AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Last friday night ✮ Lili & Tom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

☆ minibars
avatar
Tom Kaulitz-Trümper



☆ in hollywood since : 14/05/2018
☆ interviews : 186 ☆ crédits : Ça vient!

MessageSujet: Re: Last friday night ✮ Lili & Tom   Jeu 31 Mai - 20:58


Lili & Tom

Last friday night



Il y avait beaucoup de monde qui habitait à Los Angeles, également beaucoup de célébrités. Et avec les réseaux sociaux et l'acharnement des paparazzis, la plupart d'entre elles cherchaient à se protéger. C'est vrai que souvent il y avait grillage autour de la maison et tout un tas de trucs super sophistiqués pour empêcher quelqu'un de non-autorisé à passer. Cela expliquait sans doute beaucoup pourquoi il était difficile de rencontrer ses voisins quand on habitait dans le coin. Spécialement quand ces-dits voisins sont des célébrités. Je ne reprochais rien cela dit, si Bill et moi avions terminé ici c'était également pour avoir la paix. Et cela avait fonctionné. Je rigolai en t'entendant parler de la proposition de Bill. « Cela ne m'étonne pas du tout de lui. Et je confirme que toi et tes colocataires serez les bienvenus. » Je ne savais pas qui étaient tes colocataires d'ailleurs, mais j'étais un mec sociable et j'aimais rencontrer des nouvelles personnes. Après que le contact passe ou non c'était une chose différente, mais cela ne devait pas empêcher de faire connaissance avec quelqu'un. C'était du moins mon avis.

C'est vrai que la réussite de quelqu'un dans la société actuelle dépendait de sa vie amoureuse et familiale. Il y avait ce besoin d'être deux je pense, l'être humain n'était pas fait pour vivre seul à mon avis. De mon côté c'était peut-être un peu différent, j'avais Bill qui était une épaule sur laquelle je pouvais compter. Tout le monde n'avait pas la chance d'avoir un jumeau ou une jumelle. « Tu as peut-être raison effectivement » répondis-je avec un petit sourire. Peut-être que je tiendrai un autre discours que celui que j'avais actuellement dans quelques temps, qui sait? Je t'avais par la suite questionnée sur ta manière de gérer ton emploi du temps et ce fut avec attention que j'écoutai la réponse que tu me donnais. « Oui je veux bien te croire... » Voyager ça allait un moment. J'en avais toujours marre à la fin de nos tournées d'avoir tous ces avions à prendre et de perdre autant d'heures dans des salles d'attente d'aéroport. Ce n'était pas exactement comme de faire un trajet en voiture, il y avait besoin d'énormément de patience. « Je vais aller me fumer une clope dehors, tu m'accompagnes? » demandai-je en désignant la porte d'entrée d'un signe de tête. Je commençais à avoir un peu trop chaud, sans doute à cause du nombre de verres que j'avais descendu jusqu'à maintenant. Un peu d'air frais me ferait du bien. « On sera mieux pour discuter en plus » La musique était sympa, mais c'était toujours plus agréable de discuter dans le calme. Sauf erreur de ma part, il y avait des tables et des chaises à disposition dehors et puisqu'il faisait beau... Autant en profiter.

AVENGEDINCHAINS

_________________
I FEEL IT COMING
You've been scared of love and what it did to you. You don't have to run, I know what you've been through. Just a simple touch and it can set you free. We don't have to rush when you're alone with me.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Lili Reinhart



