AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 there is a place and a time for wine. in my hand, now.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15888 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Sam 25 Aoû - 23:22


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

C'est triste de savoir ce qu'il pense de toi. A en croire le portrait qu'il dresse de ta personne, tu es l'horrible amie cynique qui ne veut pas le bonheur des autres tant qu'elle sera seule avec sa bouteille. C'est clairement faux, tu veux le bonheur de Dylan. Pour de vrai de vrai. Certes t'as aussi envie de l'emmerder un peu en lui faisant rencontrer tout et n'importe quoi, mais ça ne veut pas dire que ça ne part pas d'une très bonne intention. Eh. Parce que dans ta bouche ça sonne vrai peut-être ? Tu croises les bras et regarde le garçon en arquant un sourcil. Non parce que c'est exactement pareil de son côté, s'il en avait l'occasion il ne se gênerait pas pour t'organiser des dates foireux rien que pour s'marrer un bon coup sur ta tronche. L'ami horrible, c'est lui. Tu hausses les épaules, réfléchissant à des gens sujets à pouvoir se marier dans un futur, de préférence proche. Mais, eh, la liste n'est pas longue. Bordel y a que... qui? Daniel? Et encore tu n'es pas vraiment sûre qu'avec Alycia ce soit vraiment sérieux. Damn, c'est triste de faire cette constatation. Je crois qu'on est pas aidé par nos potes, j'pense pas qu'on sera invité à un mariage cette année. Dis-tu en boudant. Adieu le champagne et la bouffe gratuite.

Tu retires ton doigt avant que Dylan ne vienne te le mordre. M'enfin qu'il essaie. Il ne va plus très droit, tu n'as rien à craindre, mais juste le geste te suffit. Il a essayé de te mordre le doigt, mais. Chut dis-tu en lui tirant la langue alors qu'il se fout un peu de ta gueule. Ouais, excuse toi. J'suis pas sûre de te pardonner, mais tu peux toujours aller me faire un sandwich pour revenir dans mes bonnes grâces le gueux. Tu la joues grande dame avec la main en l'air. Tu reviens à toi quand la discussion se porte finalement sur Thomas et Teresa et tu ne peux t'empêcher de secouer la tête. T'as adoré jouer Teresa, un super personnage selon toi même si elle n'est pas appréciée de tous, c'est bien ce qui la rend encore plus cool. Ouais... dommage que c'est moi qui ait du mourir. Tu grimaces un peu. Thomas avait quand même réussi à tuer une bonne partie de ses potes et à se sauver le cul le salaud pour finir la fin de ses jours à se dorer la pilule et faire des cochonneries avec Minho. Tu prends ton verre rempli, duquel tu prends une gorgée avant d'en revenir sur Dylan lui-même. C'est quand même l'objet de ta visite de base, t'as presque oublié. Tu crois que tu vas réussir à rester qu'ami avec lui ? Pour être ami avec ton ex il faut être certain que c'est terminé, sinon ça va finir dans un bain de sang dramatique un jour où l'autre. Et tu ne veux pas manquer ça.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3740 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Sam 1 Sep - 13:33


