AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 what i need (l/v)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

☆ wonderful moderator
avatar
Violet Chachki



☆ in hollywood since : 25/05/2018
☆ interviews : 185 ☆ crédits : ©self, tumblr.

MessageSujet: what i need (l/v)   Dim 3 Juin - 14:55

@louis tomlinson
WEST HOLLYWOOD

Au détour d'un programme chargé pour la fin du Werq the World Tour, Violet avait réussi à revenir à Los Angeles pour quelques jours de répit avant d'enchaîner les dernières dates. Les yeux maquillés, le teint retravaillé, et son corps taillé d'un corset qui compressait sa taille, elle avait oublié Barcelone, Madrid, Stockholm, Oslo, Helsinki et Paris qui pouvait bien brûler dans l'attente de leur venue, à elles toutes, et de leurs talons qui claqueraient sur leurs scènes, pour uniquement se concentrer sur la salle que sa présence allait habiter. Ce soir, c'était à Los Angeles qu'elle s'était donnée, devant un public qui la connaissait et qu'elle avait appris à son tour à connaître au fil des dernières années. Habituée des différentes salles, scènes, coulisses, personnes dans le public depuis qu'elle avait d'autant plus de visibilité sur la scène drag, elle se sentait ici tout aussi bien qu'elle pouvait l'être à Atlanta, berceau de vie du personnage de Violet Chachki. Elle avait grandi sous les feux des projecteurs angelins, avait travaillé son jeu de scène, ses numéros, et sentit son cerceau monter toujours plus haut pour un spectacle toujours plus intense. Et elle se plaisait, ici. Elle aimait sentir les regards glisser sur elle dans ses numéros, aimait la sensation qu'ils lui laissaient en redessinant les contours de ses courbes qui se mimaient féminines quand, pourtant, elles appartenaient bien à un corps masculin. Elle avait repéré sans mal dans le public le visage de Louis, venu l'applaudir après lui avoir envoyé un message pour savoir si, oui ou non, elle se produisait dans la région ce soir ; au moins n'avait-il pas manqué de chance et su saisir l'instant où elle venait effectivement se faire. Sans grand mal à le remarquer, elle avait trouvé Louis dans un drôle d'état contrairement à d'habitude. Quelque chose semblait le tracasser et, si elle en avait bel et bien fait omission durant son temps sur scène, histoire d'assurer un spectacle de qualité pour les gens étant venus l'applaudir, elle avait repensé à ça une fois sortie de scène. Prévenant un des gardes à l'entrée des backstages de la présence de Louis pour qu'il le laisse la rejoindre, elle était retournée dans sa loge et avait eu, comme premier réflexe, libéré sa cage thoracique de l'étreinte un peu trop forte du corset qu'elle portait. Tournant son dos vers le miroir, elle regarda par-dessus son épaule pour constater le mélange de cicatrices et de marques rouges qui coloraient sa peau. Un simple soupir glissa la barrière de ses lèvres alors que, dans un élan de fatigue, elle se laissa tomber sur le canapé de la loge sans prendre la peine de se démaquiller pour l'instant, simplement en libérant ses cheveux de la perruque qu'elle avait sur la tête, glissa ses doigts entre ses mèches pour les décoller de son crâne. La porte de la loge s'ouvrit, lui faisant redresser un peu sa nuque pour regarder la silhouette qui s'engouffra dans la pièce et referma derrière elle. Un sourire étira doucement ses lèvres et, dans un léger grognement, elle se releva pour venir embrasser la joue de Louis. « Ça me fait plaisir de te voir. » Se laissant retomber sur son canapé, elle envoya valser ses talons hauts un peu plus loin et fit signe à son comparse de s'installer où il voulait. « Comment tu vas, alors ? Ça fait un moment qu'on ne s'est pas vu. »

_________________
/vanˌɡärd/ noun: the leading division or units of a military force, the forefront in any movement.
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Louis Tomlinson



☆ in hollywood since : 25/08/2017
☆ interviews : 7449 ☆ crédits : ©kane. (avatar) ; ©bat'phanie (signature)

