AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 99 problems ft. Dacre Montgomery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Mar 7 Aoû - 18:54



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

« Intrigante ? » avec une voix plus aigüe qu’à l’ordinaire. C’est vrai que mes réponses laissaient souvent un brin de suspens. J’avais une appétence pour la curiosité et je voulais vérifier si l’homme en face de moi était pareil. Visiblement oui. Il voulait en savoir plus. Sur le moment je me voyais mal lui révéler ce que Natalia avait insinuer en me convaincant de venir ce soir d’une car c’est mon amie et que cela reste des conversations privées et peut être que l’interprétation que j’en ai faite était totalement fausse. Préférant me murer dans le silence je lui réponds d’un simple mime d’une fermeture sur mes lèvres jetant au sol une clé fictive. « Motus et bouche cousue Mr Montgomery » avant de rire légèrement. Après avoir échangé sur sa victoire et ma coriacité à ne pas le laisser gagner si facilement il accepte le défi que je lui propose. C’est-à-dire un autre challenge sur une activité de mon choix. Le champ des possibles était vaste et j’imaginais déjà plein de situation durant lesquels j’étais sûr de pouvoir battre Dacre à plate couture. Une course en talon aiguille était surement l’idée la plus comique qui me fait décrocher un sourire ou encore plus sportif : le plus grand nombre d’abdos mais sur celui-ci je suis un peu moins sereine de gagner. J’avais beau être sportive, je m’entrainais une fois par jour pour garder un corps attrayant c’était mon outil de travail. Mais le beau brun a vu d’œil semblait également bien entretenu : encore une caractéristique qui t’attirait vers ses lèvres. « j’ai déjà plein d’idée très intéressante » répondis je d’un sourire caché par un mordillement de lèvre non dissimulée.

Plus on avance dans la soirée, plus j’apprends à découvrir l’homme qui vient m’apporter du sourire et de la joie de vivre dans ma vie. Avec mes questions je comprends très vite qu’il n’est pas à l’aise à parler de lui surtout sur sa vie amoureuse. Il vient me confirmer qu’il était célibataire même s’il venait de quitter son ex petite amie. Il semblait touché par cette pensée, et je le comprenais totalement. A demi voix je me permets de le reprendre sur sa réponse « un point en commun » avant de relever ma tête vers lui. Son regard protecteur vient me réconforter et j’essaye de lui rendre le même. Il est attachant, attirant et apaisant. Tout ce qui se passe depuis notre rencontre est ambiguë, pour moi en tous les cas. Les signaux qu’il me lançait ne me laissait pas indifférente pourtant j’avais peur de dépasser la ligne rouge si je m’approchais de lui. Je l’interroge sur le défi que je lui avais lancé et il me répond, une nouvelle fois avec son air conquérant, qu’il n’y avait même pas réfléchis mais que surement le blond aurait été la victime. Un petit air d’ange alors qu’il pioche une poignée de chips. Il me retourne la question sous un autre angle. C’était une excellente question, a laquelle je m’attendais mais dont la réponse me paraissait complexe à expliquer. « J'ai le droit à un joker ? » demandais je en rigolant. Peut être ne savait il pas si j'allais faire ce défi mais il devait se douter de la personne que j'aurai choisi. Je devais dire la vérité, c’était le jeu, de toute façon il le sentirait, je suis une mauvaise menteuse. « Non en vrai lorsque tu m’as lancé le défi j’ai immédiatement regretté d’avoir lancé les hostilités » avouais je tout simplement avant de prendre à mon tour une chips dans le bol après mettre rapprocher une nouvelle fois de lui, lui faisant face à présent. « mais je ne pouvais pas me défiler alors j’ai continué à jouer le jeu.. » continuais je me laissant le temps de finir ma chips « Après, pour être honnête, je n’aurai embrassé personne devant tous le monde c’est clair et net » c’était vrai et ça je ne pouvais pas le cacher. Je redresse ma tête évitant le regard bleu de l’acteur que je ressens sur moi, comme un phare éblouissant un bateau. « Finalement ce baiser je le dois qu’à mon adversaire, les autres n’ont rien à voir la dedans » j’avais brusquement chaud et je sentais une nouvelle fois mes joues prendre feu. J’essaye rapidement de prendre un air plus détendu et à l’aise « donc pour te répondre. Oui je l’aurai fait » le message était clair, la réponse également et j’espérais qu’il se satisferait de cette réponse. Je décide enfin de croiser son regard avec son sourire en coin, une légère fossette se dessine sur sa joue je le dévore des yeux alternants entre son regard de braise et ses lèvres de feu.

Il pouvait interpréter ça comme un signal fort, s’en était un. Clairement. Jouer avec lui était devenu une activité à part entière dans laquelle je prenais un malin plaisir à pousser de plus en plus les limites. Je sais qu’au fond sa question concernait également ma position en tant que femme fraîchement célibataire. Après quelques secondes d’un jeu de regard voulant tout dire je brise ce silence pour être d’une honnêteté des plus sincère « après par rapport à Zayn, je t’avoue que je me sentais mal à l’aise de le faire » et c’était vrai, nous nous étions séparés mais c’est quelqu’un pour qui j’ai de l’estime même si dans le fond j’ai encore cette certitude qu’il m’a quitté pour une autre femme, alors pourquoi se braquer à ton tour ? Ce n’était pas faux. m'éclaircissement la gorge « Zayn, c'est mon ex » me rendant compte que je lui parlais d'un homme qu'il ne devait pas connaître. « Mais après tout, je dois passer à autre chose… »

