AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Upgrade U ft. Dele Alli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Upgrade U ft. Dele Alli   Mer 8 Aoû - 17:13

I hear you be the block, but I'm the lights that keep the streets on. Notice you the type, that like to keep them on a leash though. I'm known to walk alone, but I'm alone for a reason. Sending me a drink ain't appeasing, believe me. Come harder, this won't be easy x Upgrade U

Comme chaque mois je recevais un mail m’annonçant les différents événements prévus par l’association du producteur présentateur Ryan Seacrest. Je m’étais à affiliée à cette fondation depuis maintenant deux ans, donnant de mon temps pour rendre visite à des enfants hospitalisés pour leur donner le sourire et le courage de poursuivre leur bataille contre la maladie. Scrollant rapidement le mail je m’arrête sur une information indiquant que le medical center accueillait pendant tous le mois d’Août une antenne de l’association. Sans grande hésitation je décide de me rendre sur place pour profiter de mon temps libre et d’offrir un sourire à quelques gamins qui ont besoin de se changer les idées. Après tout moi aussi j’en avais grandement besoin. Retrouver un peu d’humanité me ferait le plus grand bien. Je me douche et me maquille légèrement avant de prendre la route vers le centre hospitalier de Los Angeles. Pas de paparazzi à la sortie de chez moi ce qui m’enchante particulièrement.

Arrivée sur place je me gare dans le parking souterrain avant de sortir de mon coffre plusieurs sac remplis de jouet. J’ai un peu de mal à tout porter mais j’y arrive tout de même pour prendre la direction de l’ascenseur. Arrivée à l’étage pédiatrie j’avance lentement avec mes lunettes de soleil sur le nez avant de retrouver une amie de l’association qui organisait l’après midi pour les enfants. Je la salue avant de retirer mes lunettes. « Hey, tu vas bien ? » lui demandais je par courtoisie alors qu’on échange sur la raison de ma venue lui donnant immédiatement les sacs de jouet. Elle me remercie et me donne un tee shirt à l’effigie de l’association que j’enfile rapidement par-dessus mon débardeur. Par habitude je la suis dans les couloirs pour rendre visite à des enfants malades. Alors que je la suis mon regard se ballade de chambre en chambre avant de tomber sur un homme de dos portant le même tee shirt que moi et de l’association. Je m’arrête rapidement, en même temps que l’organisatrice qui me demande de rester ici et qu’elle revient dans un instant. Alors qu’elle poursuit son chemin et tourne au bout du couloir, mon regard se repose sur l’homme qui est maintenant de profil. Je le reconnais immédiatement. C’est Dele. Ce jeune homme que j’avais croisé à quelques soirées en ville et qui a pour le moins un boulard et un comportement des plus agaçants. Je recule d’un pas pour qu’il ne me voit pas planter là a le regarder. Si c’était le cas il imaginerait tout de suite que je le dévorais du regard tellement il était beau, c’était bien son genre. Rapidement je réfléchis sur la raison de sa présence ici. Ça ne pouvait pas être de la générosité, Dele généreux ? Impossible. C’était surement une de ces célébrités qui venaient prendre quelques photos avant de partir histoire de se donner une bonne conscience et une bonne image à l’extérieur. Et dieu seul sait qu'il en avait besoin.

Je n’ai pas le temps de réfléchir que la dame de l’association revient avec plusieurs jouets et doudou avec un grand sourire vers moi. Elle m’annonce qu’on va aller voir la petite Rose, une petite fille que je venais souvent voir. Acquiesçant timidement encore sous le choc de ce que je venais voir, je ne remarque même pas qu’elle entre dans la même chambre dans laquelle Dele était. Je faisais mes premiers pas dans la chambre, remarquant que le footballer s’amusait avec un petit garçon alors que nous nous dirigions vers le lit à côté dans lequelle une jolie petite fille souriait de toute ses dents. « Coucou ma chérie » lançais je avec un grand sourire avant de m’approcher d’elle pour la serrer dans mes bras prenant soin d’éviter soigneusement le regard de l’homme assistant à la scène devant moi.

