AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Help, I need somebody help.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

☆ wonderful moderator
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2114 ☆ crédits : .mckenzi

MessageSujet: Help, I need somebody help.    Jeu 14 Juin - 14:39


Help, I need somebody help. // nina dobrev. ※※※ Apprendre que la série ShadowHunter était terminée avait été un véritable choc pour le jeune homme. Il ne s’y attendait guère, surtout avec les bonnes audiences qu’ils avaient bien pu avoir au cours des différents épisodes. Mais il faut croire que ce n’était pas suffisant pour faire durer la série au moins le temps d’une saison. Ils n’avaient pas eu le temps de clôturer bien les choses. Pour lui, il avait l’impression que son travail venait d’être bâclé. Le petit Alec n’aurait guère sa fin heureuse et il trouvait ça bien dommage. Néanmoins, il était touché de voir que sur les réseaux sociaux, les fans se mobilisaient pour défendre la série. Cela ne pouvait que lui faire chaud au cœur, à voir si leurs actions marcheraient ou pas. Matthew n’était pas stupide, il y avait de fortes chances pour que la décision reste la même mais on n’y pouvait rien. Il n’avait pas envie d’abandonner mais que pouvait-il bien faire d’autres ? Matthew espérait que cette fin ne signifierait pas la fin de sa propre carrière. Il allait devoir sérieusement croiser les doigts et s’activer un peu plus. Ce n’était pas en restant dans son canapé que les choses allaient évoluer. Loin de là même. Se passant une main dans les cheveux, il décida de lever ses fesses de son fauteuil et d’aller prendre l’air. Marcher un peu ne pourrait que lui faire du bien et il avait bien besoin de s’aérer un peu les esprits.

Enfilant une veste légère, il quitta la villa qu’il partageait avec Dianna et se rendit jusqu’au Sunset Boulevard. Merci les transports en commun qui lui permettaient de se déplacer sans utiliser de voiture. Alors qu’il marchait, les mains dans les poches dans l’une des nombreuses allées commerciales, il fronça les sourcils en voyant des personnes avec des appareils-photo autour du coup. Il se pinça la lèvre, peut-être aurait-il prévoir des lunettes de soleil pour éviter d’être dérangé. L’un d’eux posa son regard sur lui et il ne put que soupirer en le voyant se diriger vers lui. « Hey Matt ! Que pensez-vous de l’arrête de la série ? » Tandis qu’un autre éloigné ajouta un sympathique. « Maintenant que la série est terminé, qu’allez-vous faire ? » Matt n’avait pas envie de répondre à leurs questions alors il pressa le pas voulant les semer. Sauf qu’ils étaient assez coriaces. Il essaya de la distancer en entrant dans un magasin et attendit que tous soient à l’intérieur pour ressortir en courant. Cette feinte n’allait pas marcher longtemps. Alors qu’il courrait, il heurta de plein fouet une jeune brune. « Oh pardon. » dit-il avant de la reconnaître. Nina Dobrev. Toujours un obstacle dans n’importe quelle circonstance de sa vie. Alors qu’il avait l’impression d’entendre des bruits, il posa ses mains sur ses épaules et sentit toute sa fierté s’évaporer en quelques mots. « Faut que tu m’aides. »





(a) blue moon

_________________
    † sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente en sentant la chaleur des larmes versées,.
    je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

☆ bottle of champagne
avatar
Nina Dobrev


-
☆ in hollywood since : 22/09/2017
☆ interviews : 930 ☆ crédits : freesia ; beerus.

