AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 99 problems ft. Dacre Montgomery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Mer 1 Aoû - 19:49



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

J’imaginais déjà les personnes présentes autour de la table, de plus en plus présente, assister au challenge qui nous poussait mutuellement dans un jeu dangereux. Non pas par l’abus d’alcool, non. A cause des défis en jeu. Beaucoup d’entre eux pensent que je suis en couple avec le chanteur britannique Zayn. Seule quelques-unes de mes amies sont au courant de ma rupture récente avec lui. J’imagine déjà certaines réactions face au jeu de séduction difficilement camouflé. Mais ce n’était pas ma priorité pour le moment. Non ma priorité c’était de battre Dacre. Par tous les moyens j’allais réussir à le faire perdre. Ce challenge représentait beaucoup et perdre me pousserait à commettre un acte que je regretterai. Enfin c’est ce qu’une petite voix me susurrer à l’oreille alors qu’une autre me pousse à continuer ces jeux de regards, ces sous-entendus chaleureux ou encore ces mordillements de lèvres rien qu’en le regardant. Je perdais mes moyens, petit à petit je puisais dans mon énergie pour ne pas perdre la main et continuer de jouer au mieux pour voir ma victoire récompensée. Voir l’acteur embrasser un autre homme n’était pas ma récompense, non voire son sourire conquérant s’évanouir était surement beaucoup plus jouissif. Pour l’instant je n’avais pas l’avantage et il m’avait déstabilisé, il continuait à le faire. Il fallait s’y attendre et le beau brun rebondit sur mon coup de poignet. La foule est hilare alors que lui ne me quitte pas des yeux affichant un visage d’ange. On lui donnerait le bon dieu sans confession avec cette bouille. Je secoue la tête ne préférant pas renchérir, en tous les cas pas en public.

Préférant descendre un shooter lui offrant un point de plus mais c’était ma façon à moi d’essayer de na pas paraître déstabilisé et prise dans une gêne grandissante. L’alcool était la première solution qui se présentait à moi. Maintenant il me restait 3 shooters et lui 4. Je rigole amusée par sa réflexion me mordillant la lèvre, arquant un sourcil et haussant les épaules « je t’en prie, donnes en moi un autre à boire » mes mains viennent repositionner mes 3 shooter en triangle. C’était le moment de revenir au score et pour cela il fallait que je me concentre pour ne pas perdre la face. C’était le timing parfait pour reprendre du poil de la bête et ne pas le laisser espérer une victoire trop facile. Le lancé est bon et vient rééquilibrer le score. 3 partout. Pas de triomphalisme. En tous les cas pas maintenant. Je le laisse reprendre la balle et boire son shooter tout en le dévisageant. Je me surprends en le regardant et analyser chaque caractéristique de son visage. De ses yeux bleu perçant, à ses petites oreilles légèrement décollées qui lui donne un air encore plus craquant. Son sourire d’un blanc maculé qui contraste avec sa moustache d’un brun sombre. Tout sur son visage me plait, a cette pensée je cligne rapidement les yeux avant de me redresser passant mes mains sur mon visage avant de les utiliser pour me procurer de l’air. J’avais terriblement chaud. L’alcool montait et l’homme en face de moi n’arrangeait rien. Il venait à nouveau de faire un sous-entendu sur sa capacité à être doux. Je laisse quelques instants le temps que les sifflements et autres remarques passent et se taisent avant d’entrouvrir la bouche. Je laisse un moment ma phrase en suspense, est-il judicieux de dire cela ? Clairement mon état ne me permettait plus d’avoir une réflexion pour savoir si ce que je disais était correct ou non. « Et tu comptes me montrer toute l'étendue de ta tendresse ici ou en privé ? » reprenant la même phrase qu’il avait eu auparavant commentant mon coup de poignet.

J’incline un peu mon visage tout en plongeant mon regard dans le bleu des siens. Je me sens plus apaisée et sereine sur cette partie. Comme si minutes après minutes mon corps se détendait et mon esprit embrumé se dissipait. C’était beaucoup plus agréable. J’oubliais tous les autres protagonistes de la soirée dès que mon regard restait plus de 5 secondes dans celui de Dacre. Comme s’il avait le pouvoir de me capturer et me faire oublier tout le reste. C’était impressionnant. Mais je reviens vite à la réalité en voyant le tir échoué de mon adversaire. La surprise se lit sur mon visage, en effet je m’attendais à une nouvelle fois devoir boire. Mais non. Je ne suis pas la seule surprise puisqu’un ami de Dacre me redonne la balle dans les mains et me lâche un clin d’œil. Je lui souris en retour récupérant la balle. Avant de compter les verres restant devant mon adversaire. 3. C’était le moment de prendre de l’avance et pour la première fois de mener la partie. Mais avant cela je suivais du regard le shooter qu’il venait de prendre dans sa main pour le porter jusqu’à sa bouche. Ses lèvres, je reste scotchée dessus comme si elles m’appelaient inconsciemment. Une nouvelle fois j’essayes de ne penser à autre chose. « Embrasser un autre homme c’est varier les plaisirs non ? » demandais-je jouant l’air incrédule mais tout de même amusée. La victoire n’était peut-être pas si loin de moi après tout. « Toutes les femmes aiment les cadeaux : surtout quand ils viennent d’un homme » ce duel de bière pong devenait une véritable joute verbale. C’était à celui qui arrivera le plus à déstabiliser l’autre tout en offrant un jeu de séduction de plus en plus intense qui devenait difficile à gérer pour moi-même. Saisissant la balle je me concentre sur un des shooter et la lance. Après le rebond elle atterrit dans un verre, une nouvelle fois. La foule s’excite une nouvelle fois et moi de même. Je me mets à rire posant ma main devant ma bouche tout en appréciant chaque mimique sur le visage de Dacre. Je me permets même quelques pas de danse au rythme de la musique qui passait. « désolée, je voulais pas que tu meurs de soif bébé » avant de lui lancer un baiser en joignant mes lèvres.



