AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 this is a sos - louis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

☆ private planes
avatar
Dylan Sprayberry



☆ in hollywood since : 19/08/2018
☆ interviews : 201 ☆ crédits : hershelves

MessageSujet: this is a sos - louis   Mar 21 Aoû 2018 - 22:20

Dylan avait cessé d'avoir du chagrin. Du moins, il était au delà des larmes. Il tentait surtout de reprendre le dessus avec ses propres moyens. Il avait appris la musique quand il était petit. Il jouait principalement du piano et de la guitare. Sa mère avait dit que ça pourrait toujours l'aider pour les rôles. Il ne l'avait pas appelé depuis sa séparation avec Dylan parce qu'il avait peur de craquer avec elle comme il l'avait fait avec son colocataire, Cody. Oh bien sûr, Il n'avait pas oublié l'idée de tenter des cachets pour faire semblant d'aller bien mais il n'en prendrait plus devant Cody. Il se cacherait. Et comme ça, Dylan n'aurait pas à culpabiliser de le voir aller mal. Et lui-même ne culpabiliserait pas de mentir à tout le monde. Mais là n'était pas la question. Il avait quitté Toluca Lake, le temps d'un après midi pour aller dans le studio d'un ami. Il pouvait y rester l'après midi s'il voulait composer. Peut être qu'écrire une chanson apaiserait sa douleur.

Lorsqu'il arriva au studio et qu'il s'installa, Dylan soupira et éteignit son téléphone. Il ne voulait pas être déranger par les autres, ni par les notifications qui allait probablement lui indiquer les nouveaux tweets de Dylan. Il s'installa au piano et commença à reprendre la chanson des Jonas Brother, Black Keys. " And the black keys Never looked so beautiful And a perfect rainbow Never seemed so dull" Il était plus doué à jouer la comédie qu'à chanter mais rien que de faire cette chanson, l'apaisait.

Puis il s'attaqua à sa propre composition. Il voulait parler de sa relation avec Dylan mais il n'était pas encore très doué pour mettre des mots sur des maux et la mélodie était peut être trop mélodramatique. Il soupira mais n'abandonna pas. Il n'avait pas réussi à percer dès son premier rôle. Pour la musique, c'était pareil. Et au moins, il s'occupait l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Louis Tomlinson



☆ in hollywood since : 25/08/2017
☆ interviews : 7793 ☆ crédits : ©fayrell (avatar) ; ©bat'phanie (signature)

MessageSujet: Re: this is a sos - louis   Ven 24 Aoû 2018 - 17:47

Si j’avais mis en pause les sessions aux studios pour l’enregistrement de mon album, au profit de mon rôle de juge sur la nouvelle saison d’X-Factor chez moi, en Angleterre, il était bien évidemment hors de question que cela change quoi que ce soit à mes projets, la musique et mon album restaient ma priorité. Message que j’avais d’ailleurs transmis viens une vidéo sur twitter pour rassurer tout ceux qui pensaient que j’abandonnais ce projet. La première partie du tournage de l’émission étant passée, je suis bien évidemment rentré rapidement à Los Angeles. D’une, je devais assister à la cérémonie des Teen Choice Awards, puisque j’y étais nominé, et à ma grande surprise j’ai remporté le prix pour lequel j’étais nominé. Vu les autres nominés, je ne pensais pas ça réellement possible. Je suis tellement reconnaissant de tout ça et c’est pourquoi je vais redoubler d’efforts encore, pour faire un album à la hauteur de tout cet amour et ce soutient que je reçois en permanence. Une fois la cérémonie passée, je me suis laissé un petit jour de repos, pour surtout retrouver mon fils que je n’avais pas pu voir depuis plusieurs semaines que par vidéo interposées. Heureusement que cela existe. Mais ça ne remplace pas la présence, et Freddie a autant besoin de moi, que j’ai besoin de lui. C’est important pour moi qu’il sache que je suis là pour lui, même s’il ne peut pas me voir tous les jours.

Cette parenthèse refermée, je retourne donc enfin en studio pour écrire, enregistrer et finaliser cet album tant attendu. Je sais que beaucoup sont impatients de le voir sortir, mais je suis perfectionniste, j’aime prendre mon temps pour bien faire les choses et je le veux à la hauteur des attentes, mais aussi et surtout qu’il me ressemble à cent pour cent. Je n’avais pas envie de me précipiter à le sortir et le bâcler, juste pour dire que je l’ai sorti. Ce n’est pas quelque chose qui me ressemble. A peine arrivé, cette après-midi, mon attention est captivée par une voix qui résonne dans le couloir. Curieux comme je suis, je ne peux m’empêcher de m’approcher de la salle d’où provient la musique et constate que la porte n’est pas fermée, ce qui explique que j’entendais si bien. Je reste là, dans l’encablure de la porte à écouter un instant. Je reconnais Black Keys des Jonas Brothers et je dois admettre, que la reprise est pas mal du temps. Je l’observe, j’écoute, j’analyse. Déformation professionnelle, je crois que le rôle de juge me poursuit au-delà de l’émission. Je ne suis pas en train de juger le garçon qui est en train de jouer, loin de là, je l’observe simplement, même si je ne peux m’empêcher de me faire des réflexions sur ses qualités et défauts. J’allais m’en aller, mais il commence à nouveau à pianoter un air que je ne reconnais pas, c’est très mélancolique, et il semble chercher la suite, j’en conclu que c’est une compo tout nouvelle. « C’est pas mal du tout ce que tu fais. » C’est plus fort que moi, j’avance vers lui sans qu’il ne m’y ait autorisé et lui donne mon avis. « Désolé, je t’ai entendu depuis le couloir et j’ai pas pu m’empêcher d’écouter. Franchement sympa ta reprise de Black Keys. Et ce morceau-là, c’est de toi, c’est ça ? » Je ne suis pas du genre à tourner autour du pot et à dire ce que j’ai à dire, donc autant poser directement la question, sans prendre de détour.