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien


Dylan avait beau râlé souvent, surtout lorsqu’il était en compagnie de Kaya pour être franc, il appréciait sa compagnie. Mais jamais, il ne lui dirait à voix haute. Elle serait bien capable de se moquer de lui et d’avoir la tête qui enfle. Il pensait avant tout à son bien-être, preuve qu’il était un excellent ami n’est ce pas ? Puis, s’envoyer des piques était un bon moyen pour entretenir leur amitié à ses yeux. C’était beaucoup plus amusant de s’envoyer des remarques que de se faire de grandes déclarations d’amour. D’une parce que ce n’était pas vraiment son genre et de deux, ce serait trop bizarre. Rien que d’y penser, ça lui procurait des frissons. « Tout à fait ! » dit-il en tapant du poing sur la table. « Cette bouche ne dit que la vérité. » Ou pas. Clairement pour le coup, il venait de mentir mais peut-être que Kaya serait gentille et ne viendrait pas lui en faire le remarque. Ce qui le laissait plus ou moins perplexe. D’ailleurs, comment la conversation avait pu tourner sur le mariage. C’était un grand pas en avant et lui-même ne se sentait pas capable de franchir celui-ci. Es ce qu’on pouvait se marier à soi-même d’ailleurs ? Ce serait beaucoup plus simple pour lui. Certains se liaient à des arbres alors pourquoi pas ? Il se mordilla la lèvre alors qu’il était en pleine réflexion. « Ouais, je crois qu’il n’y a que lui… C’est triste. On va finir par créer le club des célibataires anonymes. » C’était presque triste de constater qu’aucun était proche du mariage. « C’est limite désespérant. Faut qu’on se trouve d’autres potes. » Mais es ce que les autres les voudront ?

Dylan fit semblant d’être choqué lorsqu’elle lui ordonna de se taire. Non mais oh, il était encore libre de parler s’il le voulait. Rien que pour ça, il croisa les bras en s’enfonçant sur sa chaise. « T’es obligée de me pardonner sinon je te mets à la porte de chez moi. » dit-il en la jugeant du regard avant d’ajouter. « Et ton sandwich, tu peux te le faire toi-même. J’sais même pas ce qu’il reste dans le frigo. » Le gueux. Rien que pour ça, elle méritait un geste tout à fait amical avec son doigt. Il ne se priva guère de lui faire de toute façon, elle l’avait bien cherché. « Tu es morte en me sauvant la vie, si ce n’est pas beau ça. » Il la regarda, clignant des yeux en vitesse avant de se mettre à rire. C’est vrai que sa mort était particulière. Elle avait réussi à survivre au labyrinthe et au sable, pour mourir par l’effondrement d’un immeuble. Comme quoi, y a des personnages qui n’avaient guère de chance. « J’aimerais bien mais je sais pas si c’est possible. Pour un temps, je pense que le mieux, c’est de l’éviter mais ouais j’aimerais bien qu’on reste ami. »



_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15888 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Mar 4 Sep - 13:58


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Qui est-ce qu'il essaie de convaincre ? Tu manques carrément de t’étouffer avec ta boisson tellement il raconte n'importe quoi. "Cette bouche ne dit que la vérité", tu ne peux pas t'empêcher de rire un peu. C'est mignon d'y croire malgré tout... malgré le fait que vous savez tous les deux que ce n'est pas la vérité. Riiiiiiiiight. Dis-tu d'un air taquin, lui montrant clairement que tu n'y crois pas une seule seconde. Et il aura beau le répéter encore et encore, ça ne changera rien, que nenni. Tout comme cette affaire de mariage. Sérieusement, c'est triste de se rendre compte que votre entourage n'est qu'une paire de bras cassés. Il ne reste que Daniel pour vous redonner un peu d'espoir, mais d'ici là qu'il prévoit de se marier ça risque de faire long. Les célibataires anonymes ? T'arques un sourcil, pas très sûre d'apprécier grandement l'idée de faire des réunions pour écouter les histoires de cœur des uns, les recherches désespérés des autres ou encore des pleurnicheries, ew. Sauf s'il y a de la bière, là par contre tu veux bien en être. Peut-être, mhm. On devrait poster une annonce sur les réseaux sociaux.

