AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What do you say about that ? (Dacre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

☆ private planes
avatar
Kendall N. Jenner


so call out my name.
☆ in hollywood since : 01/08/2018
☆ interviews : 239 ☆ crédits : alysandre. ; delreys. ; SIAL.

MessageSujet: What do you say about that ? (Dacre)   Ven 31 Aoû - 19:21


   
What do you say about that ?
- Et n'oublie pas Kenny, le jour où tu tournes avec DiCaprio, tu lui donnes mon numéro ! Je me contente de rouler des yeux à la remarque de ma soeur alors que je me penche pour embrasser une dernière fois mes neveux et nièces. Je savais que j'aurais dû trouver une excuse pour m'éclipser de chez Kourtney. Je n'aurais pas dû être honnête et lui dire que j'allais vraiment à mon cours de théâtre. Je viens de perdre dix minutes à lui assurer que ce n'était pas une blague et je sais que maintenant, tout le monde va être au courant. Sans oublier que je vais avoir très régulièrement droit à ce genre de réflexions. - Hm, je ne suis pas sûre. T'es vraiment pas son genre. Je rigole devant l'air choqué que prend Kourtney et j'ai tout juste le temps de fermer la porte d'entrée alors qu'elle envoyait un coussin dans ma direction.

Je sens le stress monter quand j'entre dans ma voiture, direction ce fameux cours. Je m'y suis inscrite depuis peu de temps et jusqu'à présent, j'étais bien la seule à le savoir. Le mannequinat me plaît toujours autant, mais j'aime essayer d'autres choses. J'aime aller là où on ne m'attend pas forcément.

Et puis, même si je ne me l'avoue qu'à moitié, je crois aussi que j'ai besoin d'accomplir quelque chose qui n'a encore jamais été fait par mes soeurs. J'en ai assez d'entendre que mon succès dans le mannequinat ne s'explique que par mon nom. J'ai envie de me prouver à moi-même mais aussi aux autres que je ne suis pas qu'une enfant pourrie gâtée ou même un produit marketing. Quelle horreur. Je profite de quelques embouteillages sur la route pour réviser mon texte et je me gare à l'heure près de la salle. Lunettes de soleil sur le nez, j'entre vite dans la salle et je salue le professeur et les quelques élèves déjà présents.

Le cours ne tarde pas à commencer et en guise d'introduction, chacun présente ce qu'il a travaillé depuis la dernière séance. Je reste attentive au passage de chacun, jusqu'à ce que mon tour arrive. Je sens que le trac augmente de seconde en seconde mais je fais de mon mieux pour le cacher. Je vais alors me placer devant tout le monde et je souffle un coup avant de prendre quelques secondes pour me mettre dans la peau de mon personnage. Je commence alors à délivrer mon texte mais à peine quelques secondes plus tard, j'entends frapper à la porte. Sourcils froncés, je regarde le prof alors qu'il se lève en souriant.

- Excuse-moi Kendall, je crois que ma surprise est arrivée. Il se dirige alors la porte et il l'ouvre, dévoilant un visage familier. Mais dans ce contexte, ce n'est pas vraiment une bonne nouvelle pour moi. - Mesdames et messieurs, je vous présente Dacre Montgomery ! Il va m'épauler et vous donner quelques conseils aujourd'hui. Tout le monde sourit et applaudit à cette nouvelle. Alors, je me force à sourire à mon tour, mais je ne suis pas vraiment ravie. La dernière fois que j'ai croisé Dacre, je lui ai demandé quelques conseils pour débuter dans ce métier mais il s'est carrément moqué de moi. Et comme par hasard, c'est à mon tour quand il arrive. Mais ce n'est pas le moment de perdre mes moyens. - Excuse-nous Kendall, tu peux reprendre.


code by EXORDIUM. | imgs by giphy


   

_________________

☽☽ You were red, and you liked me 'cause I was blue. But you touched me, and suddenly I was a lilac sky. Then you decided purple just wasn't for you.

Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9761 ☆ crédits : @; perlman

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Lun 3 Sep - 0:18


≈ ≈ ≈
{ what do you say about that ? }
@kendall n. jenner

Clope entre les lèvres, tu enfonces tes mains dans les poches de ton jeans alors que tu sors prendre l'air. T'aimes bien marcher et puis t'façon c'est connu que le trafic ici est un putain d'enfer, puis ça te permet de traîner un peu. Lunettes de soleil et casquette visée sur la tête, tu es prêt pour affronter le jungle américaine. La journée est bien chargée, le téléphone qui n'a pas arrêté de sonner depuis 8 heures ce matin te le rappelle bien. Un premier rendez-vous au bureau de ton agent pour discuter boulot ou tu ne sais pas trop quoi, tant que ça vaut la peine de ton réveil aussi tôt dans la matinée et de ton déplacement. T'es pas du matin, franchement pas, toi qui vit essentiellement la nuit. C'est toujours un gros bordel pour te tirer du lit avant 12h. Plusieurs alarmes à la suite pour être sûr de ne pas louper ton heure, et parfois tu te lèves à moins de 10 minutes du départ, le temps de prendre un café et de te barrer. Sur le chemin, ton attention est captée par un message apparu sur l'écran de ton téléphone, ton pote qui te demande s'il peut toujours compter sur toi pour le cours qu'il donne dans la journée. T'inquiètes dude. Message envoyé, et tu entres dans le grand building pour ton rendez-vous matinal.

Une fois terminé, une vingtaine de minutes après ton arrivée, tu sors en soupirant. La prochaine étape est de filer dans un coffee shop le plus proche pour faire le plein de caféine. Dans un snack à proximité tu t'prends deux trois conneries à grignoter sur le chemin alors que tu te rends maintenant dans le cours dans lequel tu es invité. Tu débarques un peu comme un touriste, avec tes lunettes, ton café et ton croissant, sans faire trop de bruit car le cours est déjà en train de se dérouler. Tu restes dans l'ombre quelques instants avant de frapper à la porte. Quelques pas et tu retrouves une figure connue que tu viens enlacer une fois à sa hauteur. Hey mate. Une petite tape sur l'épaule, tu te retournes pour faire face à la scène improvisée et les personnes perchées dessus. Salut. Pour brèves salutations, surtout pour ne pas trop les faire sortir de leurs personnages ou peu importe ce qu'ils étaient en train de faire. Tu t'installes à côté du professeur, mordant dans ta viennoiserie en tentant de suivre ce qu'il se passe sur la scène. Tu ne tiltes même pas que la Kendall en question c'est la Kendall de cette espèce de télé-réalité, ce n'est que quand tu t'y intéresses un peu plus que ça te frappe. Alors qu'elle reprend son speech, tu te penches un peu pour observer. Tu te mets à rire un peu, glissant quelques mots à ton pote, toujours en gardant un œil sur le mannequin. Parle plus fort. Lances-tu, surtout pour tenter de la déstabiliser un peu. Jouer au con c'est ce qui te réussi le mieux alors tu peux mettre ton talent en libre service. Tu te réinstalles confortablement dans ton siège alors que la scène prend fin. Tout le monde applaudis, tu te joins rapidement à eux. C'était pas trop mauvais. Dis-tu, flashant un sourire à Kendall. On s'fait une pause ? Demandes-tu au-dit professeur, qui accepte. Forcément, tu te lèves de ton siège toujours ton café dans la main pour t'approcher du mannequin qui n'avait pas l'air très heureuse de ta présence. Salut. Tu hoches la tête, avec un signe de la main. J'ai même pas le droit à un petit sourire ? Demandes-tu, sourcil arqué.
Revenir en haut Aller en bas

☆ private planes
avatar
Kendall N. Jenner


so call out my name.
☆ in hollywood since : 01/08/2018
☆ interviews : 239 ☆ crédits : alysandre. ; delreys. ; SIAL.

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Ven 7 Sep - 19:17


   
What do you say about that ?

J'étais déjà assez stressée de passer devant tout le monde, alors bien sûr, l'arrivée de Dacre n'arrange rien. J'essaie quand même de faire comme si de rien n'était et je prends quelques secondes pour me reconcentrer à nouveau pour reprendre ma prestation. Je fais de mon mieux pour pas le regarder mais bien sûr, celui-ci ne se gêne pas pour lancer quelques phrases en ma direction. Il veut me destabiliser et il y arriverait presque. J'ignore bien ce que lui et mon prof peuvent se dire pendant mon tour (en fait, si : "C'est ton élève, elle ? Sérieusement ?"), mais je fais de mon mieux pour arriver jusqu'au bout de ma scène. Je pousse un petit soupir de soulagement quand j'ai enfin terminé, et je souris poliment lorsque les autres m'applaudissent.
 