Sans m’en rendre compte je remarque que sa question des plus anodines me pousse à me dévoiler devant lui, et je ressens ce qu’il devait ressentir auparavant, cette sensation de malaise et de douleur en parlant de nos vies amoureuses respectives. Pourtant ça fait du bien d’en parler à un inconnu, c’était une bonne thérapie. Il avait été des plus galants en me proposant de ne pas honorer mon gage. Je reprends une chips dans le bol avant de me redresser devant lui « hmmm... quelles sont les défauts de Dacre Montgomery ? » lui demandais je en m'approchant de lui pointant mon index contre sa poitrine et mes jambes rentrant en contact entre les siennes avec un sourire malicieux tout en plongeant mon regard dans le sien. « Tu peux pas être parfait, il y a bien quelque chose chez toi qui cloche » lui avouais je en fronçant mes sourcils prenant l'air d'un enquêteur du FBI.


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Mar 7 Aoû - 22:10


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

Elle se la jouait comme ça, lançant une bombe et partant en courant après. Ce n'est pas si mal à vrai, tu ne penses pas avoir réellement envie de savoir ce qu'il s'est dit entre les deux filles, une discussion entre filles doit rester une discussion entre filles c'est pour le mieux. De toute manière elle ne dira rien, motus et bouche cousue comme elle le dit si bien. Tu secoues la tête en levant les mains, comme si tu abandonnais face à une Gigi qui ne souhaite rien dire. Tu restes sage, sans trop en dire pour ne pas lui donner de fausses idées concernant la prochaine bataille. Il ne faudrait pas la mener sur une voie qui pourrait t'être fatal, mieux vaut rester silencieux que de gaffer et lui dévoiler un peu trop de trucs qu'elle pourrait retourner contre toi, comme cette affaire de talons hauts. Tu ne vas pas risquer de lui donner la satisfaction de te battre aussi facilement. D'autant plus qu'elle semble avoir des idées intéressantes selon ses dires. J'ai hâte de savoir. Forcément, et puis de tenter de la battre sur son propre terrain, au moins pour montrer que tu n'es pas que doué pour envoyer une balle dans un gobelet.

C'est marrant, vous êtes tous les deux pas tellement à l'aise pour parler des anciennes histoires dans lesquelles vous étiez. Enfin, marrant, c'est relatif, mais vous avez la même manière de réagir face aux questions de l'autre et de répondre en laissant flotter des mots qui cachent derrière beaucoup de choses. Ça te fait sourire, au moins tu n'as pas besoin d'en dire trop pour qu'elle comprenne la situation, c'est bien, ça fait plaisir de ne pas te sentir trop forcé d'en parler. Surtout que t'en as tellement entendu parlé de cette histoire que ça fini par t'emmerder plus qu'autre chose. Mais Gigi semble compréhensive et surtout dans le même cas de figure, à quelques détails différents évidemment alors c'est plus facile. Cependant, tu préfères quand même ne pas en parler, c'est bien mieux pour toi, pour elle et pour l'ambiance en général, d'autant plus qu'il n'y a absolument rien à raconter sur ce sujet. Le jeu continue, ça vaut mieux. Chacun son tour sa petite question. Finalement tu te prêtes assez facilement au jeu, toi qui partais avec une petite appréhension. Tu l'écoutes parler, t'expliquer les choses, concernant ta question d'une oreille attentive pendant que tu grignotes quelques snacks se trouvant à proximité. Ses paroles sont un peu paradoxales, entre ce qu'elle t'explique et ce qu'elle en conclue, mais tu comprends qu'elle l'aurait fait malgré tout et que son choix se serait posé sur toi. A cette phrase tu souris, un peu fièrement alors qu'elle se rapproche de toi pour venir piquer dans ton bol de chips, tu peux en profiter quelques secondes pour faire ressortir un brin de confiance, même si ça ne te surprend pas. Pas que tu le savais ou que c'était évident, mais à sa place c'est ce que tu aurais fait. Tu continues de manger alors qu'elle s'épanche sur le sujet Zayn sans pour autant trop en dire, mais ça confirme la rupture entre les deux. Tu la laisses parler, parfois c'est mieux de se confier à quelqu'un qu'on ne connait pas, ou qui ne connait pas l'autre, ou totalement inconnu à l'histoire des deux. Et si elle en parle c'est qu'elle en a besoin dans un sens alors tu la laisses aller où elle veut aller. T'hésites un moment à enchérir sur le sujet, surtout que toi de ton côté c'est autant la merde et t'es pas trop capable de gérer alors s'occuper des problèmes des autres c'est comme donner des conseils que l'on ne suit pas soit-même. J'comprends. Lâches-tu simplement. Au début, quand ta rupture était encore fraîche, tu te souviens que c'était compliqué à gérer. Ne pas trop savoir les limites ou ce que t'étais censé faire ou ne pas faire, finalement t'as juste bu ça permet d'avoir les idées plus claires et moins complexes. Chacun sa solution, pour toi ça n'a pas tellement marché vu que tu l'as encore sur le dos. Si c'est vraiment ton ex, t'as pas à être mal à l'aise pour lui. C'est comme ça qu'elle pourra savoir quand elle en aura terminé avec lui, si elle veut vraiment en terminer avec lui.