La trêve n'aura pas duré, déjà il recommence à te menacer. De te foutre à la porte cette fois. T'es sûr que t'arriverais à m'accompagner jusqu'à la porte et à la fermer ? Parce que t'imagines plus qu'il titube et se prenne tous les murs avant d'arriver trois heures après vers la porte d'entrée et balayer le vent plutôt que la fermer. Pour finalement tomber. Peut-être se cogner contre un mur aussi. Et se mettre à pleurer. T'affiches une mine outrée, d'abord il veut te foutre dehors et après il te lève son doigt. Quel mal élevé. Dis-tu en levant le menton. Tu sautes de ton siège pour te diriger vers le frigo et l'ouvrir. Tu observes quelques instants la nourriture présente avant de sortir la tête et regarder Dylan. Du yaourt 0% ? T'as peur de perdre la ligne ? Lâches-tu en te moquant, puis tu replonges ta tête dans le frigo. T'en sors un bocal de cornichon avant de refermer la porte et reprendre ta place. J'suis morte en croyant sauver la vie de Newt, pas pour toi. Et tu t'es un peu plantée. C'est le cas de le dire. C'est quand même une triste fin, à deux doigts d'avoir une vie meilleure. D'accord. Tu hausses les épaules rapidement, concentrant ensuite toute ta force pour ouvrir le bocal.  
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3740 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Ven 14 Sep - 11:35


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien


Dylan ne put s’empêcher d’être offusqué par sa réaction. Non mais de quel droit, elle ne croyait pas ? Et Kaya était censée être une bonne amie, et bien il devrait sans doute vérifier tout ça plus tard. Quand il aurait l’esprit un peu moins embrumé et la capacité ainsi de réfléchir plus correctement. En tout cas, s’il y avait bien une chose qu’il devait admettre, c’est que leur entourage était aussi triste à mourir que leur propre vie sentimentale. Personne n’était encore prêt à se marier, il fallait vraiment y remédier. Peut-être se déciderait-il à jouer les entremetteurs entre certains de ses amis. Mais les connaissant, ils seraient capables de juste le disputer alors que lui ne pensait seulement qu’à leur bonheur. C’était triste. « Quoi ? Ce nom ne te plait pas ? » dit-il en se redressant légèrement, prêt à attaquer si besoin. « Tu préfères peut-être les célibataires alcooliques ? A chaque réunion, chaque personne seule, depuis un moment, à l’honneur de goûter à une bouteille. » Nouveau concept. Mais qui reviendrait sans doute un peu cher à la fin. Mais qui se souciait des dépenses franchement ? L’argent n’était qu’un gadget de la vie après tout, il fallait bien l’utiliser. « Si on fait ça, j’ai un peu peur qu’on attire la vermine. » Ou des rapaces à la recherche de succès ou d’argent. Hors de question qu’il ne se fasse avoir à ce sujet. Et pour la deuxième fois, Dylan se prit une nouvelle douche froide de sa part. « Mais oui, pour qui tu me prends ? Je suis parfaitement capable de me diriger dans ma propre maison. » dit-il en râlant. Elle était méchant vraiment, prête à tout pour briser son cœur déjà bien amoché. « Tu n’as que ce que tu mérites. » Il croisa les bras, les lèvres pincées alors qu’elle se levait de son siège pour se diriger vers le frigo. « Ce n’est pas à moi, sans doute à Daniel. Je ne savais même pas qu’on avait ça. » Lui était plutôt adepte de la malbouffe en ce moment. D’ailleurs, es ce que ce yaourt était encore bon de toute façon ? Il grimaça en voyant les cornichons. « T’as rien trouvé de mieux ? » Comme si c’était la faute de la brune si son frigo était désespérément vide. « Faut croire que t’as toujours préféré le blondinet à moi. » Voilà qu’il allait faire une crise de jalousie maintenant.

_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15888 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Mer 3 Oct - 19:26


