AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 one brick at a time we watched it fall. (dacre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

☆ crazy administrator
avatar
Perrie Edwards



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 3545 ☆ crédits : lilousilver, bukowskank.

MessageSujet: one brick at a time we watched it fall. (dacre)   Jeu 13 Sep - 19:25


≈ ≈ ≈
{ I’m broken here tonight and darling, no one else can fix me, only you }
crédit/ tumblr ✰ w/@dacre montgomery

Elle s'est transformée en véritable boule de nerfs, ses bras serrés contre sa poitrine alors qu'elle patiente dans le hall de la clinique privée, elle vient de s'enregistrer et la prise de sang a été faite, il n'y a plus qu'à l'analyser, ce qui durera un peu plus longtemps. Une femme s'approche d'elle avec un petit plateau contenant un croissant et un café et le pose sur la table de nuit en regardant la chanteuse avant de lui adresser un sourire. Vous devriez vous installer, ça risque de prendre un peu de temps. Elle propose, chaleureusement, et Perrie s'arrête de faire les cent pas dans la chambre en remerciant doucement la femme pour le plateau. Mais son estomac est tellement tordu qu'elle n'est pas sûre de pouvoir avaler quoi que ce soit, ça serait même plutôt l'inverse, elle se sentait au bord de la nausée. L'anglaise secoue un peu sa tête et se reprend de justesse en ouvrant la porte de sa chambre pour arrêter la femme dans le couloir. Excusez-moi, quelqu'un attend dans la salle... est-ce-qu'il peux venir ? Perrie souffle, son visage incapable d'imprimer un seul sourire à cause de l'angoisse qu'elle ressent, et elle est vite soulagé lorsque la femme accepte d'aller chercher Dacre. Ca lui enlèvera un peu de pression de ne pas attendre seule, surtout si c'est lui qui est là, il lui avait promis d'être présent mais on lui a refusé d'entrer dans la chambre durant le temps de la prise de sang et l'infirmière avait disparue juste après, ne permettant pas à Perrie de demander après lui tout de suite. Installée au bord du lit, presque timidement, comme si le lit allait la dévorer si elle s'installer un peu plus confortablement, elle attend que l'australien la rejoigne, le coeur battant un peu trop fort. Les minutes semblent s'allonger, elle a l'impression que ça fait quinze minutes qu'elle attend alors que ça en fait seulement trois lorsqu'on frappe à la porte et qu'elle se redresse d'un bond, comme électrisé, le ventre tordu à nouveau. Dacre passe le pas de la porte et son coeur semble rater un battement alors qu'elle s'approche de lui. Hey. Elle murmure doucement, en serrant ses mains contre son jogging avant de se mordiller l'intérieur de la joue, s'en voulant presque de la situation, de mettre Dacre dans cet état là. Ca va ? Perrie rajoute en venant poker maladroitement la taille de l'acteur et lui adresse un léger sourire, un peu coincée dans ses gestes, comme si elle n'osait pas vraiment s'approcher de lui. Finalement elle s'éloigne un peu pour montrer le plateau du menton. Si jamais tu as faim, y a un croissant et un café. Normalement ça devait être pour elle mais elle en a aucunement envie, donc vraiment, si ça lui fait plaisir. Elle replace une mèche derrière son oreille en croisant à nouveau ses bras contre elle, offrant un léger sourire vers Dacre, c'est clairement tout ce qu'elle peux faire pour l'instant.

_________________
I’m cute bitch, they call that kawaii. I’m that bitch, I’m your fantasy, all you hoes, could never compare, come for me cunt, don’t you fucking dare. Told you to pop that shit, I’m bubblegum.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9401 ☆ crédits : @;wcsted

MessageSujet: Re: one brick at a time we watched it fall. (dacre)   Jeu 13 Sep - 21:02


≈ ≈ ≈
{ I’m broken here tonight and darling, no one else can fix me, only you }
crédit/ tumblr ✰ w/@perrie edwards

