AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  ► forever we are young / Adelaide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

☆ expensive cars
avatar
Kim Namjoon



☆ in hollywood since : 18/04/2018
☆ interviews : 459 ☆ crédits : azureway

MessageSujet: ► forever we are young / Adelaide   Jeu 31 Mai - 15:55


FOREVER WE ARE YOUNG

La journée tirait enfin à sa fin et Namjoon était plus qu’heureux de pouvoir enfin avoir sa soirée devant lui pour faire ce qui lui chantait bien. Comme à l’habitude, pour lui et le reste du groupe, une journée de travail se résumait toujours à une journée plus que bien remplie, chaque minute étant comptée pour tenter de pouvoir tout coordonner dans leur horaire déjà plus que chargé. Après avoir passé  l’hiver dernier et le début de l’année à relaxer, le printemps annonçait toujours le retour du groupe sur la scène, souvent accompagné du lancement d’un nouvel album et d’une série de spectacles, sans compter les centaines d’entrevues et de meetings qu’ils avaient avec des journalistes pour faire la promotion de leur nouveau travail. Ayant décidé de pousser leur carrière aux États-Unis que depuis la dernière année, ce dernier aspect du boulot était encore plus important et prenait encore beaucoup plus de place qu’à l’habitude puisqu’ils se devaient de se faire connaître par les plus grands de l’industrie des US, rencontrant souvent des gens qui ne les connaissait pas du tout. Étant le porte-parole et le leader du groupe, le plus gros du travail revenait souvent à Namjoon et bien qu’il adorait parler de son travail et de ses motivations derrière ses chansons, chaque entrevue était toujours un peu plus fatigante que la première. Sa tête fonctionnait à cent milles à l’heure, tentant de comprendre les questions qu’on leur posait, les traduire immédiatement en coréen pour que ses bandmates saisissent bien le sens de la question - même s’ils étaient rendus plus que doués en anglais, c’était l’habitude qui prenait le dessus - et répondre ensuite à nouveau en anglais, en tentant de s’exprimer du mieux qu’il pouvait. À la fin d’une entrevue, il avait souvent l’impression qu’il pourrait facilement comparer son cerveau à une purée.

Devant l’enthousiasme de ses bandmates à retourner à l’appartement pour se faire une soirée gaming, Namjoon avait tout de suite prit la décision d’aller passer le reste de sa journée dans son studio, histoire de pouvoir profiter du silence et retourner à la maison beaucoup plus tard dans l’espoir que leur activité n’allait pas s’étendre jusqu’aux petites heures du matin. Ils s’étaient donc tous séparés une fois l’entrevue terminée et il prit la direction des ascenseurs qui menaient vers la sortie devant du building dans lequel ils avaient passé la journée à se faire interviewer. Il n’avait même pas prit le temps de passer à la salle de bain pour changer ses vêtements qu’on lui avait choisi pour la journée, ni même d’enlever la tonne de maquillage qu’il avait dans le visage. Pour le moment, sa priorité était d’aller se chercher un bon café pour se remettre les idées en place. Une simple paire de lunettes fumées et une casquette par-dessus ses cheveux et il était déjà sur son chemin. Il fut plus qu’heureux lorsqu’il réalisa que l'ascenseur était complètement vide, appréciant le calme après une journée aussi mouvementée. Son esprit dérapa légèrement alors qu’il descendait les dizaines d’étages du bâtiments, jusqu’à ce que la porte s'ouvre pour laisser entrer une figure féminine. Namjoon n’y porta pas beaucoup attention sur le coup, jetant simplement un coup d’oeil aux chiffres sur le côté de la porte pour réaliser qu’il était seulement à la moitié du trajet vers la sortie. Il prit le temps de regarder autour de lui jusqu’à ce que son regard croise celui de la nouvelle arrivante dans le miroir de l’enclos. Immédiatement, il dut retirer ses lunettes pour s’assurer que sa vision ne lui jouait pas des tours, ayant rapidement la confirmation qu’il s’agissait bien de la personne qu’il pensait.

« Adelaide? » Ce fut plus fort que lui, même si ce n’était probablement pas très poli d'interpeller les gens comme ça sans même les saluer. Il n’avait pu cacher sa surprise, s’attendant bien à voir n’importe qui d’autre ici qu’aujourd’hui que la jeune actrice. Il savait bien que le monde était petit, surtout dans l’industrie dans laquelle ils travaillaient tous les deux, mais de la revoir ici, maintenant, c’était un retour dans le passé auquel il ne s’était pas vraiment préparé.

black pumpkin

_________________

mold a pretty lie for you ❖
I wish love was perfect as love itself. I grew a flower that can’t be bloomed in a dream that can’t come true


Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Adelaide Kane



☆ in hollywood since : 13/03/2017
☆ interviews : 8059 ☆ crédits : hershelves. (av), blue comet (sign) tumblr (gifs).