MessageSujet: Re: Help, I need somebody help.    Jeu 28 Juin - 11:59


Help, I need somebody help. // matt & nina. ※※※ Un signe en direction de sa bande de copines préférée et Nina attrapa son sac pour sortir du café. Journée de shopping oblige, les filles s'étaient arrêtées pour une boisson avant de se séparer pour rentrer chez elles. La bulgare n'avait aucun tournage en ce moment et rentrait tout juste de New-York alors elle était contente de retrouver ses amies le temps de quelques heures. Elle avait toujours cette impression de les négliger quand elle n'était pas à Los Angeles et elle tenait bien trop à elles pour laisser leur relation se dégrader ! Passer du temps entre filles lui permettait en plus d'oublier ce qu'il se passait avec Ian. Ian, son ex. Qu'elle avait embrassé dans un moment de faiblesse en sachant pertinemment qu'il était marié avec une demoiselle qu'elle connaissait très bien en plus ! Elle se sentait tellement mal depuis que l'acteur lui avait avoué être en plein divorce donc tout ce qu'elle avait trouvé à faire, c'était l'éviter. Eviter de penser à lui, à Nikki, à Bodhi, à eux, à tout. Arpenter les magasins était la cure parfaite à tous les problèmes de la Dobrev ! Du moins, c'est ce qu'elle essayait de se dire pour que les choses lui paraissent meilleures. Une dernière course à faire pour Maverick, la brunette partit à la recherche de la boutique spécialisée en animaux. Elle avait l'habitude de s'y rendre ; à la maison, sa chienne avait autant de jouets qu'un enfant de trois ans gâté par dix oncles et tantes. Oui elle aurait pu faire le trajet les yeux fermés si seulement elle était seule dans cette rue bondée de gens et de magasins. Alors elle en profita pour faire du lèche-vitrine, préparant ainsi sa prochaine après-midi shopping. Irrécupérable cette Dobrev. Elle était donc en train de flâner devant les différents commerçants lorsqu'on la percuta de plein fouet. Ce genre de chose lui arrivait bien plus souvent qu'elle ne l'aurait du, certainement à cause de sa maladresse légendaire. "Ce n'est pas grave, croyez-le ou non, ça m'arrive tout le temps de foncer dans des inco-" Elle s'arrêta une fois le visage de son 'percuteur' totalement en vue. "J'allais dire inconnu mais ce n'est pas vraiment le cas" ajouta t'elle, amusée par la situation. Il fallait vraiment que ces deux là arrêtent de se croiser comme ça. Fronçant les sourcils en détectant son air plus perturbé que d'habitude, elle regarda le brun en deux fois quand il posa les mains sur ses épaules. "Matthew Daddario a besoin de mon aide ?" demanda t'elle en croisant les bras sur sa poitrine, maintenant curieuse. Et réjouie par cette drôle de demande. Jamais il ne lui demanderait son aide si ce n'était pas grave. Avoir prononcé son nom à voix haute attira l'attention de quelques passants - passantes surtout, si on était honnêtes - mais aussi d'une horde de journalistes qu'elle vit arriver au loin. Ils avaient encore plusieurs mètres de retard sur le duo d'acteurs mais la bulgare ne put empêcher ses yeux de s'écarquiller à cette vision. S'ils arrivaient maintenant, ils les verraient tous les deux et Dieu seul savait ce que ces vautours raconteraient sur leur compte. Attrapant instinctivement le bras de Matt, Nina le traina presque entre les nombreuses personnes sans réellement regarder autour jusqu'à ce qu'elle arrive devant le magasin qu'elle avait cherché avant sa rencontre hasardeuse avec le Daddario. "Entre !" lui ordonna t'elle, refermant la porte juste derrière lui et se dirigeant vers le propriétaire des lieux. "John ? Bonjour !" "Oh Nina, ça me fait plaisir de vous voir, vous avez be..." "Je suis désolée John, je n'ai pas vraiment le temps de discuter. Est-ce que vous pouvez me rendre un service ?" Le vieil homme hocha la tête, inquiet. "Mon... ami et moi, il faut absolument qu'on se cache quelque part" le pressa t'elle après avoir hésité sur l'appellation de Matt. Sachant que l'une de ses clientes préférées ne semblait pas plaisanter et avait besoin de son aide, John les conduisit à l'arrière de la boutique, dans la réserve et les laissa là, visiblement à l'abri. Nina soupira, à la fois ravie d'avoir échappé aux paparazzis et ennuyée d'être désormais bloqué dans une pièce plus petite que sa chambre avec celui qui n'était pas vraiment son ami mais qu'elle avait quand même pris la peine d'aider. "Qu'est-ce que t'as fait cette fois ?" lui demanda t'elle au bout de quelques secondes, son souffle retrouvé après le sprint accompli. Si les photographes n'étaient jamais agréables, Matt devait avoir fait quelque chose pour se faire poursuivre de la sorte, pas vrai ?!