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Monter un club de célibataires anonymes, c'est étrange comme idée. Rien que d'y penser, à l'imaginer, imaginer les réunions, tu pinces un peu les lèvres, plutôt songeuse. Si ça se résume à entendre les gens pleurer sur des vieilles histoires ou se plaindre qu'ils vont finir dans une cave avec une trentaine de chats tu préfères mourir. Genre, littéralement. Par contre, ton visage s'illumine presque à la seconde idée de l'acteur. Pour une fois que t'as une bonne idée toi. Lâches-tu presque surprise qu'il puisse y avoir des pensées assez potables dans cette petite tête, totalement emballée par l'idée de boire des bouteilles. C'est un peu tout ce que tu as retenu de son idée, mais c'est suffisant pour que tu signes. On pourrait appeler ça les;;; hm, célibalcooliques? Dis-tu, toujours avec cette moue songeuse. Il faudrait également penser à un espèce de slogan pour attirer les gens. De la vermine? Tu ris, un peu étonnée d'entendre Dylan parler comme ça, c'est pas trop le genre à lancer des petits piques comme ça aux gens autre que toi normalement. Ou alors on combine nos superpouvoirs et on joue aux cupidons. Finis-tu par annoncer en haussant les épaules.
L'entendre râler à nouveau te fait rire et tu ne peux pas t'empêcher de te moquer un peu en l'imitant sauf qu'à la place de ses mots tu ne lâches que des nianianiania en grimaçant un peu. Tu lui lances un regard noir quand il te dit que tu n'as que ce que tu mérites, puis enfonce ta tête dans le frigo. Tu ne sais même plus pourquoi, mais voir un yaourt 0% te fait drôlement rire. T'arques un sourcil alors qu'il clame que ce n'est pas à lui, laissant descendre ton regard sur son ventre avant de le remonter, très lentement pour qu'il puisse suivre le mouvement de tes yeux. En effet, c'est sûrement pas le tien. Tu hausses les sourcils, puis referme le frigo en emportant avec toi le bocal de cornichons avant de prendre ta place. Ton regard se relève vers Dylan, observant sa grimace face aux cornichons. T'aimes pas ? Tu le regardes un peu perplexe. Qui peut ne pas aimer les cornichons? Sérieusement? mais venant de Dylan plus rien ne t'étonne. Sois pas jaloux, je t'ai sauvé la vie aussi. Dis-tu en battant des cils.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3740 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Ven 12 Oct - 14:41


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien


Au moins, dans ce club, ils pourraient ainsi critiquer tous ceux qui avaient le malheur d’être heureux en amour. Le genre de personnes qui pensait être encore dans le monde des bisounours, cet endroit où tout était beau et rose. Et dire qu’il y a peu, Dylan y était également. Comme quoi, la vie pouvait rapidement changé. Maintenant, qu’on ne lui parle plus d’amours, c’était terminé. Il faisait une croix dessus. Il allait adopter un chien, c’était bien comme un animal après tout. Il pouvait lui faire des câlins à volonté, il devait lui donner à manger et ainsi il ferait du sport en sa compagnie. Cela ne changeait guère d’un petit ami, de son point de vue. « Héééé ! » s’écria-t-il, clairement vexé par cette insinuation. Le jeune homme croisa les bras avant de prendre de nouveau la parole. « J’ai toujours des bonnes idées, c’est toi qu’es pas assez intelligente pour le voir, c’est tout. » Et c’était reparti pour cinq minutes de bouderie. « T’as pas trouvé un mot encore plus long ? » dit-il en ricanant. Même si célibalcooliques, on comprenait toute suite à qui on avait affaire, il n’y avait aucun doute à ce sujet. « Ouais, le genre qui nous mérite pas. Il nous fait le must. » Il bomba le torse, en claquant des doigts. Comme si cela pouvait marcher. « Oh ouais, On ferait un malheur. » Il en aurait presque des étoiles dans les yeux. Presque. « T’arrêtes de te moquer, ouais ? » Il lui fit un regard faussement menaçant. Finalement, Kaya termina avec la tête dans le frigidaire, il faut croire que boire pouvait ouvrir l’appétit. Dommage pour elle, il semblait que les courses n’avaient guère été faites depuis un moment. « Je n’ai pas besoin de ça, j’ai une silhouette de rêve. » Ou pas. Mais du moment que Dylan était bien dans sa peau, c’était le principal n’est ce pas ? Surtout qu’il était loin d’être un adorateur de produits diététiques. Sauf si les hamburgers et autres malbouffes en faisaient partis. « On va se bousiller l’estomac. » Surtout s’ils les mangeaient comme des chips. Dylan n’avait guère envie de finir sa soirée aux toilettes. Ou coucher dans son lit parce que son ventre lui jouait des tours. « Ouais et tu m’as même embrassé » dit-il avec une main sur le torse, un grand sourire aux lèvres et des yeux qui semblaient clignoter.

