AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 there is a place and a time for wine. in my hand, now.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15894 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Mer 9 Mai - 22:49


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Ce n'est peut-être pas pareil pour Dylan -ou du moins ça ne le sera peut-être pas quand il aura dé-saoulé- mais boire les bouteilles de Daniel et s'exposer à sa colère, t'aimes bien ça. Dans le fond ça ne te gêne pas, tu sais qu'il n'osera pas te gueuler dessus sans quoi tu pourras sortir la carte du bébé chien. Et si jamais ça ne marche pas, tu prendras Crapaud en bouclier. Tu fronces les sourcils à la réponse de Dylan, la considérant quelques secondes avant de lever les yeux au ciel. Tu manques le point Dylan, tu manques le point. Bon, d'accord, ce n'était pas très clair, mais quand même il manque le point. Pour te guérir d'un mec, il t'en faut un autre. Voilà qui est plus clair désormais. Ce qui rentre tout à fait dans cette nouvelle activité qu'il veut tester, enfin qu'il dit vouloir tester, la chasse à l'oreiller. Sauf si vraiment il t'imagine en train de chasser des oreillers... là, vraiment, ça n'ira pas. C'est pas magique, mais ça marche 5 minutes. 20 si tu es chanceux. Dis-tu en riant, un peu cynique. Au moins ça peut lui changer les idées pendant un instant, c'est mieux que rien. Bon évidemment tout ce qui est dit ce soir sera sûrement oublié demain pour Dylan, vu son état actuel, tu te dis que c'est peut-être le moment de t'amuser un peu. Quand il n'arrive pas à attraper ton index tu ne peux t'empêcher de te moquer de lui, nul doute que tu serais pareil dans son état, mais pour une fois que c'est toi qui est la plus sobre des deux t'en profites. Un Dylan bourré a quand même de drôles d'idées, de là à penser à devenir moine c'est quand même... well, étrange. L’abstinence... et la coupe de cheveux. C'est bien ce qui te saute le plus aux yeux quand on parle de moine, cette espèce de coupe au bol avec le haut du crâne rasé. Tu ne penses vraiment pas que ça irait à Dylan, vraiment pas. J'ai une tête à entrer dans une église ? Ta mère te filerait sûrement une tape derrière le crâne si elle t'entendait dire ça, elle qui est quand même croyante. Pourquoi il te fait la tronche ? Demandes-tu mine de rien, ces deux là ne sont pas du genre à se bouder mutuellement, mais si c'est à cause du secret de Dylan c'est assez compréhensible. Tu regardes Dylan s'exciter sur la tâche que tu as eu le malheur de faire sur le tapis. Mais fait pas çaaaaa! Tu te mets à rire quand tu vois que la tâche double de volume et quand Dylan dramatise la chose, tu pourrais presque avoir mal au cœur en voyant ses gros yeux brillants. Ce fut un plaisir de te connaître Dylan O'Brien. Dis-tu d'un air solennel avec une pointe de tristesse, quitte à ce qu'il se fasse tuer demain, autant continuer à vider le bar. T'as besoin d'une loupe ? Demandes-tu ironiquement quand Dylan tente de lire l'étiquette en plissant au maximum les yeux. Ne me dit rien... les lettres bougent trop ? Une fois de plus tu te moques un peu, gentiment, avant de vous verser un verre.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3744 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Mer 16 Mai - 13:54