Pendant quelques instants la soirée est comme mise sur pause, comme si vous étiez en train de méditer sur les paroles de Gigi. C'est jamais facile de se confier sur une histoire comme ça, surtout qu'elle doit être douloureuse pour la blonde, ça s'ressent. C'est jamais facile en général t'façon. Après avoir mangé tes quelques chips, tu prends la dernière gorgée d'eau restant dans ta bouteille pour casser ce goût qui te pousse à en bouffer encore et encore. Tes yeux se reposent sur elle, après une pause, devant toi, plus proche. De plus en plus proche. Tu commences même à la sentir contre toi. Parfait ? Si c'est c'que tu crois alors c'est déjà un gros défaut. Tu ris alors que tu fronces les sourcils en même temps, tu trouves ça absurde. Enfin, si tu étais parfait ça se saurait, tu serais même le premier au courant. T'en as des défauts, un tas, mais selon toi quand ils sont bien utilisés ils peuvent devenir des qualités. T'as l'impression d'être dans un entretien d'embauche, quand tu ne sais pas quoi dire. Les défauts ça paraît évident, plus que les qualités, et pourtant c'est ce qui a le plus de mal à sortir. T'as eu l’aperçu d'une bonne partie de mes défauts ce soir. T'es mauvais joueur, un peu trop fier, un goût prononcé pour les fêtes et le jeu, t'aimes bien provoquer, un peu trop secret et sûrement en colère envers ton ex. C'est ce qui ressort de cette soirée en tout cas, ça dresse bien une bonne partie de ton portrait, mieux que tu pourrais faire avec des mots en tout cas. Pour le reste faut laisser un peu de surprise sinon c'est pas excitant. Dis-tu en laissant une nouvelle fois tes yeux se balader sur elle. Du bout de ton index, tu places l'une de ses mèches derrière son oreille, effleurant son visage simplement, juste pour te jouer d'elle à ton tour. De quoi t'as peur ? Tu relances le jeu, continuant de questionner le mannequin. Cette question, comme la précédente, n'est pas ce qu'elle en a l'air. Ça peut vouloir dire beaucoup de choses et rien à la fois, tu veux juste savoir comment elle va répondre à ça.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Mar 7 Aoû - 22:47



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

Zayn et moi avions partagés presque trois ans de relation, il y avait eu beaucoup de bon moment mais depuis quelques mois de très mauvais. A tel point que nous n’arrivions plus à nous comprendre. L’arrivée de Camila dans la vie de mon ex avait été le début de nos disputes quotidienne. Il me trouvait trop jalouse et possessive envers quelqu’un qui n’était qu’une amie à ses yeux. Et moi je redoutais le moment ou il allait m’annoncer qu’il me quittait pour une autre. C’était ma pire hantise et je l’attendais nuit après nuit. Lorsqu’il rentrait à 2h du matin. Lorsqu’il souriant en répondant à ses messages. C’était comme attendre sa sentence espérant un miracle mais sachant pertinemment que la réalité viendra te frapper en pleine face. Nous avions donc décidé de se séparer avant qu’on s’entretue. C’était un amour passionnel et destructeur. La rupture c’était faite en douceur mais c’était surement plus douloureux. Il m’avait confié ne pas vouloir couper les ponts. Même si dans le fond je savais que ce serait impossible de rester ami tout en le voyant flirter avec une autre femme. Il était préférable de passer à autre chose. Mais comment faire ? C’était Natalia qui m’avait fourni la réponse. Et c’était surement la raison de ma présence ici sans que je puisse le confirmer consciemment. J’expose mon ressenti sur ce qu’il se passait ce soir et de ma vision envers mon ex Zayn. Dacre reste muet et à l’écoute. Ses premiers mots sont presque décevants mais tu peux comprendre qu’il ne souhaite pas donner des conseils sur un cas aussi compliqué. Surtout qu’il n’a pas toute les cartes en main. Mais il se reprend et me dit que je n’ai pas à être mal à l’aise si nous avons rompus. J’accueille ses mots avec plaisir. Je ne voulais pas passer pour la mauvaise fille dans cette histoire, c’était surement quelque chose qui me détruirait. Alors je devais être vigilante sur les choix que je faisais.

Sa réponse me fait sourire. Vous savez ce genre de sourire discret mais plaisant, celui qui veut dire tu me plais et en même temps vient retenir tes lèvres de toute autre geste déplacé. Était-ce vraiment déplacé de l’embrasser ? Après ces petits jeux il n’y avait plus rien de déplacé. C’était une question de résistance, qui sera le premier à craquer. Un nouveau challenge c’était donc imposé à moi, sans que je le demande. Mais je ne le refusais pas, loin de là. Je me portais à croire que ma résistance serait meilleur que celle de Dacre. Monsieur parfait me dit qu’il a exposé pas mal de ses défauts ce soir. Mon index sur son torse vient d’être rejoint par la paume de ma main qui s’appuie contre lui. Ce contact rallume la chaleur que l’alcool provoquait en moi quelques minutes auparavant. « Je devait être trop occupée pour voir tes défauts... »  laissant un brin de drague ouverte dans ma voix. Je suis à quelques centimètre de lui. Son parfum est tonique, sophistiqué et frais. Il vient titiller mes sens à travers mes narines et un léger frisson vient parcourir mon échine. J’aurai pu lui dire ses qualités et ses atouts sans aucun complexe mais le faire serait venir animer la confiance en lui qui déjà s’affichait sur son visage. Non pas que ce soit déplaisant, au contraire mais par vengeance je ne lui offrirais pas ce plaisir. En tous les cas pas pour l’instant. Humidifiant mes lèvres je reprends la parole « je devrais demander à Nat »  en effet c’était une amie en commun et elle nous connaissait aussi bien l’un que l’autre. « C’est peut-être déjà fait, qui sait ? »  avant de me mettre à rire face à la tête ahuris de l’homme sur qui mon regard se perdait.

