AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What do you say about that ? (Dacre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

☆ private planes
avatar
Kendall N. Jenner


so call out my name.
☆ in hollywood since : 01/08/2018
☆ interviews : 244 ☆ crédits : alysandre. ; delreys. ; SIAL.

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Sam 29 Sep - 15:48


   
What do you say about that ?
Une fois dans mon coin, je préfère rester silencieuse et me calmer. Ça ne sert à rien de continuer à faire ma tête de mule : je ne vais pas gâcher bêtement mon cours et encore moins celui des autres, qui n'ont rien demandé. Waw, on appelle ça la maturité. Lorsque j'entends à nouveau mon prénom, je lève la tête, surprise, mais je me lève pour aller jusqu'à la scène sans broncher. Je me demande quand même ce qui m'attend. Je regarde Dacre tout en écoutant ses consignes, et alors que je commence déjà à réfléchir à qui imiter, il me propose tout de suite de le faire lui. Je hausse d'abord les sourcils, amusée, un sourire au coin des lèvres - probablement le premier sourire sincère depuis que Dacre et moi sommes dans la même pièce. - Ok.. J'attrape alors un élastique dans ma poche pour me faire vite une petite crotte un chignon sur la tête, histoire que mes cheveux longs ne me gênent pas.

- Je peux ? Je demande à une élève assise au premier rang, pointant du doigt ses lunettes de soleil. Je la remercie d'un sourire et je les mets ensuite avant de me retourner l'espace de quelques secondes, histoire de trouver au moins comment commencer. J'ai bien vu quelques épisodes de Stranger Things, mais à part ça, je ne sais pas grand chose sur Dacre. Tant pis. Quand faut y aller... Les mains dans les poches, je me retourne pour faire face à mes autres camarades, optant pour une démarche nonchalante. - Salut, je suis Dacre Mongtomery et je viens vous faire cours aujourd'hui.  Certains élèves restent impassibles, d'autres sourient déjà, alors j'évite de les regarder pour ne pas craquer à mon tour. - Beaucoup de personnes ne savent pas où elles mettent pas les pieds dans ce métier. Heureusement que votre serviteur est là pour vous aider.  

Je ne sais pas du tout où je vais avec ça, mais maintenant que je me suis lancée, allons-y. - Toi. Je me dirige vers une jeune femme portant un foulard vert. Je secoue la tête en lui retirant le tissu fin et je le secoue devant son nez. - Du vert dans un cours de théâtre ? Ça porte malheur chérie. Je lui rends et je continue mon petit numéro, passant entre mes camarades, distribuant des conseils par-ci par-là. Je me prends de plus en plus au jeu lorsque je retourne vers la scène.

Je fais ensuite le tour de Dacre avant de pousser un soupir des plus dramatiques. - Kendall pitié, rends-toi service et va poser tes fesses sur un podium mais pas dans un décor de cinéma, tu vas gagner du temps. Les rires de mes camarades redoublent et je fais de mon mieux pour garder mon sérieux, moi aussi. J'espère que Dacre ne le prendra pas mal car rien dans ma prestation n'a été fait méchamment ; on va dire que c'est de bonne guerre. Et puis, ça fait toujours du bien de se lancer des fleurs, même indirectement.
code by EXORDIUM. | imgs by giphy


   

_________________

☽☽ You were red, and you liked me 'cause I was blue. But you touched me, and suddenly I was a lilac sky. Then you decided purple just wasn't for you.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9769 ☆ crédits : @; villetchuckie

