AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 there is a place and a time for wine. in my hand, now.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 14357 ☆ crédits : @;v.c

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Mer 9 Mai - 22:49


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Ce n'est peut-être pas pareil pour Dylan -ou du moins ça ne le sera peut-être pas quand il aura dé-saoulé- mais boire les bouteilles de Daniel et s'exposer à sa colère, t'aimes bien ça. Dans le fond ça ne te gêne pas, tu sais qu'il n'osera pas te gueuler dessus sans quoi tu pourras sortir la carte du bébé chien. Et si jamais ça ne marche pas, tu prendras Crapaud en bouclier. Tu fronces les sourcils à la réponse de Dylan, la considérant quelques secondes avant de lever les yeux au ciel. Tu manques le point Dylan, tu manques le point. Bon, d'accord, ce n'était pas très clair, mais quand même il manque le point. Pour te guérir d'un mec, il t'en faut un autre. Voilà qui est plus clair désormais. Ce qui rentre tout à fait dans cette nouvelle activité qu'il veut tester, enfin qu'il dit vouloir tester, la chasse à l'oreiller. Sauf si vraiment il t'imagine en train de chasser des oreillers... là, vraiment, ça n'ira pas. C'est pas magique, mais ça marche 5 minutes. 20 si tu es chanceux. Dis-tu en riant, un peu cynique. Au moins ça peut lui changer les idées pendant un instant, c'est mieux que rien. Bon évidemment tout ce qui est dit ce soir sera sûrement oublié demain pour Dylan, vu son état actuel, tu te dis que c'est peut-être le moment de t'amuser un peu. Quand il n'arrive pas à attraper ton index tu ne peux t'empêcher de te moquer de lui, nul doute que tu serais pareil dans son état, mais pour une fois que c'est toi qui est la plus sobre des deux t'en profites. Un Dylan bourré a quand même de drôles d'idées, de là à penser à devenir moine c'est quand même... well, étrange. L’abstinence... et la coupe de cheveux. C'est bien ce qui te saute le plus aux yeux quand on parle de moine, cette espèce de coupe au bol avec le haut du crâne rasé. Tu ne penses vraiment pas que ça irait à Dylan, vraiment pas. J'ai une tête à entrer dans une église ? Ta mère te filerait sûrement une tape derrière le crâne si elle t'entendait dire ça, elle qui est quand même croyante. Pourquoi il te fait la tronche ? Demandes-tu mine de rien, ces deux là ne sont pas du genre à se bouder mutuellement, mais si c'est à cause du secret de Dylan c'est assez compréhensible. Tu regardes Dylan s'exciter sur la tâche que tu as eu le malheur de faire sur le tapis. Mais fait pas çaaaaa! Tu te mets à rire quand tu vois que la tâche double de volume et quand Dylan dramatise la chose, tu pourrais presque avoir mal au cœur en voyant ses gros yeux brillants. Ce fut un plaisir de te connaître Dylan O'Brien. Dis-tu d'un air solennel avec une pointe de tristesse, quitte à ce qu'il se fasse tuer demain, autant continuer à vider le bar. T'as besoin d'une loupe ? Demandes-tu ironiquement quand Dylan tente de lire l'étiquette en plissant au maximum les yeux. Ne me dit rien... les lettres bougent trop ? Une fois de plus tu te moques un peu, gentiment, avant de vous verser un verre.
Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3291 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Mer 16 Mai - 13:54


