AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 99 problems ft. Dacre Montgomery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Jeu 26 Juil - 19:51



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

Les basses me donnent des picotements dans le creux de l’estomac mais bordel qu’est-ce que j’aime ça. Je déambule entre les personnes s’adonnant à des jeux d’alcools en tout genre, des jeunes femmes winer sur des jeunes hommes bien heureux d’être présent à ce moment précis. Je lâche un léger rire face à la réaction d’un de ces garçons appréciant ce doux moment. Comme vous l’aurez compris je suis dans l’antre des fêtes californiennes : chez Dacre Montgomery. Le jeune acteur avait ce don de proposer des soirées de folie toujours plus déjanté. C’était ici même que nous nous étions rencontrés la première fois. Par l’intermédiaire de Natalia qui nous avait présentés mutuellement. Qui l’eu cru qu’à peine deux semaines après je sois de retour dans la demeure de la luxure et de la fête. J’esquisse un sourire reconnaissant des têtes connus mais mon objectif premier était simplement d’aller prendre un verre. La chaleur californienne et la température qui montait à chaque nouveau son de rap américain qui venait cogner contre les enceintes. Tout ceci m’obligeait à me désaltérer. Loin de moi l’idée que j’étais de nouveau célibataire. Non je ne voulais pas en parler ce soir, ne pas y penser et profiter. C’est exactement le pourquoi de ma présence. Natalia prit un malin plaisir à demander à Dacre de m’inviter ce soir. D’ailleurs mon regard chasse la pièce dans laquelle je suis pour retrouver la brune qui m’avait accompagné.

Elle n’est définitivement pas dans cette pièce, la suspectant d’être aller directement près de la piscine se rafraîchir. Avant même que je fasse un pas vers l’extérieur je me fais interpeller par un jeune homme me proposant un verre. J’accepte ne sachant pas vraiment ce qu’il y avait à l’intérieur. Ma première gorgée vient me brûler la gorge et je reconnais très vite le goût de la vodka. Je le remercie et il commence la conversation. Je me surprends à devenir timide et rougir très rapidement. Ce n’était pas mon habitude mais je pense que c’était une réaction normale à la suite de ma rupture ?! Après une courte conversation stérile je trouve une parfaite excuse, des amies mannequins passent à côté de moi et me salue. J’en profite pour les remercier alors que je les suis vers l’extérieur. « Vous me sauvez la vie, j’étais bloquée » leur confiais je alors qu’elle me répondait que c’était le rôle des amies. Je leur souris et la première bouchée d’air frais qui remplit mes narines vient me libérer d’un poids préalablement présent dans ma gorge. Je retrouve mon sourire naturelle alors que je marche avec mes copines. Elles sont en maillot de bain et se dépêche d’aller se baigner dans la piscine de l’heureux propriétaire. En parlant de ça je ne l’ai toujours pas vu.

M’arrêtant je scrute l’extérieur jouant de mes doigts sur mon gobelet. Aucune trace de Dacre, il doit être trop occupé à un jeu d’alcool ou à parler avec des amis à lui pensais je. En parlant de ça je suis de nouveau prise à partie pour participer à une partie de beer pong. Je rigole légèrement acceptant l’invitation. Me plaçant d’un côté de la table on place devant moi six shoot de vodka. L’homme en face de moi ne m’est pas indifférent. Dacre, le voici. Amusée par la situation je lui souris timidement avant de le saluer d’un mouvement de tête « prêt pour la branlée de ta vie ? » lui lançais je lui montrant la balle de ping pong entre mon pouce et mon index. Un regard de compétition accompagné des acclamations de la foule à vide d’un duel au sommet.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Jeu 26 Juil - 20:48