Dacre vient effleurer mon visage avec ses doigts avant de placer une mèche de mes cheveux derrière mon oreille. Ce geste me surprend sans que je le laisse paraître pour qu’il ne se sente pas mal à l’aise. Au contraire j’étais contente de ce contact qui venait de me faire louper un battement de cœur. Cette sensation je ne l’avais pas ressenti depuis ma relation avec Zayn. C’est difficile à expliquer mais je comprends à présent qu’il n’était pas le seul à pouvoir me faire cet effet. D’autres hommes y arrivent. L’australien vient de nouveau me poser une question. De quoi avais-je peur.  Son regard se balade sur moi comme un radar. Ma paume vient quitter son torse pour relever son menton guidant son visage face à moi. On échange un long regard complice. Ces regards qui partagent plus qu’une vision, ils partagent des mots, une histoire, des envies et des désirs. On en revenait à cette histoire de résistance et une nouvelle fois je sens que la victoire n’est pas loin pourtant l’adversaire est coriace et je redoute de ne plus pouvoir me retenir de poser mes lèvres sur les siennes. Nos lèvres sont si proche que je sens sa respiration sur ma peau. Mes yeux ne quittent plus les siens. Inclinant légèrement ma tête. Mes doigts glissent le long de sa mâchoire la caressant du bout de mes ongles. Mes lèvres dérivent dans le creux de son cou pour atteindre son oreille et de glisser lentement « de craquer » laissant ces quelques mots en suspens.



made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Mer 8 Aoû - 18:04


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

Les choses seraient plus simples si on pouvait effacer les mauvaises choses de notre vie en un simple claquement de doigt, plus besoin de se prendre la tête ou d'avoir les idées noirs. C'est utopique, et dans un sens c'est la déception qui fait avancer les gens, mais parfois t'aimerais juste pouvoir revenir en arrière pour ne pas t'approcher de quelqu'un, ne pas perdre ton temps ou faire une connerie. Enfin, concernant ces mauvaises choses, à défaut de ne pas pouvoir les effacer, tu fais comme si elles n'existaient pas. Tu préfères les balayer et te préoccuper de ce qu'il se passe, de tes potes, de ta famille qui vit loin, de ton travail également. C'est une manière de faire, les oublier en n'en parlant jamais, parce que si on n'en parle pas elles n'ont pas matière pour exister. Dans ta bande c'est comme ça depuis vos 15 piges. Peut-être que c'est ça que tu aurais du dire à Gigi, mais tu doutes que ça ait changé quoique ce soit. Elle est présente à ta soirée, mais elle pense encore à son ex. Il est encore présent dans un coin de sa tête et s'invite à certains moments, tu ne sais pas quand ou à quelle fréquence, mais il vient quand même. Tu n'as donc pas de conseil à lui donner, t'es pas le mieux placé, mais au moins elle sait qu'elle n'est pas seule. Elle sait aussi qu'elle peut compter sur toi, au moins pour lui changer les idées même si ça ne dure que quelques minutes ou juste une nuit, avec toi elle pourra toujours prendre le malin plaisir à t'envoyer des challenges déguisés, tu y répondras toujours. J'ai vu ça. Encore un sourire confiant vient se poser sur ton visage alors qu'elle se rapproche dangereusement, à la vitesse de tes respirations. Tu la laisses, elle et sa main posée contre toi, venir à toi sans trop faire d'effort, juste l'invitant à le faire avec tes yeux. Elle te tire un rire alors qu'elle se joue de toi encore, en remettant une couche avec Natalia et la fameuse discussion que les deux filles ont eu. J'ai Nat de mon côté, même pas peur. Tu arques un sourcil.

Les choses s'intensifient, tu le vois dans son regard. Elle l'a fait souvent depuis son arrivée chez toi, mais là c'est différent. Peut-être parce que quasiment rien ne vous sépare. Plus de barrières non plus, elle est célibataire et se dit prête à oublier son ex, et elle sait maintenant que tu n'es pas pris non plus. Il n'y a plus personne autour de vous, pas de mauvaises langues pour raconter des histoires sur elle, ce qu'elle craint apparemment. Il n'y a plus rien, si ce n'est que ce quelque vide et sûrement l'envie de chacun de faire craquer l'autre. Et t'as envie, mais tu te contiens, t'es un acteur tu dois pouvoir repousser tes limites. Ses doigts commencent à prendre leurs aises sur toi, ça te rempli d'une certaine chaleur, mais tu ne le montres pas. Il y a juste tes yeux qui se rebellent et en profites un peu, personne ne pourra t'en vouloir tu n'es qu'un homme. Un homme mis à rude épreuve, tu combats ton envie qui grandi à chaque fois qu'elle te touche et c'est dur, c'est comme aller contre ses instincts, c'est que du mental. La seule chose qui te fait tenir, temps bien que mal, c'est juste d'avoir la satisfaction de l'avoir battue, encore une fois. Ses deux mots soufflés te font sourire, un large sourire amusé. C'est comme un nouveau bras de fer qui s'invite à vous. Tu recules la tête, bien décidé à entrer dans son jeu, faisant effleurer le bout de ton nez contre le sien, les yeux dans les siens pendant un instant qui pourrait paraître un éternité. Tu effleures presque ses lèvres avant de te retirer au dernier moment et afficher ce sourire, cet éternel sourire. Dommage. L'air confiant toujours présent, tu sais comment ça va se terminer. La seule chose qui reste en suspens c'est le nom de celui qui gagnera.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Jeu 9 Aoû - 1:16