(a) blue moon

_________________
NOW, i'm a warrior
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2114 ☆ crédits : .mckenzi

MessageSujet: Re: Help, I need somebody help.    Ven 29 Juin - 14:51


Help, I need somebody help. // nina dobrev. ※※※ Pourquoi les paparazzis ne pouvaient pas le laisser en paix ? Matthew n’avait jamais rien demandé à personne, il menait sa petite vie tranquille et voilà qu’il suffisait que la série s’arrête pour qu’on le harcèle. Il aurait très bien pu se passer de cette découverte, il pouvait maintenant comprendre ce que pouvaient ressentir certaines célébrités lorsqu’elles se retrouvaient poursuivies. Lui qui avait toujours annoncé que ça ne lui arriverait jamais, pour le coup, il s’était lourdement trompé. Le jeune homme aurait peut-être dû se déguiser pour être tranquille ? Ou alors, pour leur échapper, devait-il vraiment entrer dans une boutique de costume et en ressortir complètement métamorphosé ? Il aurait un peu la honte si jamais il croisait quelqu’un de son entourage. On penserait sûrement de lui, qu’il avait perdu la tête. Ce qui n’était guère le cas, Matthew était sain d’esprit et de corps. Lui qui avait juste souhaité se changer les idées, il se retrouvait mêler à un cache-cache et il avait intérêt de trouver une bonne cachette si jamais il voulait avoir la paix. Matthew n’avait jamais été très doué dans ce jeu, on finissait toujours par le retrouver. C’était sans doute aussi du au fait que ses deux sœurs se liguaient contre lui et qu’on le trahissait. Pauvre Matthew. Être entouré de deus filles n’avait guère été très facile tous les jours, cependant cela ne l’empêchait pas d’aimer ses sœurs. Il était très protecteur envers elle et si jamais, on osait leur faire du mal, il pouvait montrer les poings même s’il n’était pas un adepte de la violence.

Alors qu’il tentait de  trouver une issue de secours à son problème, il avait fallu qu’il tombe sur Nina. Il faut croire qu’ils ne se rencontraient que lorsqu’il y avait un problème. La dernière fois, il avait subi un lapin d’une fille et voilà que maintenant, il se faisait poursuivre. Il n’était pas du tout à son avantage dans cette situation. Et lui demander de l’aider le paralysait grandement. Quatre mots et il regrettait déjà de les avoir prononcé. Elle allait sans doute lui rire au nez, ce qu’il pouvait largement comprendre. Il aurait réagi pareil si la situation avait été inversée et Matt aurait tellement aimé qu’elle le soit. Le jeune homme leva les yeux au ciel et il se mordilla l’intérieur de la joue. Qu’est ce qu’il pouvait lui dire de toute façon ? « J’ai bien peur que oui.. » Et vu le ton qu’il venait d’employer, nul doute qu’il ne le faisait pas avec joie mais pour le moment, il n’avait pas trop le choix. C’était soit ça, soit se faire attaquer par les flashs et les questions. Il ne savait pas vraiment lequel était le pire. Un brouhaha léger se fit entendre derrière lui et lorsqu’il tourna la tête, il vit au loin les journalistes revenir à la charge. « Oh non. » Panique à bord. Peut-être que s’il partait et laissait là Nina, ils s’attaqueraient à elle, lui fichant ainsi la paix ? Bon, c’était tentant mais d’un côté, il ne détestait pas autant que ça Nina pour lui faire subir une chose pareille. Un léger cri de surprise s’échappa de ses lèvres lorsqu’elle l’entraina dans une boutique.

Alors que Nina discutait avec le propriétaire – qu’elle devait connaître vu la façon qu’il avait de la recevoir – lui jetait des coups d’œil à l’extérieur, espérant être bien caché. Néanmoins, au mot ami, il tourna le regard vers elle et la regarda un peu blasé. Réellement ? Il ricana avant de retourner à sa surveillance. Au bout de quelques minutes, el propriétaire leur proposa d’aller se cacher dans la réserve où Matt espérait que personne ne viendrait les chercher. Face à son accusation, il leva les yeux au ciel. « Rien. » Ce qui était totalement vrai. « Je me baladais tranquillement et je les ai vu tous débarqué. Je ne m’attendais pas à ça… Il faut croire que de savoir que la série s’arrêta, ça attire les vautours. » dit-il d’un air légèrement sombre. Un soupir s’échappa de ses lèvres avant qu’il n’aille se poser sur un coin du mur, croisant les bras. « Alors comme ça, je suis ton… ami maintenant ? » Autant changer l’ambiance qui régnait surtout s’il devait rester seul dans cet endroit avec elle. Il la regarda avec un petit sourire en coin.