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Dim 30 Sep - 23:56


≈ ≈ ≈
{ what do you say about that ? }
@kendall n. jenner


Selon toi c'est une bonne idée, cet exercice. C'est un peu ta manière de tendre la main vers Kendall, peut-être. Tu ne sais pas trop en fin de compte, t'es pas vraiment doué pour faire des excuses ou juste tendre la main aux autres, mais quitte à devoir faire face aux regards noirs du jeune mannequin, autant tourner ça à l'avantage de tous. C'est un cours de théâtre après tout. Cette idée d'improvisation est donc la bienvenue et tu attends assez de tout ça. Tu t'installes sur ta chaise, laissant Kendall prendre place dans la pièce, s'infiltrer de toutes ces ondes avant d'ouvrir grand tes oreilles et tes yeux pour ne manquer aucunes miettes. D'autant plus que c'est toi qu'elle va interpréter, alors forcément c'est plus intéressant. Tu pinces tes lèvres quand elle commence, te laissant facilement entrer dans le jeu, riant parfois à ses imitations de ta propre personne. Tu dois bien avouer que c'est assez caricatural, mais elle n'est pas totalement hors sujet. La salle se rempli facilement de rires, ceux de ses camarades, ceux de son professeur et également les tiens. Quand finalement le numéro tire à sa fin, tu es le premier à applaudir, puis tu te lèves de ta chaise. Ok ok, c'était pas trop mauvais. Mais... T'arques un sourcil en direction du mannequin américain, en attendant que la salle ne se calme pour reprendre la parole. La voix était très mauvaise, je parle pas comme ça pas vrai ? Dis-tu en imitant, tentant d'imiter plutôt, le grain de voix de Kendall. Tu lances aux autres élèves qui se mettent à nouveau à rire, avant de te tourner une nouvelle fois vers l'américaine. C'était très bien, tu peux t'asseoir. Même si ça t'arrache un peu la tronche, tu dois bien avouer qu'elle a été plutôt bonne. Elle a le bon esprit et surtout eu la chance d'être tombée sur quelqu'un qui a de l'auto-dérision. Pas besoin de réfléchir pour comprendre la caractéristique que Kendall m'a attribué. Tu parles en faisant quelques pas, marquant une légère pause avant de t'arrêter et faire face à la salle. C'est clair qu'elle me trouve charmant. Lâches-tu finalement en souriant, l'air un peu gamin qui ne traîne jamais bien loin de toi.
Finalement, le vrai professeur qui t'a passé la place le temps d'un instant se lève pour annoncer la fin du cours. Ils ont tous bien travaillé, ils méritent bien de rentrer chez eux et retrouver leurs vies. Le cours se termine donc sous les applaudissements des uns et des autres. Une accolade à ton pote que tu remercies de l'invitation, avant de prendre une main ta veste en jeans qui était posée sur ton siège. En la mettant sur le dos, tu te tournes et observes quelques instants la brune. Sans rancune ? Tu lui demandes de loin, c'est peut-être ta manière bien personnelle de t'excuser.
Revenir en haut Aller en bas

☆ private planes
avatar
Kendall N. Jenner


so call out my name.
☆ in hollywood since : 01/08/2018
☆ interviews : 244 ☆ crédits : alysandre. ; delreys. ; SIAL.

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Sam 6 Oct - 23:14


   
What do you say about that ?
Je ne savais pas trop où j'allais en venir au début de ma prestation, mais je me suis bien vite prise au jeu, circulant entre mes camarades tout en me prenant pour Dacre. Au final, je crois que je m'en sors pas trop mal, mais j'ai quand même une petite appréhension quand je termine. Celle-ci s'estompe cependant bien vite à la remarque de Dacre, et mon rire se mêle à ceux des autres quand il se met à imiter le timbre de ma voix. Oups. C'est vrai que j'aurais pu chercher à la rendre plus rauque, mais je n'avais pas eu envie de paraître trop ridicule.
- Merci. Je souris et je rends les lunettes de soleil à leur propriétaire avant de regagner ma place pour écouter la fin du cours.