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

Mon corps s’enflamme de seconde en seconde. Je ressens cette chaleur du bas de mon ventre remonté petit à petit jusqu’à l’extrémité de mes membres. Mes doigts effleurant sa peau, le long de sa mâchoire dont tu as terriblement envie de goûter. Je viens susurrer ma peur du moment dans le creux de son oreille. A la seconde ou ces mots sortent de ma bouche je ressens son corps se raidir alors que son visage revient faire face au mien. Il effleure mon nez avec le sien, ses yeux plongés dans les miens. Rapprochant ses lèvres vers les miennes. Je ferme délicatement les yeux attendant qu’il vienne craquer sur les miennes. Je les sens à quelques millimètres effleurant même les miennes. Mon souffle s’accélère et je sens le sien aussi caresser ma peau. Il joue avec moi, encore et toujours. Je ne lui en veux pas, je fais la même chose. Je réouvre les yeux tombant sur ses lèvres qui se dessinent en un sourire joueur. Ce même sourire que tu as retrouvé sur son visage tout au long de la soirée. Ce sourire qui te donne envie de mordre sa lèvre sensuellement. Mais tu te retiens. Une nouvelle fois, contrôlant chaque pulsion. Je viens me mordre ma lèvre pour contrôler a minima le désir exponentiel qui me nourrit et augmente mon état d’excitation. A ce moment précis je voulais lui dire qu’il arrête de jouer, car je n’avais plus qu’une seule envie, qu’il m’embrasse et m’embrase tous mon corps de ses lèvres. Mais non tu te gardes de lui faire ce cadeau.

Mon autre main vient se glisser sous son tee shirt. Mes doigts frais rentrent en contact avec le corps tiède de Dacre. Elle parcourt son corps, mes doigts viennent suivre un corp sculpté par le sport. Je remonte ma main vers son torse sur lesquels je ressens quelques poils discrets ce qui vient me pousser à me mettre sur la pointe des pieds me cambrant un peu collant mon corps contre le sien. Nos yeux toujours l’un dans l’autre, un sourire coquin vient éclaircir mon visage alors que ma main sur sa mâchoire se glisse dans sa nuque effleurant sa peau à la recherche d’une réaction chez le garçon qui résiste encore et toujours. Je vais craquer, je le sais mais je ne veux pas me l’avouer. Il n’allait pas gagner deux fois ce soir. C’était une question de principe. Mais le désir allait prendre le dessus à tout instant. Mon corps vient se coller au sien, ma respiration est plus lente et profonde. Ce n’est pas bien ce que je fais, je le sais, mais je m’en fou. J’étais dans un état ou les regrets n’avaient pas leur place. J’avais envie de lui, et rien n’arriverait à me détourner de mon objectif. Quoique ! La victoire. « Dommage ? » dis-je à voix basse alors que mon corps vient se blottir contre lui dans un mouvement sexuel. Mes lèvres se déposent sur sa joue avant de descendre le long de sa mâchoire tracée pour arriver à quelques centimètres de ses lèvres. Je m’arrête jetant un regard de braise en biais vers mon partenaire. M’arrêtant avec un sourire toujours plus malicieux. Je me recule tirant son tee shirt vers moi. Je l’attire vers moi d’un mètre tout au plus contre le plan de travail derrière nous. « Natalia doit s’inquiéter de ne plus nous voir… » dans un air de fausse excuse mordillant ma lèvre inférieure avant de la relâcher. Fallait-il que je feinte de retourner à la soirée pour qu’il se décide à craquer et à perdre ?


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Jeu 9 Aoû - 17:35


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

Tu bouillonnes, c'est de loin le challenge le plus difficile auquel tu dois faire face, surtout que tu ne peux pas contrôler entièrement ton corps. T'as beau tenter de garder la tête froide et même le pouvoir, en te jouant d'elle, mais ça devient dur. Le niveau de difficulté s'accroît quand elle est entièrement contre toi, tout son corps qui ne cesse de t'envoyer des signaux et toi qui meurs d'envie d'y répondre. Bien que tu tentes encore et encore de lutter, plus tu pousses, plus t'as envie. Le silence s'installe, il n'y a pas lieu de parler, pas besoin de mots tout passe par les yeux et la respiration de l'autre. Elle te touche, toujours plus, le contact entre sa main qui fait son petit chemin sur ton torse, ça fait montrer la température de ton sang, déjà bouillant de nature. C'est le moment de te demander ce qui compte le plus, est-ce que c'est le jeu, la victoire que tu veux ? T'en sais plus rien, ton cerveau a vrillé depuis un moment. Et elle continue, toujours un peu plus, ton air confiant accentué pour ne surtout pas lui montrer ta faiblesse, ne surtout pas lui montrer qu'elle est totalement en train de prendre le pas sur toi, que t'es en train de te perdre. Tu n'auras jamais résister aussi longtemps avec une fille contre toi, qui te regarde de la manière dont elle ose le faire, qui s'offre entièrement à toi. Elle n'attend que ça ce qui rend la chose encore plus difficile. Quelle idée de choisir cette voie là ? Se battre alors que tu sais que tu vas perdre ? Peu importe, t'es quasi hypnotisé par elle, par ses yeux, par ses lèvres qui sont là prêtes pour toi. Tu cherches dans le peu de ressource qu'il te reste pour garder une poker face.

