AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 there is a place and a time for wine. in my hand, now.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15555 ☆ crédits : @; sunshine

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Mer 27 Juin - 14:40


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Bon, apparemment laisser un Dylan boire en liberté ça lui fait remonter des souvenirs. C'est étrange un peu. Tu ne te souviens même plus de la dernière fois où il a prononcé le prénom de son ex, ou juste parlé d'elle. Ça te fait rire, bien que rien n'est drôle là-dedans, mais tu ris quand même. Personne en particulier. Lâches-tu d'une petite moue boudeuse, en haussant les épaules. Ton regard se tourne sur celui de Dylan, qui croit encore qu'en plissant de plus en plus les yeux il va savoir des trucs. Faudrait que tu lui dises un jour que plisser les yeux en t'aide pas à lire dans les pensées des gens, juste à lâcher une caisse si tu forces un peu trop. C'est... déprimant. Totalement déprimant, et tu préfères secouer la tête et boire ton verre que de laisser cette onde Dylan venir en toi et te faire penser à tes exs toi aussi. Brah, plutôt faire un coma éthylique.
Tes sourcils se froncent un peu, il le portait sur son dos ? Mais qu'est-ce qu'ils étaient en train de fabriquer ces deux-là ? Tu ne peux pas t'empêcher de lâcher un petit rire, sûrement en train de t'imaginer des tas de trucs avant... qu'il ne casse ton délire simplement et purement. Tu affiches une petite moue boudeuse alors qu'il t'explique un peu plus le contexte. T'aurais fait ça pour moi? Pour le coup tu n'es pas bien convaincue, il t'aurait sûrement traîné derrière lui prétextant que tu es trop lourde pour lui ou quoi. Enfin bref, focus sur Thomas, Dylan et le bisou survenu entre les deux sans, apparemment, raisons apparentes. Wow, je... sais plus quoi dire. Pour une fois. Tu grimaces simplement et bois une nouvelle gorgée, ne trouvant plus trop d'excuses pour le comportement de Thomas. Si tout s'est passé comme Dylan le dit en tout cas. Puis, t'en as marre de tenter de comprendre, tu préfères boire. Thomas avait juste une pulsion, une pulsion bizarre et franchement incompréhensible pour toi, mais voilà, c'est tout. J'imagine qu'il doit se sentir mal un peu, genre, ne plus pouvoir te regarder en face sans penser à la bêtise qu'il a faite. C'est probablement l'explication la plus plausible. Ou alors tu lui as filé de l'herpès et il ne veut plus sortir de chez lui, ni s'approcher des appareils sans que ça explose. Tu dois dire que t'aimes bien cette deuxième option, ça te fait rire et pour la peine tu lèves ton verre à ça. Tu gardes tout de même un œil sur Dylan qui fouille dans le bar de Daniel. Ouais, vis dangereusement O'Brien, prends une bouteille de Daniel, ouhhh. Lâches-tu sarcastiquement. Va-t-il ouvrir cette bouteille? Osera-t-il boire le contenu? Tant de questions en suspens et les réponses... après une page de pub. A vous les studios. Et tu imites un mic drop.
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3634 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Mar 3 Juil - 11:56


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien


Qui aimait parler de ses anciennes petites amies réellement ? Lui, s’il pouvait éviter d’aborder le sujet, il le faisait sans aucun souci. Dylan ignorait même pourquoi il avait parlé d’elle dans un premier temps. A croire que la boisson lui déliait la langue. De toute façon, ce n’était pas comme s’il était réellement resté en contact avec l’ex en question. Quelques messages de temps en temps mais cela s’arrêtait là. Dylan ne put s’empêcher de faire une moue lorsqu’elle lui révéla qu’elle n’avait aucune personne en vue. C’était triste. Que ce soit pour elle comme pour lui. Il aurait bien aimé la taquiner à ce sujet. « Faut que tu t’y mettes, hein ! » dit-il en tapant du poing sur la table. « J’vais devoir jouer les Cupidons sinon, mais des blondes j’en connais pas… » Ou alors très peu et encore, pour le moment, son esprit refusait de se mettre en marche et il n’arrivait presque plus à se souvenir de certaines couleurs de cheveux. « Ouais… j’avoue. » Cela le déprimait aussi. La vie craignait tout de même. Un jour, tout allait bien et le suivant, tout s’écroulait tel un château de carte. Il faut croire qu’avec ses précédentes histoires, il n’avait jamais eu la chance de terminer cette construction. Dès qu’il commençait à vouloir s’engager un peu trop, tout disparaissait en fumée. A croire qu’il était maudit.