Finalement, j'ai l'impression que Dacre n'est pas cet acteur prétentieux que je m'étais imaginée. Sa réflexion m'a vexée lors de notre première rencontre, ce qui est une réaction tout à fait humaine, mais je n'ai pas cherché à voir plus loin que ça. Et je pense que ma réaction en le retrouvant ici l'a profondément amusé. Il n'a pas hésité à en jouer, et quand on y réfléchit bien, il n'a pas eu tout à fait tord : je suis tombée dans son piège comme un poisson mord à l'hameçon, mais au moins, cette mini-dispute m'a prouvé que je pouvais parfois me montrer trop susceptible. J'ai aussi eu l'occasion de lui montrer par deux fois de quoi j'étais capable, alors, tout est bien qui finit bien.

Quand il est l'heure de partir, je me lève pour récupérer mes affaires, avant d'entendre la voix de Dacre dans mon dos. Je me doute qu'il s'adresse à moi, alors je me tourne vers lui et je hoche la tête avec un petit sourire. - Sans rancune. Que tout le monde se détende : la bombe est désamorcée. D'ailleurs, quand je passe près de lui pour quitter la salle, je tends ma main vers lui avant de lancer, comme pour tout recommencer à zéro : - Kendall Jenner. Contente d'avoir eu cours avec toi aujourd'hui. C'est cliché à mort, mais au moins, ça lui prouve que je fais des efforts de mon côté. - Je serais plus aimable la prochaine fois qu'on se croise. Je sais très bien que j'ai un sale caractère parfois, mais ça ne peut pas être pire que lors de mon adolescence.
code by EXORDIUM. | imgs by giphy


   

_________________

☽☽ You were red, and you liked me 'cause I was blue. But you touched me, and suddenly I was a lilac sky. Then you decided purple just wasn't for you.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9769 ☆ crédits : @; villetchuckie

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Ven 12 Oct - 17:27


≈ ≈ ≈
{ what do you say about that ? }
@kendall n. jenner


Le cours se passe bien, c'est même plutôt sympa d'apporter une légère pointe de comédie à tout ça. Ce n'est pas plus mal, surtout qu'il faut dire que l'ambiance est tombée encore plus rapidement qu'un soufflé. Le théâtre c'est pas censé être un endroit avec de telles ondes, il faut pouvoir faire ce qu'on veut et s'amuser. Finalement, ton idée tombe au bon moment et Kendall ne se fait pas prier pour entrer dans le jeu. C'est marrant, tu te marres par moment, entraîné par son jeu et les autres élèves qui assistent au même spectacle. C'est un bon moment, même si t'es censé t'en prendre plein la tronche, tu connais l'auto-dérision, chose importante dans le métier. Quand elle termine, tu applaudis comme tout le monde avant que la fin ne sonne. Dans le fond, t'es agréablement surpris de cette journée et assez content d'avoir accepté cette invitation, aucun regret. Tu vas remercier ton pote avec une accolade amicale, lui promettant que s'il le souhaite tu reviendras. Enfin quand tu aurais, bien évidemment, le temps de le faire. Quelques au revoir aux élèves qui se pressent par la sortie, et tu poses ton regard sur le jeune mannequin alors que tu récupères tes affaires. Peut-être conscient d'être allé un peu loin dans la critique, te permettant peut-être de faire des remarques alors que tu ne la connais pas, tu veux quand même te faire pardonner. Enfin, qu'elle ne parte pas d'ici avec de la rancœur, surtout que tu n'es pas foncièrement quelqu'un de mauvais. Pas que le fait qu'elle ait une telle idée de toi te dérange, dans le fond tu t'en fiches chacun ses idées, mais c'est quand même mieux de ne pas partir fâché. Tu hoches la tête à la réponse, ravi de cette réponse. Sans rancune, c'est une bonne chose. Tu arques un sourcil de surprise quand elle te tend la main, prenant quelques secondes pour comprendre, avant de la prendre et la secouer d'un air amusé. Dacre, c'était cool de te rencontrer. Tu récupère ta main, souriant un peu plus en sa direction. J'essaierais d'être moins... critique ? Dis-tu en riant un peu, conscient que parfois tu es un peu trop brute de décoffrage. Comme quoi, vous avez deux sales caractères. J'peux te payer un verre, pour m'faire pardonner ? C'est la moindre des choses après les misères qu'elle a du subir aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas

☆ private planes
avatar
Kendall N. Jenner


so call out my name.
☆ in hollywood since : 01/08/2018
☆ interviews : 244 ☆ crédits : alysandre. ; delreys. ; SIAL.