Ces lèvres sur toi c'est la goutte qui fait tout déborder. Tu te laisses faire, tu te laisses tirer vers elle, ton haut dans son poing. T'en fais pas pour elle. Une fois de plus tu souris. Elle te parle de Nat dans ce moment-là, comme si c'était une proposition déguisée pour aller la retrouver à l'extérieur, une partie de toi te dit qu'elle ne dit ça rien que pour t'avoir. Peu importe, tu ne le permettra pas. Elle sait que t'es entre de bonnes mains. Dernier regard avant de faire un pas vers elle, la faisant reculer doucement, venant embrasser ses lèvres, foutant en l'air tous tes principes de victoires. A quoi bon se battre, tu savais dès le départ que c'était perdu d'avance. Tu l'embrasses avec une pointe de passion bien dosée, de ses lèvres jusqu'à son cou, laissant toutes tes envies reprendre le dessus petit à petit. Tes mains viennent prendre place sur elle, redessinant simplement les courbes du mannequin du bout des doigts, sagement, avant que tes lèvres ne quittent sa peau. Tu veux toujours aller voir Nat ? T'as l'audace de te stopper dans ton élan pour cette nouvelle taquinerie, mais qui sert également de demande d'un espèce de consentement, au moins avant que les choses n'aillent trop loin, tu n'auras rien à te reprocher comme ça au cas où elle se mette soudainement à regretter. Egalement, et surtout, pour l'entendre te le dire, et dans ce cas de figure la faire perdre elle aussi. Quitte à ne pas gagner, tu peux au moins essayer de la corrompre.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Jeu 9 Aoû - 19:20



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

Il me procurait un effet que je n’avais pas connu depuis des mois. Ma relation avec Zayn était parfaite sexuellement mais avec le temps nous avions perdu cette pointe de désir supplémentaire que tu pouvais apprécier sur le moment présent. Celle qui te pousse à te mettre à nue devant une inconnue et découvrir un nouveau corps. Cette flamme que tu as du mal à maîtriser mais qui te pousse à te donner entièrement à un homme. Ce feu qui brûle en toi et qui grandit à chaque nouveau regard, ou contact avec sa peau. Tu n’as aucune envie sur le moment que quelqu’un vienne vous déranger et c’est limite si la présence de quelqu’un d’autre ne t’empêcherait pas de continuer à jouer avec Dacre. Mais était ce réellement un jeu ou quelque chose de plus profond se produisait entre vous deux ? Tu chasses vites cette pensée préférant te dire que ce ne sont que deux corps exprimant des envies et qui souhaitent les assouvir ensemble, le reste on verra plus tard.

Je joue avec sa patience et sa résistance, et il n’est pas mauvais du tout. Mon corps coller au sien je viens coller mes lèvres contre sa joue avant de jouer le long de sa mâchoire éparpillant des baises le long de sa barbe avant d’attaquer son cou. C’est tendre et langoureux. On fait monter la température baiser après baiser. Je retrouve ses yeux et ils viennent s’enflammer, son regard le trahis. Je comprends très vite que je suis à la limite de dépasser la ligne. Cette ligne je veux la franchir sans retenue, je le veux contre moi, ses mains se baladant sur chaque centimètre de mon corps, ses lèvres me procurer des plaisirs inavoués et son regard relooker chaque partie de mon corps. Attrapant son tee shirt dans mon poing je le tire vers moi. Ma respiration expulse des tonnes d’hormones sexuelles et mes doigts commencent à se cramponner à sa peau à mesure que nos corps se sculptent l’un contre l’autre. Je suis entre de bonnes mains, j’en était certaines j’attendais juste qu’il le prouve. Et je n’ai pas à attendre plus longtemps qu’il s’avance contre toi et ses lèvres viennent s’entrelacer aux miennes. J’oublie à ce moment présent la compétition ou même la victoire, je suis sous son emprise et son jeu de lèvre vient me procurer une délicieuse sensation. Non pas d’apaisement comme si j’attendais ce baiser pour calmer mon désir, au contraire il vient réveiller des envies encore plus intenses qui se résume par mes lèvres attaquant à présent les siennes dans un mouvement de tête. Ma respiration s’accélère oubliant à présent tout autour de moi. La soirée, les gens, Natalia et même Zayn. J’oublie tout, je me livre totalement à lui. Lui offrant mon corps et mon plaisir. A la pression de ses doigts sur ton corps venant de ton dos descendant vers mes fesses vient me faire quitter ses lèvres un court instant prenant une inspiration avec un léger gémissement.