(a) blue moon

_________________
    † sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente en sentant la chaleur des larmes versées,.
    je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

☆ bottle of champagne
avatar
Nina Dobrev


-
☆ in hollywood since : 22/09/2017
☆ interviews : 930 ☆ crédits : freesia ; beerus.

MessageSujet: Re: Help, I need somebody help.    Mar 24 Juil - 12:44


Help, I need somebody help. // matt & nina. ※※※ Matthew et Nina n'étaient peut-être pas les meilleurs amis du monde mais la bulgare ne pouvait pas le laisser dans une telle situation, pas vrai... ? Quoiqu'elle n'était pas à ça près que de l'envoyer bouler. Après tout, lui l'aurait certainement fait à sa place. Cependant, l'égoïsme l'avait emporté quand la belle avait vu les paparazzis au loin, l'emmenant avec elle dans son magasin d'accessoires animaux préféré. Ces vautours ne chercheraient pas à comprendre pourquoi les deux acteurs étaient là ensemble et le lendemain, elle aurait été sûre de trouver trente histoires différentes sur le comment elle et Matt étaient devenus plus que des amis. Et ce genre d'articles l'ennuyait beaucoup. Elle essayait de ne pas y prêter attention mais c'était toujours plus facile à dire qu'à faire. Et elle doutait que son acolyte de cache-cache ne soit pas du même avis. Dire qu'ils ne s'aimaient pas était exagéré... ne pas se supporter était plus approprié. Et maintenant qu'ils étaient tous les deux dans ce qui ressemblait à une réserve, Nina ne pouvait rien faire d'autre qu'attendre. Et la patience n'était pas sa plus grande qualité, croyez-moi. Le Daddario allait sans doute regretter de lui avoir demander de son aide, si ce n'était pas déjà le cas. Soupirant à la réponse du brun, elle croisa les bras en le fusillant du regard : "Tu m'en dois une, Daddario" Et sa mémoire ne lui ferait pas défaut sur ce coup (a). Laissant retomber ses bras le long de son corps, elle le dévisagea cette fois de manière beaucoup plus douce. Elle n'était pas si méchante que ça dans le fond. "J'ai entendu pour la série, je suis désolée" Elle n'avait pas eu à vivre l'annulation de son show puisque celui-ci avait eu une réelle fin mais elle comprenait à quel point ce genre de décision pouvait être difficile à gérer et à vivre. Les journalistes - et parfois les fans - ne faisaient qu'empirer cet état en posant constamment les mêmes questions auxquelles les acteurs n'étaient pas en mesure de répondre. "J'ai peut-être quand même bien fait de te secourir" plaisanta t'elle en souriant légèrement. "Alors que tu n'as même pas dit s'il te plaît..." continua t'elle, toujours dans le but de le taquiner. Son air avait suffit à Nina pour savoir qu'il l'aurait supplié si elle lui avait demandé. Apparemment, Matt était d'humeur taquine lui aussi et ne manqua pas de rappeler à l'actrice quel nom elle avait utilisé pour le présenter à John, le propriétaire du magasin. "Te fais pas d'idée, c'était uniquement pour éviter les questions" répondit-elle en haussant un sourcil. "Je suis sûre que ça n'a servi à rien et qu'il se fera des idées quand même" ajouta t'elle avec un sourire, pour embêter le new-yorkais. "D'ailleurs, essaie de ne rien casser, je suis sa cliente préférée et j'aimerai le rester" Si elle ne l'avait pas été, le vieil homme n'aurait pas pris le temps de lui donner un coup de main. Sachant qu'ils seraient là-dedans pendant encore un moment, Nina s'installa à même le sol, ses jambes allongées devant elle. "Comment... comment tu vas ?" Pas qu'elle ait eu le temps de le demander auparavant, mais autant commencer la discussion quelque part. Et savoir comment il vivait la fin de son projet principal - et la raison de leur enfermement actuel - était à son avis, un bon début.





