 1:49

oops. fail of name

citation citation...

Y a le match qui se termine. Et contrairement à beaucoup de monde ici, tu ne ressens rien. Pas de joie, pas de déception. Juste un match comme un autre qui venait de se terminer. Un match comme tu pouvais en regarder un certain nombre. Avec des amis, seuls, tout dépendait des matchs. Il y avait ceux que tu ne voulais pas rater mais que tu étais obligé de ne pas voir. Parce que tu jouais en même temps. Et parfois, tu prenais le temps de les regarder après coup. Ou vous les analysiez avec le coach. Matchs des futures équipes à jouer. Mais ce soir, c’était pour l’ambiance et l’amusement que tu étais là. Tu reconnais les têtes sur le terrain et ça te suffit. Petit monde qu’était le vôtre. Tous si différents mais possédant tous une même passion. Celle de taper dans un ballon. Ou celle de protéger des buts. C’était bien ceux qui t’impressionnaient le plus, les gardiens. Eux qui devaient garder leur sang froid. Eux pour qui chaque erreur pouvait signifier défaite. Eux et l’énorme pression qu’ils pouvaient avoir sur les épaules. Jamais tu n’aurais pu avoir ce rôle. Non, tu préférais largement leur mettre des buts. Ou construire le jeu qui permettait aux autres d’en mettre. Peut-être que tu aimais ça encore plus que de marquer. Faire jouer les autres. Les sublimer. Faire d’eux les joueurs qu’ils méritaient d’être parce que tu préférais leur faire une passe que de mettre un but moche. Ne pas tenter les faire jouer. Nouveau poste que tu adorais alors que ton regard pouvait glisser sur le terrain, entre les lignes, réfléchissant à l’endroit où tu la mettrais. Et puis les replacer, les recadrer, leur donner des consignes pour que ça fonctionne. Et ça fonctionnait. Tu l’avais vu les appliquer certains de tes conseils ce soir le gamin. Et ça t’avait fait sourire. « Oh… Je suis vraiment désolé. » Tu vois la gêne sur son visage alors qu’il s’excuse. Et tu te dis que t’étais pas en train de rêver. Il te connaissait ? Et tu comprenais pas comment c’était possible. Parce que c’était le grand acteur. Celui qui parcourrait le monde, qu’avait fait cette série de film dont t’avais attendu chaque sortie avec impatience à défaut de lire les bouquins. Et lui, celui que tu rêvais un peu de rencontrer, il savait qui t’était. « Oui bien sûr que je sais qui vous êtes. Enfin, presque vu que visiblement, je me suis trompé dans votre prénom. » Gêne sur ton visage. Tu sais pas trop quoi répondre à ça. Parce que t’aurais jamais pensé un seul instant que lui pouvait savoir qui tu étais. Lui, Tom Felton. Celui que t’avais admiré parce qu’il te paraissait tellement plus vieux. Toi gamin ballon au pied et lui déjà sur la scène internationale, propulsé par un rôle que tous connaissaient – ou presque. « J’espère que vous ne m’en voulez pas pour ça. » Lui en vouloir ? Alors qu’il savait qui t’était ? Comment ça aurait pu être possible. « Non, non, pas du tout. » Y a le silence. Et y a ton regard qui croise le sien quelques secondes. Et puis tu le détournes un peu gêné. Parce que tu sais pas vraiment quoi lui dire. Tu sais pas vraiment quoi faire alors qu’il est là. Alors que depuis que t’es petit tu te demandes qui il est derrière le masque. Qui il est derrière la méchanceté de Drago. Ce qu’il est d’autre que l’acteur un peu trop talentueux à tes yeux pour avoir pris un tel rôle et l’avoir joué aussi bien à son âge. « J’vous imaginais plus vieux. » Ca sort comme ça. Parce que maintenant qu’il est là, alors qu’y que le silence un peu lourd. Y a cette illusion qui explose. Celle que t’avais bâti au fil des ans parce qu’il avait grandi sous les feux de la rampe quand tu grandissais dans l’anonymat.