MessageSujet: Re: ► forever we are young / Adelaide   Lun 18 Juin - 14:29


≈ ≈ ≈
{ forever we are young }
crédit/ tumblr ✰ w/kim namjoon

Tu es rentrée depuis peu aux Etats-Unis. Tu as passé les dernières semaines entre l'Australie pour passer quelques jours avec tes amis et ta famille mais aussi pour un petit projet encore secret. Et l'Europe pour une convention en France et une autre en Angleterre. Deux week-ends de folie en compagnie de deux organismes de convention différents, de collègues différents. L'une était sur Once Upon A Time et l'autre plus centrée sur Reign avec des invités de d'autres séries. Mais surtout, en compagnie des fans venus parfois de loin juste pour te voir. Ça te touche énormément, tu trouves les fans tellement dévoués et tellement prêt à tout juste pour un regard, un sourire, un câlin, une photo. Ils sont remarquables et tu ne les remercieras jamais assez pour tout ce qu'ils peuvent t'apporter au quotidien, pour tous les petits mots et les réactions qu'ils t'envoient chaque jour, à chaque nouveau projet. Tu sais parfaitement que tu ne serais absolument rien sans eux de toute façon, tu ne serais pas là où tu en es aujourd'hui, tu n'aurais peut-être pas eu les opportunités que tu as actuellement, ni même le succès que tu as. Tu leurs dois tout, du début jusqu'à la fin. Ou presque. Parce que tu fais aussi un énorme travail de ton côté, essayant de sélectionner les projets qui te mettront plus en valeur, des projets différents de ce que tu as déjà fait. Des projets originaux et qui pourront te donner plus de visibilité et te faire un nom plus marqué dans le milieu. Ce n'est pas ton principal objectif, toi tu veux surtout t'amuser dans le métier que tu aimes et te plais. Le reste, tant pis. Tu profites de chaque instant que ce métier peut t'offrir et si demain tu dois retourner à une vie d'anonyme, tu le feras. Tu peux déjà être heureuse et reconnaissante de tout ce qui se met sur ton chemin.

Encore aujourd'hui, tu as eu un rendez-vous avec un célèbre producteur au Capitol Records Building pour un projet encore tenu secret et même pas totalement terminé. Mais ce monsieur a pensé à toi et même si tu prends encore le temps de réfléchir, de prendre le temps que le projet se termine au niveau de l'écriture avant de te décider à y participer ou non, ça te fait extrêmement plaisir. Tu ressors de la salle du rendez-vous, le sourire aux lèvres et les yeux en cœur. Ça promet être quelque chose de grandiose mais tu n'as pas encore donné ta réponse. Rien n'est encore fait mais à chaque fois que tu sors d'un rendez-vous comme celui là, tu as l'impression de redevenir une enfant qui sort d'un magasin de jouets en train de se faire une liste des cadeaux qu'elle aimerait pour Noël ou son anniversaire. Tu es un peu pareille, tu te remémores toutes les choses qui ont pu se dire et tu redeviens une enfant excitée par ce qu'il pourrait se passer si tu acceptes. Mais assez rêvé, il est temps que tu rentres chez toi parce que tu as eu une longue journée et que tu as bien mérité une bonne nuit de sommeil à présent. Tu salues ton agent et tu t'en vas jusqu'à l'ascenseur qui s'ouvre peu de temps après. Tu montes dedans sans vraiment faire attention à l'homme déjà présent dans l'appareil. Tu es aux anges et dans ton petit monde, difficile d'en descendre. Tu ne dis pas un mot mais tes yeux et ton expression parlent pour toi. Tu es heureuse et même radieuse malgré la fatigue. Adelaide? Tu sursautes un peu en entendant ton prénom sortir de la bouche du garçon présent dans l'ascenseur. Garçon dont tu n'avais pas vraiment fait attention jusqu'à maintenant. Elle met quelques secondes à mettre un prénom sur son visage mais maintenant, tout est clair, tout lui revient. Namjoon. Mais. Qu'est-ce qu'il fait ici ? La dernière fois que tu l'as vu, c'était... Oula, il y a quelques années maintenant. C'était après une amourette sans réelle avenir. Vous le saviez tous les deux. Tu ne pensais pas le revoir un jour et pourtant, avec le succès de son groupe dont tu entends vaguement parler dans les médias, ça ne t'étonne pas plus que ça. Namjoon, mh... Salut ! Que tu dis, un sourire sur les lèvres, sans vraiment savoir quoi dire sur le moment. Qu'est-ce que... Enfin, qu'est-ce que tu fais ici ? La réponse semble évidente et pourtant, tu lui poses quand même la question. Même si votre histoire a été brève, tu es contente de le revoir après toutes ces années. Il semble aller pour le mieux, il a changé aussi. Mais il a gardé ce même regard qui te faisait fondre à l'époque. Tu vas bien ? Que tu lui demandes pour engager un peu plus la conversation alors que l'ascenseur continue son chemin jusqu'au rez-de-chaussé. Ça fait... Longtemps. Que tu finis par dire avant de te taire et de le laisser parler.