Ton pied a tapé dans cette chaise une nombre incalculable de fois. Sûrement dû aux litres de café que tu as dans l'organisme parce que clairement c'est la seule chose que tu es autorisé à faire ici. Tu sais pas combien de temps ça fait que tu attends, toi l'impatient de nature, t'as vraiment les nerfs qui montent à chaque fois que tu poses les yeux sur l'horloge murale posée en face de toi et qui fait un tic tac insupportable. Personne ne vient te chercher, pas de Perrie, personne, t'es juste comme un con à attendre bêtement dans une salle d'attente, à perdre une journée entière pour un petit test de sang. Entre deux pauses clopes, qui se rapprochent de plus en plus pour faire baisser un peu le taux de stress que tu contiens et éviter de te faire exploser, tu observes juste les gens qui entrent et qui sortent. Parfois avec des gamins. Ça te fait tirer une grimace, les parents ont du passer par-là aussi. Sauf que pour toi, tu espères vraiment que le test sera négatif. Tu ne veux même pas imaginer une autre option. C'est clair et net, et tu l'as déjà été avec Perrie, rien n'a changé pour toi. Dehors, installé au sol, le dos contre un mur en train de fumer, tu te fais sortir de tes pensées par une infirmière un peu essoufflée. Sûrement qu'elle a du te chercher partout pour te dire que tu pouvais enfin retrouver Perrie. Tu la remercies à demi-mots, un peu énervé et sans avoir l'envie de faire la conversation avec elle. Tu jettes le mégot à tes pieds avant de te rendre dans la chambre où Perrie patiente.
Tu observes un peu les lieux, c'est une chambre d'hôpital quoi. En voyant Perrie, tu soupires un peu, passant une main sur ton visage. Salut. Tu lances rapidement avant d'arquer un sourcil. Elle te demande vraiment si tu vas bien ? Magnifiquement bien. Réponds-tu sarcastiquement tout en levant les yeux au ciel, avant de te rendre compte que peut-être ce comportement est pas vraiment approprié au moment. Tu soupires une nouvelle fois, visiblement fatigué et un peu dépassé, aussi agacé d'avoir attendu aussi longtemps. J'ai pas vraiment faim. Surtout si tu ne veux pas rendre ce que t'as dans l'estomac, c'est mieux de rester loin de ce croissant. Finalement tu t'approches un peu plus pour t'installer juste à côté d'elle, sur le lit. Toi, ça va ? Tu ne demandes pas ça pour savoir si elle va bien, surtout pour savoir comment elle se sent, si elle arrive à tenir le coup. Tu ressembles à une guerrière avec ton truc. Tu pointes le petit pansement sur son bras, placé après la prise de sang, en riant un peu pour détendre l'atmosphère et la détendre aussi.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Perrie Edwards



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 3545 ☆ crédits : lilousilver, bukowskank.

MessageSujet: Re: one brick at a time we watched it fall. (dacre)   Ven 14 Sep - 11:18


≈ ≈ ≈
{ I’m broken here tonight and darling, no one else can fix me, only you }
crédit/ tumblr ✰ w/@dacre montgomery

Perrie garde son regard sur Dacre quand il entre dans la chambre d'hôpital, sentant un peu la tension en elle grandir au lieu de diminuer, peut-être que tout ça c'était une mauvaise idée, de lui dire par exemple ce qui n'allait pas, elle aurait dû garder tout ça pour elle. Surtout quand il répond à sa question, un automatisme qui était sorti de ses lèvres, et elle détourne un peu le regard pour l'éloigner de lui et le poser sur le mur qui paraît beaucoup plus intéressant maintenant, c'est sûr. Et la chanteuse retombe dans le silence après lui avoir proposé de quoi manger mais visiblement lui non plus ne peux pas avaler quoi que ce soit. D'accord. Elle replace nerveusement une mèche derrière son oreille et tourne la tête vers Dacre quand il s'installe à ses côtés, un hochement de tête répond à sa question et elle reporte son regard sur la porte en serrant un peu sa mâchoire. Peut-être qu'en la fixant, elle va s'ouvrir et une infirmière va arriver avec les résultats. Peut-être. Lorsque Dacre lui dit qu'elle ressemble à une guerrière, son regard tombe sur le pansement au creux de son bras et elle déglutit un peu pour pouvoir sortir un sourire sur ses lèvres. Difficilement. C'est ça. Elle répond en gardant son regard fixé dessus avant de sentir une envie soudaine de retirer le pansement. Mais elle ne dit rien de plus, elle ne sait pas, de toute manière elle a peur que si elle ouvre la bouche elle sent la nausée revenir. Son regard remonte à nouveau vers la porte et elle remonte un peu ses jambes sur le lit pour les presser contre son buste et poser son menton sur ses genoux. C'est long. C'est tout ce qu'elle trouve à dire alors qu'elle regarde à nouveau vers la porte et comprend que ça ne sert à rien, elle détache son regard pour fermer les yeux et poser son front sur ses genoux, se cachant un peu derrière. Elle n'ose plus vraiment bouger et préfère laisser les minutes défiler, attendant la venue de l'infirmière. Même la télé qu'elle a allumé au tout début ne la distrait pas, les dessins animés qui auraient dû la captiver en temps normal ne lui inspirait rien dans l'instant. Et l'infirmière entre dans la pièce, au bout de clairement trop longtemps pour Perrie, avant de tendre une feuille dans sa direction. La chanteuse a quitté le lit pour récupérer le papier, son regard fixé sur l'infirmière. C'est négatif, votre retard devait être dû à une grosse source de stress. Elle reprend avec un sourire doux pour Perrie qui se contente de resserrer un peu ses doigts sur le papier, elle devrait être soulagée, c'est sûr, mais le reste de la phrase semble vouloir la marquer davantage. Je- Je travaille beaucoup. Merci. Elle glisse dans la direction de l'infirmière qui sourit et sort de la chambre, lui conseillant de se reposer, et Perrie hoche de la tête en regardant la feuille entre ses doigts pour voir marquer noir sur blanc que le test est négatif. Elle inspire doucement et se tourne finalement vers Dacre en lui tendant la feuille pour qu'il la prenne et lise à son tour. On va pouvoir retourner à nos occupations et continuer nos petites vies. Elle annonce avec un sourire sur les lèvres, elle attend de ne plus avoir la feuille entre les doigts pour mieux s'installer sur le lit. Tu peux y aller maintenant, je vais rester encore, ils veulent vérifier les suites de l'opération.