Son rire le fit froncer les sourcils et c’est sans doute pour ça qu’il expliqua plus en détails la situation. Il finit par secouer les épaules. « Ouais sans doute… Quoi que t’as l’air plus lourd que lui, j’aurais un peu souffert. » dit-il en ricanant. Puis la connaissant, elle aurait été capable de le torturer encore plus malgré son acte de gentillesse. Une vraie tortionnaire. « Moi non plus. M’enfin, bref c’est la vie. T’as des choses qui arrivent, tu ne les expliques pas. » Même si on cherchait une possible explication sur certains comportements. Plus on y pensait et plus, on avait l’impression de moins comprendre les choses. « Ouais, t’as sans doute raison mais bon, ce n’est pas une raison pour ne pas répondre à un message. J’vais finir par débarquer chez lui, tu vas voir. Il ne va rien comprendre. » Thomas était son meilleur ami alors normal qu’il s’inquiète de cette façon. Face à sa seconde hypothèse, il ne peut s’empêcher de lui faire un doigt d’honneur. « Je suis clean, moi. » Il n’était pas non plus du genre à mettre sa langue dans la bouche de tout le monde. « Fais le guet, pendant que je fouille. » Quoi qu’avec la tête dans le bar, il risquait vite de se faire choper si Daniel décidait de rentrer. Il sortit une bouteille qui lui semblait être bonne à boire tandis que Kaya était en mode reporter. Il prit la pause avant d’ouvrir celle-ci, levant un bras en signe de victoire. Il s’en versa un verre et trinqua tout seul, comme un grand. « A la tienne. » Pas de partage de bière, pas de partage de bouteille. Voilà tout.


_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15555 ☆ crédits : @; sunshine

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Lun 9 Juil - 13:01


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Comment est-ce que le sujet a pu dévier comme ça? Non, tu refuses. Il a réussi à te piéger l'autre, alors qu'il est à moitié bourré et qu'il ne sait sûrement pas ce qu'il raconte. Tu plisses les yeux en l'observant, puis hausses les épaules. Oui c'est triste, oui faut que tu t'y mettes, mais jamais tu laisseras Dylan jouer les cupidons. Qui sait ce qu'il peut te faire ou qui il peut te présenter, hm, non, il aime trop t'emmerder pour jouer ce rôle sans mauvaises intentions. Je peux me trouver quelqu'un toute seule. Juste... je, j'aime prendre mon temps. Bon, d'accord, même chez toi cette excuse sonne carrément faux, mais hein c'est la seule chose que tu as trouvé à dire. Il y a sûrement des tas d'exemples pour pouvoir démontrer que c'est faux, mais bon. Ton regard se pose sur Dylan, qui pense à ses exs, c'est étrange. Trop étrange. Tellement qu'il faut vraiment changer de sujet parce que c'est déprimant là.