J'ai l'impression que ce que j'ai fait n'est pas trop mal, mais quelque chose me dit que ça aurait pu être mieux encore si une certaine personne n'était pas intervenue. Mais apparemment, celle-ci n'en a pas encore fini avec moi : alors que je me dirige vers mon sac pour prendre ma bouteille d'eau, je l'entends se rapprocher de moi pour me saluer. Cela aurait pu être gentil de sa part s'il ne s'était pas fichu de moi quand je m'étais confié à lui à propos du théâtre. C'était la première personne qui était au courant, alors merci du soutien. Il y avait de quoi être vexée.

Je me contente de rouler des yeux à sa remarque, et je lui fais un sourire forcé avant de voir deux élèves du cours nous regarder en souriant.

- J'arrive pas à croire qu'on est dans la même pièce que deux stars !
- Je ne suis pas une star les filles.

Je leur souris gentiment avant de lever les yeux vers Dacre et je hausse les épaules. Bah tiens, la voilà mon occasion.

- Je crois que tu as des admiratrices, ne les fais attendre, va les voir.


code by EXORDIUM. | imgs by giphy


   

_________________

☽☽ You were red, and you liked me 'cause I was blue. But you touched me, and suddenly I was a lilac sky. Then you decided purple just wasn't for you.

Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9761 ☆ crédits : @; perlman

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Sam 8 Sep - 15:22


≈ ≈ ≈
{ what do you say about that ? }
@kendall n. jenner

Apparemment ton arrivée ne plait pas à sa duchesse Jenner, il suffit de voir les éclairs dans ses yeux à chaque fois que tu oses ouvrir la bouche ou qu'elle pose le regard sur toi. A vrai dire, ça te fait plus marrer qu'autre chose et ça te donne l'envie d'aller l'emmerder un peu. Tu prends à coeur ton espèce de rôle de 'professionnel' et 'd'invité exceptionnel' aujourd'hui, après tout tu es bien présent pour donner ton avis et pourquoi pas quelques conseils au cas où quelqu'un te pose une question. Autre que pour te demander ton numéro. Il s'avère que tu débarques pile au bon moment, quand le tour du mannequin passe. Quand elle termine sa scène, après ta petite remarque, tu marches un peu vers elle pour la prendre à part des autres. T'avances avec une bonne intention, c'est cool, ici vous êtes tous dans un esprit de partage. C'est ça le principe du théâtre, right ? Finalement tu te retrouves face à un mur, mais ça te fait sourire. Tu peux paraître un peu arrogant parfois, surtout face aux personnes avec un aussi mauvais caractère que Kendall. Tu ne connais pas vraiment la personne en elle-même, mais c'est ce qu'elle dégage. Pendant un instant tu te demandes la raison de son attitude envers toi, avant de te rappeler que la dernière fois que tu l'as vu elle était déjà comme ça. Ou alors peut-être que tu l'as cherché, mais t'es trop fier pour l'avouer. Tu hausses donc les épaules, passant de l'autre côté toujours armé de ton petit sourire, bien décidé à ne pas la laisser tranquille pour l'instant. Après tout, c'est une petite salle. Tu redresses le regard vers deux élèves qui semblent parler de vous et tu flashes simplement un sourire en leur direction avec un petit signe de la main avant d'en revenir à la Jenner. Cette fausse modestie, ça te va mal au teint. Tu secoues la tête, la provoquant un peu. Tu t'adosses contre le mur derrière toi. Tu veux te débarrasser de moi ? Demandes-tu avec un faux air attristé surjoué avant de croiser les bras. T'es aussi mauvaise avec tout l'monde ? Ou je suis juste un privilégié ?
Revenir en haut Aller en bas

☆ private planes
avatar
Kendall N. Jenner


so call out my name.
☆ in hollywood since : 01/08/2018
☆ interviews : 239 ☆ crédits : alysandre. ; delreys. ; SIAL.

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Jeu 13 Sep - 12:53


   
What do you say about that ?