(a) blue moon

_________________
NOW, i'm a warrior
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2114 ☆ crédits : .mckenzi

MessageSujet: Re: Help, I need somebody help.    Lun 30 Juil - 15:02


Help, I need somebody help. // nina dobrev. ※※※ Finalement, il aurait sans doute mieux fait de rester tranquillement chez lui. Pourquoi devait-il toujours avoir de mauvaises idées lorsqu’il ne fallait pas ? Il savait que l’annonce de la fin de la série avait agité pas mal de monde. Tout d’abord, le cast, Matt s’était contenté de faire le poisson lorsqu’on lui avait annoncé que c’était terminé. Sa voix semblait avoir disparu alors qu’il ne cessait d’ouvrir et de fermer la bouche, après réflexion, il avait du bien être stupide à ne pas réagir. Sauf qu’aucun mot n’avait voulu sortir, comme si une barrière avait empêché ses sentiments de faire surface. Il y avait eu la colère, la tristesse et la frustration de devoir dire adieu à un personnage dont il était attaché. Et ce fut sans doute la réaction des fans qui lui donnant de nouveau le moral et qui attira probablement les journalistes. Ceux-ci voulant savoir sûrement s’ils s’en fichaient. Vu les horreurs qu’ils avaient pu écrire au début de la série, il était hors de question qu’il songe un seul instant à leur accorder le privilège d’une réponse. Et pour ça, il avait même osé demander de l’aide à Nina. Certes, ils n’étaient pas non plus ennemis mais leur relation n’avait jamais été clairement positive. A moins que s’envoyer des piques en plein figure être une marque de possible affection ? Affection étrange sans conteste.

Et voilà qu’il se retrouvait dans la réserve avec pour unique compagnie la brune. Qu’est ce qui était le pire, les journalistes ou elle ? C’était une très bonne question. (a) Il ne put s’empêcher de ricaner lorsqu’elle prit la parole, il secoua alors la tête avant de lui répondre. « Et moi qui pensais que tu avais agit par unique gentillesse… Je suis déçu. » Matthew se passa une main dans les cheveux avant de soupirer. Il se demandait combien de temps, ils allaient devoir rester là. Néanmoins, il espérait que les journalistes qui le poursuivaient ne soient pas trop intelligents et abandonnent vite cette traque. « Oh.. Merci, c’est gentil.. On ne s’y attendait vraiment pas, comme quoi y a des surprises qu’on ne voudrait pas avoir. » dit-il essayant d’utiliser l’ironie comme moyen de cacher sa frustration face à cet arrêt. Il était encore sûr que les écrivains avaient un tas d’idées pour eux, Matt n’était pas prêt à dire adieu à Alec. Ni même aux autres membres du casting. C’était sa deuxième famille alors savoir qu’il n’allait plus les retrouver, cela lui semblait improbable. « Tu es devenue ma super-héroïne, si ce n’est pas beau ça ! » Matt se mit à rire, il serait sans doute mort étouffé par le flot de questions que les journalistes avaient sans doute en réserve. « Et si je te dis un merci, es ce que ça effacera le non s’il te plait ? »

Ami. C’était étrange de l’entendre de sa bouche. Quoi qu’il ne se voyait mal expliquer au pauvre homme, leur lien. Il ne comprendrait sans doute pas pourquoi elle cherchait à l’aider à fuir. « Wow, j’espère qu’il n’ira rien raconter. J’imagine bien les gros titres, Dobrev et Daddario dans une réserve, seuls, mais qu’ont-ils pu bien faire ? » Rien que d’y penser, il ne put s’empêcher de grimacer. Tout étant bon pour des ragots à gogo dans cette ville. « D’accord, d’accord, je ne touche à rien. » dit-il en levant les mains en l’air et alla s’appuyer sur un des murs où il n’y avait pas d’objets. Autant éviter des accidents non voulus. « On fait aller… Je vais peut-être me retrouver sans boulot alors c’est compliqué.. » Tout était compliqué, sa vie professionnelle comme personnelle. Il était maudit en ce moment. « Et toi ? Ca va depuis la dernière fois ? »





(a) blue moon

_________________
    † sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente en sentant la chaleur des larmes versées,.
    je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

☆ bottle of champagne
avatar
Nina Dobrev


-
☆ in hollywood since : 22/09/2017
☆ interviews : 930 ☆ crédits : freesia ; beerus.