_________________
I’m cute bitch, they call that kawaii. I’m that bitch, I’m your fantasy, all you hoes, could never compare, come for me cunt, don’t you fucking dare. Told you to pop that shit, I’m bubblegum.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9401 ☆ crédits : @;wcsted

MessageSujet: Re: one brick at a time we watched it fall. (dacre)   Ven 14 Sep - 18:48


≈ ≈ ≈
{ I’m broken here tonight and darling, no one else can fix me, only you }
crédit/ tumblr ✰ w/@perrie edwards

C'est froid, ça correspond bien à l'endroit. Tu fronces les sourcils en regardant Perrie, qui visiblement n'a pas envie de faire la conversation, te demandant bien ce que tu fous ici vu que ta présence n'a pas l'air d'être tellement appréciée. Tu lâches un énième soupir, posant ton regard de partout pour chercher quelque chose à laquelle te raccrocher en attendant que le résultat ne tombe. T'es stressé, tu le gardes pour toi parce que tu ne veux pas emmerder Perrie plus que ça, t'as surtout peur d'apprendre la nouvelle que tu ne veux absolument pas apprendre. Tu tentes donc de patienter sagement, jouant avec tes mains, dans un espèce de silence hyper pesant qui te donne juste envie de te barrer. Finalement la seule raison qui te fait rester sur place, c'est Perrie. Même si elle n'est pas décidée à te parler ou même à te calculer. Jusqu'au moment où finalement elle sort un mot. Tu arques un sourcil, sans répondre, pour ce qu'elle a à dire ça ne vaut pas le coup. Oui, c'est long. Tu finis par t'étaler un peu plus sur le lit, sur le dos, tournant le visage vers la télévision puisque c'est la seule chose qui peut te distraire pendant ce long moment qu'est l'attente.
Quand la porte fini enfin par s'ouvrir, tu te redresses d'un coup, visualisant l'infirmière qui revient pour annoncer la nouvelle. Négatif. Putain c'est comme un poids qui s'envole, d'un coup, avec un seul mot. Tu souffles, tellement soulagé d'apprendre ça, sans forcément le montrer sur ton visage qui reste plus ou moins stoïque. T'es content d'entendre ça, mais pas forcément d'être arrivé jusque là. Elle te passe la feuille avec le résultat du test, tu jettes un rapide coup d’œil avant de relever le regard vers Perrie qui t'annonce que c'est terminé et que tu peux t'en aller. Tes sourcils se froncent une nouvelle fois, pas bien sûr de comprendre où elle veut en venir. C'était bien la peine d'me déplacer. Dis-tu d'un air agacé en te levant du lit, c'est surtout toute cette attente qui t'as foutu dans un mauvais pas, t'as du mal à ne pas râler. Tu plies la feuille de papier que tu finis par jeter à la poubelle, tu vois pas trop l'utilité de le garder maintenant que tu as ta réponse. Je pensais qu'on pourrait fêter ça ou juste oublier cette journée de merde. Parce que clairement c'est une bonne journée de merde. Et puis vous avez entièrement le droit de décompresser après tout ça. Mais, d'accord, on va attendre. T'hausses les épaules, sans vraiment lui demander son avis t'annonces clairement que tu vas aller nulle part. Tu peux pas la laisser comme ça, puis tu n'as pas franchement envie non plus.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Perrie Edwards



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 3545 ☆ crédits : lilousilver, bukowskank.