_________________

you're so special to me, don't forget it.
i meant it when i said i didn’t believe in love at first sight it takes time to really truly fall for someone yet i believe in a moment a moment when you glimpse the truth within someone and they glimpse the truth within you in that moment you don’t belong to yourself any longer not completely part of you belongs to him part of him belongs to you after that you can’t take it back no matter how much you want to no matter how hard you try.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Kim Namjoon



☆ in hollywood since : 18/04/2018
☆ interviews : 459 ☆ crédits : azureway

MessageSujet: Re: ► forever we are young / Adelaide   Mer 20 Juin - 16:18


FOREVER WE ARE YOUNG

Dans toute sa carrière, il avait été très rare que Namjoon décide de se lancer dans une relation amoureuse. Encore plus rare qu’il considère réellement se caser et entreprendre quelque chose de sérieux. Dans l’industrie dans laquelle il travaillait, en Corée, ce n’était pas rare du tout de voir des compagnies aller jusqu’à imposer une interdiction à ses artistes par rapport à tout ce qui concernait les relations amoureuses. C’était plus facile pour les fans de les aimer célibataires, apparemment. Heureusement pour eux, leur agence et leur manager n’avait jamais vraiment été trop sévères. Jamais on ne les avait empêchés de faire des rencontres et tenter sa chance à trouver l’amour, mais pour Namjoon, ça n’avait jamais vraiment été une priorité. Il lui était arrivé quelques fois d’avoir des crushs, rien de bien sérieux, une histoire de quelques dates pour ensuite devoir tout terminer. Il n’aimait jamais vraiment flirter de la sorte par contre, il avait toujours un peu l’impression de jouer avec les sentiments des filles qu’il rencontrait en agissant de la sorte et il n’était vraiment pas ce genre de type. Et pourtant, il y avait eu bien des situations ou il n’avait pu s’en empêcher depuis le temps, certaines personnes à qui il n’avait pu résister et jamais il ne s’était attendu à revoir l’une de ces rares exceptions dans un ascenseur, en tête à tête avec lui aujourd’hui. Décidément, à voir la surprise sur le visage de la belle à ses côtés, il n’était pas la seul à être un peu pris de court par leur retrouvailles, si on pouvait qualifier cette situation comme ça. Il était quand même heureux qu’après tout ce temps, elle le reconnaisse. « Je.. je reviens d’une entrevue, en fait. » Il ne put s’empêcher de se réprimander dans sa tête pour la réponse la plus bête de l’histoire de l’humanité. Évidemment qu’il était là pour une entrevue, mais encore. Complètement gêné par sa propre attitude, il se passa une main dans le cou nerveusement, cherchant soudainement ses mots. C’était drôle comment il oubliait son anglais lorsqu’il était nerveux. « Aish.. euhm, en fait on est de passage à LA pour quelques mois. » C’était bien la première fois dans leur carrière qu’ils s'exilaient temporairement de la Corée, il comprenait donc un peu la surprise de se retrouver dans un endroit comme celui-ci, aux US, alors qu’ils n’étaient pas encore en tournée. Dans tous les cas, il méritait très certainement un award pour son habileté à rendre leur situation plus malaisante qu’elle ne devait l’être. Namjoon prit un petit moment pour observer son ancienne flamme devant lui; elle avait vieilli, elle était belle, belle comme une femme épanouie et il ne put s’empêcher de sourire à la voir aussi radieuse devant lui, une chaleur qu’il n’avait pas ressenti depuis des années s’installant doucement dans sa poitrine. Ce sentiment lui donna soudainement l’impression qu’il était capable de reprendre le contrôle sur lui-même et d’arrêter de se tourner au ridicule. « Je vais bien! Très bien même… et toi? » Très bien, c’était un euphémisme. Il était probablement plus heureux que jamais en ce moment, considérant à quel point tous ses rêves étaient en train de se réaliser les uns après les autres. Il savait que la carrière d’Adelaide allait très bien aussi, il mourait d’envie de l’entendre lui raconter ce qu’il avait manqué dans les dernières années. Face à la dernière constatation de la jeune actrice, il ne put s’empêcher d’acquiescer avec un sourire sincère cette fois. « Oui, des années en fait… Je m’attendais pas du tout à te revoir ici mais… je suis content. » Et tout d’un coup, il sentait comme une excitation à l’idée de pouvoir reprendre contact avec elle, après leur relation qui s’était arrêtée trop brusquement, non pas par envie, mais plus par la force des choses, leurs vies respectives devenant beaucoup trop occupées.

black pumpkin

_________________

mold a pretty lie for you ❖
I wish love was perfect as love itself. I grew a flower that can’t be bloomed in a dream that can’t come true


Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Adelaide Kane



☆ in hollywood since : 13/03/2017
☆ interviews : 8059 ☆ crédits : hershelves. (av), blue comet (sign) tumblr (gifs).