_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15888 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Lun 15 Oct - 18:07


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien


Tu commences à te faire une petite idée de ce que ce petit club pourrait donner. Finalement ça a l'air pas mal du tout, se retrouver dans une salle à critiquer ceux qui sont heureux en couple et à mettre en place des plans diaboliques pour punir tous ceux qui aiment s'embrasser dans la rue. Ou dans le métro. Ou de partout dans les restaurants. Tu voudrais bien leur jeter des oeufs parfois, pas parce qu'ils sont heureux, mais parce qu'ils aiment bien étaler tout ça en public et tu n'aimes pas ça. Yikes. Et puis si en plus il y a de l'alcool avec vous, tu signes immédiatement. Pour une fois qu'il a une bonne idée celui-là, il risque de neiger demain. Comme quoi les miracles existent. Eh oh. Lâches-tu d'un air autoritaire en pointant ton index menaçant en sa direction. C'est toi qui a des mauvaises idées tout le temps, d'accord ? Maintenant on dirait une maman qui est en train de disputer son enfant. Il y a pas si longtemps tu parlais encore de passer par la fenêtre de Thomas pour, pour, pourquoi faire d'ailleurs ? Tu fronces les sourcils, te souvenant plus vraiment la raison pour laquelle il voulait passer par la fenêtre de Thomas. En même temps, vous avez un peu bu depuis le sujet de conversation donc tu n'es pas totalement fautive, voilà. Celibalcoolique c'est pas long. Tu lèves le menton, croisant les bras. Si le nom ne lui plait pas il a qu'à en trouver un autre. Mais vu qu'il n'a jamais de bonnes idées, ça ne risque pas. Peut-être que le plus sage serait de vous allier pour devenir des cupidons au top. Comme ça vous pouvez participer à un mariage et vous arrêterez de faire des plans étranges. Oui, tout ça pour un peu de champagne c'est quand même dingue. Non. Non, tu n'arrêtes jamais de te moquer, surtout pas quand tu as O'Brien devant toi. Bref, maintenant il faut passer aux choses sérieuses, tu as faim. Une silhouette de rêve, c'est ça. Et moi je suis la reine d'Angleterre. Dis-tu d'un ton moqueur en sortant la tête du frigo, revenant à ta place sagement avec ton petit pot de cornichons. Attends, c'est pas trois pauvres cornichons qui vont te faire peur, hm ? T'arques un sourcil, un sourire au coin des lèvres. T'as jamais eu le moindre soucis avec les cornichons, en général ils sont gentils. Ew, me rappelle pas ça. Tu tires une légère grimace de dégoût. J'étais payée pour ça, j'te rappelle. Dis-tu en sifflotant.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3740 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Lun 22 Oct - 15:53