☆ in hollywood since : 14/05/2018
☆ interviews : 190 ☆ crédits : little wildling

MessageSujet: Re: Last friday night ✮ Lili & Tom   Dim 3 Juin - 11:22

last friday night


Tout ce temps passé dans ce quartier et c’était vrai que Lili ne connaissait pas beaucoup de ses voisins. Il avait suffit qu’elle sorte pour qu’elle en rencontre deux, cela prouvait que sortir, c’était vraiment nécessaire mais à Los Angeles, c’était plus facile qu’au Canada parce que quand elle était à Los Angeles, elle était en repos donc tout était plus facile alors qu’au Canada, elle tournait comme une folle donc le soir venu, elle n’avait pas toujours la force de sortir. La plupart du temps, c’était netflix et son lit qu’elle regardait. Elle était beaucoup moins fêtarde que KJ et Camila en comparaison. « Je lui ai donné mon numéro et je lui ai dit que quand vous êtes disponibles, il n’aura qu’à m’envoyer un message et je verrais si KJ, Camila et moi sommes disponibles. » Elle n’avait aucune raison de cacher à Tom ce qu’elle avait dit à Bill, bien au contraire, peut-être même que Tom serait là pour le rappeler à Bill si jamais il oubliait. Elle savait ce que c’était, elle aussi elle oubliait des trucs de temps à autre et elle était bien contente quand Madelaine lui rappelait tout un tas de choses, elle ne savait pas ce qu’elle ferait sans sa meilleure amie, franchement ! Elle devrait sûrement commencer à tout écrire pour ne rien oublier, ça lui serait probablement très très utile. « Oui, je veux bien, un peu d’air frais ne fait de mal à personne. » Lili, elle, ne fumait pas, elle n’avait jamais été attiré par ce genre de choses. Du moins, pas du tabac. Il lui était arrivé de fumer de l’herbe mais pas si souvent que cela, juste un peu en soirée pour faire comme ses potes mais ça n’allait pas plus loin que cela. D’un côté, c’était triste de se dire qu’il fallait en arriver à boire et se droguer pour rentrer dans le moule de cette société pour être accepté mais c’était ainsi que les choses étaient alors il fallait suivre ou se retrouver seul et Lili, et bien disons que finir seule, c’était un peu son cauchemar. C’était aussi pour ça qu’elle était généralement gentille avec les gens qu’elle côtoyait parce que la méchanceté ne la mènerait nulle part et aussi parce qu’elle finirait seule si elle agissait n’importe comment. Ainsi, Lili suivait tranquillement Tom jusqu’à l’extérieur du bar. Le bruit y était moins fort et l’atmosphère moins étouffante également, c’était très plaisant. « Tu n’as jamais été tenté de vivre seul ? »

_________________

   
   
i need fire so i can burn and i need love so i can learn

(c) Miss Pie

   
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Tom Kaulitz-Trümper



☆ in hollywood since : 14/05/2018
☆ interviews : 186 ☆ crédits : Ça vient!

MessageSujet: Re: Last friday night ✮ Lili & Tom   Dim 3 Juin - 22:02


Lili & Tom

Last friday night



L'idée de revoir Lili me faisait envie, c'est vrai. D'ailleurs j'espérais que cela arriverait rapidement pour être tout à fait honnête. J'espérais également me rapprocher d'elle assez rapidement, elle m'intéressait sur plusieurs points. Non seulement elle était très belle physiquement parlant, mais on avait déjà plusieurs points communs sur notre manière de voir les choses. A commencer par notre vision sur le destin, le hasard et ce genre de choses. Apparemment Bill avait déjà son numéro de téléphone et c'était une information qui n'était pas tombée dans l'oreille d'un sourd. « Ca m'a l'air d'être un bon plan » répondis-je en souriant lorsqu'elle m'expliqua la manière dont elle avait prévu les choses avec Bill.

J'avais envie de fumer mais aussi d'avoir une occasion d'avoir une discussion un peu plus facile avec Lili. Je fus donc plutôt satisfait d'apprendre que la demoiselle n'était pas contre le fait de me suivre à l'extérieur. Arrivés à destination, je m'allumai une cigarette tout en faisant attention à ne pas enfumer la jolie blonde. « Tu en veux une? » Je ne savais pas si elle avait ce défaut, mais si c'était le cas je me ferais un plaisir de partager avec elle. Je tirai une longue bouffée dessus avant de la recracher dans l'obscurité de la nuit. Quelques personnes étaient dehors, mais c'était souvent des groupes de deux voir trois personnes. Sans doute sortis pour les mêmes raisons que nous. « Non... J'ai toujours vécu avec mon frère et je n'ai jusqu'à maintenant jamais eu de raison de m'en séparer » Je haussai les épaules avant de continuer. « Si l'un ou l'autre s'était mis en couple de manière sérieuse et qu'il avait eu envie de fonder une vie de famille je pense que cela se serait fait » Je ne me permettrais pas de me mettre en travers du bonheur de mon frère et s'il souhaitait s'installer avec la personne qui partageait sa vie, je ne le prendrais pas mal. Pour autant qu'il ne me mette pas à la porte et qu'il ne s'installe pas volontairement de l'autre côté du monde. « Et toi, habiter seule ça ne te dit rien? » Lili habitait elle aussi en colocation après tout.