_________________

open my eyes
open my eyes, let me see you and blow this blinding darkness away. open my eyes, let me find you, give me a sign
Revenir en haut Aller en bas

☆ private planes
avatar
Dylan Sprayberry



☆ in hollywood since : 19/08/2018
☆ interviews : 201 ☆ crédits : hershelves

MessageSujet: Re: this is a sos - louis   Sam 1 Sep 2018 - 10:33


Dylan était comme un robot, son esprit vagabondant dans des souvenirs dont il ne voulait plus revoir les images. Ses yeux étaient secs fixé sur son morceau de papier. Enfermé dans sa bulle, dans son monde. Il avait surtout enfin réussi à bouger de chez lui et il pensait pouvoir écrire cette chanson en espérant qu'il allait effacer à tout jamais cette douleur en lui. Une voix le fit sursauter. Il leva son regard et vit un garçon, qu'il n'eut aucun mal à reconnaître. Depuis la fin de son histoire avec Dylan, Dylan zappait énormément à la télé et avait refusé de bouger pendant plusieurs jours. C'était d'ailleurs pour ça qu'il reconnaissait Louis qui était le juré d'une des émissions que Dylan regardait sans regarder.

"Merci..." lança-t-il d'une voix serrée. " Oui... la musique... m'aide à ne pas mal finir... mais je suis plutôt acteur que musicien... c'est pour ça que j'ai plus de mal..." Il se sentait un peu timide, un peu nerveux. Il n'avait jamais fait de musique devant personne. C'était son secret. Mais aujourd'hui, il en avait besoin plus que jamais. Il était un peu moins fragile que ces derniers jours. Peut être parce que le temps faisait son boulot de le guérir. Et qu'il n'était pas seul. Et que de temps en temps, il prenait ces cachets en secret. " Et si c'est nul, n'hésite pas à me le dire.. j'ai l'impression d'être pathétique là... " C'était vrai cette mélodie et ces paroles étaient pathétiques. Il pensait trop encore à Dylan pour écrire quelque chose qui plaise aux autres.

Mais il pensait aussi à la scène qu'il avait fait à Cody, il avait mal agi avec son colocataire qui voulait juste l'aider et Dylan le regrettait. Il reprit : "J'ai du mal à vouloir faire quelque chose de plus entraînant... parce que moi même j'ai du mal à vouloir retrouver mon ancienne vie où tout allait bien... " D'ailleurs, il écrivit sa propre phrase sur son bout de papier comme si ça pouvait faire des paroles. Sa chanson n'était que ses pensées, parfois un peu trop noir, parfois un peu trop triste. Mais Dylan résistait à encore s'effondrer en public.
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Louis Tomlinson



☆ in hollywood since : 25/08/2017
☆ interviews : 7793 ☆ crédits : ©fayrell (avatar) ; ©bat'phanie (signature)