MessageSujet: Re: one brick at a time we watched it fall. (dacre)   Ven 14 Sep - 19:54


≈ ≈ ≈
{ I’m broken here tonight and darling, no one else can fix me, only you }
crédit/ tumblr ✰ w/@dacre montgomery

Elle est soulagé d'entendre la nouvelle, c'est sûr, mais il y a quelque chose qui la retient, bêtement, sans qu'elle ne puisse montrer clairement cette satisfaction. Elle ne comprend pas pourquoi mais sait que ça ira mieux plus tard, quand elle aura tout avalé et que ça sera passé cette histoire. C'est sans doute pour ça qu'elle dit à Dacre qu'il peux partir sans prendre plus que ça la situation en considération et elle redresse son regard vers lui, bien décidé à encaisser ce qu'il raconte. Il n'est visiblement pas très heureux de la manière dont les choses se déroule et Perrie vient mordiller l'intérieur de sa joue en essayant de ne pas trop y penser, en espérant qu'il ne lui en voudra pas trop longtemps. L'anglaise le regarde jeter la feuille dans la poubelle et redresse son regard vers lui ensuite tout en croisant ses jambes sur le lit, jouant distraitement avec la ficelle de son jogging. Perrie redresse son regard vers Dacre quand il parle de faire la fête et qu'il va attendre, un peu surprise de sa réponse, il ne s'attendait clairement pas à ce qu'il dise ça, et elle se mordille la lèvre pendant une seconde. T'es pas obligé. Elle rajoute doucement en le regardant et soupire une seconde. Ca sera pas long. Elle ne veux pas lui infliger ça en plus. L'australien ne semble pas prêt à quitter la chambre d'hôpital pour autant et Perrie soupire devant son entêtement, lui fait signe ensuite de se rapprocher du lit pour venir glisser sa main sur son haut et le tirer vers elle. C'est bon, reste. Perrie souffle avec l'ombre d'un sourire sur ses lèvres, en se demandant ce qu'elle ferait sans ce crétin de toute façon, et attend qu'il soit installé sur le lit pour venir se blottir contre lui, sa tête posée sur son épaule, elle redresse un peu son regard vers lui et vient prendre sa main dans la sienne. Merci. Elle reprend doucement en venant embrasser sa mâchoire du bout des lèvres, après tout c'est sûr que de le savoir là et pas ailleurs dans ce genre de moment, ça la rassure.

_________________
I’m cute bitch, they call that kawaii. I’m that bitch, I’m your fantasy, all you hoes, could never compare, come for me cunt, don’t you fucking dare. Told you to pop that shit, I’m bubblegum.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9401 ☆ crédits : @;wcsted

MessageSujet: Re: one brick at a time we watched it fall. (dacre)   Ven 14 Sep - 22:27


≈ ≈ ≈
{ I’m broken here tonight and darling, no one else can fix me, only you }
crédit/ tumblr ✰ w/@perrie edwards

Quitte à être déjà sur place, autant le rester. Puis tu te vois mal laisser la chanteuse toute seule après cette journée de merde, toute cette épreuve qui a du vraiment l'épuiser, autant que toi. C'est peut-être aussi un brin égoïste parce que tu n'as pas envie de rentrer, pas tout de suite. Bien que tu sois un brin énervé, ce qui te rend légèrement sarcastique et de mauvaise compagnie, tu insistes quand même pour rester et attendre encore un peu avant de pouvoir sortir de cet endroit pourri. Rien que la perspective de quitter cet endroit et juste oublier totalement cette épreuve te détend un peu, même si clairement tu vas avoir besoin d'une longue et bonne nuit de sommeil pour ne plus être ce foutu sac de nœuds. En attendant, tu tentes un peu d'oublier pour te concentrer un peu plus sur la blonde qui n'est plus recroquevillée sur elle-même, c'est déjà un bon point. Enfin t'imagines. Honnêtement tu n'es plus sûr de rien à cet instant précis, tu sais juste que tu viens d'échapper à un sacré problème et que tu dois t'en contenter. Quand elle te dit que tu n'es pas obligé, tu lui lances un regard comme pour lui dire 'sérieusement ?' comme si tu allais te faire changer d'avis. Tu lui offres tout de même un petit sourire, un peu léger, avant de venir te réinstaller à nouveau à côté d'elle, sur le lit d'hôpital. Merci m'dame, vous êtes bien bonne. Tu ris un peu, comme si tu attendais son accord pour rester. Tu cales ta tête contre la sienne, fixant un point sur le mur sans vraiment t'en rendre compte avant de baisser les yeux sur sa main qui vient prendre place dans la tienne, la serrant un peu. J'suis content que ce soit terminé. T'avoues à la blonde, la regardant du coin de l’œil pour voir un peu sa réaction. Tu n'exploses pas de joie non plus, t'es juste vraiment soulagé, puis elle l'a dit elle-même, un père comme toi c'est pas possible. On aurait fait des parents terribles. Et diaboliques. Dis-tu en riant, avant de soupirer une nouvelle fois. Ça t'a vraiment épuisé mentalement parlant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: one brick at a time we watched it fall. (dacre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
one brick at a time we watched it fall. (dacre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» feuilles de brick
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: NORTHEAST :: Medical Center-