_________________

Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
Tom Felton
Tom Felton



☆ in hollywood since : 26/07/2017
☆ interviews : 962 ☆ crédits : « dublín. (ava) & violent delights. (sign) »

MessageSujet: Re: oops. fail of name. (marco)   Ven 21 Déc - 15:08


≈ ≈ ≈
{ oops. fail of name. }
crédit/ tumblr ✰ marco reus.

Se tromper de prénoms, vraiment, Tom devrait se mettre des gifles. Pourtant, c’était un peu son métier de se souvenirs des gens qu’il pouvait croiser ou voir. Il n’avait guère voulu passer pour un imbécile et manque de chance pour lui, c’est ce qu’il venait de faire. Le jeune homme se passa une main dans les cheveux en s’excusant. Il espérait tout de même que l’autre homme ne lui en tienne pas rigueur. Tom se dit qu’il devrait vraiment se montrer plus attentif lors des matchs de football. Mais c’était tout de même un miracle qu’il se souvienne de l’avoir déjà vu étant donné le peu de match qu’il regardait. Il pouvait le féliciter pour ça ou c’était trop demandé ? L’option deux était sans doute la plus probable. Après tout, Tom avait beau être un fan de sport, il avait tout de même plus facilité à retenir les noms de sa propre équipe. Après d’autres étaient bien entendus mémorisable étant donné qu’on entendait sans cesse parler d’eux. La plupart du temps, lorsque c’était le cas, Tom ne les aimait pas. La plupart des joueurs célèbres et vraiment connus avait le don de l’agacer. Tom s’excusa de nouveau pour être sur de ne pas créer de malentendus. Par chance, celui-ci ne sembla pas lui en vouloir et il ne put s’empêcher de pousser un soupir de soulagement. Qu’est ce qui se serait passé si cela avait été le cas ? Peut-être que la situation aurait dégénéré et qu’ils en seraient venus aux mains ? Tom avait souvent vu à la télévision des supporteurs se battre à la fin des matchs et vu que certains semblaient bien fêter la victoire – ou se remettre de la défaite tout dépendait du point de vue – c’était fort probable que les caractères ne se chauffent.  

Tom se put s’empêcher de sourire avant qu’un silence ne s’instaure. Es ce qu’il devait partir après ça ? Sans doute. Autant fuir avant que la situation en devienne vraiment gênante et qu’il ne sache plus où se mettre. Mais alors qu’il allait prendre la direction de la sortie, il fut stoppé dans son élan pour la voix de Marco. Il ne s’attendait vraiment pas à ce genre de paroles et il se contenta de le fixer pendant quelques secondes, le temps que son cerveau fonctionne de nouveau. Clignant des yeux, il se demandait s’il avait bien entendu. Venait-il de le traiter de vieux ? Mais c’était bien la première fois qu’on parlait de son âge. D’ordinaire, les personnes qu’il rencontrait, aborder son personnage blond dans la saga. Mais pas son âge. C’était une première. « Je… » Pour le coup, tom ne savait pas quoi dire, il se contentait juste d’ouvrir et de fermer la bouche, tel un poisson rouge. « Je ne sais pas comment je dois le prendre. Je fais plus vieux à la télé qu’en vrai ? » Ce qui serait rassurant et d’un autre côté, pas vraiment. Savoir que le maquillage avait tendance à le faire vieillir était une nouveauté pour lui. Il allait y penser à deux fois maintenant avant de passer devant les maquilleurs. « Et vous me donniez quel âge ? Juste pour savoir. » dit-il avec un sourire, comme pour l’encourager à lui dire la vérité. Il ne risquait pas de le vexer. A moins qu’il le pense réellement très vieux. Là, Tom finirait par se poser des questions. Il n’avait que trente et un ans, ce n’était pas si vieux n’est ce pas ? Il allait finir par se rouler en boule dans un coin si quelqu’un lui disait que oui.  