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Il ne fallait pas croire, Daniel pouvait être effrayant surtout si on touchait à ses affaires. Et là, il n’avait pas fait que les toucher mais aussi les boire, ce qui diminuait encore moins ses chances de survie. Devait-il déjà préparer son testament ? Au pire, le jeune homme pourrait faire le malheureux et ainsi espérer avoir le droit à sa clémence. Il était triste alors il pouvait être pardonné, n’est ce pas ? Dylan ne pensait pas un jour devoir se servir de sa tristesse comme instrument de défense. Mais il faut croire qu’avec les amis qu’il a, il n’avait guère le choix. Dylan écouta sagement les paroles de Kaya sans vraiment les comprendre. Il fronça les sourcils, essayant de capter de quel point, elle parlait. Était-il vraiment idiot ou ce qu’elle disait n’avait pas de sens ?  « C’est ça ton astuce pour guérir d’une rupture ? » Genre, trouver un autre mec. Dylan secoua la tête vigoureusement. « Elle est nulle ! » Court et claire, il n’y avait pas de doute là-dessus. Puis, Dylan n’était pas quelqu’un qui partait à la chasse à l’homme juste après une déception. A moins que la personne en question valait le coup. Néanmoins, ce n’était guère en restant chez lui, qu’il pourrait faire de nouvelles connaissances. « Avec moi, ça dure plus que vingt minutes. » dit-il avec un petit sourire, tout fier. Dylan n’avait jamais chronométré non plus, ce n’était guère quelque chose qu’il avait pensé faire lors de ses instants oreillers.  Sa vue commençait à se troubler ou bien c’était juste le doigt de Kaya qui bougeait trop vite ? Il fit semblant de bouder lorsqu’il dut admettre qu’il n’allait pas pouvoir l’attraper. Mais il se fit la promesse de se venger. Dylan, moine. « Je ne suis pas sûr que la coupe de cheveux m’aille. » dit-il très sérieusement, comme si c’était l’information la plus importante au monde. C’est certain que cela allait complètement changer le monde de Kaya de savoir ça. Il ricana avant de la fixer, les yeux plissés. « Non. T’as plus la tête à entrer dans des endroits malsains. »  C’était elle la perverse dans le duo. Il n’y avait guère de doute à avoir sur ce point. Dylan était un vrai petit ange. Il se traita d’idiot, il n’aurait pas du parler de Thomas, voilà qu’elle lui demandait plus de détails. « Pour des idioties. Monsieur m’a embrassé et depuis, je n’ai plus de nouvelles. Tu me diras, c’est peut-être mieux comme ça, je ne sais pas comment je pourrais réagir maintenant. » Il fit un geste de la main, voulant balayer cette conversation. Trop bavard un fois saoul. Il aurait mieux fait de se taire et de ne planquer les bouteilles. Mais c’était trop tard, Dylan avait presque l’impression de sentir la vie le quitter en voyant la tâche sur le tapis. Et elle s’agrandissait ! « Moi aussi, même si tu étais chiante, je t’aime bien. » dit-il presque en pleurant. Autant se consoler avec une bonne bouteille, dommage que l’écriture soit si petite. « Mais naan, c’est juste écrit trop petit. » Même en ouvrant grand les yeux, il ne parvenait pas à lire, tant pis, dans le pire des cas, si cette bouteille était dans le bar, c’était qu’elle devait être forcément buvable. « A ce tapis, repose en paix. » dit-il solennellement.   

_________________
    † from the moment you ran into the maze I knew I would follow you anywhere, we all have, no matter what the cost. Taking those first steps with you into the unknown, if I could do it all over again, I would.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 14357 ☆ crédits : @;v.c

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Sam 19 Mai - 23:27


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Tu lèves les yeux au ciel, désespérée par cette tête de mule en face de toi. Tu t'efforces de trouver des solutions pour guérir son petit cœur brisé, mais il n'est jamais content ou il descend tes idées, ça vaut bien la peine de te casser la tête pour lui hm. Boire jusqu'à te gerber dessus c'est encore plus nulle comme idée dis-tu en boudant, croisant les bras en les ramenant sous ta poitrine, peut-être un peu vexée qu'il ait balayé ton idée d'un coup de la main. Ça ne t'empêche pas de continuer de boire en sa compagnie et de se moquer un peu de lui et de son état actuel. Pour une fois que tu peux, tu ne vas pas t'en priver. Tous les mecs disent ça, ça veut pas dire que c'est vrai. Ces mecs sont trop fiers, beaucoup trop fiers. Puis Dylan est bourré et il dit des conneries. Certains disent que quand les gens boivent trop, ils ont tendance à dire tout ce qu'ils pensent sans le filtre que les gens pas bourrés se mette, genre une sorte de désinhibition, tout sort comme ça. Pour ta part, tu penses qu'il y a souvent un gros lot de conneries qui sort de la bouche d'une personne bourrée. C'est ça qui la rend drôle. Pour une fois, je suis d'accord avec toi. Cette coupe de cheveux, pitié non, même toi tu ne voudrais pas qu'il la fasse. Même si ça te permettrait de te moquer de lui pendant des décennies. Finalement tu as peut-être un petit cœur. Tu fais la grimace à Dylan. Comme si toi tu étais perverse, ce qu'il ne faut pas entendre ici. Effectivement, ce qu'il ne faut pas entendre ici. Après avoir prétendu que tu étais une perverse, maintenant il prétend que Thomas l'aurait embrassé. Tu commences par rire pendant quelques secondes avant de brutalement te stopper, comme si les informations venaient enfin d'arriver jusqu'à ton cerveau. Quoi?? Attendez, que tout le monde stoppe. Thomas et Dylan? Dylan et Thomas? QUOI. Vous avez... mais, euh, je, mais, att... quoi? Tu t'étrangles à moitié avec tes mots, mais tu es tellement surprise d'apprendre ça que tu ne sais même pas quoi dire. Genre. Ça recommence encore les cachotteries. Ces gosses sont insupportables putain. J'y crois pas. Lâches-tu finalement dans un long soupir, d'une façon claire, légèrement agacée. Après Dylan qui met trois piges à te parler de son couple, maintenant c'est Thomas qui te cache des choses. Tu mérites de le savoir, tu es celle qui est la plus proche de ces deux têtes de cons. Tu le regardes faire, s'agiter, heureusement que tu as un verre dans la main même si la moitié de son contenu est tombé sur le tapis, mais au moins tu peux boire et oublier cette conversation. Oublier que rien ne va et que personne ne mérite ton amour dans ce monde de brutes et de traites et d'hypocrites. Je t'aimais bien aussi. Tu hausses les épaules quand finalement il laisse tomber. C'est qu'un tapis, Daniel va pas piquer une crise pour ça, il peut comprendre. Puis en attendant il y a quand même une bouteille qui vous attend alors bon, chacun ses priorités hm. Tu l'ouvres et tu sers un verre avant de servir Dylan, mais tu gardes le verre dans ta main. Je ne sais pas encore si tu mérites de goûter à cette magnifique boisson. Tu affiches une légère moue, sans lâcher le verre.
Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3291 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Hier à 16:40