made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Jeu 2 Aoû - 1:21


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

La fin approche et le résultat est serré. De plus en plus, un point pour elle, un point pour toi, ainsi de suite. Finalement pas de grande avance, pas de faussé creusé, pas de grande victoire trop facile. Ça rempli l'air de tension. Juste un mini écart qui peut facilement se combler pour la blonde en face de toi. Tu termines d'un geste ta boisson, t'essuyant quelques goûtes du revers de la main, dédramatisant la situation pour tes potes qui s'excitent, avant de reprendre la balle en ta possession. Tu ne loupes pas la moindre réaction de la jeune femme quand ton regard se lève vers elle. T'en profites pour jouer un peu avec la balle, et jouer avec Gigi également, si tu peux amuser la galerie par la même occasion tu ne vas pas te gêner. Ça te donne quelques minutes de répit avant de devoir tirer une nouvelle fois, encouragé par des voix qui volent dans tous les sens, venant de tous les côtés, criant différentes choses qui ne sont même plus très claires maintenant. T'façon tu n'y prête guère attention, juste quand t'as quelque chose à dire pour faire rire tes invités ou pour tenter de déstabiliser l'adversaire à ton avantage, mais aussi parce que tu la trouves mignonne quand elle tente de détourner l'attention de ses joues légèrement rosées. Quand ça marche en tout cas, parce que pour le coup c'est toi qui rate ton entrée. Tu ne diras pas que c'est à cause de la réponse de la blonde, que tu as entendu et répondu d'un sourire taquin, mais peut-être à cause de ta trop grande confiance sur le coup. Peut-être qu'il était trop tôt pour parler de victoire parce que la balle décide de ne pas atterrir dans la verre visé, mais de s'en aller sans te laisser la moindre chance de lui faire perdre un verre supplémentaire. Tu te mors presque immédiatement la lèvre inférieure en admirant cette perte en relevant les yeux vers Gigi et de la manière la plus soft possible tu déclares, comme un roi, que c'était un cadeau retour pour le geste de la blonde. Bon seigneur que tu es.

Ouais. Enfin seulement si ça arrive. Tu secoues la tête d'un air détaché. Ce n'est pas parce que tu as foiré ton coup, un seul coup, que déjà tu es perdant. Tu prends ça comme un retour au début, sur un pied d'égalité presque parfaite. Qui pourrait changer au court du prochain coup puisque c'est à elle de jouer maintenant. Je sais bien, elles en redemandent même souvent. Tu lances un clin d’œil au mannequin en guise de dernière tentative pour la déstabiliser juste avec qu'elle ne tire. Elle se concentre, envoie la balle en ta direction, balle qui se frotte à ton gobelet avant de s'y enfoncer. Et merde, encore un point pour elle. Tu ne peux pas t'empêcher de montrer surpris, mais également amusé bien que tu prennes conscience que maintenant tu n'as plus le droit à l'erreur parce que tu ne comptes pas laisser la victoire s'échapper. Tu portes ton verre à tes lèvres, regardant Gigi célébrer dans un petit show. Tellement adorable de ta part. Tu ris avant de boire le contenu de ton gobelet et le mettre sur le côté. Moment critique, tu n'as pas la droit de planter ton coup, ce serait donner l'avantage à Gigi et mettre l'un de tes potes dans une sacré situation. Tu penses à eux un peu quand même. Tu passes ta langue sur tes lèvres et fait craquer quelques uns de tes doigts, te remettant en position. Assez de préliminaires, passons aux choses sérieuses. Une fois de plus tu hausses la voix pour que le public puisse entendre, tu ne vas pas perdre à domicile, encore moins contre une fille. Tu n'es pas macho pour un franc, mais tu restes un mec et un mec a une certaine fierté. Néanmoins ton sourire ne quitte pas ta face à chaque fois que tu croises le regard de Gigi. Vas y, célèbre. J'vais te montrer qui est le boss. Dis-tu d'un air solennel, le regard plus joueur que jamais. Non seulement tu joues contre elle, mais tu joues également contre toi-même parce que cette fois tu dois marquer. N'écoutant que ton égo, tu prends la balle et tu vises sans trop réfléchir. Tu suis le chemin de la balle sans cligner, pour ne rien louper, et finalement elle vient se loger dans l'un des trois verres restants de Gigi. La, tu ne peux pas cacher que t'es content, tu ne passes pas pour un parfait idiot après avoir trop parlé, c'est déjà une belle victoire. Moi aussi je veux prendre soin de toi, bébé. Lâches-tu dans une petite imitation de sa personne plus accentuée sur le dernier mot, mélangeant provocation et titillement. T'es quand même un brin compet' mine de rien, d'autant plus que la fin du jeu est proche.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Jeu 2 Aoû - 13:15



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

Le jeu venait de prendre une tournure inédite. Je menais au score. Pour célébrer cela je ne pouvais pas m’empêcher de montrer quelques mouvements de danse. C’était ma danse de la joie. Sous les applaudissements et à la surprise générale tu remarques même que ton adversaire est surprise par la tournure que prend le jeu. Peut être avait tu réussi à le déstabiliser lui aussi. En tous les cas ma confiance en moi reprend un coup de jus et je suis à présent de plus en plus excitée à l’idée de gagner cette partie. Dacre vient terminer son shooter et je sens qu’il essaye de se concentrer de nouveau pour ne pas perdre la face. Même toujours dans l’esprit d’amuser la galerie il parle de passer aux choses sérieuses. Je lui souris chaleureusement en réponse à son regard déterminé prêt à tout pour gagner. Ce genre de regard qui d’un coup vient te rappeler que la partie n’est pas terminée et que tu as eu beaucoup de chance jusque-là. C’était surement ce que devait penser ton adversaire, que la chance du débutant était coriace contre lui. Et je le sens un petit peu agacé de voir que cette partie n’était pas aussi facile qu’il l’avait prévu. Préférant ne pas provoquer et triompher pour rien je ne dis rien préférant le regarder jeter la balle à son tour. Et cette même balle qui auparavant avait atteint son objectif faisait de même pour lui. Elle atterrit dans mon verre. A la seconde ou la balle vient rentrer dans le shooter, la foule s’enthousiasme surtout du côté des copains de l’acteur. On sent un soulagement pour certain.