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Il ne fallait pas croire, Daniel pouvait être effrayant surtout si on touchait à ses affaires. Et là, il n’avait pas fait que les toucher mais aussi les boire, ce qui diminuait encore moins ses chances de survie. Devait-il déjà préparer son testament ? Au pire, le jeune homme pourrait faire le malheureux et ainsi espérer avoir le droit à sa clémence. Il était triste alors il pouvait être pardonné, n’est ce pas ? Dylan ne pensait pas un jour devoir se servir de sa tristesse comme instrument de défense. Mais il faut croire qu’avec les amis qu’il a, il n’avait guère le choix. Dylan écouta sagement les paroles de Kaya sans vraiment les comprendre. Il fronça les sourcils, essayant de capter de quel point, elle parlait. Était-il vraiment idiot ou ce qu’elle disait n’avait pas de sens ?  « C’est ça ton astuce pour guérir d’une rupture ? » Genre, trouver un autre mec. Dylan secoua la tête vigoureusement. « Elle est nulle ! » Court et claire, il n’y avait pas de doute là-dessus. Puis, Dylan n’était pas quelqu’un qui partait à la chasse à l’homme juste après une déception. A moins que la personne en question valait le coup. Néanmoins, ce n’était guère en restant chez lui, qu’il pourrait faire de nouvelles connaissances. « Avec moi, ça dure plus que vingt minutes. » dit-il avec un petit sourire, tout fier. Dylan n’avait jamais chronométré non plus, ce n’était guère quelque chose qu’il avait pensé faire lors de ses instants oreillers.  Sa vue commençait à se troubler ou bien c’était juste le doigt de Kaya qui bougeait trop vite ? Il fit semblant de bouder lorsqu’il dut admettre qu’il n’allait pas pouvoir l’attraper. Mais il se fit la promesse de se venger. Dylan, moine. « Je ne suis pas sûr que la coupe de cheveux m’aille. » dit-il très sérieusement, comme si c’était l’information la plus importante au monde. C’est certain que cela allait complètement changer le monde de Kaya de savoir ça. Il ricana avant de la fixer, les yeux plissés. « Non. T’as plus la tête à entrer dans des endroits malsains. »  C’était elle la perverse dans le duo. Il n’y avait guère de doute à avoir sur ce point. Dylan était un vrai petit ange. Il se traita d’idiot, il n’aurait pas du parler de Thomas, voilà qu’elle lui demandait plus de détails. « Pour des idioties. Monsieur m’a embrassé et depuis, je n’ai plus de nouvelles. Tu me diras, c’est peut-être mieux comme ça, je ne sais pas comment je pourrais réagir maintenant. » Il fit un geste de la main, voulant balayer cette conversation. Trop bavard un fois saoul. Il aurait mieux fait de se taire et de ne planquer les bouteilles. Mais c’était trop tard, Dylan avait presque l’impression de sentir la vie le quitter en voyant la tâche sur le tapis. Et elle s’agrandissait ! « Moi aussi, même si tu étais chiante, je t’aime bien. » dit-il presque en pleurant. Autant se consoler avec une bonne bouteille, dommage que l’écriture soit si petite. « Mais naan, c’est juste écrit trop petit. » Même en ouvrant grand les yeux, il ne parvenait pas à lire, tant pis, dans le pire des cas, si cette bouteille était dans le bar, c’était qu’elle devait être forcément buvable. « A ce tapis, repose en paix. » dit-il solennellement.   

_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15894 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Sam 19 Mai - 23:27


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Tu lèves les yeux au ciel, désespérée par cette tête de mule en face de toi. Tu t'efforces de trouver des solutions pour guérir son petit cœur brisé, mais il n'est jamais content ou il descend tes idées, ça vaut bien la peine de te casser la tête pour lui hm. Boire jusqu'à te gerber dessus c'est encore plus nulle comme idée dis-tu en boudant, croisant les bras en les ramenant sous ta poitrine, peut-être un peu vexée qu'il ait balayé ton idée d'un coup de la main. Ça ne t'empêche pas de continuer de boire en sa compagnie et de se moquer un peu de lui et de son état actuel. Pour une fois que tu peux, tu ne vas pas t'en priver. Tous les mecs disent ça, ça veut pas dire que c'est vrai. Ces mecs sont trop fiers, beaucoup trop fiers. Puis Dylan est bourré et il dit des conneries. Certains disent que quand les gens boivent trop, ils ont tendance à dire tout ce qu'ils pensent sans le filtre que les gens pas bourrés se mette, genre une sorte de désinhibition, tout sort comme ça. Pour ta part, tu penses qu'il y a souvent un gros lot de conneries qui sort de la bouche d'une personne bourrée. C'est ça qui la rend drôle. Pour une fois, je suis d'accord avec toi. Cette coupe de cheveux, pitié non, même toi tu ne voudrais pas qu'il la fasse. Même si ça te permettrait de te moquer de lui pendant des décennies. Finalement tu as peut-être un petit cœur. Tu fais la grimace à Dylan. Comme si toi tu étais perverse, ce qu'il ne faut pas entendre ici. Effectivement, ce qu'il ne faut pas entendre ici. Après avoir prétendu que tu étais une perverse, maintenant il prétend que Thomas l'aurait embrassé. Tu commences par rire pendant quelques secondes avant de brutalement te stopper, comme si les informations venaient enfin d'arriver jusqu'à ton cerveau. Quoi?? Attendez, que tout le monde stoppe. Thomas et Dylan? Dylan et Thomas? QUOI. Vous avez... mais, euh, je, mais, att... quoi? Tu t'étrangles à moitié avec tes mots, mais tu es tellement surprise d'apprendre ça que tu ne sais même pas quoi dire. Genre. Ça recommence encore les cachotteries. Ces gosses sont insupportables putain. J'y crois pas. Lâches-tu finalement dans un long soupir, d'une façon claire, légèrement agacée. Après Dylan qui met trois piges à te parler de son couple, maintenant c'est Thomas qui te cache des choses. Tu mérites de le savoir, tu es celle qui est la plus proche de ces deux têtes de cons. Tu le regardes faire, s'agiter, heureusement que tu as un verre dans la main même si la moitié de son contenu est tombé sur le tapis, mais au moins tu peux boire et oublier cette conversation. Oublier que rien ne va et que personne ne mérite ton amour dans ce monde de brutes et de traites et d'hypocrites. Je t'aimais bien aussi. Tu hausses les épaules quand finalement il laisse tomber. C'est qu'un tapis, Daniel va pas piquer une crise pour ça, il peut comprendre. Puis en attendant il y a quand même une bouteille qui vous attend alors bon, chacun ses priorités hm. Tu l'ouvres et tu sers un verre avant de servir Dylan, mais tu gardes le verre dans ta main. Je ne sais pas encore si tu mérites de goûter à cette magnifique boisson. Tu affiches une légère moue, sans lâcher le verre.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3744 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Jeu 24 Mai - 16:40