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

L’amour, ça pouvait être bien comme ça pouvait être nul. On pouvait nager en plein bonheur et d’un coup, sans qu’on s’y attende, on se retrouve à vider une boite de mouchoirs en regardant un film niais à souhait. Dylan ne peut s’empêcher de grimacer à ses yeux, ayant une soudaine vision de lui-même entrain de vomir. Charmant, vraiment. « Je connais mes limites, je vais pas me rendre malade. Puis t’es là donc, si jamais je me sens mal, je peux compter sur toi pour courir me chercher une bassine. » Même si pour le coup, il ne savait même pas où Daniel les rangeait. Cela avait beau faire plus de deux ans qu’il logeait avec lui, il avait parfois encore du mal à trouver ses marques. « C’est parce que t’es tombé sur des mecs nuls qui ne cherchent qu’à se venter. Au pire, je peux te faire une démonstration. » dit-il un peu aguicheur en clignant des yeux. Dylan se mit par la suite à rire en secouant la tête. « Je rigole, t’es pas mon genre. » Il lui manquait quelque chose pour lui plaire réellement. Le jeune homme avec une coupe de cheveux à la moine, ce serait sans doute épique à voir. Déjà qu’il avait eu quelques moqueries quand il était plus jeune, mais là ce serait le summum. De toute façon, il ne pourrait guère faire carrière dans ce domaine, il n’était pas un obsédé mais faire vœux d’abstinence lui semblait impossible à tenir. Même en ayant le cœur brisé, il restait tout de même un être humain avec des besoins. « Pour une fois que tu es d’accord avec moi. » C’était à marque d’une grande crois sur le calendrier. Elle aimait bien le contredire juste pour l’entendre râler, et Dylan, il aimait bien le faire. Finalement, le jeune homme cracha le morceau sur ce qu’il se passe entre Thomas et lui. De base, il n’avait pas prévu de le faire mais étant donné que le blond lui faisait la tête, un avis extérieur serait appréciable. Il lève néanmoins les yeux au ciel face à sa réaction un poil… exagéré ? Avait-elle perdu un cerveau à cause de ça ? Dylan secoua la tête avant de prendre la parole. « J’y croyais pas non plus jusqu’à ce qu’il m’embrasse. J’ai cru qu’on avait remplacé le Thomas que je connaissais. J’ai bien fait de le repousser. » dit-il en fixant son verre. Bon, après il ne fallait pas chercher loin pour savoir pourquoi il ne lui parlait plus. Silence radio le plus complet. Le jeune homme avait beau essayé de le contacter mais il ne lui avait jamais répondu, ses messages étaient tous restés sans réponse. Il se mit doucement à geindre en voyant la tâche de vin, il allait perdre de nouveau un ami lorsque celui-ci allait rentrer. De toute façon, s’il devait finir par mourir de sa main, autant en profiter pour boire une autre bouteille. Cela ne pouvait guère lui faire de mal. Voyant que Kaya le servait, un grand sourire était apparu sur ses lèvres. Sourire qui s’effaça bien vite lorsqu’elle refusa de céder ce verre. Traitresse. « Et pourquoi ça ? » dit-il en boudant légèrement. Il avait encore la main tendue, espérant qu’elle finisse par céder. « J’ai été sage, je mérite de boire. »      

_________________
    † from the moment you ran into the maze I knew I would follow you anywhere, we all have, no matter what the cost. Taking those first steps with you into the unknown, if I could do it all over again, I would.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   

Revenir en haut Aller en bas
 
there is a place and a time for wine. in my hand, now.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: WESTSIDE :: Santa Monica-