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

Une soirée comme tant d'autre, c'est devenu une foutue habitude. Ça commence par une idée de Matt qui se transforme en portes ouvertes pour tous les américains qui veulent s'en jeter un petit. T'aimes bien ça, tu trouves toujours que les soirées américaines sont différentes que les soirées australiennes, mais tu dois bien avouer qu'ils savent comment prendre du bon temps. Tu n'es pas le plus extravagant ou celui qui se fout sous la lumière, alors tu n'es clairement pas l'host idéal qui vient accueillir chaque personne, ceux qui veulent venir te voir viendront te voir, toi tu restes au bord de la piscine un petit moment avec ton verre et un cigare, des vieux potes en vacances dans le coin autour de toi. Faut bien qu'ils en profitent un peu, ils ont de quoi s'amuser ce soir, des belles filles partout, même certains mannequins dont le visage n'est pas inconnu. Sûrement de celles qui défilent pour une célèbre marque de lingerie. La mode ce n'est pas trop ton truc, mais regarder les filles ça ne t'a jamais déplu. Tu t'mets à rire quand l'un de tes vieux potes d'enfance tente sa chance avec son air et son accent purement australien, on dirait un gosse qui marche avec des chaussures bien trop grandes pour lui. En même temps il faut dire qu'il ne s'attaque pas à n'importe qui, ou une fille random croisée dans la rue, non il essaie de brancher Nat. C'est perdu d'avance, non seulement parce que tu la connais, mais aussi parce qu'elle est avec Charlie. Et Charlie est ton pote même s'il fout n'importe quoi en ce moment. Tu le laisses quand même se démerder, ça vous donne de quoi vous marrer comme des gosses avant qu'il ne revienne la queue entre les jambes. Oublie ça mate, branches en une plus alcoolisée. J'sais où en trouver. Petit clin d’œil et tu te lèves pour te rendre pas loin de là, à la table de ping-pong improvisée sur la terrasse. Tu salues quelques personnes autour de toi. J'vais vous apprendre à jouer bande de losers. Tu prends la balle avant de la lancer dans le verre de l'autre côté de la table. L'expérience bébé ! Dis-tu en checkant tes potes d'enfance, en Australie aussi vous savez comment jouer au beer pong. Ou au vodka pong. Qui est le prochain ? Tu cherches un futur adversaire dans la foule qui se tasse autour de toi et de la table avant que finalement une blonde se pointe, de l'autre côté de la table. Tu arques un sourcil, amusé. Gigi Hadid. Pas devant tout l'monde blondie. Tu ne peux pas t'empêcher de sourire à sa remarque, peut-être l'esprit un peu mal placé maintenant qu'elle est entrée dans la pièce. Et si tu peux t'en servir pour la déconcentrer en plus de ça, tu ne voudrais pas que ta réputation de winner de beer pong en prenne un coup. Honneur aux dames. Honneur à la future perdante. Toi aussi, tu poses cet air de défi sur ton visage alors que tu l'observes, attendant qu'elle lance le premier coup.  
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Jeu 26 Juil - 21:27



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

Les personnes présentes autour de la table nous regardent successivement, certains sont des amis d’enfance du beau brun que je reconnais grâce à leur accent australien prononcé. D’autres sont simplement spectateur ne cachant pas leur envie de voir l’hôte de la soirée se prendre une dérouillé par une jeune femme. Le challenge était présent. Même s’il manquait un peu de piquant à mon goût. « Si je gagne, je veux que tu embrasses langoureusement le garçon de ton choix » dis je à haute voix en regardant successivement chacun des garçons autour de la table avant de poser mon regard sur Dacre en arquant un sourcil. Il fallait bien une récompense pour que je daigne me donner la peine de gagner. Car clairement je ne partais pas favorite. Mais j’ai toujours préférée être un outsider. Laissant à son bon vouloir le gage qu’il souhaitait me donner en cas de victoire pour lui. Clairement je n’étais pas du genre à me défiler lorsque mon tour passait même si à ce moment précis une courte pensée me rappelle Zayn mais d’un clignement de paupière j’efface son image de ma mémoire. Cette compétition m’amusait profondément et je retrouvais enfin cette petite étincelle de vie qui finissait par s’éteindre ces jours derniers. Il faut absolument que je remercie Natalia de m’avoir vivement conseillé, voir obliger à venir ce soir.

Dans quelle merde tu t’es foutue ? C’était la première pensée qui te traverse l’esprit quand le bel homme en face de toi t’offre l’honneur de commencer. J’étais surement la plus nulle de toute à ce genre de jeu. Tout simplement parce que j’y jouais que très rarement et également parce que les regards autour de moi me stressais plus qu’autre chose. J’essaye de me rassurer en arborant ce sourire conquérant. La chance du débutant qui sait ? « ne parle pas trop vite jeune homme » Faisant rouler la balle dans ma main je la lance en direction des verres à shooter disposés en forme de triangle. Je retiens mon souffle le temps que la balle traverse la table. Le premier rebond est dans l’axe de la cible ce qui me rassure quelques peu. Mais la balle se cogne contre le rebord d’un verre avant de s’envoler en direction de l’adversaire du jour. Dommage c’est loupé. Une légère mine de déception avant de renchérir « j’aime faire durer le plaisir » lui lançais je dans un jeu de séduction non dissimulé. Il essayait de me mettre mal à l’aise avec sa remarque je n’allais pas me priver de faire pareil. J’attends fébrilement qu’il lance à son tour la balle dans ma direction. La musique venait créer de petite vibration sur le dessus des verres formant de petits cercles dans les shooter de vodka. Relevant mes yeux dans la direction de Dacre qui fixait la balle de ping pong fermant un œil et visant dans ma direction. Posant mes deux mains sur le rebord de la table et prenant poids sur celle-ci je le dévisage ouvertement. Après tout 6 shooter ne pouvait me faire que le plus grand bien. J’envisageais déjà la défaite, d’une tristesse.