MessageSujet: Re: ► forever we are young / Adelaide   Jeu 21 Juin - 18:02


≈ ≈ ≈
{ forever we are young }
crédit/ tumblr ✰ w/kim namjoon

Ta vie amoureuse avait toujours été un peu chaotique, depuis le début. Il y a quelques mois, tu as mis fin à une relation plus destructrice qu'autre chose. Et certainement à cause de toi mais peut-être aussi à cause de cette fille avec qui tu sortais. Tu n'as jamais caché le fait que tu étais attirée par les deux sexes, les gens ne sont même pas surpris. Même si tu essaies un maximum de garder ta vie privée pour toi. Mais avec cette fille, c'était constamment les montagnes russes dans ton cœur et tes sentiments. Vous vous déchiriez chacune à votre tour. Tu l'aimais et pourtant, impossible pour toi d'être fidèle. L'adrénaline et l'excitation d'aller voir ailleurs, étaient toujours plus forts que tes sentiments à son égard. Avec elle, tu ne contrôlais jamais rien, c'était étrange. Mais tu te souviens que les retrouvailles étaient explosives, surtout après une terrible dispute. Pourtant, cette relation ne te manque pas. Tu en as peut-être trop souffert pour que ce soit le cas. De toute façon, tu n'as plus autant le temps d'y penser et que ça te manque. Tu te mets dans le travail comme jamais, travaillant sur chaque petit projet comme si ta vie en dépendait et en profitant de la vie. Ton entourage te trouve plus souriante et plus épanouie. Ça te fait plaisir parce que c'est exactement comme ça que tu te sens. Mais dans cet ascenseur, tu croises un fantôme du passé. C'est totalement différent de ta récente histoire, c'était une relation sans prise de tête, mignonne et surtout une relation sans réel avenir. Rien n'a été promis, ou en tout cas, tu ne t'en souviens pas. Vous viviez au jour, le jour, comme si demain n'existait pas et n'arriverait jamais. Vous étiez jeunes et vous en profitiez simplement. C'est étrange de le revoir même si ça devait bien arriver un jour ou l'autre. Tu entendais le succès grandissant du groupe sur le sol américain et toi, tu passais la majeure partie de ton temps ici, ça devait bien arriver. Même si vous ne faites pas parties du même monde et du même milieu. Tu ne peux taire et cacher ta surprise et ta curiosité. Tu lui poses quelques questions sans te retenir. Tu n'es pas le genre à avoir ta langue dans ta poche de toute façon et tu es une grand pipelette si jamais on ne t'arrête pas. Je.. je reviens d’une entrevue, en fait. Tu hoches doucement de la tête, montrant que tu as entendu sa réponse. Ça s'est bien passé ? Tu es bien trop curieuse Adelaide, tu devrais te taire. Comme si ce n'était pas assez bizarre que vous vous croisez dans cet ascenseur. Mais tu ne peux t'en empêcher, tu es comme ça et on ne te changera pas. C'est aussi pour masquer cette petite gêne de le revoir. Tu ne sais pas comment te comporter, ni quoi dire, ça te stresse un peu alors tu dis tout ce qui te passe par la tête pour éviter qu'un blanc ne s'installe. Aish.. euhm, en fait on est de passage à LA pour quelques mois. Pour quelques mois ? Tu aurais certainement d'autres occasions de le recroiser par hasard comme aujourd'hui ? Ou non. Peut-être que c'est un signe du destin pour que vous repreniez contact ? Peut-être qu'il y a quelque chose à comprendre là-dessous. Ou peut-être que non. Tu as toujours l'impression que les choses arrivent pour une raison ou une autre, et jamais par hasard. Peut-être que c'est un signe pour que vous terminiez votre histoire convenablement parce qu'il est vrai que votre histoire n'a jamais eu vraiment de fin. Vous ne vous êtes jamais dit "il faut qu'on arrête là" ou "notre histoire ne peut plus continuer". Ça ne s'est pas passé comme ça, c'était plus... Silencieux, sans un mot. Namjoon avait un emploi du temps chargé et toi, tu menais ton début de carrière de ton côté. C'était incompatible et tu n'aurais pas voulu vivre une relation à longue distance, ce n'est absolument pas pour toi. C'était une évidence pour vous deux que ça se terminerait à la fin de la tournée du groupe en Australie, vous le saviez mais vous n'aviez rien dit. Peut-être pour en profiter encore plus ou parce que vous n'en aviez pas besoin. Ça doit vous changer un peu de la Corée, non ? Ce n'est pas trop dépaysant ? L'Amérique et la Corée sont deux pays totalement différents. Deux cultures, deux coutumes à l'opposé. Mais c'est enrichissant de découvrir autre chose et de vivre ailleurs quelques temps. Tu pensais pareille quand tu as quitté l'Australie pour l'Amérique. Tu lui demandes quand même si ça va. Question de politesse mais surtout parce que tu as envie de savoir comment il va depuis le temps. Tu suis un peu la carrière de BTS de loin et tu as l'impression que tout va pour le mieux mais ça ne veut rien dire après tout. Un sourire illumine ton visage, tu es contente de le retrouver, de savoir qu'il ne t'a pas oublié lui aussi. Un amour de jeunesse est difficilement oubliable de toute façon. Je vais bien! Très bien même… et toi? Tu es ravie de l'entendre de sa propre bouche et ton sourire s'agrandit un peu. Te tournant un peu vers lui pour lui faire presque face, tu réfléchis à la réponse que tu vas donner et aux derniers mois de ta vie. Ça va plutôt bien ! Que tu finis par dire. Tout allait pour le mieux aujourd'hui, de nouveaux projets étaient en cours et tu ne pouvais être exciter à l'idée de les dévoiler un jour ou l'autre. Mais il fallait être patiente, malheureusement. Tu finis par dire que ça fait longtemps que vous ne vous êtes pas vus, votre histoire, votre rencontre. Tout. Tout ça fait longtemps. Oui, des années en fait… Je m’attendais pas du tout à te revoir ici mais… je suis content. Tes lèvres s'étirent un peu plus aux derniers mots prononcés par le jeune homme en face de toi. Plus jeune, mais rien de bien méchant. Tu n'es pas regardante par rapport à ça. C'est réciproque ! Je pensais te voir qu'à travers mes écrans à présent. J'ai l'impression que ça marche pour le mieux pour vous. Je suis contente, vous le méritez ! C'est sincère. De toute façon, tu n'es pas du genre à mentir pour faire plaisir aux personnes en face de toi. Tu es plutôt du genre, franche et sincère. Et ça, toutes les personnes de ton entourage le diront.