_________________

feltson. — i realized i was thinking of you, and i began to wonder how long you'd been on my mind. then it occurred to me: since i met you, you've never left. »;; @astra.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
Marco Reus
Marco Reus


/
☆ in hollywood since : 14/11/2018
☆ interviews : 119 ☆ crédits : (c) à voir

MessageSujet: Re: oops. fail of name. (marco)   Lun 7 Jan - 23:00

oops. fail of name

citation citation...

Y a celui que t’avais parfois rêvé de rencontrer qui se trouvait en face de toi. Un acteur que t’avais toujours admiré à partir du moment où t’avais compris à quel point il avait dû jouer un rôle pas facile à l’age qu’il pouvait avoir à l’époque. Qui rêvait d’être Harry Potter à onze ans ? Tout le monde. Et qui rêvait du rôle négatif, celui du méchant Drago. Pas grand monde, tu en étais persuadé. Et avec le temps, après l’avoir détesté dans les films, t’avais compris le talent. Parce qu’il en fallait certainement plus pour son rôle à lui que pour les autres. Parce qu’il fallait aussi le courage de le jouer, de se faire haïr par les gens, avoir le mauvais rôle.

Et puis y a le léger malaise, celui que t’es un peu trop impressionné pour vraiment dissiper. Parce qu’il est un peu cette personne que tu ne pensais pas forcément croiser un jour. Pas dans ses conditions. Pas qu’il te reconnaitrait non plus. Parce qu’inconsciemment, il était à tes yeux la star de tes onze ans et toi le gamin un peu rêveur devant un film. Et puis y a ta remarque qui finit par sortir. Parce que t’avais pas pu t’empêcher. Remarque un peu trop naturelle. Tu t’étais pas posé de question avant de le dire et tu le vois qui bloque un peu. Et c’est là que tu te dis que t’étais un peu con et que t’aurais pas dû dire ça. C’était ridicule d’abord. « Je… » Tu l’observes sans savoir vraiment quoi dire. Y a le silence qui s’installe et tu t’en veux. T’avais dû faire une gaffe. Oui, t’avais fait une gaffe. Et tu ne sais plus vraiment trop quoi dire. « Je ne sais pas comment je dois le prendre. Je fais plus vieux à la télé qu’en vrai ? » Qu’est-ce que tu pouvais répondre à ça ? Tu ne sais pas vraiment. Tu l’observes quelques instants. Est-ce que tu allais le fâcher avec ta réponse ? T’en sais trop rien mais t’espères pas. Mais t’as pas le temps de répondre. Pas entièrement. Parce qu’il reprend avec une autre question. « Et vous me donniez quel âge ? Juste pour savoir. » Il avait un léger sourire le blond et ça te rassurait un peu. Un tout petit peu. Parce que ça voulait certainement dire qu’il ne le prenait pas mal. Pas trop mal. « Je sais pas. Trente-cinq peut-être. » Tu l’observes à nouveau. Bien moins en réalité. La différence d’age était tellement minime maintenant que tu te trouvais en face de lui. « Je crois que je suis resté bloqué à l’époque où j’avais neuf ans et que j’avais l’impression que vous étiez bien plus vieux parce que vous étiez déjà connu. » Et y a le petit rire que tu ne parviens pas à retenir. Stricte vérité. T’avais l’impression qu’il était bien plus vieux, lui sur les tapis rouges alors que tu étais encore qu’un gosse qui jouait dans l’équipe jeune de ton club de rêve. Et puis, il était resté sur son piédestal sans que tu ne vois ce que tu devenais réellement.


_________________

Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
Tom Felton
Tom Felton



☆ in hollywood since : 26/07/2017
☆ interviews : 962 ☆ crédits : « dublín. (ava) & violent delights. (sign) »

MessageSujet: Re: oops. fail of name. (marco)   Lun 14 Jan - 13:44


≈ ≈ ≈
{ oops. fail of name. }
crédit/ tumblr ✰ marco reus.