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien


C’était triste d’en arriver au point de vouloir créer un club juste parce qu’eux étaient célibataires. Mais faut dire que les couples cherchaient aussi la guerre à se montrer ensemble, à se tenir la main et s’embrasser au risque de manquer d’air par moment. Même lorsqu’il était en couple, Dylan ne se souvenait pas d’avoir été aussi démonstratif en public. Non pas qu’il en avait réellement horreur, juste qu’il n’avait guère envie de se voir entrain d’embrasser quelqu’un sur une page de journal. C’était sans doute aussi pour ça qu’il voulait gâcher le plaisir d’être en couple, c’était ce genre d’action qu’il ne pourrait jamais faire. A moins d’être déguisé ou de se retrouver dans un village, perdu au milieu de nulle part. Et encore, certains seraient capables de le retrouver là-bas. « Eh oh, on rentre du boulot ? » finit-il par lui répondre, appréciant très moyennement qu’elle le pointe du doigt. « Par mauvaises, tu veux dire excellentes ouais ! T’es juste jalouse parce que tu n’y as pas pensé avant. Ce n’est pas de ma faute si tu es nulle, admets ma suprématie. » Dylan bomba alors le torse, la regardant de haut. Avant d’arborer un visage plus que confus. C’est vrai ça, pourquoi il voulait passer par la fenêtre de Thomas déjà ? « Pour.. » Temps d’arrêt avec un froncement des sourcils bien appuyé. « Pour l’ennuyer ? Ça devait être ça, c’est toujours ça. Pourquoi d’autres sinon ? » Pauvre blondinet qui subissait les moqueries de son meilleur ami. « Si c’est long. » Non, il ne dirait rien qui pourrait être salace. Ce n’était pas son genre de faire ça même si l’alcool avait le pouvoir de le rendre un peu plus libre de ses paroles. Il ne fallait tout de même pas qu’il choque Kaya, elle risquerait de ne plus vouloir boire avec lui par la suite. « Enchanté, votre majesté. » dit-il en faisant une légère courbette digne d’un paysan. Mais il était tout de même vexé. D’où elle ne remarquait pas sa silhouette. Il essaya alors de lui montrer ses biceps sans vraiment de succès. « Tu verras quand tu souffriras le martyr. Mais ok, je relève le défi. » Dylan se redressa sur sa chaise et ouvrit simplement la bouche. Qu’elle ose si elle était si courageuse que ça. « Ouais t’aurais payé pour rejouer la scène, ouais. » dit-il avec un grand sourire avant de faire un bruit de bisous.

_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15888 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Lun 29 Oct - 21:33


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien


Est-ce que vous êtes réellement en train de faire des plans et de juste... être en accord l'un avec l'autre ? Non parce que si c'est le cas, c'est vraiment un miracle. Une soirée à marquer d'une pierre blanche. Ou une matinée, vu que t'as totalement perdu la notion du temps grâce à la boisson. La tristesse du truc c'est que vous vous en souviendrez sûrement pas demain... ou ce soir, toujours peu importe l'heure qu'il est actuellement. Cette idée de clan de célibataires pour se venger des couples un peu trop démonstratifs dans la rue, tu retiens qu'il y aura de quoi boire. Cet accord mutuel fini par se rompre, toujours à cause d'O'Brien et son esprit de contradiction contre ta pauvre personne. Comme si toi, tu avais des mauvaises idées, il ne faut pas tout mélanger. Sa réponse te laisse stoïque, avant de lever dramatiquement les yeux au ciel. Je vais faire comme si je n'avais rien entendu. Dis-tu en secouant la tête. C'est aussi parce que tu ne connais pas les paroles de la chanson, donc que tu ne peux pas continuer, donc autant passer à autre chose hm. Et puis, ça ne change rien au fait, que Dylan est le pire. Il a toujours des mauvaises idées, toujours. Il devrait te remercier d'être là pour éviter qu'il se tue. Tu sais ce que je lui fais à ta "suprématie"? Je la mords. Fort. Tu soulèves un peu le menton, avant de croiser les bras, les ramenant sous ta poitrine. Tu te pinces un peu les lèvres, imaginant à nouveau Dylan voulant se glisser par la fenêtre de Thomas et puis se ramasser contre le sol. Sûrement, oui. T'es un vrai chieur, c'est pas étonnant. Lâches-tu avec un petit sourire moqueur, avant de faire descendre un peu plus le liquide contenu dans ton verre. Qu'est-ce qui est long ? Tu demandes en arquant un sourcil, par dessus de ton verre. Faut pas changer de sujet de conversation toutes les deux secondes, tu t'y perds toi après. Tu viens le taper un peu, essayant de viser son épaule ou quelque chose de sa 'silhouette de rêve'. Il se moque, mais rira bien qui rira le dernier, eh ouais mon pote. Maintenant, il y a ce pot de cornichons entre vous et apparemment Dylan se prend dans un défi. Tes sourcils se haussent avant qu'un sourire ne s'affiche sur ton visage, reposant ton verre. Tu... es sûr ? J'ai pas envie de devoir sécher tes grosses larmes de crocodiles après. Il semble sûr en tout cas, il a déjà la bouche grande ouverte. Tu fronces un peu les sourcils, te demandant s'il attend que tu lui foutes les cornichons dans la gueule ou quoi ou s'il veut juste que tu comptes le nombre de dents qu'il a. Ew, arrête. Une fois ça m'a suffit pour mille ans au moins. Dis-tu en imitant une grimace de dégoût.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3740 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Jeu 8 Nov - 15:46