J'avais plus ou moins vécu avec Georg et Gustav aussi, et j'avoue que c'était ainsi plus compliqué de ramener des filles à la maison ou dans ma chambre d'hôtel. Tiens, d'ailleurs. Changeons de sujet. « Et d'ailleurs, c'est quoi ton style d'homme? Physiquement ou ce que tu recherches chez lui. » Certaines femmes semblaient s'intéresser plus à la personnalité qu'au physique de l'homme qu'elles avaient en face d'elles, je ne savais pas dans quelle catégorie se trouvait Lili. De mon côté je devais bien avouer que je faisais attention au physique en premier. Par contre si cela ne collait pas au niveau caractère je ne cherchais pas plus loin non plus.

AVENGEDINCHAINS

_________________
I FEEL IT COMING
You've been scared of love and what it did to you. You don't have to run, I know what you've been through. Just a simple touch and it can set you free. We don't have to rush when you're alone with me.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Lili Reinhart



☆ in hollywood since : 14/05/2018
☆ interviews : 190 ☆ crédits : little wildling

MessageSujet: Re: Last friday night ✮ Lili & Tom   Lun 4 Juin - 21:43

last friday night


Normalement, c’était à Bill de la contacter quand les garçons seraient disponibles donc elle attendrait sagement qu’il le fasse en priant pour que KJ, Camila et elle-même soient disponibles à ce moment-là, ce qui était tout sauf gagné. Après, s’il n’y avait que KJ ou Camila de disponible, elle n’irait pas dire non, il ne manquerait qu’une personne après tout, parfois il fallait faire des concessions. Mais Lili avait vraiment envie de revoir les garçons après ce soir, elle avait eu un bon feeling avec Bill, ils s’étaient ouverts l’un à l’autre et Tom... et bien disons qu’il l’intriguait beaucoup. Il avait ce petit quelque chose qui le rendait très intéressant et attirant. Cet air de brun ténébreux sûrement qui attirait tant Lili. « Non merci, je ne fume pas. Je me limite à l’alcool et de temps en temps à autre chose mais ça, c’est une autre histoire ! » Elle n’allait quand même pas déjà lui dire qu’elle se droguait de temps à autre, ça ne se faisait pas avec quelqu’un qu’elle venait de rencontrer bien qu’elle n’en avait pas honte pour autant. Elle n’était pas une droguée qui se shootait tous les soirs non plus mais elle devait avouer que sans ses amis, elle n’aurait probablement jamais touché à l’herbe. « Cela a peut-être à voir avec le fait que vous soyez jumeaux. Moi, je t’avoue qu’à 18 ans, la première chose que j’ai fait c’est partir toute seule, j’avais ce besoin d’indépendance même si ça n’a pas duré bien longtemps. » Au bout de seulement quelques mois, elle revenait dans son Ohio natal avec une bonne dépression sur la gueule. C’était une époque difficile de sa vie qu’elle n’arrivait pas à oublier mais elle ne voulait pas oublier non plus parce que les épreuves, c’était ça qui rendait fort les gens et ça l’avait beaucoup changée. A même pas 20 ans, elle avait mûrit d’un coup et maintenant, elle avait limite l’impression d’être une grand-mère comparé à certains de son âge. « Non, j’aime bien être entourée, j’en ai besoin je pense. Je serais capable de vivre seule mais je pense que je m’ennuierais rapidement et je trouve ça rassurant d’avoir une ou plusieurs personnes pas loin. » Ok, elle ne s’attendait clairement pas à ce qu’il vienne lui demander ce qu’était son style d’homme. C’était une question pourtant logique et elle devait réfléchir pour lui donner une réponse. Elle ne s’était jamais vraiment posé la question en fait, elle vivait sa vie et elle voyait où ça menait sans vraiment se dire si tel homme correspondait au genre qu’elle aimait ou pas, surtout que souvent, il arrivait de craquer sur un gars qui ne correspondait pas du tout au profil alors...« Physiquement, je ne sais pas trop, je ne m’attache pas trop à ça. Après, au niveau du comportement, pour que ça colle vraiment, il faut quelqu’un de drôle, d’attachant, de fidèle aussi, de joyeux surtout parce que les glaçons ça me dérange vraiment. Après, je ne suis pas très difficile, c’est plus une question de feeling que de type d’homme. Tu as un genre de femme, toi ? »