C’était la réaction de l’envie, du désir pousser à son comble. Tous ce que je gardais en moi depuis notre premier jeu de regard jusqu’à cette tension sexuelle qui s’était tendu entre nous deux, tellement tendu que le lâcher prise rendait encore plus appréciable ses lèvres. Ma main vient se glisser derrière sa nuque entremêlant mes doigts avec ses cheveux que je serre à chaque coup de lèvre qui me délivre. Ses lèvres quittent les miennes pour venir dans le creux de mon cou. Un point sensible chez beaucoup de femme et il le savait. Mes deux mains viennent entourer son cou alors que je balance ma tête en arrière dans le vouloir, essayant de ne pas trop gémir face à ses ardeurs qu’il maitrisait. Mon corps se colle à lui de plus en plus, comme si c’était possible. Ressentant ma poitrine se durcir sous mon soutien-gorge et mon dos se courber encore et toujours. Ses lèvres se libèrent avant que je lâche un gémissement de plaisir que je n’arrivais plus à garder qu’en me mordant sévèrement la lèvre. Il s’arrête, je redresse ma tête en avant pour faire face à son visage. Il s’arrête pour me demander si je veux toujours aller voir Nat. Ma respiration rapide s’accompagne d’un sourire amusé avant de m’approcher de ses lèvres, attrapant sa lèvre inférieure du bout de mes dents j’exerce une légère pression avant de lui dire « non, je te veux toi » mon corps lui criait de ne pas s’arrêter et de continuer c’était tellement bon. Mes lèvres viennent rencontrer les siennes de nouveau et cette fois ci j’échange un baiser plus passionnel pour lui donner un aperçu de l’état dans lequel il m’avait mis. Oui c’était sa faute s’il devait faire face à un corps totalement en feu qui avait besoin de partager sa chaleur avec un autre. A chaque mouvement de tête je lui donne de plus en plus d’envie de mes baisers. Je le voulais, lui, maintenant, tout de suite.



made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Ven 10 Aoû - 2:56


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

Ça devient puissant et rien ne pourra briser ce moment. T'es en parfaite communion avec la jeune fille et avec tes envies que t'as laissé exploser après une longue bataille contre toi-même pour tenir le plus possible. Jusqu'à finalement rencontrer pour la toute première fois ses lèvres, et tu t'en donnes à cœur joie. Elles sont douces et agréables, le terrain idéal. Le reste du monde peut bien continuer de tourner autour de toi, tu t'en fous, t'auras un rapport détaillé demain matin sur tout ce que tu as bien pu manquer, parce que la présence de la blonde vient complètement aveugler le reste. Tu t'attaques doucement à son cou, la laissant apprécier et en même temps se languir, te laissant apprécier également. Il n'y a rien que tu puisses apprécier plus que de l'entendre retenir son souffle tout en se laissant aller en même temps, ça fait monter encore plus l'excitation environnante, contenue dans ton corps. Ça ne t'empêche pas de briser l'étreinte, juste le temps d'un instant. Une nouvelle fois tu ne peux t'empêcher de partager ce sourire qu'elle doit commencer à bien connaître, celui qui ne te quitte que très rarement en fin de temps. Bonne réponse. Pour simple réponse de ta part, tu réponds à son baiser qui monte en intensité un peu plus, à chaque seconde, enflammé, bouillant, un brin sauvage. Elle partage avec toi toute la chaleur qui l'anime, comme si dans ce baiser elle te disait ce qu'elle avait envie. Tu la pousses un peu plus contre toi, faisant remonter tes mains dans son dos, passant par dessous le tissu qui te sépare de sa peau. De tes deux mains, tu la soulèves sans trop de problème, ayant la brindille un peu plus en hauteur pour en apprécier les avantages, et l'entraîne dans un lieu plus confortable, surtout moins exposé pour le mannequin, ayant en tête ce qu'elle a pu te dire avant. Tu la portes jusqu'à ta chambre, toujours la soutenant de tes bras. Tu la caresses un peu, touchant sa peau qui te semble brûlante, cette peau qui ne cesse de crier ton nom, sentant son corps qui se cambre dans tes petits mouvements alors que vos respirations se font plus intenses. Remontant petit à petit, tu entraînes son haut dans tes gestes pour lui retirer. Il n'a aucune utilité alors tu le dégages derrière toi d'une main, sans quitter ses lèvres, glissant cette main libre au creux de ses reins, la laissant t'entourer de ses longues jambes. C'est maintenant impossible de faire marche arrière, t'as bien trop envie d'elle, tu ne peux même plus le cacher, chaque partie de ton corps le montre. Deux adversaires coriaces qui se rencontrent. Continuant de l'embrasser, tu mordilles sa lèvre inférieure, puis vient embrasser sa clavicule alors que tu la déposes sur le lit. Tu te retires quelques secondes, la laissant assise sur le lit pour fermer la porte, lui offrant un regard complice et faussement angélique à la fois pendant que tu reviens vers elle.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Ven 10 Aoû - 13:12



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

L’intensité augmente encore et encore, comme si aucune limite ne pouvait exister. Nos échanges sont passionnés, enflammés et excitants. Mon corps contre le sien je continue d’attraper ses lèvres avec les miennes comme si j’attendais cette délivrance depuis maintenant plusieurs heures. Je sens sa main glisser le long de mes fesses descendant sous son pli. Je relève un peu la jambe contre lui et il me soulève sans grand efforts au vu de sa carrure. Je viens enrouler mes jambes autour de sa taille alors que nos bouches ne se quittent plus. Elles étaient attirées l’une contre l’autre. Ses doigts effleurent ma peau et les frissons se font ressentir alors que ma respiration s’accélérait à chaque nouveau toucher de l’acteur sur mon corps. Il vient même retirer mon haut alors qu’il me porte jusqu’à une nouvelle pièce que je n’avais pas le temps de regarder trop intéressée par l’homme devant moi. Je serre la pression de mes jambes autour de sa taille lorsqu’il vient caresser le creux de mon dos. Quittant ses lèvres, jetant ma tête en arrière, mes deux mains encerclant cou, je le laisse me dévorer le mien. Je sens ses lèvres brûler ma peau, je gémis. Ma poitrine à sa hauteur ses lèvres viennent donner un aperçu de ses talents ce qui m’empêche de me contenir « hmmmm » légèrement couvert par mon mordillement de lèvre et mon expiration. A ce moment ses lèvres quittent ma poitrine pour retrouver les miennes. Me mordillant la lèvre, mon baiser se transforme en un sourire de plaisir. Il vient te déposer sur une surface plus confortable : un lit. Tu es donc dans une chambre, sa chambre ?