MessageSujet: Re: what i need (l/v)   Mer 11 Juil - 11:20

@Violet Chachki
WEST HOLLYWOOD

Si j’ai rencontré Adore de la saison 6 de l’émission RuPaul’s Drag Race qu’il y a peu, n’ayant pas vraiment eu l’occasion de suivre cette saison, j’avais cependant eu la chance d’arriver à suivre la saison suivante. Dès les premiers instants, j’avais adoré Violet que j’ai par la suite, pu rencontre et apprendre à la connaitre. Je dois bien avouer que ces personnes me fascinent dans leur capacité à changer de personnage comme ça, bien plus que des acteurs encore. Finalement avec Violet, Paul de son vrai prénom, même si j’ignore pourquoi beaucoup l’appellent aussi Jason, qui est son second prénom me semble-t-il, on s’est bien entendu et on a gardé contact. Justement, j’avais cru entendre ou lire, je ne sais plus trop, qu’elle donnait une représentation ici à Los Angeles et je ne pouvais donc rater cette occasion d’aller l’encourager sur scène et surtout de la revoir. N’étant pas totalement certain de l’information, je décidais donc d’aller vérifier l’information à la source en lui envoyant directement un message. Dès sa confirmation, je lui confirme alors ma présence le soir-même.

Avec ce qui se passe en ce moment dans ma vie, mes interrogations surtout par rapport à ma relation avec Harry, et puis mon meilleur ami aussi, qui va en quelque sorte faire parti de ma famille, puisqu’il va avoir un bébé avec ma sœur Lottie, sans pour autant être encore avec, ça me travaille aussi, j’ai eu du mal à digérer l’information mine de rien. Mon poing s’en souvient encore. Et puis l’avancement de mon album, qui me prend un temps montre enfermé en studio. Bref, avec tout ça qui m’encombre l’esprit, je prends la moindre occasion qui se présente à moi pour me détendre et me divertir un peu. La venue de Violet dans le coin est justement une parfaite occasion.

Durant la soirée je l’encourage, je m’éclate et bordel ce que ça fait du bien de se lâcher comme ça, même si par moment mes pensées divaguent vers Harry et que ça terni mon visage d’être dans mes pensées de la sorte. A un moment, je crois capter son regard sur moi et en conclu qu’elle m’a repéré dans la foule. Même si j’adore son show, j’attends impatiemment la fin, non pas parce que j’en ai marre, au contraire, ça pourrait durer encore et encore, je continuerais à m’éclater tout autant, mais parce que je suis impatient d’aller la voir. Ça fait quand même un bail qu’on ne s’est pas vu. Quand arrive la fin, j’attends quand même un petit moment avant de la rejoindre, je connais bien cette sensation, ce sentiment lorsqu’on quitte la scène, et le besoin de redescendre en pression, alors je me dirige vers le bar me prendre une bière, pour lui laisser quelques minutes pour elle avant finalement d’aller en direction des coulisses, ou on me laisse passer dès que je mentionne mon nom. Ça me fait sourire, je suppose qu’elle a dû prévenir de ma présence. A sa loge, je frappe une fois, mais je n’obtiens pas de réponse, soit elle n’a pas entendu, soit elle n’est pas encore à l’intérieur, je décide donc d’entrer directement, me disant que je l’attendrais à l’intérieur de la pièce. Mais elle est bien là. A nouveau un sourire s’étire sur mon visage quand elle se lève pour venir embrasser ma joue. « Ça me fait plaisir de te voir aussi. » Et je ne peux m’empêcher de rire légèrement en la regardant se laisser tomber sur le canapé et jeter ses talons hauts. « Je ne sais vraiment pas comment tu fais pour tenir là-dessus. » Cela m’épatera toujours. Déjà les filles sur talons hauts classiques, mais là, sur ses plateformes c’est un truc de dingue. Je m’assois sur la première chaise que je vois. « Oui ça fait un bail. Ça va bien, pas mal fatigué, je passe beaucoup d’heures en studio pour finaliser mon album, et sur mes temps de repos, je m’occupe de mon fils, et c’est loin d’être de tout repos. » Tu ris, parce que tu l’adores ton fils et que c’est loin d’être une corvée. Ça te fatigue, parce qu’il a deux ans et demi et qu’à cet âge là c’est remuant, mais il est adorable et tu n’as vraiment pas à te plaindre, c’est pas un petit garçon difficile, bien au contraire. « Et toi alors, quoi de neuf depuis la dernière fois ? T’étais super ce soir, en tout cas. Comme toujours en fait. C’est pas pour rien que t’as gagné hein. » Je lui lance un clin d’œil complice et amusé.

_________________

open my eyes
open my eyes, let me see you and blow this blinding darkness away. open my eyes, let me find you, give me a sign
Revenir en haut Aller en bas
 
what i need (l/v)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: WESTSIDE-