Décidément cette partie était digne des plus grands scénarios. Un vrai suspens on entendait même certains invité parier de l’argent. Et a mesure ou je prenais mon shooter pour le boire on voyait apparaître des dollars posés d’un côté ou de l’autre de la table. Sans surprise la partie opposée de la table comptait plus de billet. C’était ça aussi les Etats Unis on pouvait dépenser de l’argent pour tout et pour rien. Lorsque j’avale l’alcool, ce shooter a du mal à passer. En effet c’était le troisième que j’avalais d’une traite et la sensation était toujours aussi désagréable. Je n’arrive pas à cacher ma réaction devant les autres invités ce qui n’empêche pas le beau brun de venir me dire qu’il veut prendre soin de moi. Je commençais à me sentir dans la phase ou l’alcool devenait joyeux et ce sourire niais collé à mes lèvres ne me quittait plus. Je retire le shooter vide et récupère la balle. 2 partout. Dans le fond tu connaissais déjà l’issu du match mais tu te persuadais que l’impossible était faisable. La chance ne devait pas t’avoir quitté, pas maintenant. Je suppliais intérieurement que ce coup soit bon et que la suite du match se déroule sans encombre. Je redresse ma tête en direction de celle de Dacre, il a le sourire victorieux et les yeux pétillants. Il était tellement craquant et attirant. Je m’en voulais d’avoir ce genre de pensée il y a quelques minutes auparavant mais maintenant plus rien ne me retenait. J’avais envie de jouer, j’avais envie de me faire plaisir. Levant la balle du bout de mes doigts je la lance. Tous les yeux suivent sa trajectoire. Elle est complètement dévissée et vient s’écraser derrière les verres. Tous le monde pouvait penser que c’était un mauvais coup mais totalement volontaire de ma part. Passant rapidement ma langue sur mes lèvres je penche un peu mon visage, mon regard toujours plongé dans celui de l’homme qui provoquait tout ce remue-ménage dans ma vie. Après de longues seconde d’un jeu de regard intense je susurre « Oops » le laissant deviner si ce geste était réfléchi ou totalement loupé.

J’avais le droit de me permettre cette incartade au vu du score mais surtout parce que le jeu venait de devenir une priorité secondaire. En l’espace de quelques secondes et de trois shooters je venais de revoir mes options. Et la plus stimulante était tout de même de gouter à ses lèvres diaboliques.



made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Ven 3 Aoû - 22:15


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

La c'est du grand retournement de situation. T'as l'impression que chaque souffle est coupé pendant la trajectoire de la balle jusqu'à ce qu'elle tombe ou non dans le gobelet. Et dans ce cas là, la blonde s'est complètement planté et ça s'entend, ça commence à célébrer, même tenter de chanter et créer une chanson d'encouragement même si ça ressemble plus à un gros bordel de mélange de mots qui n'ont pas de sens. Toi, t'as le sourire, forcément, ce coup manqué te rapproche un peu plus de la victoire, mais aussi parce que c'est déjà la deuxième tentative de sabotage de la part du mannequin. Sabotage d'elle-même. Tu joues un peu avec ta langue, entre tes dents puis entre tes lèvres avant d'hocher la tête. Ne disant rien de plus, car c'est tout simplement inutile sur le moment d'utiliser des mots -de toute manière c'est tellement bruyant d'un coup que ce serait utile-, tu récupères la balle et quittes quelques instants la blonde des yeux pour te rendre compte du reste. Plus que deux verres. C'est presque déjà dans la poche, mais ça t'indiffère un peu. Dans tous les cas tu as cette impression qui ne te quitte pas et qui te fais dire qu'importe l'issue du match, vous sortirez tous les deux gagnants de cette partie. Tu comptes bien dessus d'ailleurs, mais en même temps si tu peux éviter de devoir rouler une pelle à l'un de tes potes avec l'haleine trop alcoolisée ça t'arrangerait un petit peu quand même. Quitte ou double ? Lances-tu à Gigi tout en faisant rebondir la balle contre la table. Autant faire un tapis directement sans te préoccuper des cartes que tu as dans la main et voir ce que le destin te réserve. Sur ce coup c'est soit tu marques, tu perds. Pas de juste milieu. Soit tu vas devoir affronter le gage que Gigi t'a donné, soit tu vas pouvoir être tranquille. Soit tu décides d'agir comme un grand seigneur et de laisser gagner la jolie blonde pour ne pas l'accabler de son défi, soit tu ne te laisses pas faire par ses jolis yeux qui ne cessent de te dévorer depuis de longues minutes. Le choix est dur, mais la décision te revient et comme on dit, les potes avant les meufs. Tu lances donc à nouveau la balle qui vient d'une traite se loger dans l'un des deux verres sauvés en face et là les cris se font d'autant plus entendre. Tu te sens même te faire soulever par tes potes, difficilement vu que tu n'es pas le poids le plus léger présent dans la pièce, mais apparemment le soulagement donne des ailes. Ouais, parce qu'ils n'auront pas à subir ou à avoir la chance de le faire avec toi.