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Jeu 26 Juil - 22:19


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

Peut-être que tu parles trop et que tu devrais te montrer un peu plus modeste, mais clairement c'est ton domaine. Si tu peux te mettre en avant dans une circonstance c'est bien dans celle-là. Tu es chez toi, dans ta maison, avec tes potes, t'es en confiance et dans ton environnement. Tu n'as même rien à perdre, juste t'amuser. Mais Gigi décide de corser le jeu. Embrasser langoureusement un autre garçon, c'est quand même assez culotté de te demander ça. Amusé, tu lances un regard à tes potes d'enfance, qui eux ne font pas trop les malins d'un coup. Toi, tu t'en fous, t'es un acteur, t'es censé ne pas avoir de limite afin de pouvoir jouer pleinement un personnage. Embrasser un autre mec n'a jamais été un repoussoir comme certains autres hétéros, même si tu préfères de loin avoir une jolie fille. Ok. Tu scelles finalement ce deal, enfin presque. Et si je gagne ? Tu regardes une fois de plus le mannequin en face de toi. Si elle part directement avec l'idée de gagner et de pouvoir être satisfaite de son challenge ça va te donner encore plus l'envie de gagner. Et forcément, ça mérite une récompense. Disons que si je gagne c'est à toi d'embrasser le garçon de ton choix. Soyons juste. Tu souris, ça lui laissera le choix de t'impressionner ou pas du coup. Tu dis toujours que les actes d'une personne en dit bien plus que ce qu'elle veut bien montrer d'elle, c'est peut-être un peu pour ça que t'es quelqu'un qui observe beaucoup qu'il ne parle.
Tu lui laisses le premier coup, ça peut être une chance comme ta perte. Si ça se trouve elle cache son jeu et elle va te massacrer devant les yeux de tes collègues. Tu attends, ne quittant pas la balle des yeux quand elle fait son rebond, priant intérieurement pour qu'elle se loupe. Tu n'es pas forcément un mauvais joueur, mais disons que tu aimes bien gagner. Surtout sur ton propre territoire. Le tour est raté, tu récupères donc la balle. Intéressant. La balle dans la main, tu t'amuses un peu à la faire passer autour de tes doigts. J'aime bien aussi, j'dois avouer. Et finalement tu vises le verre le plus à gauche du mannequin, en marquant bien évidemment. Mais j'préfère marquer. Tu regardes donc la jolie blonde prendre son verre pour le vider comme le veut la règle du jeu. Tu peux toujours abandonner tu sais et jouer à un autre jeu plus facile pour toi, je t'en voudrais pas. Tu ne peux pas t'empêcher de la taquiner un peu, surtout que la balle revient à toi et que c'est donc encore ton tour de tirer.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Ven 27 Juil - 1:14



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

Ma proposition, que dis je mon choix de gage ne venait pas rassurer les garçons présents autour de la table. Leurs réactions me prouvaient qu’ils n’étaient pas tous confiant sur la victoire de leur meilleur ami. Une raison de plus de croire que j’avais mes chances moi aussi. Leur réaction fait rire l’assemblée. Sur un air de défi le jeune brun accepte. Fair play je lui laisse le choix de mon gage en cas de victoire de sa part. Amusée par la situation je joue avec la balle de ping pong attendant le verdict. Lorsque celui-ci tombe, la réaction de l’assemblée est fortement nuancée par la mienne. En effet embrasser un autre garçon ne relevait pas de l’impossible habituellement mais pour une situation comme la mienne c’est-à-dire fraichement séparée de son copain après une histoire d’amour de presque trois ans, le défi était impossible. Un sourire crispé, les garçons préalablement inquiets de la possibilité de se voir embrasser par un autre garçon me relooke tels un bout de viande. Mon regard se pose dans celui de mon adversaire du soir, il me sourit. Il semble fier de sa réponse. Et il a de quoi l’être. Me pinçant légèrement les lèvres je suis au pied du mur. Tous le monde me regarde attendant ma réplique. J’ai l’impression d’être sur une scène face à une foule en délire dans l’attente de la dernière tirade d’une longue pièce. Du sang glacé vient parcourir mon corps. Passant une main dans mes cheveux je décide de reprendre le dessus sur les signaux de détresse qu’envoyait mon corps. « Je vais gagner de toute façon, la question ne se pose pas » accompagnée d’un clin d’œil complice.

Est-ce que je venais d’éviter la question ? Oui, carrément. Mais je me contentais de me lancer dans le premier tour de cette partie pour ne pas laisser le temps à quiconque de rétorquer sur le fait que je n’ai pas véritablement accepté le défi. Et cette pensée de devoir embrasser un autre garçon me torturait l’esprit et par conséquent me déconcentrais. J’essaye de me ressaisir et de me concentrer sur l’objectif mais je le manque de peu. La balle est dans le camp de l’adversaire qui me nargue à hauteur que la balle vient pénétrer dans le shooter à ma droite. Sous les applaudissements de ses amis je retire la balle avant d’attraper le liquide et de l’avaler d’une traite. Je ne peux m’empêcher de faire une petite grimace reposant le shooter vide sur le côté de la table. On lui redonne la balle. Pourquoi avait-il le droit de rejouer ? Pour ne pas passer pour la blonde de service je ne préfère rien dire et le laisser faire son deuxième lancé priant intérieurement qu’il se loupe. Mais il préfère continuer à jouer avec moi. Replaçant une mèche de cheveux trainant devant mes yeux derrière mon oreille je lui souris amusée avant de lui répondre « Abandonner n’est pas dans mon vocabulaire » avant de renchérir « surtout quand je peux voir Monsieur Montgomery embrasser un de ses meilleurs amis » désignant du doigt les jeunes hommes présents sur le côté. Il réplique chacun leur tour sur le fait qu’ils ne sont pas consentant, ils me font rire. « On dit que les australiens embrassent bien, ne vous plaignez pas messieurs ! » ajoutais je en direction du beau brun regardant la balle comme attendant la sentence.