Ce n'est pas le sujet le plus joyeux, mais au moins ça ne parle pas d'exs alors ça va. Tu te remets doucement de cette révélation qui concerne Dylan et Thomas et franchement... c'est tellement perché. Tu ne t'y attendais tellement pas, c'est dingue. Tu vas attendre demain pour smser Thomas, au moins avoir la confirmation ou sa version de l'histoire parce que là tu as tellement de questions que tu ne sais même pas par où commencer. Ouais, c'est dingue. Faudrait déjà qu'il t'ouvre la porte. Ou que tu trouves une fenêtre ouverte pour te glisser à l'intérieur. S'il ne répond pas à ses messages, sûrement qu'il ne voudra pas laisser entrer Dylan. 'fin dans la logique des choses. En tout cas à sa place tu te la jouerais morte ou "personne n'est làààà" pour faire fuir la personne qui campe derrière la porte. Tu affiches une mine outrée quand il lève son majeur, quelle insolence. C'est exactement ce qu'un mec pas clean dirait. Tu le regardes, un sourcil arqué, l'observant chercher sa bouteille tout en commentant. Ça t'fait rire. Mais bien moins quand il ne partage même pas sa bouteille. Ingrat, je suis là pour t'aider à aller mieux et même pas tu partages. Dis-tu en boudant.
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3634 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Jeu 12 Juil - 16:32


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien


Dylan aurait sûrement oublié cette conversation, le lendemain. Sauf si son cerveau décidait d’être sympathique avec lui et lui permettait d’avoir en mémoire leur conversation. Nul doute que le Dylan sobre allait profiter pleinement de ces quelques informations pour ennuyer encore plus Kaya. Il n’allait pas s’en priver. L’idée de jouer au Cupidon lui plaisait bien, il devait le reconnaître. Vu l’échec de sa vie sentimentale, autant qu’il se consacre à celles des autres, peut-être que la brune aurait plus de chance que lui sur ce coup. A moins qu’ils soient tous deux des cas désespérés et qu’ils se retrouveraient tous deux dans une maison de retraite, en solitaire. « Fais pas ta râleuse, laisse moi être Cupidon. » dit-il en secouant la tête. Pourquoi elle voulait lui priver de ça ? Pour un peu, il aurait croisé les bras et se serait mis à bouder dans son coin. « Je veux pouvoir utiliser mon arc et mes flèches. » Dylan mima l’action avant d’ajouter. « Et promis, je ne te choisirais pas un moche, fais moi confiance. » Ou pas. Le connaissant, il serait bien capable de vouloir la caser avec certes une blonde mais qui ne serait pas du tout au goût de la brune. Puis, lui-même avait abordé le cas Sangster. Déjà que sobre, il n’y comprenait rien. Saoul, c’était encore pire. « Je peux toujours défoncer la porte pour rentrer. » Comme dans les films. Quoi qu’il risquerait plus de se briser l’épaule que d’ouvrir la porte. Mais tout de même, ça l’agaçait qu’il ne lui donne pas de nouvelles. Peut-être qu’il était mort et que personne n’était au courant ? Rien que pour ça, il mériterait de boire un verre de plus. « Et Madame à l’air d’être une connaisseuse ! » Là, Dylan était vexé. Genre comme si lui était du genre à aller voir partout, ce n’était pas réellement son style même en tant que célibataire. Sortant une bouteille rien que pour lui, il s’amusa à la narguer avec un petit sourire. « Dire que j’ai de l’herpès t’appelle ça m’aider à aller mieux ? T’as une drôle de façon de voir les choses. » dit-il en faisant une grimace. Néanmoins, prenant pitié d’elle, il lui sortit un mini verre – faut pas abuser non plus – et lui en versa la moitié bien que son service était un peu tremblant.  