Tu restes quand même bon joueur et après avoir retrouvé les pieds sur terre, tu traverses du côté de la table pour rejoindre le côté de Gigi toujours armé de ton petit sourire. Une fois arrivé à sa hauteur, tu lui offres ta main. Bien joué, t'as filé des sueurs froides aux mecs. Tes yeux la détaille un peu plus, une fois plus près d'elle. Ils se perdent un peu, quelques instants, avant de retrouver le chemin. T'es pas obligée pour le défi. Glisses-tu doucement pour qu'elle seule puisse entendre. Tu trouves ça un peu débile de la forcer à faire ça dans l'fond. Puis Nat t'a bien mis en garde avant que la soirée ne commence, comme une vraie maman poule, qu'elle venait de rompre donc de faire attention. Tu l'entends encore te répéter ça. En plus avec tous les verres qu'elle vient de se taper, autant lui filer l'occasion de prendre une alternative. Vous avez déjà joué selon les règles, c'est déjà assez suffisant pour toi. Puis t'as gagné, tu peux bien te montrer un peu galant avec la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Lun 6 Aoû - 11:29



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

Mon jeter raté ne laisse pas sans réaction Dacre qui joue avec sa langue tout en me regardant. Il comprend à ce moment que je venais de lui donner la main et même la victoire s’il le souhaitait. Je continue de le regarder férocement. Très joueur il me propose et devant tous le monde un quitte ou double. Intriguée par ce choix je suis comme la foule présente, un peu étonnée. Mais il avait des couilles comme on pouvait dire. Il lance donc la balle qui vient s’écraser dans un de mes verres et vient lui offrir la victoire. Pendant une seconde j’avais pensé qu’il allait la mettre à côté pour m’offrir la victoire mais nos jeux de regards ne l’avaient pas déstabilisé à ce point. Pas autant que moi en tous les cas et sur ce point il venait également de gagner. Bonne joueuse j’applaudis le gagnant participant à la joie collective. Je regarde ses amis se diriger vers lui et le soulever dans les airs attendant quelques secondes que leur joie se calme je reprends la parole « vous avez eu de la chance cette fois ci » loin de moi l’idée de recommencer un défi pareil. Il fallait encore que je finisse les deux derniers shooters. Un total de 6 shooters de vodka que je venais d’avaler. Et on pouvait en ressentir les premiers effets. En effet j’étais plus détendu, mes filtres habituels qui viennent réguler ma pensée de mes paroles ne fonctionnaient plus très bien. Mais c’était agréable. Vous savez cet état physique lorsque vous avez l’alcool joyeux ? C’était exactement ça. La soirée s’annonçait bien et j’étais à présent contente d’être venu. Même si je n’aimais pas perdre je devais reconnaître que mon adversaire était plus coriace. En parlant de lui tu le vois se diriger vers toi alors que venais de finir ta dernière gorgée.

Il me tend la main que je saisis avec un léger sourire malicieux « Je dois t’avouer que ma chance y est pour beaucoup » autant être sincère, j’avais eu beaucoup de chance durant cette partie mais celle-ci ne m’a pas mené jusqu’à la victoire. Le voir si proche de moi, et nos peaux en contact réveille en toi les pensées que tu avais lorsque tu te perdais dans son regard « puis sur mon dernier coup il y a eu un coup de vent » glissais je en rigolant sur mon sabotage volontaire. A présent il fallait honorer le pari, et certains mecs me le faisait rappeler assez rapidement mais Dacre venait de leur jeter un regard qui voulait dire laissez tomber les gars. J’avoue être gênée à présent avec tous les regards braqués sur Dacre et moi attendant un nouveau rebondissement. Il vient se rapprocher de moi pour me dire discrètement que je n’étais pas obligée de relever le défi. Je souris timidement avant de relever mon regard vers le sien et de lui répondre doucement « merci » un nouveau cadeau de la part de l’acteur et je repense à ce que je lui avais dit sur les femmes aimant les cadeaux de la part des hommes. Au loin je croise le regard de Natalia sirotant un verre et nous regardant avec un sourire enjoué et un regard appuyé. Elle me fait doucement rire. « tu as autre chose à boire ? » j’avais tout de même soif mais pas d’alcool pour le moment j’avais ma dose « je commence à saturer niveau vodka si tu vois ce que je veux dire » ajoutais je avec un rire. Espérant qu’il est des sodas ou de l’eau à l’intérieur de la maison. Je recherchais un peu de calme également, la foule était trop excité sur la prochaine affiche qui opposait un ami de Dacre et une amie à moi. Roulant des yeux j’ajoute en direction de Dacre « elle ne sait pas ce qu’il l’attend elle » par là j’entendais une défaite et surement un pari incluant sa beauté, un baiser et un garçon. Peut être ce que j’attendais d’ailleurs.


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Lun 6 Aoû - 22:47


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

C'est la victoire, ça s'entend. Ce n'est qu'un jeu, mais c'est toujours ça de gagné, et surtout que tu n'as pas à honorer le gage donné dès le début. Tu laisseras tranquille tes potes pour ce soir, maintenant que tu as fait ta part, tu passes le flambeau pour qu'ils s'amusent à leur tour. Ils sont là pour ça, pour les américaines. Qu'ils te rendent fier, ils n'ont pas intérêt de se faire avoir, surtout que Gigi a sûrement ouvert une certaine porte qui peut donner des idées aux autres filles présentes. Tu t'en fiches de toute manière, tu ne comptes pas rester là à boire et à les regarder, c'est pas le programme. Tu t'approches de la blonde, pour la féliciter, ça n'a pas été facile de jouer contre elle et t'as même cru te faire avoir à un moment, la victoire te passant sous le nez. La chance a été de ton côté aussi, t'es peut-être trop fier pour l'avouer, mais tu le sais. Un coup de vent ? Un de tes sourcils s'arque face à ce mensonge qui te fait doucement sourire. Bizarre, j'ai rien senti. Tu fais semblant d'imiter une petite moue en haussant les épaules avant de retourner ton regard vers le manège qui se passe derrière toi. Ça s'organise une nouvelle partie, ça rempli à nouveau les verres et ça les replace. Une fille d'un côté, un garçon de l'autre. Petit clin d’œil en direction de ton pote, espérant que ça lui porte chance, mais aussi qu'il en profite. Ces derniers jours à Los Angeles, il faut bien qu'il reparte avec des bons souvenirs en Australie et lui donner envie de revenir te visiter la prochaine fois qu'il se calera des congés. Tu te concentres à nouveau sur Gigi, après avoir regardé une partie des garçons présents, avec l'envie de faire un geste. T'es comme ça, t'aimes pas quand les gens sont forcés de faire un truc, surtout quand tu ne les connais pas. Et tu ne peux pas dire que tu connais Gigi. Ton pote tu peux aisément lui coller le gage le plus con du monde, ça ne te dérangerait pas. Tu veux aussi éviter que Nat vienne te taper sur les doigts, elle a beau être petite et toute menue, quand elle est pas contente il ne faut mieux pas être dans le coin, elle peut se faire une transformation à la Hulk en deux secondes. T'es certain qu'elle garde un regard bienveillant sur Gigi entre deux discussions avec Joe, mais tu vas pas rentrer dans son jeu, ça lui ferait trop plaisir à la mini Dyer.