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Mer 17 Oct - 20:47


   
What do you say about that ?

Tout est bien qui finit bien : on ne termine pas le cours en se balançant les chaises de la pièce en pleine figure. Plus sérieusement, on en serait jamais venus à de telles extrémités, mais je suis contente que la situation se soit apaisée en l'espace de quelques minutes. Je ne voulais pas qu'il reparte d'ici en ayant une mauvaise idée de moi et je pense que c'était réciproque. Après tout, ça arrive à tout le monde de s'emporter. Je rigole un peu en serrant sa main et je hoche ensuite la tête à sa proposition.

Ça tombe bien, je n'avais rien de prévu après ça. Enfin, j'espérais faire un peu de sport juste après, mais mes abdos peuvent largement attendre. Ça me donne une bonne excuse, mais chut. - C'est parti ! Je lui souris et je le suis jusqu'à la sortie, saluant le professeur de théâtre et les autres élèves encore présents.

Évidemment, un paparazzi est dans la rue (on apprend à les repérer avec le temps), mais ça ne me pose pas vraiment de problème. Je m'apprête à agir comme je le fais toujours dans ce genre de situation : avancer tout en l'ignorant. Sauf qu'il n'a pas vraiment l'air de cet avis, puisqu'il s'avance pour nous parler. Enfin, plutôt parler à Dacre. - Tu peux encore fuir, te laisse pas avoir par le vortex Kardashian ! ... The fuck ? Je me tourne vers le paparazzi, sourcil arqué, avant d'éclater de rire. Il a l'air plutôt fier de sa blague ; allons, on est quand même pas si horribles que ça.  - Bro, méfie-toi d'abord des Trump. Je glisse avec humour avant de secouer la tête.

Arrivant au café non loin, le paparazzi finit par nous laisser tranquilles et je vais m'installer à une table. Je jette quand même un coup d'œil derrière nous, histoire de vérifier qu'il n'ait pas ramené de copain encore plus bizarre, mais non. Heureusement. - Un vortex. Je répète, incrédule. - Ils vont bientôt sortir qu'on est des sorcières ou quoi ? Enfin bref. Je pouffe un peu et un serveur vient à nous pour prendre nos commandes. Je demande une menthe à l'eau et je laisse Dacre se décider avant de me redresser sur ma chaise, un fin sourire aux lèvres. - Alors ? Qu'est-ce qui t'a donné envie de devenir acteur ? Je demande, quand même curieuse de le savoir.
code by EXORDIUM. | imgs by giphy


   

_________________

☽☽ You were red, and you liked me 'cause I was blue. But you touched me, and suddenly I was a lilac sky. Then you decided purple just wasn't for you.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9769 ☆ crédits : @; villetchuckie

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Mar 23 Oct - 0:29


≈ ≈ ≈
{ what do you say about that ? }
@kendall n. jenner


Le moins qu'on puisse dire c'est que le cours a été loin d'être calme. C'est cool, t'aimes bien quand ça bouge. T'avoues avec le recul que t'y as été plutôt fort sur Kendall, c'est jamais bien d'être à la place de celle qui s'en prend plein la gueule, mais c'est pas grave, tu sauras toujours te faire pardonner. Tu lui proposes de sortir, s'en aller déjà de cette salle de classe entre quatre murs et peut-être se poser quelque part en terrasse. Être à Los Angeles, il faut bien pouvoir profiter un peu du soleil, et puis ton fameux teint australien semble disparaître de jour en jour. Tu salues le reste des gens, avant de sortir en compagnie du mannequin. C'est cool qu'elle ait accepté, sortir un peu de ce cadre là ça ne fait pas de mal, et puis après toutes ces péripéties, il faut bien pouvoir se détendre un peu. En tout cas, toi c'est clairement ce dont tu as besoin.