MessageSujet: Re: Help, I need somebody help.    Hier à 12:08


Help, I need somebody help. // matt & nina. ※※※ Nina était de mauvaise foi en ce qui concernait Matt parce que la dernière fois que les deux acteurs s'étaient retrouvées dans une autre situation - tout aussi insolite - la demoiselle avait passé une bonne soirée. Peut-être que c'était simplement difficile d'admettre qu'elle n'avait plus toujours envie de lui arracher les yeux... oh ça arriverait encore, sans aucun doute, mais la tentation d'avoir une conversation civilisée avec le beau brun était plus tentante. Quand était ai-ce arrivé ? Elle ne savait pas mais ça restait assez perturbant, il fallait l'avouer. Ce n'était donc pas de la pitié que de l'aider mais l'envie réelle de lui donner un coup de main. Et de ne pas se faire attaquer elle-même par ces foutus journalistes prêts à tout pour un scoop. Pas qu'il y en ait un ici, loin de là. Secouant la tête à ses pensées, la bulgare reporta toute son attention sur Matthew - qu'il en profite, ça n'était pas courant (a). "C'est le cas. Enfin je crois" dit-elle en faisant mine de réfléchir. "Ca ne veut pas dire que je ne pourrais pas demander n'importe quoi en échange" ajouta t'elle en haussant un sourcil, le défiant de la contredire. Les amis aussi pouvaient avoir des dettes de temps en temps. "J'imagine... il n'y a vraiment aucune chance que ce ne soit pas la dernière saison ?" demanda t'elle, plus gentille et soft qu'auparavant. En l'entendant l'appeler super-héroïne, Nina ne put s'empêcher de bomber le torse comme le ferait n'importe qui, un large sourire aux lèvres. "J'aime bien ce titre ! Je trouve qu'il me va bien" Et la modestie, où était-elle passée miss Dobrev ? Perdue, au cours de cette mission sauvetage sûrement. Le taquinant sur son manque de politesse, elle fut presque surprise par la réponse du brun. Elle pensait clairement qu'il ne le ferait pas, juste dans le but de l'embêter en retour. L'étonnement du d'ailleurs se voir sur son visage, ajouté au petit silence qui régna soudain. "Ca... ça pourrait oui" lâcha t'elle finalement en riant légèrement. Ils étaient plus que cordiaux l'un avec l'autre qu'elle en était effrayée ! Mais évidemment, ils ne pouvaient quand même pas éviter les plaisanteries. Amis. L'étaient-ils ? Ou pouvaient-ils finalement le devenir ? Après plusieurs années à se prendre le bec pour un rien, ça semblait sur-réaliste. "Non, rien de tout ça. Il ne sait même pas qui je suis" dit-elle en secouant la tête. "Juste que je m'appelle Nina et que j'ai une chienne que j'adore. Je ne crois pas qu'il soit du genre à regarder beaucoup la télévision" Ou alors suivre les informations, c'est tout. "Quoiqu'il va sans doute se poser pas mal de questions avec tous ces journalistes mais je lui fais confiance" Et ce n'était pas une chose qu'elle faisait facilement. Mais ce vieil homme ne pouvait être une vraie menace, pas vrai ? Grimaçant à ce qu'il venait de dire sur son état d'esprit actuel, la jeune femme leva les yeux vers lui en disant : "Assis-toi, j'ai l'impression d'être une naine" Ou comment l'inviter à s'installer le plus confortablement possible. Elle allait attraper mal au cou s'il restait debout. "Ca te parait sûrement affreux là, tout de suite, mais tu sais, c'est courant dans la vie d'un acteur" commença t'elle doucement. "Même si c'est vraiment génial de faire partie d'une série parce que le casting devient souvent une deuxième famille, que tu es content de te lever matin parce que tu sais que tu vas les retrouver et passer une bonne journée... le changement, ce n'est pas toujours négatif" Essayait-elle de le rassurer ? Un peu. Elle parlait de son expérience personnelle, qu'il le réalise ou pas. "Tu trouveras d'autres rôles que tu aimeras autant que celui-là, j'en suis persuadée" Faire la morale n'avait jamais été son objectif et ce n'était pas le cas ici. Si ses mots pouvaient l'aider à aller mieux alors c'était super. S'il les ignorait alors tant pis. "Je vais bien" répondit-elle rapidement. Ses soucis personnels resteraient ça, personnels. Trop de choses qu'elle souhaitait garder pour elle. "Journée shopping entre filles, rien de mieux pour être heureuse" dit-elle en riant. "Si elles avaient su que j'allais te croiser, je suis sûre qu'elles auraient insisté pour m'accompagner dans ce magasin" le taquina t'elle à nouveau avec un clin d'oeil. Il ne laissait pas indifférent la gente féminine et devait le savoir.





(a) blue moon

_________________
NOW, i'm a warrior
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Help, I need somebody help.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Help, I need somebody help.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: CENTRAL L.A. :: Echo Park :: Sunset Boulevard-