_________________

   
   
i need fire so i can burn and i need love so i can learn

(c) Miss Pie

   
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Tom Kaulitz-Trümper



☆ in hollywood since : 14/05/2018
☆ interviews : 186 ☆ crédits : Ça vient!

MessageSujet: Re: Last friday night ✮ Lili & Tom   Mar 5 Juin - 20:07


Lili & Tom

Last friday night



L'air au-dehors était plus facilement respirable, mais c'était sans doute assez paradoxal que je me plaigne de l'air saturé d'humidité de l'intérieur puisque j'allais m'intoxiquer à la cigarette. Je t'en proposai une gentiment et n'insistai pas lorsque tu refusas. Ma curiosité se retrouva piquée lorsque tu précisas l'alcool et autre chose, mais restons courtois pour le moment. « Je vois » répondis-je simplement avec un petit sourire en coin. Je n'étais pas innocent comme un poussin qui venait de sortir du nid et je crois que quand on était une célébrité du genre spontané comme je pouvais l'être... Il n'était pas rare qu'on essaie quelques substances interdites. Cela avait été mon cas, même si j'en avais jamais parlé à mon frangin. Je ne savais pas de son côté ce qu'il en était, maintenant que j'y pensais.

Nous parlions ensuite de notre manière de vivre, séparément ou avec des colocataires. Je t'écoutai avec attention, acquiesçant d'un signe de tête en t'écoutant. « Nos parents étaient divorcés et ma mère nous a toujours laissé beaucoup d'espace et de liberté à Bill et moi. Peut-être que c'est pour cette raison qu'on n'a pas ressenti ce besoin d'espace quand on a eu 18 ans » fis-je pensivement. Encore qu'à nos 18 ans nous avions déjà notre chez nous à tous les deux. Mais je n'avais jamais ressenti ce besoin d'être vraiment seul. Je n'aimais pas la solitude, il fallait bien l'avouer.

Puis je te questionnai par la suite sur ton style d'homme, sautons sans aucun doute du coq à l'âne. J'essayais ainsi de manière aucunement subtile de lancer une tentative de charme, histoire de voir si tu serais réceptive à mes charmes. J'appris grâce à cela que tu faisais parti de ces filles qui ne se fixaient pas sur un physique. D'un côté tant mieux, cela me permettait ainsi d'avoir toutes mes chances. Mais d'un autre cela signifiait aussi que n'importe qui avait ses chances justement, et que donc n'importe qui pouvait me passer devant. Quant à la fidélité, malgré les rumeurs, j'étais un garçon fidèle une fois que j'étais officiellement en couple. Par contre dès que je me sentais attiré par une autre fille, je ne voyais pas l'intérêt de rester en couple avec la personne. Comment pouvait-on se dire fidèle si on ressentait de l'envie pour quelqu'un d'autre? C'était un concept qui m'avait toujours échappé. « Sans te mentir, j'ai un gros faible pour les blondes » te répondis-je avec un sourire amusé. « Sinon j'aime les femmes qui ont du répondant, pas celles qui te disent "oui" et "amen" à tout. Quelqu'un de droit, d'honnête... L'hypocrisie et le mensonge sont deux choses avec lesquelles j'ai beaucoup de mal. Et surtout il faut qu'elle comprenne que j'ai besoin de passer du temps avec mes potes et mon frère, sans que cela signifie qu'elle n'a aucune valeur pour moi. » Je pouvais comprendre les réticences de certaines filles à laisser leurs hommes sortir en boite quand on voyait ce qui trainait dehors, mais un minimum de confiance était nécessaire dans un couple je crois.