Ouais, vas y suis moi. Dis-tu en imitant un geste de la tête, la dirigeant vers le grand salon ouvert par une baie vitrée. Un pas et vous êtes à l'intérieur, un pas et vous êtes à l'extérieur, donnant directement sur le dégradé de bleu du jour et de l'eau de la piscine. C'est une raison qui t'a fait craquer sur cette maison, et Matt ne s'en plaint pas non plus. Ça lui permet de faire sa putain de diva dans la piscine à te crier d'aller lui faire un mojito. Il l'attend toujours. Ça donne un grand espace, parfait pour faire une fête ou juste profiter pour glander tranquillement le dimanche en bouffant la pizza de la veille. A la remarque de Gigi, tu regardes en arrière, vers la table de vodka pong et esquisses un sourire. Il est mauvais, elle a rien à craindre.  Glisses-tu avant d'entrer à l'intérieur, suivi de la blonde, direction la cuisine ouverte sur le salon. D'un coup tout devient plus calme, tout le monde profite de la chaleur et de la piscine dehors, ça donne un air reposant à ta maison. Déjà il n'y a pas les cris qui vous ont suivi et rien que ça fait plaisir. Dans le frigo, tu sors une bouteille d'eau plate que tu tends au mannequin. Tiens, ça t'fera du bien. Pour la peine, tu reproduis le même geste pour que tu puisses toi aussi prendre une pause niveau vodka. Après avoir pris une grande gorgée, tu te cales contre le plan de travail qui se trouve derrière toi. T'as faim ? T'as besoin d'autre chose peut-être ? Demandes-tu en l'admirant, toujours avec cet air collé sur ton visage, ton sourcil arqué et ce micro sourire installé à la commissure de tes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Mar 7 Aoû - 1:33



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

Le calme, enfin. C’est apaisant de retrouver ce silence reposant. On s’en compte uniquement après avoir compris que la soirée était très bruyante. Ça ne me gênait pas tellement mais il est vrai que ça faisait du bien. Je suis Dacre parmi la foule me permettant de lui prendre la main pour ne pas le perdre dans la foule. Sans surprise il m’agrippe la main et me guide dans le jardin pour arriver à l’entrée donnant sur son salon. Mes yeux parcourent les quatre coins de la pièce. C’était spatiaux, bien décoré et pas forcément bien rangé. Un court instant j’ai un flash de mon ancienne vie au côté de Zayn. En effet lors de nos 3 ans de vie ensemble je ne pourrais compter le nombre de fois ou je passais après mon ex pour ramasser les affaires. Je me fais à l’idée que c’est une caractéristique chez les mecs de laisser leurs affaires dans les quatre coins de la maison. Je me rassure rapidement en me disant que nous sommes en pleine soirée et que donc par définition le ménage se fera le lendemain. Je continue de suivre l’acteur vers la cuisine donnant sur le salon. « Tu vis seul ici ? » c’était très grand et un espace aussi grand pour une personne était trop grand à mon goût. C’était un peu mon cas actuellement je vivais seule depuis que Zayn avait décidé de prendre ses affaires et partir. Je devais me préoccuper de trouver un autre logement car ma maison était trop grande pour moi toute seule. Dacre saisit une bouteille d’eau et me la tend. Je lui souris acceptant le liquide que je viens de mettre dans ma bouche.

C’est une claque dans la tête, l’eau que je venais de boire avait l’effet d’une cryothérapie. Je ressens la chaleur redescendre et mon esprit reprendre possession de mon corps. Je retrouvais des sensations naturelles et comprends que je commençais à être dans un état assez avancé et c’est avec plaisir que je bois une deuxième gorgée avant de tendre la bouteille vers son propriétaire. « je crois que j’en avais bien besoin » glissais je avec un rire avant d’ajouter « et toi aussi, t’as beau avoir gagné tu t’en ai pris 4 dans la gueule » tendant mon bras pour montrer mon biceps et mimant la force. Après tout j’avais beau avoir perdu je pense avoir était assez coriace pour l’idée que le brun se faisait de moi. Il me propose à manger ou autre chose. Il est mignon et pense à prendre soin de moi. Je lui souris en lui répondant non de la tête avant de m’adosser au plan de travail de la cuisine. « tu es aussi bienveillant avec toute les personnes qui ont perdu contre toi ? » son sourire dans le coin des lèvres et son regard te dévorant les yeux me poussait une nouvelle fois à sortir de mes habitudes et de retourner dans ce jeu de séduction.