Pando

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Dele Alli


Dele.
☆ in hollywood since : 04/08/2018
☆ interviews : 190 ☆ crédits : jihan. (avatar) ; anaëlle (signature)

MessageSujet: Re: Upgrade U ft. Dele Alli   Mer 8 Aoû - 19:05

C’était pas la première fois que l’on te contactait pour participer au programme d’une association. C’était pas non plus la première fois que tu refusais, dans le doute de ne pas savoir où allait ton argent. Bizarrement, t’avais pas tellement confiance en elles et tu savais que tu n’allais pas lâcher le morceau si facilement. Pour le coup, tu avais fait mariner ceux qui voulaient te faire signer un gros chèques jusqu’à ce que l’on te parle de ces gamins qui se retrouvaient à l’hôpital et dont l’un avait évoqué ton nom comme étant sa « star » favorite du ballon rond. Bon forcément, t’avais pris le temps d’étudier un peu plus la question et tu t’étais rendu à l’évidence, t’avais envie d’y participer. De plus, Ryan Seacrest était un gars plus que reconnu aux States donc pour toi, c’était aussi un peu l’assurance de voir ton engagement se concrétiser. De plus, c’était pas tous les jours que tu te décidais à bouger aux States. C’était pas tous les jours non plus que tu disais oui à une association mais fallait bien un début à tout. Tu détestais médiatiser tes dons ou tes efforts pour la société. Tu préférais que cela reste discret quitte à passer pour un radin alors qu’au final, t’étais peut-être le gars le plus généreux de ton club. T’aimais bien laisser croire que ton image médiatique, c’était le gars que t’étais dans ta vie de tous les jours. Mais au fond, t’avais juste rien à voir avec tout ça, tu le savais bien.

Sur ce, le bad boy était de sortie. T’avais même pas prévu de valise, ton séjour se limitant à deux jours top chrono, t’avais bien envie de t’acheter des fringues sur place au besoin et basta. T’avais donc pris l’avion, première classe oblige et t’avais kiffé. D’ailleurs, t’avais maté deux ou trois bons films sur le chemin et ça t’avait permis de passer le temps plus facilement. C’était la première fois que t’allais aux States et t’en avais même pas parlé à Jo. T’étais encore en froid avec elle et tu savais bien que si tu ne lui disais rien, elle finirait par t’en vouloir, encore. Bien que ce ne soit que caritatif, tu savais qu’elle finirait par douter de toi, comme à chaque fois. T’étais arrivé à l’hôpital tôt ce matin là. T’avais profité de croiser une infirmière pour récupérer un tshirt et entrer directement dans le vif du sujet. D’ailleurs, t’avais tenu à aller voir le petit garçon qui t’avais demandé en premier. C’était donc armé d’un ballon de football que tu entrais dans sa chambre, un grand sourire aux lèvres. Heureux d’être là, tu jouais avec lui, ne remarquant pas la mannequin qui venait d’entrer à son tour dans la pièce. Ce ne fut que lorsque l’infirmière lui parlait que tu tournais la tête, levant les yeux au ciel en te rendrant compte qu’elle t’avait sûrement grillé. Embêté, tu jouais encore quelques minutes avec le petit gars avant de t’approcher d’elle, lui glissant « salut, j’savais pas que tu venais... » d’une voix calme alors que tu te demandais vraiment ce qu’elle avait bien pu voir. Troublé, tu ajoutais « t’es là depuis longtemps ? » presque apeuré qu’elle ait pu apercevoir ton sourire empli de bonheur et de joie. Quelle connerie t’avais faite le jour où t’avais décidé de passer pour le connard de service...