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Ven 27 Juil - 2:36


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

Le défi de Gigi te fait rire, t'es en phase avec toi-même pour pouvoir te marrer, t'es même clairement le seul à rire. Les mecs si bruyants habituellement, eux qui aiment bien crier et siffler pour se faire voir, se taisent étrangement. C'est sûrement ça qui t'fait le plus marrer dans tout ça. Ils ont peut-être peur de devoir être l'un de ceux qui fera face aux conséquences si jamais tu perds, mais ils devraient avoir plus confiance en toi. Puis dans le cas échéant, il y a bien pire que ça. Surtout qu'elle devra, elle aussi, subir le même sort que toi. C'est juste, partir sur le même pied d'égalité, même si pour elle ça va être finalement plus dur que pour toi. Tu l'vois bien dans son regard, faut vivre dans une grotte pour ne pas être au courant qu'avec son mec c'est terminé. Et d'ailleurs c'est bien la raison de sa venue pas vrai ? Elle aurait eu mieux à faire à rester tranquillement avec son mec plutôt que d'se faire reluquer par tous les lourds du coin. T'es pas comme ça, tu vas pas la laisser s'faire emmerder par tout le monde ce soir évidemment, sauf si elle veut. Après tout elle fait c'qu'elle veut, chacun à sa manière de surmonter une rupture. Tu veux juste être sûr que tout se passe bien, cette fête se déroule chez toi, ça fait donc de toi le responsable de tout ce qu'il peut se passer sous ton toit, ou qu'elle ne regrette pas un geste désespéré ou impulsif. T'es bien placé pour savoir ça. Tu connais les mecs, t'en es un, certains peuvent se comporter vraiment mal avec des filles vulnérables. Tu veux juste jouer selon les règles, c'est elle qui a commencé après tout, toi boire c'était le seul défi de base, elle a voulu ajouter plus de piment. Tu regardes la blonde, lui offrant un sourire un peu réconfortant, même si elle perd et qu'elle n'a pas l'air ravie de son défi. Tant pis, elle a voulu jouer.
Ce qui est en train de se passer. Tu ne réussis pas à tous le coups, mais la plupart du temps t'arrives à viser. On pourrait même croire que c'est de la chance, ou alors que t'es juste doué pour déstabiliser l'autre. Ouais, c'est sûrement ça. Fier, tu célèbres ta mini victoire, avant de te concentrer à nouveau. Tu suis les règles que tu connais, en Australie. Soit, tu marques, tu rejoues. Ce qui donne encore moins de chance à l'adversaire de pouvoir gagner, c'est juste que là-bas vous n'êtes pas trop patient. Plus ça se termine vite, plus c'est drôle. Ohh, vous avez entendu les gars ? Elle n'abandonne jamais. C'est touchant. Tu la taquines ouvertement, suivi par tes potes et tous ceux autour de toi. Comme porté par ces personnes là, même si tout ce qui t'intéresse maintenant c'est gagner. La réaction de tes potes face aux propos de Gigi te fait rire, des vrais nazes sérieux à se chier dessus pour si peu. Je crois que tu vas devoir garder ça comme un simple fantasme blondie. Dis-tu en lui balançant la balle, plutôt décidé d'être bon joueur ce soir. Tu veux lui laisser la chance de te frapper. Laisse moi être un vrai gentleman et jouer selon les règles d'ici, chacun son tour. Frappe moi fort. Tu colles un sourire sur ton visage, arquant un sourcil, sûrement que cette décision ne doit pas tellement plaire à tes potes puisque tu peux facilement perdre ton avantage. Ils feront moins les fiers, mais toi t'as le goût du risque. Sinon c'est trop facile, ça n'a aucun intérêt. Finissons cette partie avant que les mecs se tirent. Lâches-tu amusé, sentant tes potes devenir un peu plus fébriles. Quelle bande de lâches. Surtout que la piscine nous appelle. La tu les entends, tes potes. En même temps, rien d'inhabituel quand il s'agit de meufs et la piscine est un véritable aimant à meufs, autant en profiter un peu t'es célibataire et ton ex te les brise tellement que t'es pas prêt à t'en coltiner une autre. Tu te mords la lèvre inférieure en regardant au loin, avant de finalement en revenir au jeu. Enfin, toi tu dis ça surtout pour tenter de déconcentrer Gigi, en premier lieu, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Ven 27 Juil - 13:02