_________________

you're so special to me, don't forget it.
i meant it when i said i didn’t believe in love at first sight it takes time to really truly fall for someone yet i believe in a moment a moment when you glimpse the truth within someone and they glimpse the truth within you in that moment you don’t belong to yourself any longer not completely part of you belongs to him part of him belongs to you after that you can’t take it back no matter how much you want to no matter how hard you try.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Kim Namjoon



☆ in hollywood since : 18/04/2018
☆ interviews : 459 ☆ crédits : azureway

MessageSujet: Re: ► forever we are young / Adelaide   Ven 22 Juin - 16:00


FOREVER WE ARE YOUNG

Même s’il était quelqu’un de très sensible, Namjoon avait appris avec le temps à laisser sa nostalgie de côté. Après tout, il avait volontairement mis de côté n’importe quel semblant de vie normal dès son plus jeune âge lorsqu’il avait pris la décision de devenir un idol, il savait très bien que ce ne serait plus vraiment possible pour lui de faire marche arrière. Il aimait ses amis de son enfance, sa famille, sa ville natale… mais il ne pouvait pas rester accroché dans le passé, sans quoi ça lui faisait beaucoup trop mal. C’était quelque chose qu’il avait appris avec le temps et qu’il avait mis en pratique après s’être fait beaucoup mal à penser au genre de vie qu’il aurait s’il n’avait pas sacrifié sa vie personnelle pour sa carrière. Si avoir une vie familiale et sociale normale était difficile, alors avoir une vie amoureuse était pratiquement impossible. Il y avait beaucoup d’idols qui y arrivaient, mais il voyait aussi beaucoup de ses amis dans l’industrie se détruire à essayer de trouver l’amour, mettant ainsi leur carrière de côté en se laissant affecter par leurs émotions. De plus, considérant leur montée en popularité très rapide dans la dernière année, Namjoon n’avait même pas eu le temps de penser à se faire une copine. Ça lui manquait terriblement; il était un grand romantique après tout. Il croyait à l’âme-soeur et espérait vraiment avoir une belle vie de famille plus tard. Lorsqu’il avait rencontré Adelaide, ça avait été complètement différent. Il n’avait pas pu résister bien longtemps à son regard, après l’avoir croisé sur un plateau de tournage pendant leur tournée en Australie. C’était il y avait quelques années déjà; BTS était bien loin d’être populaire à l’époque. Ils cherchaient encore un peu leur style, n’avait que 2 albums à leur actif et quelques vidéoclips sur la toile. Ils rencontraient un certain succès en Corée du Sud, mais sans plus. Il avait donc pu se permettre de se laisser emporter par une petite amourette, rien de bien sérieux, il le savait. Il allait repartir après la fin de leur tournée et probablement que leurs chemins ne se croiserait plus jamais. Il avait donc profité du moment, appréciant chacune des facettes de la personnalité de la belle, comme s’il croyait vraiment que leur relation allait mener quelque part. Elle était une vraie pipelette et il adorait l’entendre parler pendant des heures, surtout qu’il avait beaucoup de difficulté à se taire lui aussi lorsqu’il se lançait dans un sujet de conversation qui le passionnait. Les moments qu’ils avaient passé ensemble à l’époque étaient probablement dans les meilleurs souvenirs qu’il avait des dernières années. Et puis ce qui devait arriver s’était produit; il était parti et ils avaient perdu contact, comme ça. Ils n’avaient jamais vraiment parlé de la fin de leur relation, ça c’était produit simplement, et il sentait un peu mal d’avoir agit de la sorte. La revoir de la sorte aujourd’hui, c’était un peu comme se retrouver à nouveau en Australie, 3 ans dans le passé. « Euhm oui! On a fait une entrevue avec des bébés chiens en fait, c’était la première fois qu’on me proposait un concept de la sorte. Et toi, tu avais du travail ici? » Adelaide n’avait pas vraiment changé en fait, et Namjoon ignorait si elle parlait autant parce qu’elle était aussi nerveuse que lui ou bien si c’était simplement parce que rien n’avait vraiment changé entre eux depuis le temps. Peut-être un mélange des deux. « C’est différent, oui! Mais c’est loin d’être une mauvaise chose. Je découvre encore un peu, j’essaie d’apprécier la ville sans trop me perdre. C’est pas un grand succès pour le moment, mais ça viendra. J’ignorais que tu résidais à LA aussi, ou tu es de passage? » Le sens de la parole lui revenait tranquillement et il se mit à regretter d’être dans un ascenseur. Ils n’allaient certainement pas passer le reste de la soirée dedans à discuter, il se sentait un peu comme si le temps lui était compté, se surprenant à vouloir profiter de ses retrouvailles avec son ancienne flamme. Elle avait ce don de le mettre à l’aise dans un si court laps de temps. Il était content de savoir qu’elle allait bien; il avait un peu suivi ce qu’elle faisait, mais venant d’un autre pays ou son travail n’était pas super publicisé, il avait dû faire des recherches un peu et à chaque fois, il s’était senti comme un stalker. Considérant que leur histoire n’avait jamais eu de fin bien définie, il avait toujours un peu ressenti le besoin de savoir ce qu’elle faisait, de savoir qu’elle allait bien, se sentant un peu coupable de l’avoir laissé en plan comme ça du jour au lendemain. « Merci, vraiment. Si tu m’avais demandé à l’époque ou je pensais me retrouver trois ans plus tard, je ne t’aurais certainement jamais mentionné Los Angeles! » Il s’arrêta une seconde, un peu mal à l’aise de parler du passé comme si de rien était et il ne put s’empêcher d’envoyer son regard vers le sol pour un quart de secondes. Il le releva quand même assez rapidement, tentant de faire partir la gêne en lui retournant le compliment, n’étant pas pour le moins sincère. « Tu t’en sors très bien aussi à ce que j’ai vu. J’ai regardé ta série pendant nos voyages. Ça s’est très bien binge-watch en avion! » Il ne s’y connait absolument pas en acting, alors il est très loin de pouvoir juger le travail des autres dans ce domaine, alors il se contentait d’apprécier, comme tout le monde. Ayant la chance d’être parfaitement bilingue, il avait pu facilement se tenir à jour avec les meilleures séries du moment et il ne pouvait expliquer ce petit sentiment de fierté qu’il avait ressenti en voyant Adelaide à l’écran.