_________________
comme il se doitSale bouffon j'suis pas des tiens va chanter là-bas. Ouais igo c'est la base. j'vois toujours du ce-vi même quand tu m'fais la passe parce que quand j'vais marquer l'but à la dernière minute, tu diras qu'c'est grâce à toi qu'j'ai pris ma place - niro.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: Upgrade U ft. Dele Alli   Jeu 9 Aoû - 0:48

I hear you be the block, but I'm the lights that keep the streets on. Notice you the type, that like to keep them on a leash though. I'm known to walk alone, but I'm alone for a reason. Sending me a drink ain't appeasing, believe me. Come harder, this won't be easy x Upgrade U

Après avoir donné une étreinte à la jeune fille Rose je me redresse. Prenant soin de ne pas trop regarder le jeune homme qui jouait au ballon à ma droite. Mais c’était plus fort que moi, je jette un rapide coup d’œil dans sa direction le voyant lever les yeux. Mais qu’est-ce qu’il voulait celui-là ? A peine j’entre dans la pièce qu’il lève déjà les yeux au ciel. Décidemment ce garçon je ne le sentait pas du tout. Je n’étais pas du genre à avoir une dent contre quelqu’un ou de détester une personne sans la connaître mais celui-ci dépassait toutes les attentes. Si je n’étais pas dans un hôpital, entourée d’enfant, je me serais permise de le remettre à sa place. Mais le contexte faisait que l’ignorance était la meilleure solution, préférant garder mon énergie et mon sourire à cette jeune fille avec qui je regarde ses dessins. Soyons honnête ce n’était pas du grand art mais c’était une enfant il fallait donc être compréhensif et surtout imaginatif pour comprendre que le carré orné de coup de crayon perpendiculaire était la maison de ses parents. Je reste attentionnée et admirative devant le sourire de cette patiente qui a plus connu son lit d’hôpital que celui chez ses parents. Je la suis rapidement vers une petite table sur laquelle elle s’assoit pour prendre un crayon me proposant de me dessiner. Je sais déjà que le résultat ne sera pas flatteur mais j’accepte la proposition. Je m’accroupis à son niveau échangeant avec elle sur ses activités favorites.

C’est sans compter quelques minutes plus tard que la voix d’un jeune homme t’interpelle. Je me retourne en me redressant. Croisant automatiquement les bras contre ma poitrine. Je n’avais pas envie de parler avec lui, encore moins après l’avoir aperçu lever les yeux au ciel lors de mon arrivée. J’essaye de rester polie et courtoise c’était la moindre des choses. Je n’allais surement pas me rabaisser à son niveau. « Salut » un peu sec certes mais ça reste une salutation. « Je t’avoue que je suis surprise de te voir ici » je parle doucement et sans hausser la voix pour que notre conversation paraisse paisible aux yeux des infirmières qui passaient dans la chambre. « je viens d’arriver » lui dis je avant de me retourner brusquement lui laissant mon jeté de cheveux pour seul interlocuteur. Je souris rapidement à Rose qui continue de me dessiner sans réellement me regarder. L’imagination des enfants allait rendre un rendu mémorable. Ma tête par-dessus mon épaule je jette un coup d’œil au jeune homme toujours là-derrière moi. « et toi ? qu’est ce que tu fais là ? » ma curiosité avait prit le dessus sur mon envie de l’ignorer après tout, on pouvait dire ce qu’on voulait sur ce garçon. Le voir jouer avec un enfant malade avec un sourire ça lui donnait un côté attachant. M’interdisant immédiatement de penser ça de lui. Il ne pouvait pas être un bon garçon.


Pando

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Dele Alli


Dele.
☆ in hollywood since : 04/08/2018
☆ interviews : 190 ☆ crédits : jihan. (avatar) ; anaëlle (signature)