Il a l'air de ne pas en avoir fini avec moi. J'en viendrais presque à souhaiter que la pause se termine tout de suite, mais elle vient à peine de commencer. Le travail ne reprendra que quand tout le monde aura fini de discuter, fumer sa clope ou boire son café. Youpi. J'ai bien eu un petit espoir quand les deux élèves semblaient sur le point de venir, mais, certainement trop timides, elles se sont contentées de sourire en retour à Dacre avant de s'éloigner.

Je fais alors semblant de chercher quelque chose dans mon sac, pensant que si je tourne suffisamment longtemps mon dos au garçon, celui-ci se lassera et me laissera tranquille. Mais je me trompe lourdement, car c'est une nouvelle pique qu'il m'envoie. Etonnamment, je n'ai même pas envie de m'énerver, je me contente de soupirer avant de récupérer mon téléphone.

- C'est la vérité pourtant. Je suis née là-dedans, j'ai rien demandé à personne.

Oui, bon, Kenny, évite quand même de trop te livrer à lui. Tu sais très bien comment ça a tourné la dernière fois. J"ignore s'il serait capable de détourner l'une de mes phrases pour les revendre à la presse ou autre, mais je ne suis pas sûre d'avoir envie de le savoir. Le regard rivé sur mon téléphone, je jette un coup d'oeil aux quelques messages reçus avant de lever à nouveau la tête vers lui, les sourcils froncés.

- Je peux être très gentille en fait, sauf quand on se paie ma tête sans raison. "Toi actrice c'est comme si j'enfilais un tutu pour danser Le lac des cygnes." Ça te dit quelque chose ?

Je baisse quand même la voix pour que les autres n'entendent pas sa réplique et se moquent davantage de moi. Je repose l'appareil dans mon sac et je croise mes bras pour regarder Dacre, mes yeux lançant à nouveau des éclairs. Est-ce qu'il prendrait seulement la peine de s'excuser ? Est-ce que ça me suffirait ? J'étais jugée par rapport à mon nom, ma famille, de stupides rumeurs, et j'avais horreur de ça.


code by EXORDIUM. | imgs by giphy


   

_________________

☽☽ You were red, and you liked me 'cause I was blue. But you touched me, and suddenly I was a lilac sky. Then you decided purple just wasn't for you.

Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9761 ☆ crédits : @; perlman

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Jeu 13 Sep - 21:03


≈ ≈ ≈
{ what do you say about that ? }
@kendall n. jenner

Madame a l'air irrité, ça te pousse encore plus dans ton envie de l'emmerder. T'es comme ça, on ne pourra pas te changer. T'aimes bien charrier, c'est jamais très méchant. Il peut t'arriver d'être cassant parfois, ça ne te défini pas. Ça arrive à tout le monde de ne pas se montrer sur son bon jour. Les autres 'acteurs' présents dans la salle ne t’intéressent pas vraiment, c'est Kendall qui a toute ton attention. Elle devrait être contente, t'as quand même été assez bluffé par son jeu d'actrice c'est pour cela que tu vas vers elle, même si ce n'était qu'une petite scène.  Au lieu de se montrer agréable, elle pique. C'est surprenant dans un premier temps, puis finalement ça devient plus amusant qu'autre chose. Elle te tourne carrément le dos, priant peut-être que tu laisses tomber et que tu t'en ailles, mais avec toi elle est mal tombée, t'es un vrai con quand tu t'y mets. T'arques un sourcil alors qu'elle répond d'un calme presque trop calme. Elle est née dedans, comme si elle avait été obligé. Tu ne peux pas t'empêcher de pouffer un peu, tentant de garder pour toi tes remarques. Ça a du être dur. Tu dissimules difficilement une petite pointe de sarcasme dans ta phrase, que tu accentues par un léger sourire. Rien de méchant, une fois de plus, tu ne peux pas savoir comment elle se sent par rapport à sa vie, tu ne veux pas forcément le savoir non plus sauf si elle a une soudaine envie de déballer tout ce qu'elle a déballer. Elle te semble un peu tendue Kendall, tu te demandes si c'est à cause de toi... la réponse est oui, bien évidemment. Tu oubliais presque ce détail. Tu lèves les yeux au ciel à sa réponse qui te dit clairement que Kendall est rancunière. Ça explique tout, même son regard noir qu'elle te lance. Sois pas si susceptible. Dis-tu en souriant, avec un peu d'arrogance. Si tu savais le nombre de fois qu'on m'a dit ça, c'est juste pour faire le tri entre les pseudo-acteurs et ceux qui veulent réellement faire ça. Tu croises les bras, cette excuse est un peu sortie de nulle part, mais dans le fond c'est véridique. Combien de filles dans le genre de Kendall veulent devenir actrices juste parce qu'elles sont pas trop mal foutue ? Comme si être jolie était une compétence suffisante pour faire tout ce qu'on veut, toi ça te dérange et tu ne vas pas t'excuser de dire ce que tu penses. Si tu réagis comme ça à une seule petite critique, t'as rien à foutre ici. Tu hausses les épaules, la regardant toujours avec un petit brin d'arrogance. On obtient pas tout ce qu'on veut en claquant les doigts dans la vraie vie. Si tu voulais la provoquer, là c'est fait.
Revenir en haut Aller en bas