Nous sommes au calme tous les deux, seuls, et ça fait du bien de pouvoir discuter sans avoir une horde autour de soi à l’affut de chaque parole. Je me redresse avant de pousser sur mes mains et m’assoir sur le plan de travail. « Natalia, m’a parlé un peu de toi. Tu m’intrigues … tu es quelqu’un d’intriguant » avouais je plissant un peu mes yeux tout en le dévisageant. C’est vrai que c’était un garçon intéressant, beau, sympathique et confiant. Pourtant je ne savais rien de plus sur lui, et mieux le connaître pourrait augmenter mon intérêt envers lui. Et le fait d’être en soirée me permettait d’être plus à l’aise pour mieux le connaître et poser des questions. « J’ai un jeu » lançais je enjouée. Sans alcool, bien évidemment. « Chacun pose une question sur l’autre, et il doit absolument dire la vérité » cette dernière partie de la phrase était la plus importante et je l’accentue dans mon phrasé « sinon.. » je cherche rapidement une idée mais rien ne me vient en tête « non pas de gage, c’était une mauvaise idée » avouais je à demi-mot. Au pire pas de gage. « Je commence » dis je en levant le doigt en l’air avant de le ramener à ma bouche réfléchissant quelques secondes le temps que l’homme en face de moi reprenne une gorgée d’eau. « Ta plus longue relation ? Et pourquoi vous vous êtes quitté ? » contente de ma question je souris de toute mes dents attendant impatiemment sa réponse.



made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Mar 7 Aoû - 14:46


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

Tu ne fais même plus attention au désordre environnant. Pas maniaque, ni totalement bordélique, on peut dire que ça ne te dérange pas tellement. Une caractéristique qui peut emmerder un peu ton colocataire, quand il revient d'un show et qu'il trouve la maison que vous partagez en 'bordel'. Tu pars du fait que de toute manière vous allez tout déranger à un moment donné, à quoi bon ranger. Tant que ça ne ressemble pas à une poubelle géante c'est vivable. Non, avec pote. Matthew. C'est plus sympa. Il n'est pas présent ce soir, mais Matt est une tête bien connue. Tu l'aimes bien, même si essaie toujours de faire de toi son cobaye pour de nouveaux maquillages... même s'il ne fait ça que pour t'emmerder, clairement. Vous vivez dans deux mondes bien différents, mais c'est pour ça que votre duo marche bien. En y pensant, tu regardes un peu les lieux. Tu t'imagines mal vivre dans une maison aussi grande tout seul, t'en vois pas l'intérêt. Se retrouver seul c'est bon parfois, rien quand tu ne tournes pas et que Matt est en tournée, mais si ça devient ton quotidien ça deviendrait vite déprimant. Evidemment ce n'est pas un truc que tu t'amuseras à dire à ton colocataire, ça lui ferait bien trop plaisir. A cette pensée, tu souris un peu avant de t'occuper de Gigi. Une bouteille d'eau est l'appel parfait après ce dur match, au moins pour prendre une pause dans la vodka et ne pas finir par refaire la décoration de ta maison avec les restes de son dernier repas. Et apparemment tu as visé juste parce qu'elle s'occupe de vider l'eau rapidement. Tu ris un peu en la regardant faire. Tu m'aurais montré tes muscles avant de commencer, j'aurais peut-être tremblé. Dis-tu d'un air taquin, exagérant d'être impressionné. Elle est quand même musclée mine de rien, sûrement dû aux heures de sport et aux exigences du métier qu'elle fait, enfin tu imagines. Faut bien en prendre soin, ce sont eux qui me donne ma réputation de gagnant. Lâches-tu avant de rire, imitant un jet de cheveux imaginaire par dessus ton épaule. Tu plaisantes, mais il est vrai que tu peux être un hôte assez sympathique. Sûrement ton petit côté australien qui ressort à chaque fois, l'envie de faire plaisir aux gens ou tu ne sais pas vraiment quoi. Enfin c'est ce qu'on te dit souvent, même si tu ne sais pas trop en quoi consiste ton 'coté australien'. Peut-être que les gens pensent que l'Australie est peuplée de surfeurs peace and love, des gens relax qui vivent en tongs ou quelque chose dans le genre. Toi, t'as juste envie de bien traiter les gens, rien qui paraisse anormal à tes yeux en tout cas.

Prenant une nouvelle gorgée de ta boisson plate, tu entends la blonde prononcer le prénom de cette personne que vous semblait avoir en commun. Natalia. Tu regardes Gigi avec un air de surprise, savoir que Nat et elle ont déjà eu une conversation avec toi comme sujet, ouais ça te surprend. J'sais pas si je veux savoir ce qu'elle a dit ou non. Tu ris à nouveau. Si tu devais laisser quelqu'un parler de toi, Nat serait la personne parfaite, vous vous entendez plutôt bien et a toujours été cool avec toi même à ton arrivée dans la série. Mais t'as toujours un peu de mal à accepter que les gens parlent de toi en ton absence. Encore ta vieille rengaine contre les journalistes. Intriguant. Tu ne sais pas vraiment si tu l'es, dur à dire de l'intérieur. Elle te propose un jeu, un espèce d'action ou vérité transformé en vérité ou vérité. Une question, une réponse totalement honnête. T'es un joueur, t'auras du mal à dire non à cette proposition, bien qu'à l'intérieur tu sais que ce n'est absolument pas ta zone de confort. Pas comme le jeu d'avant. Parler de toi c'est pas ce que tu préfères, encore moins quand ça devient privé. Okay. Le côté joueur prend toujours le dessus, t'y peux rien. Pas de gage cette fois, c'est peut-être pas plus mal, même si ça veut dire qu'elle va devoir laisser tomber son fantasme et son envie de te voir embrasser l'un de tes potes. Pas de gage c'est mieux, vu que tu risques encore de perdre. Tu hausses les épaules de manière nonchalante, la taquinant d'un sourire, même si t'es pas sûr qu'on puisse perdre à ce jeu-là. Sourire qui disparaît quelques secondes après, à l'énoncé de sa première question. On peut dire que ça commence fort. Ah ouais, tu fonces directement toi. C'est le cas de le dire, elle va au but sans prendre de gant. Tu souris un peu pour cacher le petit malaise que tu ressens, comme à chaque fois que tu dois parler d'un truc intime, et en même temps ton ressentiment quand tu repenses à ton ex. C'était... avec ma dernière copine, on était ensemble depuis un an environ. Ça paraît rien, un an, mais avec ta vie de folie de ces dernières années c'est limite un miracle que quelqu'un ait pu te supporter aussi longtemps avec tous les voyages, le boulot, la promotion, les tournages, ton absence. On s'prenait tout le temps la tête à la fin, alors elle est partie prendre du recul et quand elle est revenue, c'était terminé. Tu conclues en haussant les épaules. Ton discours est bien simplifié, résumé assez concis des choses. Puis t'as répondu à sa question, elle n'a pas demandé de détails après tout. A ton tour, adversaire. T'arques un sourcil en regardant Gigi, cherchant une question que tu pourrais lui poser. Difficile, il peut y avoir tellement de possibilité. Pourquoi t'es venue ce soir ?
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Mar 7 Aoû - 15:26