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien


Si son cerveau avait été pleinement en état de marche, il se serait sûrement rendu que leur conversation était plus que louche. Déjà, d’où Kaya et lui arrivaient à se mettre d’accord sur un sujet ? La plupart du temps, chacun avait son propre avis et ils ne cessaient de se battre pour savoir qui des deux avaient réellement raison. Dylan devait bien avouer que c’était souvent lui, logique. Mais après tout, aujourd’hui était un jour nouveau. Ils venaient d’avoir une brillante idée, dommage qu’il doive la partager avec la brune. Il n’aurait pas le droit à toute la gloire, que c’était triste. Pour un peu, il en aurait presque versé une larme mais qui sait, peut-être qu’en agissant de façon sournoise, il arriverait à berner Kaya. Peut-être devrait-il lui verser un autre verre. Il plissa les yeux à cette option, elle n’était pas si mauvaise que ça. « Pff, aucun talent pour reconnaître mes blagues. » dit-il en croisant les bras. Aucun doute qu’elle était nulle. Dylan était vexé de voir qu’elle était restée de marbre face à ça, il faut croire qu’elle n’avait aucun humour. C’était navrant. Cela le rendrait presque triste, à moins que ce soit l’alcool qui changeait son humeur ? il ne manquerait plus qu’il se mette à pleurer pour ne rien arranger à la soirée. Quoi que celle-ci fût déjà étrange alors une chose en plus n’allait pas faire de gros ravage. « Toujours la violence avec toi, tu ne connais pas le mot douceur ? Il faut vraiment que tu apprennes ça sinon tu finiras encore plus désespérée que maintenant. » dit-il en secouant la tête. Comme quoi, Dylan était un bon ami. Il se préoccupait du sort de la future Kaya, il était adorable. « Qui se ressemble, s’assemble. » Elle aussi était une vraie chieuse. Sans doute pire que lui, c’était bien connu que les filles l’étaient deux fois plus. Et après, on se demandait pourquoi les hommes changeaient de bord, la raison était pourtant si simple à comprendre. Il ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel, en arborant un air totalement au bout de sa vie. « Quelque chose que tu ne verras jamais. » Ou alors parce qu’il avait une cuite ou bien qu’il avait perdu un pari. Rien que d’y penser, il en grimaçait. Son frigidaire était aussi vide que sa vie sentimentale. « Ce n’est pas mon genre de pleurer. » Quoi que si. Mais sa fierté masculine avait besoin de remonter alors il allait devoir être fort pour elle. Quand il mit un cornichon dans sa bouche et qu’il croqua, il eut un frisson. Trop de vinaigre. Erk. « C’est parce que t’embrasses mal, voilà pourquoi. » Elle n’était pas capable d’apprécier, nul doute que beaucoup de personnes paieraient pour avoir la chance de goûter à ses lèvres.

_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   

Revenir en haut Aller en bas
 
there is a place and a time for wine. in my hand, now.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» This is the time and place feat.Maxie [Event Eclipse]
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: WESTSIDE :: Santa Monica-