AVENGEDINCHAINS

_________________
I FEEL IT COMING
You've been scared of love and what it did to you. You don't have to run, I know what you've been through. Just a simple touch and it can set you free. We don't have to rush when you're alone with me.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Lili Reinhart



☆ in hollywood since : 14/05/2018
☆ interviews : 190 ☆ crédits : little wildling

MessageSujet: Re: Last friday night ✮ Lili & Tom   Jeu 7 Juin - 18:29

last friday night


Lili était certaine que tout le monde avait tenté une fois dans sa vie, du moins pour ceux de sa génération. Voire même celle de ses parents en fait, c’était l’époque des hippies donc c’était courant, non ? Enfin, tout le monde n’était pas un hippie évidemment alors qu’aujourd’hui, la drogue était devenue aussi courante que l’alcool voire davantage pour faire la fête. Elle se limite à une cigarette et encore, elle ne la fumait pas entièrement seule donc clairement, elle était encore bien loin d’être accro et donc considérée comme une droguée. Elle s’amusait et profitait de sa jeunesse, c’est tout. « Sûrement oui. Moi, ça a été différent. Ma mère a élevé trois filles et nous étions, enfin nous le sommes encore aujourd’hui, très proches. Quand j’ai eu dix-huit ans, j’ai surtout pensé à mon rêve de devenir actrice et ce n’était pas dans l’Ohio que j’allais y arriver alors je suis venue vivre ici mais ça m’a aussi permis de devenir autonome, disons que les deux raisons sont valables. » Lili n’aimait pas être seule, elle avait une peur folle de l’abandon, c’était vraiment affreux quand ça la prenait et ça expliquait peut-être aussi son célibat. Elle avait toujours cette peur que la personne qu’elle aime finisse par se lasser et la laisser tomber pour une autre personne, une personne plus intéressante du coup, elle ne se lançait que rarement. Ce n’était pas pour autant qu’elle était étouffante, elle n’était pas du tout du genre à fouiller dans le téléphone de son copain ou bien à espionner ses réseaux sociaux. Elle était plutôt du genre à faire confiance jusqu’à preuve du contraire mais une fois que la confiance était brisée, c’était terminé pour toujours, elle ne pardonnait pas la trahison, jamais. Certaines personnes arrivaient à pardonner, elle en était tout bonnement incapable et elle n’essayerait même pas parce qu’elles estimait que c’était une chose tellement affreuse, beaucoup trop. « Ben voyons ! Tu dois en regretter des tonnes des blondes par ici, non ? » Elle avait beau être blonde et jeune, elle n’était pas stupide pour autant. Evidemment qu’elle voyait qu’il disait surtout ça pour flirter avec elle. Il lui avait offert un verre, lui avait proposé qu’ils sortent dehors et maintenant il lui disait que les blondes étaient son genre alors il ne fallait pas longtemps pour qu’elle comprenne là où il voulait en venir. Sauf qu’elle ignorait ce qu’il pouvait bien attendre d’elle. Un coup d’un soir ? Davantage ? L’un et l’autre étaient tentant mais elle n’était pas du genre à coucher le premier soir, surtout qu’elle ne le connaissait pas.

_________________

   
   
i need fire so i can burn and i need love so i can learn

(c) Miss Pie

   
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Tom Kaulitz-Trümper



☆ in hollywood since : 14/05/2018
☆ interviews : 186 ☆ crédits : Ça vient!