Tom ne s’attendait pas vraiment à croiser un joueur de foot dans cet endroit mais en y réfléchissant bien, c’était sans doute logique. Après tout, tout joueur devait bien regarder aussi des matchs de temps en temps et c’était une chance pour Tom de le reconnaître. Bien qu’il n’ait guère été capable de se souvenir parfaitement de son prénom mais il ne semblait pas lui en vouloir. C’était un bon point. Certaines personnes pouvaient facilement se vexer si jamais on osait se tromper. La célébrité pouvait rendre les gens susceptibles, Tom avait bien de la chance d’avoir échappé à ça. Il n’aurait guère été de taille à se battre avec l’autre homme. Non pas qu’il n’ait aucune force mais la violence n’était pas une méthode qu’il utilisait tous les jours. Il préférait largement parler au calme plutôt que d’utiliser ses poings. C’était son côté Serpentard qui  devait faire surface quoi qu’en y pensant son personnage aurait plus pris la fuite que d’utiliser la manière douce. Ou bien se servir de son paternel. Mais Tom pouvait parfaitement imaginer la réaction de son père s’il osait lui téléphoner pour ce genre de problèmes. Il risquait fortement de l’envoyer promener. Rien que d’y penser, le jeune homme ne put que sourire. Sa famille lui manquait, peut-être devrait-il tout simplement prendre le premier avion en partance pour l’Angleterre afin de leur faire une visite surprise ?

Se faire traiter de vieux n’était pas une chose dont Tom était habitué. Lui qui craignait de perdre ses cheveux lorsqu’il osait prendre un an de plus, il angoissait déjà de connaître la réponse à sa question. Pourquoi d’ailleurs avait-il ouvert la bouche. Il aurait très bien pu en rire et laisser tomber. Non, il avait fallu qu’il insiste, à croire qu’il aimait se faire du mal. Ses yeux s’écarquillèrent lorsqu’il lui annonça qu’il faisait un gros trente-cinq. Tom ne put s’empêcher de cligner des yeux plusieurs fois pour être certain d’avoir bien entendu avant de laisser apparaître un sourire. « Ça va, je suis un peu rassuré, tu ne m’as pas vieilli de beaucoup. Je commençais à avoir peur sur le coup. » dit-il en riant. « Je n’ai que trente-et-un ans donc tu y étais presque. » Tom se passa une main dans les cheveux avant d’écouter ses paroles. Il devait admettre que pour certaines personnes, les acteurs avaient tendance à toujours être plus vieux. Sans doute parce que la plupart des adultes jouait souvent des adolescents. « Et pourtant, je n’avais que treize ans à l’époque d’Harry Potter. Mais on m’a vu vieillir au fil des années alors je ne peux pas t’en vouloir. » dit-il avec un sourire. Surtout qu’il avait changé pendant les tournages. Et certains vêtements avaient tendance à rendre plus âgé, à son plus grand désespoir. Ainsi que la barbe, peut-être devrait-il la couper se dit-alors qu’il se passait une main dessus. Enfin s’il osait l’enlever, là il aurait une vrai tête de bébé, il n’avait pas de juste milieu avec lui. Soit il faisait trop jeune, soit trop vieux. Pas de chance.  

_________________

feltson. — i realized i was thinking of you, and i began to wonder how long you'd been on my mind. then it occurred to me: since i met you, you've never left. »;; @astra.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: oops. fail of name. (marco)   

Revenir en haut Aller en bas
 
oops. fail of name. (marco)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» Oops... didn't know you were here
» Memorial Marco Pantani (1.1) =====> Burgel (Lampre)
» Ligue Retro : FAIL .... Ligue CHL ??
» *Oops* It's me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: CENTRAL L.A. :: Echo Park :: Sunset Boulevard-