black pumpkin

_________________

mold a pretty lie for you ❖
I wish love was perfect as love itself. I grew a flower that can’t be bloomed in a dream that can’t come true


Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Adelaide Kane



☆ in hollywood since : 13/03/2017
☆ interviews : 8059 ☆ crédits : hershelves. (av), blue comet (sign) tumblr (gifs).

MessageSujet: Re: ► forever we are young / Adelaide   Dim 24 Juin - 17:29


≈ ≈ ≈
{ forever we are young }
crédit/ tumblr ✰ w/kim namjoon

Quand tu as rencontré Namjoon il y a quelques années, ta carrière débutait tout juste. Tu avais même du mal à trouver de quoi alimenter ta carrière mais tu t'es démenée pour ça. Tu as passé casting sur casting, accepté quelques projets dont tu n'étais pas particulièrement fan mais tu te disais que ça ne pouvait que donner un plus à ta carrière. Tu as eu deux rôles importants dans ta carrière et qui ont tout fait décoller pour toi. Celui que tu as eu dans Teen Wolf puis Reign juste à la suite. Ça a été les deux séries qui t'ont fait connaître du grand public et surtout du public américain et du monde entier. Avant ce n'était que des productions australiennes, tu n'arrivais pas à passer cette frontière. Mais aujourd'hui, c'est beaucoup plus facile. Surtout depuis que tu t'es pris un appartement à Los Angeles. Ça a tout changé pour toi. Tu n'oublies pas l'Australie, évidemment, tu y retournes autant que possible et dès que tu peux. Mais c'est plus rare et parfois, ta famille et tes amis te manquent. Ainsi que ton chat, Ranma. Heureusement que ta maman se porte volontaire pour en prendre soin parce que ce chat, c'est comme la prunelle de tes yeux. C'est ton chat, ton bébé, ta vie, ton tout. Si on te choisit, il faut aussi choisir ton chat parce que tu ne vas pas sans lui et il ne va pas sans toi. Tu es une femme gaga de son chat et tu l'assumes pleinement. Tu devrais songer à l'amener en Amérique mais tu n'as pas envie qu'il subisse l'avion et les allers et retours que tu fais sans cesse. Ce serait trop pour lui. Et comme tu es un maman gaga et bien, tu ne veux pas lui faire subir ça. Euhm oui! On a fait une entrevue avec des bébés chiens en fait, c’était la première fois qu’on me proposait un concept de la sorte. Et toi, tu avais du travail ici? Tes yeux sont automatiquement remplacés par des cœurs. De toute façon, dès que l'on te parle d'animaux, tu ne peux pas t'en empêcher. Ça te plairait bien de faire quelque chose comme ça toi aussi mais tu n'en as jamais eu l'occasion encore. Prochainement peut-être. Ou alors, il faudrait que tu le demandes, qui sait. Oh, ça devait être adorable ! Comment c'était ? Tu ne peux t'empêcher de demander et à cet instant, tu as l'impression que vous ne vous êtes jamais quittés et avez gardé le contact depuis tout ce temps tellement ça semble naturel. Pourtant, vous vous retrouvez à peine après plusieurs années. Tu ne saurais même plus dire quand exactement. J'avais un rendez-vous pour un futur projet. Encore rien de confirmer totalement mais j'ai un bon pressentiment alors je vais croiser les doigts et espérer. Un petit haussement d'épaule et un sourire. Tu ne places pas tout ton espoir dedans parce que tu fonctionnes comme ça. Tu préfères ne rien espérer pour ne pas être déçue si ça ne se fait pas, qu'espérer et être déçue. Tu as toujours fait comme ça. Après tout, si ce n'est pas ça, ce sera autre chose certainement. C'est qu'un projet encore mieux t'attend quelque part. C’est différent, oui! Mais c’est loin d’être une mauvaise chose. Je découvre encore un peu, j’essaie d’apprécier la ville sans trop me perdre. C’est pas un grand succès pour le moment, mais ça viendra. J’ignorais que tu résidais à LA aussi, ou tu es de passage? Tu lâches un petit rire parce que tu as l'impression de te voir il y a un ou deux ans lors de ton arrivée en ville. Tu as eu du mal à t'y faire. Toi, tu viens d'une ville assez petite en Australie, tu n'as pas l'habitude d'habiter dans une ville aussi immense que Los Angeles. Je suis passée par là mais tu verras que tu vas vite t'y habituer. Il faut sortir un peu et se promener à pied, ça a marché pour moi. Mais il faut dire que tu avais aussi des amis sur place qui t'ont beaucoup aidé et montré des endroits que seuls les habitants de la ville connaissent. Tu as eu de la chance à ce niveau mais tu n'oses pas lui proposer ton aide, ce serait peut-être étrange, non ? Tu ne sais pas. Je réside ici. Enfin pas à l'année mais disons que c'est plus facile de conquérir l'Amérique en y habitant. Et comme mes projets sont de plus en plus américains, je pense que c'était nécessaire. Avachie contre le mur, tu attends que l'ascenseur arrive en bas du building mais il ne semble pas presser. Tu ne sais même pas si tu l'es toi-même. Après tout, c'est sympa de revoir Namjoon, tu ne peux pas dire le contraire. Une fois en bas, vous partirez chacun de votre côté et tu ne sais pas si vous serez amené à vous revoir de si tôt. Tu te rends compte que Namjoon a quand même beaucoup compté pour toi, peut-être même plus que tu ne le pensais à l'époque. Ou peut-être est-ce simplement le manque de toutes ces années. Tu n'en sais rien mais c'est une sensation étrange. Merci, vraiment. Si tu m’avais demandé à l’époque ou je pensais me retrouver trois ans plus tard, je ne t’aurais certainement jamais mentionné Los Angeles! Tu ris un peu même si ça peut paraître étrange, pour toi surtout. Pour lui tu ne sais pas mais tu as l'impression qu'il y a une certaine gêne mine de rien. Mais tu penses que c'est normal. Tu ne t'es jamais retrouvée en face d'un de tes exs dans ces circonstances. Pas avant ce soir en tout cas. Ce n'était pas un rêve pour toi ? Ou même pour les autres ? Conquérir l'Amérique, c'est quelque chose pour chaque artiste. Tu demandes un peu curieuse, peut-être un peu trop. Ce n'est peut-être pas approprié mais trop tard, la question a passé la barrière de tes lèvres maintenant. Tu t’en sors très bien aussi à ce que j’ai vu. J’ai regardé ta série pendant nos voyages. Ça s’est très bien binge-watch en avion! Ton sourire s'étend jusqu'à prendre la totale possession de ton visage. Ça te fait plaisir à entendre. Et encore plus venant de lui. Tu aimes bien avoir des retours sur les projets auxquels tu as pu participer, qu'ils soient positifs ou négatifs. Mais à la condition qu'ils soient constructifs. Comme tous les personnes du milieu le disaient, ça ne permet pas d'avancer sinon. Ça me fait plaisir, tu as aimé ? Je t'avoue que j'ai été assez triste de quitter Marie Stuart mais toutes les bonnes choses ont une fin comme on dit. Tu avais surtout été triste de découvrir que la série avait dû être annulée pour faute d'audience mais tu comprenais cependant. C'est les inconvénients des séries malheureusement et tu n'y peux rien.