_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15555 ☆ crédits : @; sunshine

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Mer 18 Juil - 16:50


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Laisser Dylan prendre les rennes de ta vie sentimentale? Et puis quoi encore? Jamais avec ton consentement. Tu le connais, et tu sais très bien qu'il ferait exactement ce que toi tu ferais à sa place. D'une part, se moquer de toi en te taquinant un peu et puis commencer à faire des présentations avec des gens étranges récupérés quelque part, dieu seul sait où, juste pour foutre l'autre dans une situation délicate et rire un bon coup. Il peut nier tout ça, mais tu sais qu'il ferait ça. Tu le sais. Tu vas surtout essayer de me marier avec un mec à qui il ne reste qu'une dent. Dis-tu en boudant. Il est capable de te ramener tout et n'importe quoi, et pourtant tu n'es pas très difficile dans la vie. Si tu veux jouer au Cupidon, alors ça me donne le droit de le faire pour toi. AH. Voilà, s'il veut s'amuser à te faire une sélection de dates, tu as le droit de faire pareil de ton côté. Bien que ça risque de partir en guerre des cupidons, ça peut quand même être assez cool. Si vous partez sur le fait de 'le meilleur cupidon sera celui qui propose la meilleure rencontre', ça peut être bénéfique. Aussi pour Thomas d'ailleurs, mais visiblement les sorties à trois ne sont plus tellement d'actualité avec cette fâcheuse affaire. Tu vas finir à l’hôpital ouais. Ou en train de pleurer sur son paillasson. Va essayer de défoncer une porte blindée à la force de son épaule, tu ne lui donnes même pas deux essais avant de se péter quelque chose. Tu secoues la tête, désespérée face aux idées de Dylan, limite tu es la plus sage des deux à ce moment. Plus sage que Dylan qui sort une nouvelle bouteille qu'il ne veut même pas partager avec la bonté que tu es. Quel choc. Eh! Je fais du mieux que j'peux. Tu le regardes se servir, doucement, comme s'il se concentrait pour être sûr de verser le liquide dans le verre et pas à côté. Tu aurais préféré un câlin? Tu connais déjà la réponse évidemment, mais un sourire se dessine sur ton visage, décidée à l'emmerder un peu. Moh, c'est ça, tu voulais un câlin. Tu prends une voix mielleuse, comme si tu parlais à Arnie -oui, cette voix débile qu'on prend avec les enfants et les animaux- Fallait le dire Dylan. Lâches-tu dans un sifflotement.
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3634 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Jeu 26 Juil - 15:46


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien


Dylan pouvait parfaitement s’imaginer en Cupidon, puis étant donné qu’il aimait bien rendre service à son entourage. Il se ferait un malin plaisir de lui trouver quelqu’un de bien. Après à voir si Madame serait satisfaite, ça c’était le point le plus ennuyant de cette recherche. Les filles avaient le don d’être toujours difficiles. Es ce que les garçons l’étaient aussi ? Etant donné que Dylan n’avait vécu que deux vraies relations dans sa vie, il n’était sans doute pas le meilleur dans ce domaine. Mais tant pis, il était prêt à se parer d’un arc et d’aller à l’aventure. « Merci, t’as confiance en moi, ça fait peur ! » dit-il en croisant les bras, boudant presque. Non mais voilà l’image qu’elle avait de lui. « Tu seras tellement heureuse de mon choix que tu risques de me sauter dans les bras pour me remercier d’être un aussi bon ami. » Ou pas. Dylan risquerait plus d’être étranglé par elle que de subir un câlin. Mais qui sait, peut-être que les miracles, ça existe. Il secoua fortement la tête lorsqu’elle se proposa de faire la même chose pour lui. Hors de question. Il ne préférait même pas imaginer de quoi elle serait capable de lui faire subir. « Non, je ne suis pas si désespéré que ça. Et je compte bien rester célibataire un petit moment. » Qu’elle ne s’avise pas à arranger des plans foireux. Dylan avait besoin de prendre du temps pour lui après cette rupture. Peut-être que c’était ça son problème, il avait trop vite enchaîné entre Britt et Dylan. Il n’avait pas pensé beaucoup à lui alors aujourd’hui, il allait se rattraper. « Je pense que je serais plutôt en train de pleurer à l’hôpital, ouais. » dit-il en pouffant de rire. Vu son niveau de sportivité, il risquerait plus de se faire mal que de réussir son coup. Et il n’avait franchement pas envie de subir un autre séjour dans ces murs blancs. Une fois, cela suffisait même si c’était juste pour une courte période. Dylan était partageur la plupart du temps mais avec Kaya, c’était une toute autre affaire. Elle devait mériter ce cadeau ! « Ouais, faut pas trop t’en demander sinon tu risques d’être débordée. » Il roula des yeux avant de faire un grand sourire. « Un câlin ? Toi et moi ? Vraiment ? » Il cligna des yeux plusieurs fois. « Ou est l’embrouille ? » Bien qu’il ne dirait pas non à un câlin, ça faisait toujours du bien. « Tu m’en aurais pas donné un, si je te l’avais demandé. » Et cela lui aurait fait trop plaisir aussi. Il n’allait pas s’abaisser à ça, sa fierté de mâle était plus importante.  