MessageSujet: Re: Upgrade U ft. Dele Alli   Ven 10 Aoû - 16:49

T’avais rien contre elle, non. D’ailleurs d’habitude t’étais plutôt agréable avec les nanas mais là, t’avais un truc qui te restait en travers de la gorge. Elle t’avait vu abaisser tes défenses, elle t’avait vu sourire comme tu le faisais lorsque tu jouais seul à la ps4 par exemple. Genre le sourire de petit con heureux de s’amuser quoi... tout ce que tu ne voulais pas montrer, du moins pas ici. Tu lui réservais donc un accueil glacial mais c’était pas contre elle, loin de là. C’était contre toi et cette manie que tu avais prise de te relâcher depuis que t’étais avec jo. T’avais perdu cet instinct de guerrier, cette impassibilité qui faisait de toi un gars insupportable et ça, tu devais bien te l’avouer, ça te manquait. Tu faisais mine de ne pas l’avoir vue mais ... tu sentais que c’était tendu entre vous et, de peur qu’elle ne se méprenne sur tes intentions, tu la saluais en lui signalant que tu ne t’attendais pas à la voir ici. Elle semblait agacée déjà par ton comportement alors que tu n’avais fait que la saluer. Tu trouvais ça bizarre et en même temps, t’essayais de ne pas relever parce que te connaissant, t’avais peur de devenir réellement désagréable.

Asa remarque, tu avais envie de répondre que tu venais régulièrement parce que ça te tenait à coeur mais tu savais qu’elle n’y croirait sûrement pas donc tu te contentais d’ajouter simplement « ça m’arrive de passer quand j’suis sur LA.. » d’une voix calme alors que tu retournais t’amuser avec le gamin, plus tendu cette fois-ci alors qu’elle te révélais qu’elle venait d’arriver. Te voilà rassuré et c’est beaucoup plus en retenue que tu jouais avec ton plus grand fan à présent. Elle t’avait tourné le dos brusquement alors que tu étais reparti échanger avec le petit garçon qui t’avait demandé. Pourtant, elle te demandait ce que tu faisais là, comme si ce n’était pas déjà une évidence. Pourtant, t’avais pas envie de la brusquer ni même de faire le petit con insupportable que t’étais h24. Aujourd’hui c’était quand mêmme quelque chose de particulier et tu pouvais pas cracher dessus. Relevant les yeux vers elle, tu lui confiais alors « j’suis venu pour la fondation de Ryan, rien de plus. il a l’habitude de me contacter et j’ai l’habitude de venir dès que j’suis dispo pour... aider un peu disons » d’une voix honnête alors que tu le savais, t’adorais venir les voir mais t’avais trop peu de temps pour ça et surtout, t’avais trop d’obligations professionnelles. T’ébouriffais douceent les cheveux du petit champion, lui glissant alors « t’es le meilleur mon gars, continue comme ça » alors qu’il tirait entre tes jambes, laissant le ballon passer entre tes deux pieds histoire qu’il puisse fêter sa victoire contre toi..

_________________
comme il se doitSale bouffon j'suis pas des tiens va chanter là-bas. Ouais igo c'est la base. j'vois toujours du ce-vi même quand tu m'fais la passe parce que quand j'vais marquer l'but à la dernière minute, tu diras qu'c'est grâce à toi qu'j'ai pris ma place - niro.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: Upgrade U ft. Dele Alli   Ven 10 Aoû - 17:28

I hear you be the block, but I'm the lights that keep the streets on. Notice you the type, that like to keep them on a leash though. I'm known to walk alone, but I'm alone for a reason. Sending me a drink ain't appeasing, believe me. Come harder, this won't be easy x Upgrade U

Serait-il en train de me mentir ? Ou disait-il la vérité. J’avais du mal à l’imaginer donner de son temps pour les enfants ou pour une association caritative. Ce même homme qui ne se gêne pas pour donner son avis sur des choses qui ne le regarde pas, le même qui a l’insulte facile et qui s’en fiche de blesser les gens. Il avait une réputation derrière lui, et même si je ne le connaissais pas personnellement j’avais entendu parler de ses péripéties de la bouche de certaine de mes amies. Allait elle-même me croire lorsque je leur dirai que j’ai vu LE Dele Alli jouant au ballon avec un enfant malade avec un sourire heureux ? Il faudrait que je le prenne en photo pour que tous le monde me croit. Arquant un sourcil lorsqu’il m’a révélé la raison de sa présence. Je me retourne, le défiant du regard. Il avait l’air sincère. Une légère moue surprise avant de lui offrir ton premier sourire amical  « et bien, qui l’eut cru » avec un léger rire avant de décroiser mes avants bras pour venir placer mes mains dans les poches de mon pantalon.  « tu es .... » laissant un silence nécessaire pour trouver le reste de ma phrase sans le vexer  « tu es surprenant » avouais-je le jaugeant du regard. Je ne sais pas pourquoi mais je m’attendais à ce qu’il sorte une nouvelle blague ou un pique comme à son habitude.