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

Il vivait donc en colocation, son pote Matthew. Je ne connaissais pas de Matthew mais après tout je ne connaissais pas toutes les personnes de Los Angeles et ça se trouve c’était un pote à lui d’Australie donc encore moins de chance que je puisse le connaître. C’est plus sympa. Oui j’étais entièrement d’accord avec lui. Vivre seule j’y faisais face depuis presque un mois et c’était la déprime. Je remerciais dieu d’avoir une activité professionnelle prenante et des amies avec qui je peux passer du temps comme ce soir. Même si le moral les premières semaines ne me permettait pas de sortir et profiter des soirées comme celle-ci. J’avais pris le dessus et décider d’essayer de tourner la page. De sortir, voir du monde et m’amuser. C’était exactement le cas ce soir, et tout ça grâce à Natalia. C’était une amie en or, de celle sur qui on peut compter à toute heure de la nuit et qui sait toujours apporter un avis tranché tout en justifiant ses opinions. C’est elle qui m’avait dit que sortir allait m’aider à passer à autre chose au lieu de me morfondre seule chez moi. Après cette partie de beer pong c’était exactement le ressentis que j’avais « passer à autre chose ». La gorgée d’eau fraîche vient remettre mes idées en place et ma discussion avec Dacre est naturelle et apaisante. C’était quelqu’un de très intriguant mais parler avec lui était réconfortant. Pourquoi ? Je n’en avais aucune idée mais ça me plaisait. Il est drôle, il me fait rire et ses mimiques et mimes d’acteur me font décrocher un léger fou rire que j’arrive à contrôler. « J’en conclue que le Beer Pong n’est pas l’activité dans laquelle j’excelle » concluais-je avec un clin d’œil. Tout chez lui paraissait me plaire et je me demandais bien pourquoi était-il encore libre ? Peut être ne l’était-il pas après tout tu n’en savais rien. C’était définitivement un homme bien en apparence, comme beaucoup. Il fallait donc creuser dans cette direction. Nat m’avait déjà parlé de lui après notre première rencontre. Et lorsque je lui en parle il a l’air étonné. Il joue la carte de l’humour mentionnant ne pas vouloir savoir ce qu’elle avait dit sur lui. Mon regard fixe le sien et d’un mouvement d’épaule je lui dis « disons qu’elle m’a convaincue de venir ce soir » je n’en disais pas plus pour piquer sa curiosité. En effet notre amie en commun m’avait convaincue de sortir mais également de venir à cette soirée en particulier. Chez Dacre Montgomery. Un homme que j’avais rencontré une seule fois dans ma vie, qualifiant ses soirées de réussite, divertissante et socialisante. A ce dernier qualificatif je me rappelle lui avoir demandé ce qu’elle entendait par là. La belle m’avait alors avoué qu’elle pensait que Dacre et moi pouvions bien s’entendre. Je me rends compte qu’elle n’avait pas totalement tort.

Pour l’instant l’objectif n’était plus de gagner le duel mais de mieux connaître le vainqueur de ce duel. Et rien de mieux que de poser des questions pour mieux cerner le personnage. Le ténébreux me lance de nouveau un pique à la suite de ma défaite. Ça me fait doucement sourire mais mon côté mauvaise joueuse reprenait le dessus « un jour je t’affronterai sur l’activité de mon choix, et tu perdras » le beer pong était sa spécialité normale qu’il parte avec un avantage. C’était pas du jeu. Je ne perds pas mon courage pour poser la première question. Je suis directe, et il le remarque. Je le remarque également car son sourire disparaît. Je me sens assez rapidement mal à l’aise et j’ai peur d’avoir touché quelque chose qui ne voulait pas qu’on touche. Mais ce côté vulnérable lui apporte un côté encore plus attachant. Est-ce qu’il existe quelque chose chez lui que je n’aimerai pas ? Il décide d’y répondre et je suis rassurée de ne pas l’avoir braqué. Je l’écoute attentivement, ne manquant pas une goutte de ce qu’il dit même s’il reste très succins sur sa réponse. Je peux concevoir qu’il ne souhaite pas en parler et je le respecte. « Ah.. » je ne savais pas tellement comment réagir. Une séparation était compliquée et j’en savais quelque chose. Mais il reprend le dessus en posant à son tour une question. Sa question est surprenante également, en tous les cas je ne m’attendais pas à ça. Un petit rire avant de sauter du plan de travail pour me rapprocher de lui, passant à quelques centimètres de son visage pour prendre la bouteille d’eau poser à côté de lui. Je la saisis et revient sur mes pas m’accoudant sur le plan de travail face à lui. Mes yeux poser sur lui. « On m’a dit du bien des soirées de Dacre Montgomery c’est tout » même en entendant mes propres paroles je savais que ça sonnait faux et qu’il le savait lui aussi. Je bois une gorgée d’eau avant de la refermer et d’ajouter « et j’avais besoin de me changer les idées on va dire » Et par cette phrase je faisais référence à ma récente séparation avec Zayn. Mais avoir son visage devant moi pendant que je parlais avec Dacre me rendait nerveuse et mal à l’aise alors je décide de passer à autre chose rapidement « Si tu avais perdu, lequel de tes potes tu aurais embrassé ? » peut être trop direct sur la dernière question je préfère assurer et rester sur quelque chose de plus comique et détente.