☆ private planes
avatar
Kendall N. Jenner


so call out my name.
☆ in hollywood since : 01/08/2018
☆ interviews : 239 ☆ crédits : alysandre. ; delreys. ; SIAL.

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Ven 14 Sep - 0:21


   
What do you say about that ?
Je commence à être de plus en plus agacée et je sais que c'est ce qu'il cherche. D'ailleurs, il a l'air d'être très doué pour ça. Je ne sais pas s'il s'attend à ce que pète complètement un cable quitte à me faire virer de cours, mais je ne tiens pas vraiment à agir de la sorte. Je ne suis pas exactement comme la Kendall qui peut faire des scènes pour un rien à la télévision. Soyons honnêtes, certaines situations jouées par ma famille sont clairement écrites et exagérées pour faire de l'audimat. Comme quoi, ma carrière d'actrice a commencé avant même que je ne le pensais.

Dacre me dit alors de ne pas être si susceptible et il ajoute que c'est quelque chose qu'il a déjà entendu lui-même. Sa réponse m'arrache un léger rire alors que je secoue la tête. - Alors quoi, je devrais te dire merci ? Merci de m'avoir humiliée ? Mouais, je passe mon tour. Enfin, j'ai été la seule à entendre sa réplique lors de cette fête, alors j'imagine que j'ai eu de la chance, dans un sens. Si ça avait fuité, les Twittos auraient sauté sur l'occasion pour m'en faire voir de toutes les couleurs aussi. Déjà qu'ils n'en râtent pas une. Sourcil arqué, je soupire alors qu'il me pique une nouvelle fois. - Je sais prendre la critique, du moment qu'elle est constructive. Je l'ai déjà prouvé ici. J'ignore s'il pourrait raconter au prof ce qu'il lui chante à mon sujet, mais sur le moment, je n'y pense pas vraiment. Je suis juste plutôt lassée et j'ai vraiment envie de profiter du peu de pause qu'il reste pour être tranquille.

- Tu sais quoi ? Tu peux penser ce que tu veux. Peu importe si tu ne crois pas que je peux le faire, le plus important c'est que moi, j'y crois. Je pousse un léger soupir et je tourne les talons pour rejoindre ceux qui sont allés prendre l'air dehors. Je demande à emprunter une cigarette et je tire quelques taffes dessus pour me détendre. Si maman Jenner me voyait, elle m'arracherait sans doute la tête sur-le-champ. Et si un paparazzi passe par là, n'en parlons pas. Mais pour le coup, c'est bien le dernier de mes soucis. J'ai besoin de souffler un peu avant de reprendre.


code by EXORDIUM. | imgs by giphy


   

_________________

☽☽ You were red, and you liked me 'cause I was blue. But you touched me, and suddenly I was a lilac sky. Then you decided purple just wasn't for you.

Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9761 ☆ crédits : @; perlman

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Ven 21 Sep - 17:29


≈ ≈ ≈
{ what do you say about that ? }
@kendall n. jenner

T'arques un sourcil alors qu'elle te répond, peut-être un peu agacée. Toi, à l'inverse, tu ne quittes pas une seconde ton petit sourire insolent. Tu n'y peux rien, c'est ancré au plus profond de ton caractère. Pas que t'aimes emmerder les gens, mais juste quand tu reçois des ondes aussi négatives d'une personne alors que clairement c'est injustifié, tu ne peux pas t'en empêcher. Bon, c'est peut-être un peu justifié, quand elle te reparle de cette fameuse fois où tu l'as un peu envoyé chier tu hausses simplement les épaules sans vraiment y faire attention. Peut-être attend-elle à ce que tu t'excuses ou quoi ? Dans ce cas elle risque d'attendre encore très longtemps. C'est comme ça dans ce monde, tout le monde veut devenir acteur, les figures de télé-réalité n'ont rien à foutre ici. Franchement? Ouais, tu devrais. Tu réponds, tes mots toujours accompagné de ton air alors que tu croises les bras, riant même un peu d'un air moqueur. Oh, bichette. Tu t'attends à ce que je te démontre par a + b pourquoi les gens vont pas te prendre au sérieux ? Un sourcil s'arque une nouvelle fois alors que tu hoches un peu la tête. Tu n'en vois clairement pas l'intérêt, et Kendall n'a sûrement pas envie d'entendre ça, elle doit déjà faire face à tout ça depuis toujours. Sûrement. T'en sais rien en fait, c'est pas vraiment ce qui t'intéresse le plus de lire les médias, traîner sur les réseaux sociaux, c'est abrutissant. Mais les Kardashian/Jenner sont malheureusement une épidémie qui n'a pas encore de cure, et même toi qui t'en fous royalement tu ne peux pas vraiment passer à côté. Une sortie de dramaqueen. A retravailler. Tu t’esclaffes dans la salle, bien fort, pour que tous les regards se tournent vers Kendall. Finalement tu lèves simplement les yeux au ciel, reprenant ta place près du professeur le temps que tout le monde ne revienne. Tu discutes avec lui quelques instants, avant que le cours ne reprenne. On a décidé que c'est moi qui allait terminer le cours. Annonces-tu avec un large sourire, bien blanc, bien voyant. Ceux qui sont pas contents peuvent s'en aller maintenant. Ton regard se pose sur Kendall, suivi de ceux des autres.
Revenir en haut Aller en bas

☆ private planes
avatar
Kendall N. Jenner


so call out my name.
☆ in hollywood since : 01/08/2018
☆ interviews : 239 ☆ crédits : alysandre. ; delreys. ; SIAL.

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Lun 24 Sep - 0:06


   
What do you say about that ?
Quand je suis dehors, j'essaie de me détendre mais surtout de prendre du recul sur la situation. Je termine ma cigarette alors que les quelques phrases de Dacre tournent en boucle dans ma tête. Est-ce que je suis si susceptible que ça ? Si ses remarques m'ont tellement déplu, c'est surtout parce qu'il a été le premier à les formuler à voix haute alors que j'avais peur que tout le monde pense ainsi. Bon, il a peut-être pris pour les autres, c'est vrai. Mais après tout, on nous apprend depuis tout petit qu'il ne faut pas juger un livre sur sa couverture, non ? Je suis peut-être allée trop loin en me braquant, mais lui n'est pas tout rose de son côté non plus.

Quand le cours reprend, je suis tout le monde à l'intérieur et je regagne ma place en prenant bien soin de rester discrète. Ma sortie a été assez remarquée comme ça. Néanmoins, Dacre n'a pas l'air d'en avoir décidé ainsi. C'est maintenant lui qui va diriger le reste du cours, et alors que je n'ai rien demandé, me voilà en face-à-face avec son regard accusateur et plusieurs paires d'yeux qui se tournent vers moi avec curiosité. - Je suis venue prendre un cours, je n'ai pas de problème. J'essaie de prendre un air et un ton dégagés au possible, mais même moi je ne suis pas convaincue par mes propres paroles. D'ailleurs, mon prof de théâtre ne l'est pas non plus.

- Kendall... Il soupire avant de se tourner vers moi. Quoi, je vais être virée ? - Je peux sentir ta tension d'ici, alors je n'imagine pas tes collègues à côté de toi. Tu dois travailler sur tes émotions, on en a déjà parlé. Qu'est-ce qu'on a dit, d'ailleurs ? Les bras croisés et les sourcils levés, le voilà qui attend ma réponse. Et moi, je sens très bien mes joues chauffer sous la gêne. - "Les problèmes extérieurs, ça reste à l'extérieur." Ce n'est pas vraiment un problème extérieur dans ce cas-là, je ne viens pas en cours après une énième crépage de chignon avec mes soeurs. Pourtant, je récite cette phrase comme une collégienne. J'ai l'impression de me faire sermonner comme une enfant ; si le sol voulait bien s'ouvrir et m'avaler tout de suite, ça serait avec plaisir. Ma réponse a l'air de convenir au prof, qui se contente d'un sourire satisfait avant de me tourner le dos pour observer la scène. Quant à moi, je me recroqueville un peu sur ma chaise, pas vraiment à l'aise. J'espère sincèrement me faire oublier jusqu'à la fin du cours.