_________________

you're so special to me, don't forget it.
i meant it when i said i didn’t believe in love at first sight it takes time to really truly fall for someone yet i believe in a moment a moment when you glimpse the truth within someone and they glimpse the truth within you in that moment you don’t belong to yourself any longer not completely part of you belongs to him part of him belongs to you after that you can’t take it back no matter how much you want to no matter how hard you try.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Kim Namjoon



☆ in hollywood since : 18/04/2018
☆ interviews : 459 ☆ crédits : azureway

MessageSujet: Re: ► forever we are young / Adelaide   Mar 26 Juin - 20:17


FOREVER WE ARE YOUNG

Si quelqu’un avait raconté à Namjoon quelques années plus tôt comment sa carrière allait changer radicalement en l’espace de si peu de temps, il n’y aurait certainement jamais cru. À l’époque, lorsqu’il avait connu Adelaide, ils venaient à peine de commencer à se faire connaître en Corée. Ils avaient commencé leur carrière depuis deux ans déjà avec quelques singles qui avaient connu un petit succès, leurs albums n’étant pas vraiment ceux qu’on s’arrachaient lors de la sortie. Namjoon avait sa réputation de rappeur qui avait fait parler de lui, mais considérant comment il s’était fait rejeté de façon assez haineuse lorsqu’il avait décidé de rester chez son agence et faire partie d’un boyband, il ne comptait pas trop sur ses anciens amis pour l’aider à propulser son nouveau groupe. En tant que leader, ça l’avait un peu assommé et sa confiance personnelle en avait prit un sacré coup. Ça avait fait beaucoup de bien de sortir du pays et leur passage en Australie avait été très agréable; il avait pu prendre des vacances et en profiter un peu comme il était bien loin d’être assez populaire pour se faire reconnaître. Aujourd’hui, Namjoon réalisait à quel point sa situation était à l’opposée complètement de ses débuts et il arrivait à peine à croire que c’était vrai. Il avait beau penser qu’il n’avait pas vraiment changé avec les années - c’était complètement faux. Il avait changé, pour le mieux, il était beaucoup plus confortable avec lui-même qu’à l’époque, mais sa vie était complètement différente aussi… d’un côté pour le mieux aussi, mais d’un autre, c’était tellement plus difficile d’avoir un semblant de vie normale, il venait à se demander si ses retrouvailles avec Adelaide aujourd’hui était une chance de reprendre une belle relation qui s’était terminé trop brusquement, ou bien si sa carrière allait tout simplement le forcer à devoir de nouveau couper les ponts et qu’il s’agissait d’une chance de lui dire aurevoir. « C’était l’entrevue la plus mignonne au monde! C’était tellement difficile de rester concentré, j’avais juste envie de câliner les chiens! » Il était énervé comme un enfant qu’on fait entrer dans une animalerie et cette conversation ne faisait que lui rappeler à quel point il avait toujours aimé discuter avec Adelaide et qu’il pouvait vraiment laisser sortir son côté un peu plus enfantin sans avoir peur de passer pour un idiot. C’était presque trop facile de discuter avec elle, c’était tellement naturel que ça lui faisait un peu peur. Il l’écoutait parler de ses nouveaux projets et il ne pouvait s’empêcher de se sentir extrêmement content pour elle, voir même un peu fier d’avoir côtoyer quelqu’un d’aussi talentueux qu’elle. Il n’avait jamais vraiment douté que sa carrière allait prendre son envol et la voir aussi heureuse dans son travail était un réel plaisir à voir. Devant son sourire, il ne put s’empêcher de lever ses mains en croisant les doigts, lui flashant un sourire à fossette, un de ces sourires qui lui creusait la joue gauche, ceux qu’il ne pouvait contrôler car ils étaient sincères et spontanés. « Je penserai fort à toi! J’espères que ça se concrétisera tout ça! »