Par contre le chemin vers le café n'est pas de tout repos. Si toi, d'habitude, t'arrives un peu à passer à travers les filets, Kendall n'a pas autant de chance apparemment. Tu restes un peu perplexe, rapidement entouré par des flashs et des cris qui se pressent. Tu enfonces tes mains les poches de ton jeans, baissant un peu la tête pour foncer et surtout ne pas trop faire attention.. bien que ça reste difficile. Te faire emmerder comme ça dans la rue, sans avoir rien demander, c'est clairement un truc qui te fout les nerfs. C'est bien connu, ton désamour pour cette partie de la population. Cependant, t'arques un sourcil à une remarque, prenant l'air un peu surpris, laissant Kendall gérer ça. Elle sait mieux gérer ça que toi visiblement. T'hausses les épaules, continuant ton chemin jusqu'à ce que ce soit plus calme. C'est toute une aventure d'se balader avec toi. Lâches-tu en riant un peu, plutôt bien content que les lourds soient derrière vous maintenant, et que vous soyez arrivé. Tu t'installes avec elle, à une table, veillant à ne pas être trop entouré, que le passage ne soit pas trop facile pour tout ceux qui voudraient encore s'en prendre à Kendall. Tu commandes rapidement une bière, avant de t'enfoncer dans ton siège au départ du serveur. Le vortex Kardashian. Tu te mets à rire, en y repensant. Ils sont quand même doués pour faire des phrases d'accroche, tu peux leur donner ça. C'est plutôt cool je trouve, ça sonne bien. Dis-tu en hochant la tête. Pendant un instant, tu penses à ce qu'ils vont bien pouvoir sortir comme article dès demain. Tu sors vite de cette pensée alors que la question de Kendall se fait retentir. Mes parents. T'hausses les épaules, en souriant. T'es dans ce monde depuis que t'es môme, c'est un peu comme un bout de ton identité. Je tournais déjà quand j'étais petit, parfois c'était que pour se marrer, ça changeait de l'école. Et l'école c'est pas franchement la période la plus heureuse, pas dans tes souvenirs, mais c'est aussi un peu grâce à ça que t'as trouvé ta voie. Finalement c'est pas si mal. Et puis c'est cool d'être quelqu'un d'autre. Tu peux avoir des super-pouvoirs, ou être un vrai psychopathe. Ou un jedi. Tu esquisses un nouveau sourire en direction de la brune, croisant les bras contre ta poitrine. Et toi ? T'en as assez d'être mannequin ?
Revenir en haut Aller en bas

☆ private planes
avatar
Kendall N. Jenner


so call out my name.
☆ in hollywood since : 01/08/2018
☆ interviews : 244 ☆ crédits : alysandre. ; delreys. ; SIAL.

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Lun 29 Oct - 16:14


   
What do you say about that ?

Ce n'est pas évident de sortir sans prendre de précaution : à tous les coups, je peux être sûre d'être repérée par des paparazzis. Oh ils ne viennent pas forcément pour moi, mais s'ils traînent dans le même quartier que moi, à la recherche du moindre scoop, je peux être sûre à 99,99 % qu'ils vont me repérer. C'est comme si j'avais un aimant sur moi. Et cette nouvelle journée ne fait pas exception. Dacre et moi rencontrons un paparazzi bien vite et celui-ci a une drôle de manière de nous aborder. Bon, il ne fait pas partie des plus méchants et il nous laisse tranquilles assez vite, alors on s'en sort plutôt bien. - Désolée. Je lance en souriant à mon meilleur ami, une petite grimace sur mon visage. Ce n'est pas vraiment de ma faute mais je sais à quel point ce genre de situation peut être étrange. Bon, Dacre n'est pas un anonyme alors il doit aussi y être habitué, mais ce n'est jamais agréable, seul ou accompagné.