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

Prise au piège, je l’étais. Mais après réflexion c’était ton propre piège que tu venais de prendre. Il était évident que le beau brun n’allait pas être tendre après le défi que tu lui as lancé. Je le consentais. Voilà que tu t’es lancée dans un jeu ou la défaite n’est pas permise. Un jeu dont tu n’as que très peu d’expérience et dont l’adversaire du soir était surement l’un des plus coriaces de toute la côte ouest. Décidemment j’avais le don de me mettre dans des situations compliquées. Mais après tout c’était un défi à la hauteur de Gigi Hadid. J’essayais de m’en persuader à longueur que les spectateurs acclamaient pour que le jeu commence. Le regard de mon adversaire avec un jolie sourire me réconforte. Il connait ma situation sentimentale et je crois voir dans ses yeux une once de soutien. Peut être je me trompais totalement mais cette idée me faisait chaud au cœur et je me décide donc à jouer le premier coup. Loupé. Ça commençait bien. C’est à son tour. Et il la met. Il se réjouit. Il me charrie. Bonne joueuse je bois la vodka avant de reposer le verre et je continue à jouer avec lui. Je n’abandonne pas. Je suis outsider et je le ressens, toute la tablée avait donc attendu les deux premiers coups pour prendre partie vers l’hôte de ce soir. Aucun doute que je ne jouais pas à domicile. Mais que faire, je n’allais pas me dégonfler pour si peu. Même si une petite voix dans ma tête me répétait que je venais de refuser une porte de sortie offerte par l’adversaire.

Dacre me taquine et décide de me répondre que cette idée que les australiens embrassaient bien restera un fantasme. « Qui sait, si je perds ce fantasme deviendra peut-être réalité »  avant de rire doucement en lui adressant un clin d’œil. Je n’avais aucune gêne de jouer l’allumeuse avec lui, si ça pouvait le déconcentrer c’était du pain béni pour moi. Avec l'ambiance et la compétition je me sentais plus libérée, peut être le premier shoot jouait un rôle dans ma soudaine envie de me lâcher. Il me jette la balle m’annonçant qu’il passait son tour par courtoisie. Et quelle courtoisie ! Certains de ses amis lui reproche de me faciliter le jeu et de ne pas être trop gentil avec moi, l’un dans eux ne se gêne pas pour dire qu’il veut se faire bien voir pour s’assurer d’être choisis en cas de défaite de ma part. L’assemblée rigole. Je me redresse prenant la balle du bout des doigts. Je ferme les yeux avant de les rouvrir avec un regard de conquérante j’étais plus que motivée. Je la lance, elle rebondit et tombe dans le premier shooter le plus proche de moi. Un peu inconsciente et surtout surprise un léger instant de silence avant que je le brise dans un élan non contrôlé de joie intense « BIIIIIIM »  avant de passer ma main sur mon épaule plusieurs fois tout en le regardant. Ma réaction était peut être disproportionné car je venais simplement de gagner une manche mais le match était loin d'être finit. Mais pour moi ça représentait beaucoup, ça me motivait et surtout ça faisait douter mon adversaire, et rien que pour ça j'allais poursuivre ma danse de la joie. Toujours dans la provocation je plante mon regard dans le sien avant de lui lancer « ça va aller 6 shooters ? C'est pas trop pour toi ? Je voudrais pas que l'hôte de la soirée se sent nauséeux. » avec une mine d'ange. Quelques rires dans l'assemblée alors que j'installe un réel jeu de regard entre nous deux. « Ah d'ailleurs, tu préfères les bruns ou les blonds ? » le questionnais je en pointant ses meilleurs amis sur sa gauche tout en me délectant de le regarder finir son verre. Mon sourire ne quittait plus mes lèvres et je me surprends même à me mordiller la lèvre inférieure en le regardant. La soirée me plaisait, l’ambiance me plaisait, le jeu me plaisait, il me plaisait.