Je le regarde jouer avec le jeune garçon, ils sont si mignons tous les deux. Je n’arrive pas à dissimuler un sourire admiratif devant le spectacle. Le ballon vient glisser entre les jambes de Dele et atterrit à mes pieds. Je me risque à poser mon pied dessus. Dele se retourne me regardant la balle au pied avec un regard incertain. Je n’ai jamais été trop douer avec les ballons. Me rappelant des balles au prisonnier au lycée et le coup que tu avais reçu en pleine tête, KO technique. Je me risque tout de même à faire une passe en tirant du bout du pied. Le ballon s’élève et part dans n’importe quel sens, enfin pas n’importe quel sens puisqu’il vient s’écraser contre le bas ventre du footballer. Mes yeux sortent de leur orbite alors que mes deux mains viennent se coller à ma bouche  « Oh pardon » je me précipite vers lui, posant ma main dans son dos  « je suis désolée, oh mon dieu, ça va ? » je suis vraiment la dernière des imbéciles. L’infirmière rigole et les enfants également. Je suis la dernière à ne pas rigoler préférant caresser timidement son dos comme si ce geste allait le soulager  « vraiment vraiment désolée » je continuais de m’excuser ne sachant plus du tout ou me mettre.

Pando

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Dele Alli


Dele.
☆ in hollywood since : 04/08/2018
☆ interviews : 190 ☆ crédits : jihan. (avatar) ; anaëlle (signature)

MessageSujet: Re: Upgrade U ft. Dele Alli   Dim 12 Aoû - 1:05

T’avais cassé un peut l’image du petit con insupportable aujourd’hui en venant voir ces enfants malades. Ce que t’avais pas prévu, c’était que tu serais pas seul. C’était que tu allais montrer ce visage d’ado qui adorait s’amuser à d’autres personnes et t’étais pas sûr de l’assumer dans le fond. Tu savais pas ce qu’elle avait vu. Tu svaais pas non plus si t’allais t’afficher ou si elle allait se dire que finalement, t’étais peut-être pas si méchant que ça et là, tu savais que t’allais peut-être devoir dire des choses qui n’irait pas en ta faveur, simplement pour qu’on évite de s’intéresser à toi. Elle te défiait du regard et tu te demandais ce qu’elle cherchait à la fin. D’ailleurs, elle t’offrait son premier sourire, chose incroyable alors que tu pensais qu’elle avait une mauvaise image de toi. Étonné, tu l’entendais parler, dire deux ou trois mots qui t’intriguaient avant de mettre les mains dans ses poches en ajoutant que tu étais surprenant. Tu la regardais quelques secondes sans rien dire avant de rire de bon coeur, ajoutant « on me l’avait jamais faite celle-là, merci ça me flatte » d’une voix rieuse alors qu’il n’y avait pas une once de méchanceté dans tes mots ni dans ton attitude.