Une fois installée à la terrasse d'un café, j'écoute Dacre me raconter ce qu'il lui a donné envie de se lancer dans une carrière d'acteur. Il a l'air vraiment passionné : ça se voit dans ses yeux, il a eu de la chance d'avoir des parents qui l'ont poussé à concrétiser son envie. - Ils doivent être fiers de toi maintenant. Je lui souris puis je remercie le serveur quand il apporte nos boissons, et je bois une gorgée de ma menthe avant de lâcher un petit rire à sa réplique. - Ouais, je te vois bien en psychopathe, dis-je pour le taquiner.  

Il me retourne ensuite ma qustion, me demandant si j'en ai assez d'être mannequin. Et après quelques secondes de réflexion, je finis par secouer la tête. - Je dirais pas que j'en ai assez, c'est génial, mais je ne me vois pas faire ça indéfiniment. J'ai envie de toucher un peu à tout ce qui est artistique, j'aime ça. J'ai bien fait une école de photographie, sans prétention, et désormais j'ai aussi envie de me consacrer au théâtre. Je ne vais peut-être jamais faire une grande carrière dans ce domaine mais dans le fond, ce n'est pas ce qui m'intéresse. Jouer dans des pièces d'auteur ou des tous petits films ça m'irait très bien. Je ne fais pas ça pour faire parler de moi encore plus ou me retrouver directement à l'affiche d'un blockbuster. Vraiment pas. - J'ai joué genre... cinq minutes dans une série pour ados quand j'étais plus jeune. Bon, c'était pas hyper convaincant, je consens, roulant des yeux avec amusement. - Mais j'aime l'idée de devenir quelqu'un d'autre à chaque fois aussi. J'ai l'impression que ça aide à mieux se connaître aussi.

_________________

☽☽ You were red, and you liked me 'cause I was blue. But you touched me, and suddenly I was a lilac sky. Then you decided purple just wasn't for you.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9769 ☆ crédits : @; villetchuckie