Séoul était une immense ville et Namjoon avait eu la chance de s’y habituer après toutes ces années, mais arriver à Los Angeles avait été une autre aventure complètement. La langue n’avait pas été trop difficile pour lui, mais le reste du groupe avait encore un peu de difficulté, et la culture complètement différente l’avait un peu abasourdi. C’était une adaptation, il pouvait très certainement le faire, et Adelaide ne faisait que lui confirmer. Elle était déménagée pour les mêmes raisons qu’eux en fait, le marché américain les forçant à s’exiler temporairement pour mieux installer leur carrière. « Ça été pareil pour nous. On vient à peine de s’acheter un nouvel appartement, on essaie de s’installer et de solidifier un peu notre carrière internationale. Avec les voyages en avion et le décalage horaire, on ne pouvait plus se permettre de se déplacer constamment. On restera fort probablement jusqu’au début de notre tournée, alors j’ai un peu de temps pour m’y habituer. » Se promener en ville était certainement une bonne idée, mais il était tellement tête en l’air qu’il avait trop peur de se perdre. Souvent, il forcait un de ses bandmates à l’accompagner dans ses escapades, mais encore là, c’était beaucoup trop facile pour un groupe de coréens de s’égarer dans une ville aussi grande que LA. « Aish… c’est difficile à dire. Je crois pas que c’était notre but, je veux dire.. j’étais bien content avec notre succès en Corée, percer ici c’était inattendu, jamais j’aurais pensé que ça se pouvait. On est les premiers après tout à se rendre aussi loin, c’est difficile de se fixer un but. Il se passa une main dans le cou, un peu gêné en parlant de sa carrière. C’était un sujet toujours un peu difficile à aborder; il était très fier du succès de son groupe mais il ne voulait certainement pas prendre ce qui leur arrivait pour acquis, même s’il savait très bien à quel point ils avaient travaillé fort et que ce n’était pas que de la chance. « J’ai adoré! J’ose pas imaginer à quel point ce doit être difficile de dire aurevoir à un personnage qui t’as autant marqué, sans compter l’équipe et les collègues. » Il n’avait pas vraiment ce problème dans son travail; il avait la même équipe et les même bandmates depuis des années. Il serait probablement beaucoup trop émotif pour être capable de se séparer de personnes qui comptait autant pour lui.

L'ascenseur finit par atteindre le rez-de-chaussée et le bruit de la clochette fit sursauter Namjoon. Ses yeux se jetèrent sur la lumière qui indiquait l’étage, jusqu’à ce que les portes s’ouvrent devant lui. Il sentir un pincement lui serrer l’estomac à l’idée de devoir prendre son chemin, regrettant soudainement ses plans. Plans qu’il s’était lui-même imposé d’ailleurs, il pouvait très certainement les changer si ça lui disait. Il se tourna vers Adelaide, la laissant passer devant lui pour sortir de l’enclos de l'ascenseur. « Je… j’allais prendre un café avant d’aller m’isoler dans mon studio… en fait, j’avais rien vraiment de prévu. Tu voudrais pas m’accompagner? Si tu n’as rien de prévu, bien sûr… Ce n’était pas déplacé de l’inviter comme ça après s’être retrouvé trois ans plus tard, non?


black pumpkin


 
Spoiler:
 

_________________

mold a pretty lie for you ❖
I wish love was perfect as love itself. I grew a flower that can’t be bloomed in a dream that can’t come true


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ► forever we are young / Adelaide   

Revenir en haut Aller en bas
 
► forever we are young / Adelaide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cheong saehyang forever we are young
» Love me now or hate me forever!
» Forever young
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» IF I DIE YOUNG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: CENTRAL L.A. :: Hollywood :: Capitol Records Building-