Son corps quitte le miens pendant quelques secondes et il me manque déjà, je veux qu’il revienne. Dacre ferme la porte avant de se retourner avec ce regard qui me donne si envie de lui offrir mon corps. Il revient vers moi. Je lève ma jambe posant mon talon contre son torse l’empêchant d’avancer plus proche de moi « tu as ce qu’il faut ? » par là j’entendais des protections. Même si je devais bien l’accorder à ce moment précis même s’il n’en n’avait pas j’aurai tout de même couché avec, j’en avais trop envie. Mais tout de même il ne fallait pas négliger cette partie. Rien nous empêchait de s’amuser s’il n’en n’avait pas. Je retire mon talon lui bloquant le passage pour les enlever. Je l’attrape par son tee shirt le tirant sur le lit. Il est sur le dos et je viens m’approcher de lui enjambant son bassin. Je suis en mini short en jean et en soutien-gorge à dentelle blanc. Et lui toujours habillé. Je retire son tee shirt laissant apparaître un corps de dieu grec. Mes lèvres rejoignent les siennes en retrouvant un peu de tendresse comme au début. Mon bassin frottant contre le sien dans des mouvements de vas et vient. Je sens l’excitation sous son pantalon et ça me procure la même envie de continuer à augmenter son plaisir. Me redressant je viens poser mes deux mains sur son torse. Je le dévisage avec un regard de désir intense. D’une de mes mains je viens attraper mes cheveux pour les mettre d’un seul côté. Je décide de retirer mon soutien-gorge avec mes deux mains dans le dos. La pression est relâchée, j’enlève les bretelles et jette le tissu blanc à l’autre bout de la pièce. Je me repenche sur lui mes lèvres trouvant sa mâchoire que j’embrasse et mordille alors que je me cambre me frottant à son entrejambe.




made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Ven 10 Aoû - 22:20


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

Tu t'apprêtes à la rejoindre, mais t'es stoppé dans ta course par la blonde. Son talon contre ton torse, tu regardes d'un œil amusé la scène. Ouais, où il faut. Lâches-tu d'un air con avant de rire à ta propre connerie, haussant les épaules. Tu secoues la tête, d'un mouvement de haut en bas pour lui confirmer que, oui, tu as tout ce qu'il faut. T'es du genre à prendre des risques, mais t'es pas assez inconscient pour prendre le risque de te retrouver avec un môme dans 9 mois ou une connerie dans l'genre, une mauvaise surprise au petit matin, alors à ce niveau là t'es assez pointilleux quand il s'agit d'une première relation. On n'sait jamais, c'est sûrement la seule fois où tu prends autant de précautions. Tout sourire, tu te laisses entraîner par la blonde en levant les mains, la laissant prendre les rennes pour une fois. Calé sur le dos tu prends une position confortable, en profitant pour l'admirer alors qu'elle s'installe par dessus toi, tu poses tes yeux sur sa beauté qui te frappe encore plus maintenant qu'elle est à moitié nue. Pendant ces quelques instants tu la laisses complètement faire, étant simple spectateur de son show, tes yeux se baladant un peu puis reviennent sur son visage. L'expression qu'il dégage fait encore plus monter ton envie de l'avoir, maintenant. Tes mains glissent sur ses cuisses, sur lesquelles tu exerces une pression quand elle commence à répéter un rythme, se frottant contre toi. Elle te procure toutes sortes de sensations, ça devient dur de garder ça pour toi, te donnant un parfait aperçu de ce qu'il t'attend et tu deviens de plus en plus impatient. Tu te redresses à l'aide de tes abdos, continuant de l'embrasser d'une manière plus langoureuse, jouant un peu avec sa langue. Elle est toujours là, sur toi, et putain elle te donne chaud. Tes mains remontent sur ses fesses avant de venir atteindre le bouton de son short que tu viens déboutonner. Enlaçant son frêle corps par l'un de tes bras, tu la soulèves une fois de plus pour inverser la position, te retrouvant par conséquent dessus elle. Tu fais glisser son short le long de ses jambes pour lui en débarrasser, puis viens t'allonger la surplombant. Tu goûtes à tout en y allant doucement, ses lèvres, son cou, sa clavicule, la naissance de ses seins jusqu'à son ventre pendant que tes doigts se baladent sur elle, s'invitant sous son sous-vêtement pour jouer. Un sourire se fend sur tes lèvres, remontant les yeux vers elle alors que tu sens tout son corps qui s'embrase sous tes doigts.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   

Revenir en haut Aller en bas
 
99 problems ft. Dacre Montgomery
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Baptême d'Opaline Montgomery [PV]
» Le Manoir Montgomery [Montgomery + leurs invités]
» Ella Montgomery
» [Abandonné] Privatisons la conversation • Montgomery Di Annunzio.
» what if they had our problems, then their societies would be..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: SAN FERNANDO VALLEY :: Studio City-