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Dim 4 Nov - 0:23


≈ ≈ ≈
{ what do you say about that ? }
@kendall n. jenner


T'es surpris de voir toute l'ampleur qu'une sortie d'une Jenner peut faire. C'est tout un remue-ménage qui s'avance devant vous, t'as du mal à comprendre pourquoi. Enfin, ce n'est pas la première fois que tu vois des paparazzis, à Los Angeles ça en pullule de partout, mais... wow. Ok. Tu restes un peu bouche bée, surtout que ce n'est pas vraiment ce que tu préfères. Le mieux est de juste ignorer, et même les quelques mots qui pourraient être blessants pour la jeune mannequin, juste baisser la tête et foncer pour se mettre un peu à l'abri de ces requins. T'as jamais été autant entouré d'un coup, ça file limite un coup de claustrophobie. Elle, elle doit être plus habitué, toi tu peux facilement dissimuler ton identité. Tu ris un coup, sur ce sujet autant le prendre à la rigolade, avant de prendre place dans un endroit un peu plus calme que la tempête qui attend au dehors de l'établissement. La terrasse étant de l'autre côté de la rue, vous êtes tranquilles, en plus le soleil est présent, c'est parfait pour se poser un instant après ce cours de théâtre. Tu ne t'attendais pas trop à devoir faire ton espèce d'autobiographie, t'aimes pas tellement parler de toi, mais tu entres dans le jeu et parles surtout de tes parents. Il faut dire que c'est un virus que vous avez dans la famille, t'as eu beaucoup de chance d'avoir un tel tremplin pour commencer, sans ça tu es conscient que tu aurais eu peut-être plus de difficultés. Tu souris à sa réponse. Ma mère oui... elle collectionne tous les articles qui parlent de moi. Et je te parle pas de toutes les photos qu'elle a de moi. Je crois qu'elle est fière, oui. Tu secoues la tête en levant les yeux au ciel, avant de rire un coup. Elle est dans l'excès parfois, tu trouves ça parfois gênant même, mais au moins elle est fière de toi, c'est tout ce qui compte. Ton père montre moins ses émotions, mais tu sais qu'il est là, derrière toi. Tu remercies le serveur qui dépose vos boissons sur la table, avant de relever les yeux vers la brune. J'vois pas pourquoi tu dis ça. Rebonds-tu en riant. A ton tour, tu l'écoutes, curieux d'en savoir un peu plus sur les raisons pour lesquelles elle s'intéresse à une nouvelle carrière alors que sa carrière de mannequin marche plutôt bien. Tu souris un peu à son explication, avant de prendre une gorgée de ta boisson, la laissant continuer. C'est vrai ? Tu te mets à rire alors qu'elle te dit qu'elle a déjà eu une petite expérience, apparemment pas très convaincante. Est-ce que j'ai le droit de voir ça ? Demandes-tu en battant des cils, continuant de rire. La première fois à l'écran, c'est toujours un peu compliqué. C'est vrai, ça peut aider. A mieux se connaître, se poser des questions sur des situations qu'on ne rencontre pas dans la vie. Tu fais une crise d'identité ? Tu finis quand même par demander en arquant un sourcil. C'est pas étonnant, elle est dans l'âge où on se pose des questions. Aussi peut-être parce qu'elle a grandi sous les caméras et dans une famille pas tellement ordinaire. T'imagines que c'est pas franchement facile tous les jours, en tout cas tu n'aurais pas aimé être à sa place.
Revenir en haut Aller en bas

☆ private planes
avatar
Kendall N. Jenner


so call out my name.
☆ in hollywood since : 01/08/2018
☆ interviews : 244 ☆ crédits : alysandre. ; delreys. ; SIAL.

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Mer 7 Nov - 22:36


   
What do you say about that ?

Je lâche moi aussi un rire quand il m'explique que sa maman garde précieusement tous les articles qui parlent de son fils. C'est mignon. Je crois que quoi qu'on fasse, on restera toujours leur petit bébé. Quand il me demande s'il peut voir à quoi ressemble mes premiers pas derrière une caméra, je roule gentiment des yeux, un fin sourire aux lèvres. Bon. J'en ai parlé, alors tant pis pour moi. J'attrape mon téléphone et je pianote dessus quelques secondes, histoire de retrouver le fameux extrait. Une fois que c'est fait, je clique dessus et je lui tends mon portable pour lui montrer la vidéo. Honnêtement rien ne va et je ressemble à une asperge géante qui se déplace. - T'as le droit de te moquer, je ne t'en voudrais pas cette fois. Je glisse avec un nouveau sourire, avant de porter mon verre à mes lèvres.  

Je me livre peut-être un peu trop quand j'explique à Dacre ce qui me plaît dans le fait de jouer divers personnages. Il me demande si je fais une crise d'identité et je prends plusieurs secondes pour lui répondre, les sourcils un peu froncés. C'est une bonne question à vrai dire. C'est vrai que j'enchaîne mes activités sans trop me poser de questions, mais elles n'ont pas vraiment de lien entre elles. Est-ce que ça suffit pour parler de crise d'identité ? J'ai peut-être besoin de temps pour m'ajuster et trouver ce qui me plaît vraiment. J'avais l'impression de l'avoir déjà fait avec le mannequinat, mais ce n'est peut-être pas suffisant, sinon, je ne m'essaierai pas à autre chose. Je crois. - Je sais pas... peut être. J'imagine que c'est ce qui arrive aux petits derniers qui grandissent dans une famille nombreuse.   Je hausse un peu les épaules avec un fin sourire. - Mes soeurs ont construit un vrai empire autour de leurs personnes et je suis pas sûre de vouloir faire pareil.