_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15555 ☆ crédits : @; sunshine

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Ven 27 Juil - 17:14


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

T'es pas assez folle pour laisser champ libre à Dylan dans ta vie sentimentale. S'il veut s'amuser à te sélectionner des gens dans un magazine, qu'il le fasse, mais dans la vie de tous les jours nan. Jamais. Tu préfères rester célibataire et même risquer de mourir vieille fille. Tu lèves dramatiquement les yeux au ciel quand il parle de confiance, c'est vrai que ce n'est pas votre fort à tous les deux, parmi pas mal de trucs. Il peut parler de manque de confiance en l'autre, il t'a quand même caché sa relation avec Sprayberry pendant près de deux ans la saleté. On sait, toi et moi, que tu utiliserais ce pouvoir diaboliquement. Et là il ne peut pas le nier, tu le sais qu'il y a pensé. Comme quoi c'est toi qui ne peut pas avoir confiance en cet ami, même pas il voudrait réellement t'aider à trouver quelqu'un de bien. C'est triste. Tu hausses les épaules quand il refuse ton aide à son tour, ce n'est pas une mauvaise idée, qui sait ce que tu aurais été capable de lui trouver. Si tu le dis, mais ne reste pas célibataire trop longtemps. Tu le regardes un peu avant de reporter ton attention sur ton verre que tu vides d'un trait. Enfin tu fais c'que tu veux. Finis-tu par dire en riant alors que tu te ressers un verre, concentrée dans cette tâche. Tellement que tu te mords un peu la langue, comme si ça allait aider ta vision à redevenir un peu moins floue. Tu élèves un sourcil une fois ton verre rempli et redresse le visage vers Dylan, l'imaginant en train de pleurer à l’hôpital et tu acquiesces d'un signe de la tête. En effet, ça paraît probable que ça se termine de cette manière. En tout cas j'espère que vous allez pouvoir régler ça, parce que j'ai pas trop envie de devoir faire la garde partagée. Ouais, deux de tes potes qui se déchirent il n'y a rien de plus chiant. Surtout pour une histoire de bisou, ça peut arriver à n'importe qui, suffit de boire un peu trop et voilà. Tu veux même bien l'aider à prendre contact avec Thomas, mais tu vas y penser vu que monsieur ne veut pas partager sa bouteille avec toi. L'ultime trahison. Tu le regardes d'un air choqué, il critique ta manière de lui remonter le moral en plus de ça. Tu refuses, t'es présente alors que tu n'avais pas l'obligation de venir et t'as dévalisé tes placards pour lui. C'est ta manière de lui montrer que t'es là sans avoir besoin de devoir lui offrir un geste affectif. Y a pas d'embrouille. Tu lèves les deux mains, montrant que tu es purement innocente. Pour de vrai cette fois. Putain même bourré tu restes le même, c'est dingue. T'as pas l'alcool marrant. Tu rendrais presque ça triste de se bourrer la gueule. Tu souris, ça te donne envie de boire encore plus, vraiment. Bourré ou sobre, tu jures que c'est le même, toujours envie de t'emmerder et attendre le pire de ta personne. Sur le tournage on a fait pire, t'as survécu jusqu'à présent. Ouais, et dieu sait que c'était très bizarre de devoir embrasser Dylan, même si techniquement parlant c'était Teresa et pas toi, mais ça reste tes lèvres. Et ça reste Dylan. Heureusement que l'histoire n'a pas été trop romantisée, t'as toujours apprécié cet aspect là dans cette scène en particulier. Peut-être, peut-être pas. Tu hausses les épaules en riant, c'est vrai qu'en y pensant tu n'es pas sûre d'accepter sa demande, mais tu aurais pu faire un effort pour ton ami qui vient de vivre une rupture. Maintenant tu partages? Demandes-tu, revenant au sujet principal, l'alcool. Tu bats doucement des cils, dévisageant un peu la bouteille que Dylan tient dans sa main.
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3634 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Jeu 2 Aoû - 15:51