code by EXORDIUM. | imgs by giphy


   

_________________

☽☽ You were red, and you liked me 'cause I was blue. But you touched me, and suddenly I was a lilac sky. Then you decided purple just wasn't for you.

Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9761 ☆ crédits : @; perlman

MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   Jeu 27 Sep - 1:01


≈ ≈ ≈
{ what do you say about that ? }
@kendall n. jenner


La légère tension s’essouffle quand elle s'en va, tu passes rapidement à autre chose. T'as aucunement voulu être méchant avec elle, c'est pas tellement ta nature, mais il se peut que parfois partager ta pensée ne soit pas la meilleure manière de faire les choses. Tant pis, si elle ne veut pas mettre de l'eau dans son vin, ainsi soit il, toi tu t'en fiches tu es déjà en train de vivre ta vie d'acteur. Revenant à ta place, tu t'installes à nouveau confortablement, laissant s'échapper un léger soupir avant de partager une idée avec ton pote. L'idée de continuer le cours, les faire jouer avec toi plutôt qu'entre eux. Surtout parce qu'ils doivent se connaître maintenant, même si tu ne connais pas trop les détails, et faire place à un peu d'improvisation pour voir de quoi ils sont capables. Les sortir de cette petite zone de confort qu'ils se sont construits pour les bousculer un peu. C'est totalement dans tes cordes, quand il t'accorde une réponse positive, un sourire malicieux s'installe sur tes lèvres, partageant un regard complice. C'est comme laisser un gosse dans un magasin de jouets.
La pause terminée, tu veux commencer en mettant les points sur les i. Déjà les informer que c'est toi qui va prendre en charge le reste du cours, certains sont ravis, d'autres ne semblent pas vouloir montrer leur mécontentement, mais c'est ainsi. Puis que s'ils ne sont pas d'accord, ils peuvent s'en aller. Tu montres la porte, laissant un blanc s'installer jusqu'à ce que Kendall ne brise le silence. T'arques un sourcil, premièrement surpris qu'elle prenne la parole, puis hausses les épaules. Peu importe, toi ça te va, même si le prof décide d'intervenir. Tu restes silencieux, observant simplement la scène en croisant les bras. Bien. Finalement, tu lâches dans un souffle. Tu tapes dans tes mains, prêt à commencer. Toujours travailler dans une atmosphère positive. Dis-tu comme pour chasser toutes les mauvaises ondes que tu peux capter, surtout venant de l'endroit où Kendall s'est installée. On va faire de l'impro. Une nouvelle fois, tu arques un sourcil à tes paroles cette fois-ci accompagné d'un sourire en coin. C'est souvent une activité qui fait peur, l'improvisation, mais le plus dur c'est simplement de se lancer et totalement se laisser aller. Une fois que cette barrière est dépassée, il suffit juste de kiffer. Kendall ? Tu poses ton regard sur le jeune mannequin, l'invitant à se lever. Elle trouvera peut-être que c'est de l'acharnement, mais pour le coup c'est vraiment parce que c'est la seule personne dont tu connais le nom. C'est aussi con que ça, malheureusement pour elle. Bon, dire que tu n'as pas une petite idée derrière la tête serait tout de même mentir un peu. Tu vas te mettre dans la peau de la personne de ton choix, marcher comme elle, parler comme elle, en faisant dégager une caractéristique que les autres devront deviner. Un jeu très facile pour qui veut devenir acteur, c'est la base pour se mettre dans la peau d'un personnage. Rien d'insurmontable. Tu sais quoi? Tu vas me faire moi. A cette idée, des rires se font entendre dans la salle, qui se mêlent au tien.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: What do you say about that ? (Dacre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
What do you say about that ? (Dacre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dacre Luxifer Bingley - le caliméro sociopathe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: WESTSIDE :: Santa Monica-