Et puis, je me pose aussi pleins de questions sur mon orientation sexuelle depuis ce qui s'est passé avec Maia dernièrement, alors sa question me trouble un peu et me pousse à réfléchir. C'est possible que je sois arrivée à une étape de ma vie où je me cherche vraiment. Mais je n'allais pas embêter Dacre avec mes problèmes personnels. C'est pour ça que je change de sujet comme si de rien n'était. Qui plus est, ce verre c'est pour qu'on reparte tous les deux sur de bonnes bases, pas pour qu'il me serve de psy si je lui pose des questions existentielles.
- Sinon, qu'est-ce que tu fais en ce moment ? Est-ce que tu as des projets sous le coude ?

_________________

☽☽ You were red, and you liked me 'cause I was blue. But you touched me, and suddenly I was a lilac sky. Then you decided purple just wasn't for you.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9769 ☆ crédits : @; villetchuckie

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Sam 10 Nov - 17:23


≈ ≈ ≈
{ what do you say about that ? }
@kendall n. jenner


Alors c'est le grand moment où tu vas pouvoir voir Kendall réellement dans une vidéo. Tu ne peux t'empêcher de rire un peu, surtout que d'après elle c'est pas vraiment ce qu'elle a pu faire de mieux. Elle sort son téléphone, qu'elle te passe après avoir lancé la fameuse vidéo. Tes yeux sont plongés sur l'écran, pendant le temps qu'elle dure. Quand elle se termine, tu relèves les yeux vers le mannequin en riant un peu. Tu lui redonnes pleine possession de son téléphone avant d'hausser les épaules. C'était pas si mal. Tu glisses, toujours avec ce petit sourire en coin, avant de rire encore un coup. Au moins tu te peux te dire que t'as bien progressé depuis. Et c'est vrai, surtout dans les mouvements. On dirait qu'elle savait pas trop quoi faire de son corps, pas tellement confiante de ce qu'elle devait faire. Mais sinon Hawaï 5-0 c'est la classe.
Tu ne pensais pas qu'elle allait se plonger dans une aussi profonde réflexion en lançant ta question, mais tu restes silencieux, sirotant simplement ta boisson pour lui laisser le temps de se sortir de ses pensées. Peut-être même mettre les choses au clair avec elle-même. Tu l'observes avant qu'elle ne reprenne la parole. T'arques un sourcil pendant qu'elle explique un peu la raison, puis hausses les épaules. C'est peut-être qu'elle veut simplement faire son truc de son côté, ou de dissocier un peu de sa famille. T'imagines un truc comme ça. Tu pourrais pas dire que tu comprends vu que tu n'as pas forcément la même situation familiale, tu n'as qu'une petite sœur et bien plus jeune que toi. Mais tu acquiesces ces mots d'un signe de la tête, avec un sourire. T'as quand même un peu de temps pour t'amuser dans tout ça ? Tu demandes en arquant un sourcil. Elle est jeune, beaucoup plus jeune qu'on pourrait le penser. Même si la carrière et toutes ces conneries sont importantes, il faut quand même pas qu'elle s'oublie. Enfin c'est seulement ta manière de penser, toujours trouver un juste équilibre, même si parfois l'amusement empiète un peu, t'avoues. T'es un mec, t'es pas doué pour organiser ta vie. J'ai des projets, mais si j't'en dis trop il va falloir que j'te tue. Dis-tu avec un léger sourire en coin. Rien de tel, mais t'as toujours voulu dire ça, donc t'as saisi l'opportunité. Plusieurs tournages, et après des looooongues et chaudes vacances.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
What do you say about that ? (Dacre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dacre Luxifer Bingley - le caliméro sociopathe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: WESTSIDE :: Santa Monica-