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Sam 28 Juil - 18:15


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

La soirée s'annonce bien. C'est ce qu'il se passe habituellement, depuis que tu t'es fait piquer par cette envie de toujours organiser des soirées, tes potes ne sont pas les plus chiants, pas de ceux qui viendront foutre le bordel chez toi ou créer un incendie chez les voisins. Surtout que tu n'es pas du genre à laisser ce genre de fouteurs de merde traîner dans les environs. T'aimes bien t'entourer de gens cool, avec qui te peux te poser sans causer d'emmerdes. L'expérience montre bien que tu n'es pas toujours doué pour trouver que des gens comme ça, mais il faut bien se prendre quelques claques pour apprendre des leçons. Tu chasses vite ces pensées de ta tête, bien décidé à ne pas te laisser pourrir ta soirée à cause d'une présence qui n'est pas physiquement là, encore heureux. Quand tu regardes Gigi ça t'y fait juste penser, peut-être parce qu'elle vient de vivre la même chose, bien que tu ne connaisses rien aux détails. Heureusement, elle parle ton langage et bien vite elle sait comment te défier, bien te caler dans le jeu et au moins penser à autre chose, même si tu n'es pas du genre à te focus sur quelque chose pendant trop longtemps. Ça te plait, elle ne se démonte pas, elle répond même, alors qu'elle pourrait facilement partir, avec tous les mecs derrière toi qui ne cherchent qu'à la faire perdre, sûrement par envie. Qui sait. Répètes-tu, sourcil arqué.
Tu vas sûrement te faire détester, mais tu veux te comporter en bon joueur, en bon seigneur. Ça râle derrière toi, mais tu n'y prête pas attention, tes yeux sont sur Gigi, glisse sur la balle qu'elle tient. Cette balle qui pourrait atterrir rapidement dans l'un des verres posés devant toi. Tu souris, concentré, toujours avec cette confiance en toi et pourtant tu sens bien qu'elle va marquer et ça te rend juste plus content. Et ça ne manque pas, cette fois elle vise juste et les cris se font entendre alors que tu te mets à rire en te redressant. T'applaudis le mannequin, puis prends le verre visé pour vider son contenu d'une traite. Ça devrait aller, mais je compte sur toi pour me soigner si j'suis malade. Parce que ce sera ta faute. Tu lui lances un petit regard triste, concerné. T'es acteur après tout, tu peux mettre tes talents à ton service. Enfin, si t'arrives à reproduire ce coup de chance. Finis-tu par dire, évidemment, faut bien continuer sur cette lancée, battant des cils. Elle n'a touché qu'un verre et c'est à ton tour, elle est encore trop loin dans le futur. Je préfère les blondes. Tu lances un clin d’œil à ton pote, un peu blondinet qui est tout de suite à ta droite. Sûrement celui qui sera ta victime en cas d’échec. Toi qui a du batailler pour qui sorte un peu de son Australie natale pour quelques jours, il aura tout gagné. Pas que, tes yeux se posent à nouveau sur Gigi, elle-même blonde. Il s'avère que t'as un style de fille et elle y entre parfaitement. Mon tour, j'espère que t'es prête, tu fais rebondir la balle. T'entends les prières de tes potes à tes côtés, ou ceux qui te souffle vers quel verre viser. Mais tu n'écoutes que toi, et tu vises au milieu, même si la balle ne tombe pas dans le verre visé de base, il arrive quand même dans un but. Les mecs célèbrent et toi tu souris sans trop en faire. Ça se corse pour toi Hadid.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Gigi Hadid


all i could do is cry
☆ in hollywood since : 24/07/2018
☆ interviews : 101 ☆ crédits : tumblr

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Dim 29 Juil - 17:03



99 problems, but that bitch ain't one
ft. dacre montgomery

Plus les minutes avançaient, plus je me plaisais à défier Dacre. La tension montait petit à petit et un jeu de séduction s’installait discrètement entre nous deux. Ce n’était pas déplaisant de retrouver cette sensation de plaire et de vouloir plaire. Même si ma rupture avec Zayn était encore récente et qu’il suffit de quelques pensées pour que je retombe dans un état végétatif à serrer mon oreiller en pensant à lui toute la nuit. Ce soir c’était différent et je voulais tourner la page, c’était peut-être le bon moment. En tous les cas je ne me bridais pas face au jeu de regard du brun taquin qui se tenait face à moi. Son sourcil arqué il me sourit avant de prendre son shooter de vodka que j’avais victorieusement visé avec la balle de ping pong. J’apprécie les applaudissements de l’acteur le remerciant d’un léger signe de tête avant d’écouter sa réponse avec un sourire joueuse. M’occuper de lui s’il était malade. Haussant les épaules, innocente mais consciente du sous-entendu je lui réponds dans la foulée « Je connais des amies infirmière qui pourraient s’occuper de toi » je n’allais tout de même pas tomber dans le piège tendu par le loup assoiffé en face de moi. Il fallait faire durer le suspens et c’était ça qui devenait encore plus existant. Oui l’excitation venait de faire son apparition dans le mélange de ressenti qui m’habitait à ce moment précis. Surement accentué par les regards et les paroles du beau brun envers ma personne. Ce jeune homme dont tu ne connaissais pas la situation amoureuse mais tous te laissait penser qu'il était célibataire, en tous les cas tu l'espérais ne voulant pas créer d'ennui ou passer pour je ne sais qui.