made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Mar 7 Aoû - 18:06


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

C'est dommage que Matt ne soit pas présent ce soir, ça se sent. Enfin pour toi ça se ressent, t'as l'habitude de l'avoir dans les pattes et ce mec sait toujours comment mettre l'ambiance, rien qu'à le voir c'est un show à lui tout-seul, quand il entre dans une pièce il fait bien attention à soigner son entrée pour qu'on en voit que lui. T'es sûr qu'avec Gigi ça aurait pu bien accrocher, bien qu'il ne soit pas tout le temps facile. Tu vois mal vivre ici sans lui, ou sans personne en tout cas, c'est ta conclusion maintenant qu'elle a lancé le sujet. J'en ai gagné des plus faciles. Tu peux au moins lui donner ça, dans ta mémoire ce n'est pas si souvent que tu arrives à la fin avec aussi peu de verres, à deux doigts de faire prendre à ton propre jeu. C'est toujours bien de te laisser te faire surprendre par les gens, ça les rend moins monotones, moins 't'es exactement comme lui', ça te permet aussi de te sortir plus facilement de ton monde pour t'ouvrir à ces gens-là, ou en tout cas être plus facilement cool avec eux, sans avoir à te forcer. Gigi ne cesse de te surprendre apparemment, parce que maintenant tu viens d'apprendre qu'avant ce soir, tu n'étais pas un entier inconnu à ses yeux. Dans un sens tu t'demandes ce qu'elles ont bien pu se dire te concernant, mais aussi pourquoi. C'est surtout le pourquoi. Sa réponse te pique un peu, laisser sur un espèce de suspens. C'est toi qui devient intrigante maintenant.

Tu ris, ne pouvant t'empêcher de la taquiner sur sa défaite précédente. Elle aurait fait la même chose si la victoire avait changé de camp, alors t'en profites un peu. Elle réclame sa vengeance, sur l'activité de son choix, tu n'as peur que d'une chose c'est de marcher avec des talons haut. Tu l'as déjà fait une fois, suite à un gage quand t'étais plus jeune. Les chaussures étaient trop petites, car pas facile d'en trouver à ta pointure, une véritable torture. Comme des couteaux qui viennent se planter dans tous tes orteils en même temps, et ce à chaque pas que tu faisais. Tant qu'elle ne te propose pas ça, ça devrait aller. Deal, mais n'espère pas trop, j'pourrais te surprendre. Tu ne te démontes jamais, t'es trop joueur et trop fier pour ça. Aussi un brin mauvais joueur, donc tu préfères penser à la victoire directement. Tu souris, avant de la laisser commencer, débutant son nouveau jeu de questions. Rien qu'une question et déjà tu sens la difficulté du truc. Parler de ta vie privée n'est pas chose aisée chez toi, ni naturelle, mais parler de ton ex c'est encore pire, c'est un véritable mal de crâne cette fille. Finalement tu racontes ce qu'il faut, ta plus longue relation et comment ça s'est terminé. Tu finis quand même par sourire à Gigi, pour pas qu'elle se sente mal d'avoir posé cette question, elle ne pouvait pas savoir par avance et surtout c'est le jeu, tu l'as accepté alors tu joues. Pour réponse, tu lui envoies une question, lui demandant pourquoi elle est présente ce soir. Chacun vient avec une envie particulière, soit pour pécho comme tes potes, soit parce qu'ils ont besoin de faire la fête pour oublier quelque chose. Pour toi, il n'y a pas d'entre deux, les gens ne viennent pas 'juste pour voir'. T'attends sa réponse, te surprenant à être un peu impatient. Elle s'approche de toi et te feintes au dernier moment avant de retourner à sa place initiale, ça te tire un sourire alors que tu ne la quitte pas du regard. Puis tu hoches la tête. Sa réponse tombe pile dans l'entre deux qui selon toi n'existe pas, autant dire que tu n'y crois pas une seconde. Elle reste sur cette version quelques instants avant de te convaincre, un peu plus. Ouais, là j'te crois. Surtout que Natalia t'as fait la confidence de sa séparation récente, alors forcément ça s'accorde. Tu ris à la nouvelle question de la blonde, puis tu fais mine de réfléchir. J'y ai même pas réfléchi une seconde. A traduire que tu savais que t'allais gagner. Peut-être le blond. Dis-tu dans un haussement d'épaules. Si elle se rappelle d'avoir vu un grand blond avec des petites boucles, le cliché presque parfait de l'australien, se tenir à tes côtés pendant le jeu, vu qu'elle ne les connais pas. Aussi pour lui rappeler que t'as toujours eu un petit faible pour les blondes, au cas où. Tu approches un bol de chips, apparemment oublié dans la cuisine et en prend une poignée. T'aurais fait ton défi sans rien dire ? Si, évidemment, tu n'avais pas pris les devants pour lui dire qu'elle n'était pas obligée. Par cette question tu veux essayer de comprendre le caractère du mannequin, il n'y a pas forcément une bonne réponse, tu veux juste savoir.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   

Revenir en haut Aller en bas
 
99 problems ft. Dacre Montgomery
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Baptême d'Opaline Montgomery [PV]
» Le Manoir Montgomery [Montgomery + leurs invités]
» Ella Montgomery
» [Abandonné] Privatisons la conversation • Montgomery Di Annunzio.
» what if they had our problems, then their societies would be..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: SAN FERNANDO VALLEY :: Studio City-