MessageSujet: Re: Last friday night ✮ Lili & Tom   Ven 8 Juin - 13:46


Lili & Tom

Last friday night



Je continuais de t'écouter sur ton passé et ce que tu avais bien pu vivre durant ton enfance et ton adolescence. Tu avais apparemment souhaité prendre ton indépendance le plus rapidement possible, comme beaucoup d'adolescents de notre époque. Même si apparemment certains avaient tendance à rester le plus longtemps possible chez leurs parents maintenant. Je n'étais personne pour juger au final, l'important était que tout le monde y trouver son compte. « C'est clair. Et puis de toute manière c'est différent de vivre avec ses parents et vivre avec des potes. Ou même des colocataires » fis-je en haussant les épaules. « Et apparemment tu as eu raison de croire en tes rêves, toutes mes félicitations » Je t'offris un sourire en coin. Tu étais à la tête d'une série que beaucoup de gens appréciaient, ce n'était pas rien. Il y avait de plus en plus de séries qui sortaient depuis que Netflix existait, mais il était donc de plus en plus difficile de se faire une place. Ton nom et ton prénom étaient connus et reconnus de tous. Ce n'était pas rien.

J'avais toujours aimé les blondes, je n'allais pas m'en cacher. Il m'était arrivé de sortir avec des brunes, mais j'avais un faible pour les blondes. C'était comme ça. Je te souris à ta question en haussant les épaules. « Des blondes c'est sûr que ce n'est pas ça qui manque ici... Par contre la seconde partie, un peu malheureusement » Il y avait beaucoup de superficiel à Los Angeles, et j'étais conscient que quelques fois je pouvais paraître un peu léger moi aussi. Raison pour laquelle il fallait sans doute se donner le soin d'apprendre à me connaître pour se faire une idée. Mais d'un autre côté cela me facilitait les choses. Les gens qui se tenaient aux préjugés et qui ne grattaient ne méritaient pas que je prenne le temps d'apprendre à les connaître.

J'allais te questionner un peu plus longuement sur le sujet, mais je fus interrompu par un garçon d'une trentaine d'années qui s'approcha de nous. Pas besoin d'avoir fréquenté Harvard pour comprendre de quoi il souhaitait nous parler. « Salut les amoureux. J'ai de quoi vous amuser si ça nous intéresse » lança-t-il avec un accent hispanique. Le cliché même.

AVENGEDINCHAINS

_________________
I FEEL IT COMING
You've been scared of love and what it did to you. You don't have to run, I know what you've been through. Just a simple touch and it can set you free. We don't have to rush when you're alone with me.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Lili Reinhart