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien


Dylan se voyait bien se lancer dans une agence matrimoniale, il allait bien pouvoir trouver quelqu’un à Kaya et qui lui plairait surtout. De cette façon, elle arrêterait peut-être de se plaindre. Puis, cela ne pourrait que lui faire du bien, ainsi il aurait de quoi s’occuper l’esprit et éviter de trop penser à ses propres affaires personnelles. Le jeune homme allait prendre très à cœur cette mission, peut-être que déjà dans son entourage, il y aura peut-être quelqu’un pour elle. Quelqu’un qui aurait du courage, beaucoup de courage. Il en fallait pour pouvoir la supporter, déjà qu’en tant qu’amie, elle était difficile alors en petite amie, Dylan ne préférait même pas y penser. Il risquerait d’en être malade et ce serait du gâchis de vomir le vin qu’il venait de consommer. « Je ne veux que ton bonheur. » dit-il en posant une main sur son cœur, d’un air théâtral. Par contre, il fut beaucoup moins emballé lorsqu’elle proposa son aide. Il n’avait pas besoin qu’on lui trouve quelqu’un, finalement être célibataire n’était pas si mal. C’était beaucoup moins casse –tête même si les soirées à deux allaient sans doute lui manquer. « Ah ouais et pourquoi ? Tu as peur que je finisse par être en manque d’affection ? » Il se mit doucement à rire avant de secouer la tête. « Ouais, j’suis assez grand pour décider. » Ou pas. Parfois, il est difficile de savoir ce qui est bon ou pas. On s’aperçoit trop tard des erreurs et il est impossible de faire marche arrière. Et par moment, on regrette une décision alors qu’on sait que c’est pour le mieux. Sauf que la pensée des beaux jours vint constamment nous tourmenter.

Le brun secoua la tête, ouais lui aussi il espère pouvoir mettre cette histoire au clair. Il a suffisamment en tête pour en plus se pencher sur le cap. Il risquerait d’en perdre la tête. « On verra bien, je vais déjà arrêter de le harceler, peut-être qu’en ayant la paix, il reviendra. » Il roule des yeux, surtout que c’était un baiser. C’était absurde. Bon, il est vrai que Dylan n’embrassait pas non plus tous ses potes tous les jours. Mais ils pourraient très bien dire que c’était un simple accident de parcours. Dylan ne savait pas ce qui avait bien pu lui passer par la tête, lui qui avait enfin trouvé le courage de lui dire pour son attirance, cela avait sans doute mis le feu aux poudres. Enfin pour le moment, il avait bien envie d’oublier le blond et quoi de mieux qu’une bonne bouteille. Du moins, il avait tendance à dire qu’elle devait être bonne n’étant guère un expert en la matière. « Je me méfie avec toi, t’es louche. » dit-il en la menaçant avec cette même bouteille. « Je ne suis pas bourré, j’ai juste bu un petit verre. Je supporte plus ou moins bien l’alcool maintenant ! Un vrai pro. » Dylan bombe le torse, fier de lui. Être bourré le rendait peut-être même plus chiant que d’habitude. « Ah c’était le bon vieux temps, je suis sûr que t’attendais nos scènes avec grande impaaatience ! » Même si dans le dernier film, ils avaient eu moins de temps à jouer ensemble. Les scènes étaient bien dramatiques, vu de devant la caméra parce que parfois, il était difficile de garder son sérieux. Il faut croire que lorsque la scène était dramatique, ça attirait les fous-rires. « Mouais, je vais partager. Ma gentillesse me perdre puis je n’ai pas envie qu’après tu te plaignes que je ne t’ai pas donné à boire. » Il fit une légère moue avant de lui remplir son verre, fermant un œil pour être sur de viser dedans. « Et voilà, comme ça Madame arrêtera de se plaindre ! »