MessageSujet: Re: this is a sos - louis   Lun 10 Sep 2018 - 11:01

Je ne m’attendais pas en venant aujourd’hui, à faire une telle rencontre. Cette voix a immédiatement attiré ma curiosité et je ne suis pas déçu. Je ne sais pas si c’est parce qu’en ce moment tout particulièrement, étant juge sur X-Factor, je fais particulièrement attention aux détails, que je suis plus sensible au talent, mais immédiatement, ce jeune homme à captivé mon attention. Et comme je ne suis pas du genre à être timide et à me gêner pour peu, je m’invite comme un grand à entrer et me permettre de lui donner mon avis. Oui, il ne me l’a pas demandé, mais avoir des avis extérieurs, c’est toujours bon à prendre, non ? Personnellement, j’aime bien avoir des avis sur ce que je fais, que je le demande ou pas et plus quand je ne le demande pas, au moins t’es sûr que c’est vraiment sincère et que les gens disent réellement ce qu’ils pensent. Quand tu demande l’avis à quelqu’un il va plus facilement te répondre pour te faire plaisir, plus que par objectivité. Au moins là, ce jeune homme, il peut être certain que j’ai vraiment apprécié ce qu’il a fait. Je viens donc m’asseoir près de lui, pour le rassurer, il semble clairement se sous-estimer. « Pathétique n’est pas le mot que j’emploierais, je dirais plutôt mélancolique. » Je l’observe un peu, et effectivement, il n’a pas l’air d’aller fort vu ce qu’il me dit. « Mais si c’est ce dont tu as besoin actuellement, ne cherche pas à faire autre chose. Laisse juste tes sentiments s’exprimer tels que tu les ressens. C’est le meilleur moyen d’évacuer ce que tu as sur le cœur et tu verras, après, même si tes paroles restent tristes, tu arriveras à les mettre sur une musique plus entrainante, ce sera un bon signe que tu guéris de ton chagrin d’amour. » Et je sais parfaitement de quoi je lui parle. Ça été comme ça pour moi, après ma séparation avec Eleanor. Avec mes doutes concernant mes sentiments pour Harry. Mettre tout ça en musique, j’ai pu me rendre compte de ma propre évolution, vis-à-vis de tout ça. Et maintenant j’ai repris ma vie en main et je suis heureux, avec Harry. Alors oui, je suis probablement de bon conseil pour le coup, même si évidemment, chacun fonctionne différemment. « Tiens cet accord-là irait bien à la suite de ce que tu as fait. » Je me permets de m’avancer vers le piano et d’enchainer deux, trois, accords, puis reprendre ce que je l’ai entendu faire et poursuivre avec les accords que je venais de lui montrer. Je trouve que ça sonne bien ensemble. « Je sens que ça va rendre bien tout ça, à la fin. J’espère que tu me laisseras écouter ça. » Pas certain qu’il ait réellement envie de partager ça avec moi, il ne me connait même pas après tout et moi, je m’incruste là comme ça, sans qu’il ne m’ait rien demandé. Je comprendrais qu’il m’envoie balader, pourtant ça m’intéresse vraiment de voir comment il va finaliser cette chanson qui sonne déjà pas mal, bien que très mélancolique.

_________________

open my eyes
open my eyes, let me see you and blow this blinding darkness away. open my eyes, let me find you, give me a sign
Revenir en haut Aller en bas

☆ private planes
avatar
Dylan Sprayberry



☆ in hollywood since : 19/08/2018
☆ interviews : 201 ☆ crédits : hershelves

MessageSujet: Re: this is a sos - louis   Ven 14 Sep 2018 - 8:55


Les encouragements d'une personne qu'il ne connaissait pas plus que ça lui remontaient un peu le moral. Mais pas assez pour soudainement faire des titres de dancehall. Au moins, si on ne voulait plus de lui comme acteur, il pourrait se reconvertir. Il ne savait plus quoi penser, ayant l'impression que de toute façon, il n'arriverait jamais à rien. Ce n'était pas la faute de Dylan O'Brien. Non, cette fois-ci, la seule personne à blâmer, c'était lui-même. Il n'arrivait pas à tourner la page, il n'arrivait pas à penser à autre chose. C'était comme une obsession. Encore pire, parfois, il avait l'impression que son histoire pourrait être le script d'un film de Lifetime. Un téléfilm qui révélait que le personnage principal avait tourné dingue après avoir mis fin à une relation. Et il avait l'impression que lui aussi, tournait dingue. Dylan était un peu trop présent partout dans sa vie et dans ses pensées. Il sortit soudainement de sa réflexion et il répondit: " Je ne sais pas ce que j'arrive à faire, j'ai l'impression que je fais tout de travers... et pas que dans la mélodie ou dans les paroles, même dans mon jeu d'acteur.. C'est comme si je ne savait plus rien faire..." Se confier à un inconnu, l'aider à évacuer les plus mauvaises pensées.

Il écouta les accords que Louis était en train de jouer. Bien sûr qu'il était bien meilleur musicien que Dylan. Oui, en effet, ça rendait bien. Dylan s'arrêta une minute de penser à Dylan et à leur histoire. Il devait se concentrer sur ça, quelques heures par jour et il finirait par guérir, il y croyait. Louis lui demanda s'il voulait bien lui faire écouter ça, à la fin. Mais Dylan avait besoin de conseils alors il proposa:" Tu veux bien m'aider à la finir, j'aurais besoin de tes conseils... Je peux m'adapter à n'importe quel horaire...J'ai besoin d'écrire et de composer alors je serais toujours là..." Non, il ne se voyait pas déjà au sommet des charts. Il voyait juste un autre moyen de guérir. Un moyen qui ne mettrait pas sa vie en péril. Tant pis si Dylan croyait ça. Il voulait que tout le monde le voit comme un adulte mais il agissait comme un adolescent.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: this is a sos - louis   

Revenir en haut Aller en bas
 
this is a sos - louis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VOILA LE PATRON DE MICHELLE PIERRE-LOUIS
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Mirlande Manigat prend position pour Madame Michelle Duvivier Pierre-Louis
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste
» Le projet de Michele Pierre-Louis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: NORTHEAST-