☆ in hollywood since : 14/05/2018
☆ interviews : 190 ☆ crédits : little wildling

MessageSujet: Re: Last friday night ✮ Lili & Tom   Sam 9 Juin - 15:50

last friday night


C’était tentant de rester chez ses parents, après tout il n’y avait presque rien à faire. Pas de ménage, pas de cuisine... Bon aider c’était bien mais le fait était que ce n’était pas obligatoire alors que chez soi, il fallait absolument tout faire soi-même et ça pouvait être fatigant. Pour autant, Lili savait qu’elle n’aurait rien pu accomplir en restant dans son Ohio natal ainsi elle avait dû partir dans LA ville qui lui offrait le plus de chance et cette ville, c’était Los Angeles. En plus de ça, le climat y était quand même plus agréable que dans l’Ohio où il faisait beaucoup plus froid et pluvieux, d’où la peau assez claire de l’actrice. Elle avait la peau naturellement pâle mais ça ne l’aidait pas trop dans une ville comme Los Angeles... Elle avait une crème spécifique à mettre dès qu’elle allait au soleil donc en gros, tous les jours, afin de ne pas voir sa peau cramer de trop, elle y faisait très attention, après tout ça faisait partie de son physique et si elle ressemblait à une écrevisse, plus personne ne voudrait travailler avec elle et elle pouvait aisément le comprendre. « Oh oui, très différent ! Ma mère est toujours derrière moi alors que KJ et Camila et bien... honnêtement on fait nos trucs et personne ne vient nous embêter. C’est davantage une manière de partager les dépenses et corvées et de passer un peu de temps ensemble. » Lili souriait quand il la félicitait d’avoir réussi dans le métier. C’était agréable de recevoir ce genre de compliment, surtout en sachant qu’elle avait passé pas mal de temps à ne plus y croire. Entre le moment où elle avait eu ce coup de téléphone et le moment où le tournage avait commencé, elle avait presque cru avoir rêvé, elle n’en revenait pas d’avoir enfin réussi à décrocher un rôle qui pourrait booster sa carrière d’une manière incroyable et pourtant, c’était bel et bien vrai, ça sonnait comme un rêve devenu réalité. « Si tout était parfait, ça se saurait ! Mais je te comprends, j’ai moi-même assez de difficulté à trouver quelqu’un qui en vaille vraiment la peine. Je suis sûre qu’il y en a des tonnes mais... peut-être que je suis un peu difficile, je ne sais pas. Enfin, le célibat, ça n’a jamais tué personne de toute façon. » Elle n’était pas malheureuse, bien au contraire, elle aimait sa vie et le fait qu’elle soit célibataire ne suffirait pas à la rendre déprimée. Peut-être que ça serait le cas si d’ici plusieurs années elle n’avait toujours personnes mais là, elle entamait tout juste la vingtaine et à cet âge-là, elle se disait qu’elle avait largement le temps avant de devoir se caser ou de trouver l’homme idéal pour elle. Un homme qu’elle ne connaissait pas s’approchait d’eux, visiblement ils souhaitaient leur donner quelque chose pour qu’ils s’amusent. Elle n’avait même pas besoin de réfléchir pour comprendre de quoi il parlait. Si elle avait déjà fumé quand elle était avec des amis, elle n’avait pas du tout prévu ça à l’heure actuelle alors elle fronçait les sourcils et le regardait comme si c’était l’homme le plus fou de la terre. Sérieusement ? Il n’avait pas autre chose à faire que harceler les gens pour vendre sa drogue ? Finalement, elle décidait de s’amuser un peu. « Oh, tu vends des capotes, c’est ça ? Niveau amusement, c’est le top ! »

_________________

   
   
i need fire so i can burn and i need love so i can learn

(c) Miss Pie

   
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Tom Kaulitz-Trümper



☆ in hollywood since : 14/05/2018
☆ interviews : 186 ☆ crédits : Ça vient!

MessageSujet: Re: Last friday night ✮ Lili & Tom   Dim 10 Juin - 12:19


Lili & Tom

Last friday night


Un parent restait un parent malgré les années qui pouvaient passer. Je ne crois pas qu'il y a un moment où il ou elle arrête de nous engueuler parce qu'on a les coudes sur la table. A moins que la relation soit particulière, peut-être. Mais j'avais personnellement toujours le droit à des remontrances quand je me chamaillais avec Bill. J'acquiesçai donc quand tu parlas des différences à vivre avec tes parents ou avec tes colocataires. Les dépenses pour le ménage ou la bouffe étaient deux points sensibles quand on habitait en colocation cela dit. Gare à celui ou celle qui osait piquer dans le pot de Nutella en scred. Je n'avais rien à rajouter sur le sujet, j'étais d'accord avec elle, encore une fois.

Nous parlions par la suite de nos attentes concernant le profil de la personne avec qui on s'imaginait partager notre vie. Je n'avais personnellement encore jamais rencontré quelqu'un qui me correspondait sur tous les points, peut-être étais-je trop exigent. Mais on me parlait sans arrêt de sensations étranges, genre les mains moites ou le coeur qui bat trop vite quand on se trouve avec sa moitié. Ca ne m'était jamais arrivé. « Après je te dis ça, mais peut-être que je finirai ma vie avec une brune qui ne hausse jamais le ton, j'en sais rien du tout. » Je haussai les épaules pensivement. On ne savait pas ce que la vie nous réservait. « C'est clair, et heureusement » répondis-je lorsque tu avanças que le célibat n'avait jamais tué qui que ce soit. Thanks god. Cela dit, tu étais un peu plus jeune que moi de quelques années, me semblait-il. Il était peut-être temps que je devienne un peu sérieux. A condition de rencontrer la bonne personne.