_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15555 ☆ crédits : @; sunshine

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Dim 5 Aoû - 17:56


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

T'arques un sourcil avant de secouer la tête. Dylan ne veut que ton bonheur, tu ne sais pas pourquoi mais ça sonne faux. T'as pas assez confiance pour lui confier ta vie sentimentale entre les mains, et puis de toute manière, entre vous, tu te vois mal te poser, te marier et tout ce qu'il s'en suit. C'est un peu flippant rien que d'y penser. Tu lèves simplement les yeux au ciel pour simple réponse, préférant boire plutôt que d'user ta salive. Je dis ça parce que "je ne veux que ton bonheur". Dis-tu en l'imitant tant bien que mal, enfin surtout en le caricaturant pour le coup, mais l'intention est là. D'accord, d'accord. Tant pis, il y aura pas de mariage prochainement alors. Tu boudes un peu à cette pensée, t'aimes bien les mariages toi, en tant qu'invitée bien entendu, tu peux te bourrer au champagne et manger tous les petits fours que tu veux. Et puis c'est l'occasion de faire un super discours aussi, mais il va falloir que tu gardes celui pour Dylan encore un petit moment apparemment, duh.

Tu hoches la tête à l'idée de Dylan, il pouvait être lucide même s'il avait un peu forcé sur la bouteille et tu acquiesces. Laisser Thomas respirer est une bonne solution, s'il se sent trop poussé il va se frustrer et la situation ne va faire qu'empirer alors qu'à la base ce n'est pas un si gros problème. Enfin un peu quand même, tout dépend ce si c'était un baiser voulu ou si c'était juste comme ça, pour s'amuser. Connaissant Thomas tu dirais la première option, mais tu espères quand même qu'il était drogué, bourré, ou juste possédé par un démon au moment où, ce serait bien plus simple. Bonne décision. Tu lèves ton verre pour la peine et prends une gorgée, la dernière avant qu'il soit entièrement vide. Cette vision est terriblement triste. Moi? Louche? T... tu. Tu. Tu lèves ton index, le pointant en sa direction avec une moue qui se veut menaçante. Si on veut, t'as toujours été aussi menaçante qu'un petit lapin tout poilu. Un seul verre? S'teuplait. Tu parles à une experte. Tu lèves les yeux au ciel, en jetant tes cheveux en arrière. Enfin juste une petite mèche rebelle vu qu'ils sont attachés, mais c'est le geste qui compte. T'as un radar à gens bourrés, depuis le temps que tu expérimentes tu sais quand les repérer. Evidemment, j'attendais tous les jours de pouvoir dire 'Thomas' d'un air dramatique. On devrait compter le nombre de fois où ça s'est passé dans les trois films d'ailleurs, non parce que ça t'a marqué. Surtout que c'était exactement la seule chose que tu as dit pour l'introduction de Teresa dans le premier film. Tes yeux se baissent vers ton verre qui se rempli, t'as gagné, héhé. Merci. Tu ne peux cacher ton sourire plus que satisfait qui vient s'installer sur ton visage avant de resserrer tes doigts autour du verre. Et sinon, c'est quoi la suite? Tu vas faire quoi? Tu penses bien qu'il a peut-être encore des affaires chez Dylan qu'il doit récupérer, ou tu ne sais pas trop, s'il compte reprendre contact avec lui, essayer de recoller les morceaux ou quoi.
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3634 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Jeu 16 Aoû - 18:05