Un air fier non dissimulé je ne quitte pas son regard continuant de le charrier en lui demandant s’il préférait les blonds ou les bruns. Un rapide coup d’œil vers ses amis présents qui le supportait pour ne pas à avoir à être embrassé par un mec, ou par envie d’être choisis par mes soins en cas de défaite. On ne pouvait pas vraiment savoir ce qui les motivait le plus. Et c’en était drôle. Un par tout, balle au centre, la partie venait de commencer et rien n’était encore joué. Même si mon premier coup a loupé je ne m’étais pas trompée sur le deuxième. « De la chance ? Hmm » mimant le fait de réfléchir avant d’agiter ma main dans sa direction « Disons que j’ai un bon coup de poignet » à la seconde ou je finis ma phrase je remarque les réactions des invités présents à ce duel de sommet. Des sifflements aguicheurs se font entendre alors que d’autres se contentent de regarder le jeune homme attendant la surenchère. C’est là que je comprends que j’ai peut-être été un peu trop loin mais l’alcool m’aidait à garder le sourire amusé qui se colle à mon visage. C’était un signe révélateur que ce soir Zayn ne faisait pas partie de mes pensées, et peut être était ce le début d’une page qui se tournait. Je ne me défile pas et plante mon regard dans celui du jeune homme. J’ai l’impression de lire dans ses yeux mais ce que j’y lis me conforte dans mon choix de continuer ce petit jeu. Peut-être me trompais-je mais une chose est sûre quelque chose se passait, de bon ou de mauvais, se passait entre nous deux à ce moment présent.

Les blondes. Un clin d’œil. Et un sourire. Ce combo vient me toucher en plein corps, je ressens une légère chaleur monter petit à petit de ma poitrine vers mon visage. Il fait chaud d’un coup. J’ai une bouffée de chaleur et je me haïssais de montrer que ces paroles ne me laissaient pas indifférente. C’était ce qu’il recherchait et il venait de l’obtenir. Il fallait que je trouve une excuse pour qu’il ne voit pas cette réaction. J’attrape un shooter face à moi et le bois avant de le reposer. L’avalant d’une traite je ressens le liquide me brûler la gorge. Face au regard interrogateur de la foule je reprends la parole « considères cela comme un cadeau de ma part » c’était la seule solution sur le moment que j’avais trouvé pour dissimuler et justifier mes joues en feu. Je lui souris alors qu’il jette de nouveau la balle en direction de mes verres. C’est à ce moment que je me rends compte de la bêtise que je venais de faire. Il venait de marquer un nouveau point. Ce qui ne me laissait plus que 3 shooter plein face aux 5 de l’adversaire. Je ne cache pas ma déception en rigolant je secoue la tête de droite à gauche avant de retomber sur le regard charmeur de l’homme qui provoquait toutes ces émotions en moi. Ça se corse pour moi. Effectivement. Je prends le troisième shooter, le boit et le pose sur le côté de la table. Dacre à ce petit air victorieux qu’il essaye de dissimuler par courtoisie ce qui est d’autant plus énervant. J’allais donc perdre si je continuais sur cette voie, et lui remportait le duel des paroles et avait réussi à me déconcentrer. Soufflant volontairement je tourne légèrement ma tête pour étendre mon cou avant d’embrasser la balle de ping pong en geste de chance et de viser dans la direction du camp opposé. Le mieux était de reproduire le même lancé que tout à l’heure. Plus facile à dire qu’à faire. Je ne me déconcentre pas et ne lâche pas un regard dans une autre direction, surtout dans celui du brun. Je lance la balle qui rebondit dans l’axe et vient se cogner sur un rebord de verre et s’enroule sur sa circonférence dans un tournoiement frénétique avant de s’arrêter par le choc avec le liquide à l’intérieur du verre. C’est un but. Et quel but. De la chance, oui mais un but tout de même. Redressant la tête je n’ai plus peur de l’affronter à présent, les dés étaient relancés. Passant ma langue sur mes lèvres, mes joues se contractent par un sourire retenu avant de lui dire avec un air de défi « a toi » en toute simplicité


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

IN MY FEELINGS
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dacre Montgomery



☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 9134 ☆ crédits : @;eylika

MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   Mer 1 Aoû - 1:26


≈ ≈ ≈
99 problems
@gigi hadid

Elle a de la répartie, t'apprécies, ça te tire un sourire. Le personnage en lui-même, tu ne le connais pas. Pas par la tabloïd, pas par les 'on-dit' ou des histoires racontées par des connaissances. Non, tu  ne la connais pas, mais elle a l'air cool, ça te suffit pour te montrer taquin et à la fois agréable. Ce n'est pas tous les jours. En tout cas elle fait bien rire les mecs, parfois cassant même l'image qu'on peut facilement lui donner, de mannequin. Superficielle, stupide, imbue d'elle-même. Ces filles-là, ce ne sont pas trop ta tasse de thé, t'en fréquentes pas aussi souvent qu'on pourrait le penser. Pas que tu veuilles les fuir, juste qu'elles ne t'attirent pas forcément, déjà que tu n'es pas de nature à forcer les portes, trouver les autres. Ton cocon te plait tel qu'il l'est, élargir ton cercle d'ami n'est pas vraiment prévu au programme, surtout ici, à Los Angeles. Faire des soirées c'est surtout le moyen de s'amuser avec des gens que tu ne recroiseras sûrement jamais, ou dans une autre soirée, pas de gratter l'amitié avec tous les branchés du coin. Tu trouves le monde américain un peu trop 'm'as-tu vu' pour toi, pour t'y attacher, mais parfait pour t'y amuser. Comme ça, juste à la juger dans le jeu, elle entre dans les standards des gens qui peuvent potentiellement t'intéresser. A voir si elle gagne, là elle pourrait vraiment t'impressionner. Et c'est assez rare. Enfin, tu ne comptes pas lui donner la victoire ou en tout cas pas aussi facilement, elle va devoir sortir les rames et son plus joli sourire ne fera pas l'affaire. Pas contre toi. T'as beau être galant, tu n'as rien qu'un canard.
Ce qui te plait plus c'est son brin d'insolence comme ça, déjà les regards qu'elle jette dans la foule, se rendant sûrement compte que les mecs, bien qu'excités derrière toi, craignent un peu l'échec. Elle s'en amuse, tu la laisse faire parce que dans un sens ça t'amuse toi aussi. Ça leur fera les pieds. Egalement sa manière de te provoquer ouvertement, augmentant le niveau à chaque fois, devant la foule qui se fait de plus en plus volumineuse plus les minutes passent. Et tu comptes me montrer toute l'étendue de ton talent ici ou en privé ? Il fallait bien que tu rebondisses, au moins pour faire honneur à tous les hommes présents ici. Elle a lancé le sujet, elle ne t'en voudra pas d'user de la provocation à ton tour, d'ailleurs c'est sans remord que tu affiches une mine purement angélique sur ton visage avant de te joindre aux rires qui se font retentir. Quand le calme semble revenir, en surface, tu réponds le plus honnêtement possible à sa question. Elle voulait savoir, telle est ta réponse.

Tes yeux reviennent se balader sur elle, la détaillant quelques instants, alors qu'une mine surprise vient s'installer lors de son geste. Elle est comme ça, elle arrive même à briser les règles du jeu. Une fois de plus tu souris, puis tu humidifies tes lèvres avant de te mordiller un bout de ta lèvre inférieure. Ça va aller ? T'es sûre que t'en veux pas un autre ? Ton regard ne quitte pas le sien, peut-être pendant de longues et longues secondes, allez savoir combien de temps. Evidemment, il reste toujours un brin, une étincelle joueuse dans tes yeux, c'est la compétition avant tout. Et l'autre verre elle va devoir le boire parce que ton coup est gagnant. Maladroit mais gagnant, c'est tout ce qui compte. Une pierre deux coups, tu n'es pas peu satisfait, mais tu as toujours la 'victoire' calme, fair play. Après tout c'est à elle, tu ne cries pas victoire tant qu'elle n'aura pas avalé la dernière goutte d'alcool disposé devant elle. Tu peux te montrer sage parfois. Lui refilant le coup, tu ne perds pas une miette du spectacle et tu te redresses quand la balle s'installer dans ton verre. Okay, okay, lances-tu au monde autour de toi qui s'excite de plus en plus, levant la main devant toi avant de saisir le verre et le vider immédiatement. Une fois vide, tu lèves le verre. Ça tombe bien, je commençais à avoir soif. Rien n'est perdu, c'est ton message, agrémenté d'un sourire taquin, prêt à en ajouter une couche. Tu récupères la balle, mais tu teases un peu. Après avoir feinté le lancé, tu te penches un peu. Promis ma victoire sera douce. J'sais me montrer tendre de temps en temps. Des sifflets se font entendre, surtout tes potes qui n'en manque pas une dès qu'ils trouvent l'occasion. C'est donc à toi, et tu vises, une nouvelle fois le verre que tu as manqué au détriment d'un autre à la partie d'avant. Tu sembles concentré sur ton but et jusqu'au but tu y crois, sauf que cette fois elle n'entre pas. Visiblement ce verre-là montre une bonne résistance. Qu'est-ce que j'peux dire ? J'aime bien faire varier les plaisirs. Ton sourire s'élargit un peu plus alors que tu hausses nonchalamment les épaules, même si tu viens de perdre ton coup et peut-être même ton avance si elle marque son point. Franchement la victoire n'est même plus une priorité dans l'immédiat, tes yeux se perdent un peu sur la silhouette de la blonde maintenant que t'es entièrement pris dans le jeu. T'es bien dans le jeu, le faire durer ne te dérange absolument pas. Considères cela comme un cadeau de ma part, dis-tu, répétant ses propres mots, un sourire satisfait collé au visage alors que son tour arrive, préparé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 99 problems ft. Dacre Montgomery   

Revenir en haut Aller en bas
 
99 problems ft. Dacre Montgomery
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Baptême d'Opaline Montgomery [PV]
» Le Manoir Montgomery [Montgomery + leurs invités]
» Ella Montgomery
» [Abandonné] Privatisons la conversation • Montgomery Di Annunzio.
» what if they had our problems, then their societies would be..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: SAN FERNANDO VALLEY :: Studio City-