Tu jouais avec le petit gars, lui laissant une chance de raconter à ses copains qu’il avait fait un petit pont à son idole, Dele de tottenham. T’étais content, tu savais que ça resterait un bon souvenir pour lui et tu n’accordais plus d’importance au reste, regardant simplement où le ballon était allé. Tu le retrouvais dans les pieds de Gigi, qui te regardais et d’un coup, t’avais peur. T’étais pas macho, après tout ta meuf avait failli terminer joueuse professionnelle mais... t’avais pas confiance et visiblement, t’avais eu raison. T’avais vu le ballon arriver et de peur de te le prendre à un endroit mal placé, t’avais juste eu le temps de te décaler légèrement vers la droite, prenant le ballon dans le bas de ton ventre alors que tu faisais le gars, impassible. Tu rattrapais le ballon comme si de rien était alors qu’elle se confondait en excuses, te demandant si ça allait et toi, amusé, tu te contentais d’ajouter « j’ai déjà eu pire que ça, t’inquiète pas va » alors que tu serrais les dents, espérant que la douleur parte assez vite. Et puis, t’allais pas faire la mauviette non plus, ton plus grand fan était là et c’était hors de question de te faire voir comme un gars fragile...

_________________
comme il se doitSale bouffon j'suis pas des tiens va chanter là-bas. Ouais igo c'est la base. j'vois toujours du ce-vi même quand tu m'fais la passe parce que quand j'vais marquer l'but à la dernière minute, tu diras qu'c'est grâce à toi qu'j'ai pris ma place - niro.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: Upgrade U ft. Dele Alli   Lun 13 Aoû - 13:38

I hear you be the block, but I'm the lights that keep the streets on. Notice you the type, that like to keep them on a leash though. I'm known to walk alone, but I'm alone for a reason. Sending me a drink ain't appeasing, believe me. Come harder, this won't be easy x Upgrade U

C’était la première fois que quelqu’un se félicitait d’être surprenant. Sans surprise de sa part qui a toujours su tourner les répliques à son avantage. Je souris à sa remarque secouant légèrement la tête face à sa bêtise. Il me fait doucement rire, et c’est plaisant de voir l’image d’une personne changer dans le sens positif. J’hésite un instant avant de poursuivre, était-il prêt à entendre la raison de ma pensée. Personnellement j’étais du genre à dire les choses alors je décide de me lancer « Disons que lorsqu’on me parle de toi, ce n’est pas forcément en positif » mon visage un peu crispé j’essaye de prendre des pincettes « alors te voir ici, prendre de ton temps pour les enfants, c’est appréciable » concluant par un sourire gêné mais sincère.

La situation était plutôt cocasse. Quelques secondes auparavant tu priais pour ne pas faire face à ce jeune homme que toute mes copines, et moi-même, méprisait. Et voilà que tu tires le ballon dans ses parties intimes. Non je ne l’avais pas fait exprès. Je le jure ! Je m’excusais encore et encore très gênée par cette situation originale. Il n’a pas l’air mal en point. Au contraire il se redresse avec un petit air amusé. Je me rassure en me disant qu’il a dû en voir d’autre et d’une puissance plus importante, les risques du métier comme on dit. Continuant de le regarder avec un air inquiet, la jeune fille Rose vient à son tour vers le garçon. Elle lui tend un dessin, celui sur lequel elle s’appliquait depuis mon arrivée. Le terme application dans ce contexte implique prendre du temps pour la réalisation de sa tâche. Lorsqu’elle tend le dessin elle ajoute avec une voix mielleuse qu’elle nous a dessiné tous les deux. Fronçant légèrement les sourcils je jette un rapide coup d’œil au résultat. Je ne m’attendais pas à mieux mais le résultat me laisse tout de même très perplexe. J’avais l’habitude de me faire prendre en photo et le résultat était professionnel. Je n’en voulais pas à en enfant de 8 ans de me dessiner de façon abstraite mais là tout de même je ressemblais plus à un arbre avec des branches plutôt qu’un être humain.

Amusée je la remercie prenant place à côté de Dele pour observer plus particulièrement le dessin. A contrario Dele est plutôt bien réussi, ou du moins son image est plus réaliste. On distingue une grosse tête (métaphore du melon qui occupe son esprit perpétuellement) mais également un sourire inexistant (surement le reflet de son caractère de cochon) après une bonne minute à analyser le dessin je réagis avec un léger rire « je trouve le rendu assez réaliste » toujours en riant avant d’ajouter « du moins pour toi » je le charriais amicalement. Il faisait sa mine d’ange en étant venu ici et chasser le naturel il revient au galop. Le jaugeant du regard à l’affut de sa première réaction, je ne savais pas tellement à quoi m’attendre de sa part mais c’était assez amusant de pouvoir à mon tour profiter de le tacler gentiment. Dans le fond il avait du bon ce garçon.