On fut cependant interrompus par l'intervention d'un homme qui semblait chercher à vendre sa drogue. Ce n'était pas une chose peu courante à Los Angeles, et les soirées étaient souvent l'endroit où cela se trouvait plus facilement. Je rigolai en entendant ta réponse et en voyant le visage surpris et légèrement ahuri de l'homme. Apparemment, il ne s'attendait pas à ce genre de réponse. « On a tout ce qui faut mon gars, t'inquiète pas » répondis-je avant de déposer ma main sur tes épaules pour t'entraîner un peu plus loin. On ne pouvait pas faire connaissance tranquillement sans être emmerdés, c'est quand même fou. « Si c'était un moyen de faire ta connaissance, il faudra qu'il attende son tour » lançai-je malicieusement tout en te faisant un clin d'oeil. Premier arrivé, premier servi (a)

AVENGEDINCHAINS

_________________
I FEEL IT COMING
You've been scared of love and what it did to you. You don't have to run, I know what you've been through. Just a simple touch and it can set you free. We don't have to rush when you're alone with me.
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
avatar
Lili Reinhart



☆ in hollywood since : 14/05/2018
☆ interviews : 190 ☆ crédits : little wildling

MessageSujet: Re: Last friday night ✮ Lili & Tom   Mar 12 Juin - 20:10

last friday night


Chacun s’occupait de ses affaires sans trop empiéter sur celles des autres, ce qui n’était pas toujours faciles puisqu’ils avaient plusieurs amis en commun mais Lili, ce n’était pas quelqu’un qui prenait beaucoup de place, pas du tout du genre à aller engueuler ses colocataires non plus. Elle s’occupait de sa petite vie seulement en fait. Et jusqu’ici, personne n’avait râlé parce que le pot de nutella était terminé, enfin si mais pas de là à déclarer la guerre pour autant. En plus de ça, ils avaient assez d’avance niveau pots de nutella donc aucun risque d’être à court un jour. En fait, ils savaient maintenant quoi prendre en grande quantité, c’était une question d’habitude maintenant. Si elle devait vivre à nouveau seule, ça lui ferait quand même bizarre, elle devrait changer son mode de vie quelque part et ne plus prendre quinze pots de nutella mais un seul et pas forcément un gros. Elle en mangeait mais pas non plus des tonnes, elle en était vite écœuré. « Je pense que certaines choses sont aléatoires comme le physique par exemple mais concernant le comportement, en général on s’en tient à ce que l’on souhaite. Je me vois mal avec un macho. Il pourra être l’homme le plus beau de la terre que ça ne serait pas suffisant pour moi. » Lili savait que les dealers vivaient de ça, enfin ils essayaient elle supposait mais quand même... C’était déjà un sale boulot alors pourquoi risquer de s’en prendre une en harcelant les gens ? S’ils avaient besoin de drogue, ils viendraient vers lui, c’était simple, non ? Surtout que bon, les dealers, ils ne trouvaient facilement dès lors qu’il y avait un bar ou une boîte de nuit pas loin ou pire, un établissement scolaire. Elle se souvenait encore de ce dealer qui rôdait près de son lycée et de ces lycéens qui mettaient toutes leurs économies là-dedans mais surtout du directeur qui savait mais ne faisait rien. « Malheureusement, son tour n’arrivera jamais. Tu vois, on parlait justement de ça. Je ne pourrais jamais sortir avec un dealer. Déjà parce que je n’ai pas du tout envie de me retrouver dans de sales affaires mais aussi parce que généralement, ils utilisent ce qu’ils vendent. Je n’ai rien contre de la drogue de temps en temps mais pas tout le temps non plus, il ne faut pas abuser. Généralement, c’est le signe d’un profond mal-être et donc pas vraiment mon type. »

_________________

   
   
i need fire so i can burn and i need love so i can learn

(c) Miss Pie

   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Last friday night ✮ Lili & Tom   

Revenir en haut Aller en bas
 
Last friday night ✮ Lili & Tom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
» Friday Night Smackdown - 24 février 2012 (Carte)
» Friday Night Smackdown - 11 Mai 2012 (Résultats)
» Friday Night Smackdown - 18 Mai 2012 (Carte)
» n.W.o. Friday Night Smackdown - 14 Septembre 2012 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: WESTSIDE :: Beverly Hills-