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien


Dylan pourrait presque être vexé de voir qu’elle avait bien du mal à le croire. Pourtant, c’était la vérité, il préférait largement avoir un Kaya souriante devant lui, plutôt une qui faisait la tronche à longueur de journée. Bien que cela n’était jamais arrivé, peut-être parce qu’il ne pensait qu’à lui et n’avait songé à demander si oui ou non, elle allait bien. Après tout, ils passaient plus leur temps à se chercher qu’à réellement parler de choses personnelles, tous les deux. Du moins, la conversation pouvait parfois bien commencer mais leur habitude revenait au galop. Se lancer des piques était leur moyen de communication alors forcément à chaque phrase gentille, cela pouvait être douteux. « Toi, dans ta bouche, ça sonne faux. » dit-il en secouant la tête. Oui, Kaya, elle ne voulait pas son bonheur. Cela se voyait dans son regard, Dylan n’était pas naïf, il savait parfaitement que son amie en profiterait pour lui trouver un déchet sur deux jambes. Rien que d’y penser, il en avait des frissons d’effrois. Il préférait largement rester seul jusqu’à la fin de sa vie plutôt que de confier sa vie sentimentale à la brune. Quitte à finir frustré et être obligé de regarder des films sur l’ordinateur. « C’est triste, un mariage ça peut être chouette. T’es bien habillé et t’as de la bouffe gratuite. Faut qu’on trouve quelqu’un à marier. » Peut-être que dans leurs amis en commun, il y a des potentiels futurs mariés qui se cachaient, qui sait ? Quoi que lui, il avait beau y réfléchir, Dylan n’en voyait pas vraiment. A croire que ses propres amis avaient la même misère sentimentale que lui. Ce qui était assez plaisant en soit, cela lui évitait de vomir de bonheur en voyant des couples.

Dire que Thomas l’avait embrassé n’était pas une bonne idée. Mais au pire, si jamais elle se renseignait de son côté, elle reviendrait lui dire ? Encore que ça, ce n’était pas certain. British avant tout. « Je prends toujours de bonnes décisions ! » Ou du moins, sur le coup, cela lui semblait l’être. Les regrets venaient le hanter par la suite. « Tu… Tu… Tu… Tu as perdu ta langue ou quoi ? Je t’ai connu plus loquace. » dit-il en se moquant un peu d’elle, essayant de mordre le doigt qu’elle lui tendait. « Excusez-moi, M’dame l’experte en alcool ! » Dylan agita les bras avant se mettre à rire. Il devait bien admettre que les paroles de son personnage n’étaient guère des meilleurs. Entre un simple « Thomas » ou un « Thomas, reviens-moi » alors que lui était juste à côté d’un cadavre. Très joyeux l’ambiance. « Notre histoire était dramatique, elle ne pouvait pas bien se terminer. Une pensée pour eux. » Il leva son verre avant d’en boire une gorgée. Ou une pensée à ce pauvre Thomas qui avait du supporter entendre son prénom de nombreuses fois sans que ce soit pour lui. La gentillesse de Dylan le prendrait tôt ou tard, il le savait mais vu qu’elle était une invitée, il se devait de bien se comporter. A sa question, un lourd soupir s’échappa de ses lèvres. « J’en sais strictement rien. » Et le pire, c’est ce que c’était la vérité. « On a décidé de rester amis alors autant aller de l’avant… Oublier et avancer, c’est la vie. On ne peut pas toujours avoir ce qu’on veut. »


_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   

Revenir en haut Aller en bas
 
there is a place and a time for wine. in my hand, now.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» This is the time and place feat.Maxie [Event Eclipse]
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: WESTSIDE :: Santa Monica-