Pando

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Dele Alli


Dele.
☆ in hollywood since : 04/08/2018
☆ interviews : 190 ☆ crédits : jihan. (avatar) ; anaëlle (signature)

MessageSujet: Re: Upgrade U ft. Dele Alli   Sam 18 Aoû - 22:21

T’avais bien remarqué que gigi semblait surprise de ta réponse mais bizarrement, elle avait l’air aussi moins agacée pr ton comportement qu’au début. T’y pouvais rien, t’étais franc, brut de décoffrage comme on disait si bien et t’avais pas d’autre choix que de rester toi-même bien que tu évitais de montrer ta bonté d’âme, préférant ta réputation de connard aux félicitations habituelles. Tu préférais faire les choses comme tu le sentais, quitte à passer pour le gars immature et irrespectueux mais voilà, tu savais bien que tout ça, ce n’était que du vent, que tu ne pourrait pas non plus cacher indéfiniment tes bons côtés. L’entendre te dire que l’on ne parlait pas forcément de toi en positif te fit éclater d’un rire franc avant que tu n’ajoutes « c’est bien ce que j’veux oui, donc ça me rassure » alors que t’étais toujours aussi détendu lorsqu’elle te disait que te voir comme ça était très appréciable. Un sourire amusé collé aux lèvres, tu te contentais de lui répondre « ouais fin pas trop souvent, j’ai une réputation à tenir perso » alors que tu savais très bien qu’elle saurait où tu voulais en venir, t’avais pas l’intention de défaire cette réputation qui était la tienne simplement parce que ça te faisait beaucoup rire et que tu t’amusais follement à faire le dingue h24, voilà tout.

T’étais retourné jouer avec le petit gars et son ballon avant que gigi ne te l’envoie directement dans le bas ventre, tentant de rester fort, tu souriais de ton petit air suffisant comme à ton habitude masquant cette douleur que tu ressentais en t’asseyant calmement. T’en avais vue des pires que celle-là. T’avais même connu douleur plus intense lors de bagarres de rues lorsque t’étais jeune. Alors t’allais savoir survivre à ça parce que survivre au dessin qu’on te montrait à présent, ce serait trop difficile ta grosse tête et ton visage peu avenant te ressemblaient finalement pas mal. T’en rigolais même de bon coeur, caressant doucement le haut du crâne de la jolie gamine qui venait de faire un chef d’oeuvre, fallait bien le dire, tu ajoutais « franchement, tu pouvais pas faire mieux Princesse. Merci pour le dessin » d’une voix douce alors que tu savais, t’avais un don d’auto-dérision et de connerie trop élevé pour qu’un dessin tel que celui-ci te mette mal à l’aise. Au contraire, t’étais le premier à dire que t’avais trop de défauts et que personne ne pouvait te supporter. Enfin personne sauf tes gars sûrs. Tu tournais alors la tête vers gigi, ajoutant d’un air amusé « ça va, j’vais plus faire semblant alors détends-toi » avant de rendre le ballon au jeunz garçon.

_________________
comme il se doitSale bouffon j'suis pas des tiens va chanter là-bas. Ouais igo c'est la base. j'vois toujours du ce-vi même quand tu m'fais la passe parce que quand j'vais marquer l'but à la dernière minute, tu diras qu'c'est grâce à toi qu'j'ai pris ma place - niro.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Upgrade U ft. Dele Alli   

Revenir en haut Aller en bas
 
Upgrade U ft. Dele Alli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Upgrade d'equipement...
» technique d'upgrade
» Les upgrade event.
» Upgrade event
» upgrade au dk2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: NORTHEAST :: Medical Center-