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

L’amour, ça pouvait être bien comme ça pouvait être nul. On pouvait nager en plein bonheur et d’un coup, sans qu’on s’y attende, on se retrouve à vider une boite de mouchoirs en regardant un film niais à souhait. Dylan ne peut s’empêcher de grimacer à ses yeux, ayant une soudaine vision de lui-même entrain de vomir. Charmant, vraiment. « Je connais mes limites, je vais pas me rendre malade. Puis t’es là donc, si jamais je me sens mal, je peux compter sur toi pour courir me chercher une bassine. » Même si pour le coup, il ne savait même pas où Daniel les rangeait. Cela avait beau faire plus de deux ans qu’il logeait avec lui, il avait parfois encore du mal à trouver ses marques. « C’est parce que t’es tombé sur des mecs nuls qui ne cherchent qu’à se venter. Au pire, je peux te faire une démonstration. » dit-il un peu aguicheur en clignant des yeux. Dylan se mit par la suite à rire en secouant la tête. « Je rigole, t’es pas mon genre. » Il lui manquait quelque chose pour lui plaire réellement. Le jeune homme avec une coupe de cheveux à la moine, ce serait sans doute épique à voir. Déjà qu’il avait eu quelques moqueries quand il était plus jeune, mais là ce serait le summum. De toute façon, il ne pourrait guère faire carrière dans ce domaine, il n’était pas un obsédé mais faire vœux d’abstinence lui semblait impossible à tenir. Même en ayant le cœur brisé, il restait tout de même un être humain avec des besoins. « Pour une fois que tu es d’accord avec moi. » C’était à marque d’une grande crois sur le calendrier. Elle aimait bien le contredire juste pour l’entendre râler, et Dylan, il aimait bien le faire. Finalement, le jeune homme cracha le morceau sur ce qu’il se passe entre Thomas et lui. De base, il n’avait pas prévu de le faire mais étant donné que le blond lui faisait la tête, un avis extérieur serait appréciable. Il lève néanmoins les yeux au ciel face à sa réaction un poil… exagéré ? Avait-elle perdu un cerveau à cause de ça ? Dylan secoua la tête avant de prendre la parole. « J’y croyais pas non plus jusqu’à ce qu’il m’embrasse. J’ai cru qu’on avait remplacé le Thomas que je connaissais. J’ai bien fait de le repousser. » dit-il en fixant son verre. Bon, après il ne fallait pas chercher loin pour savoir pourquoi il ne lui parlait plus. Silence radio le plus complet. Le jeune homme avait beau essayé de le contacter mais il ne lui avait jamais répondu, ses messages étaient tous restés sans réponse. Il se mit doucement à geindre en voyant la tâche de vin, il allait perdre de nouveau un ami lorsque celui-ci allait rentrer. De toute façon, s’il devait finir par mourir de sa main, autant en profiter pour boire une autre bouteille. Cela ne pouvait guère lui faire de mal. Voyant que Kaya le servait, un grand sourire était apparu sur ses lèvres. Sourire qui s’effaça bien vite lorsqu’elle refusa de céder ce verre. Traitresse. « Et pourquoi ça ? » dit-il en boudant légèrement. Il avait encore la main tendue, espérant qu’elle finisse par céder. « J’ai été sage, je mérite de boire. »      

_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15894 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Sam 26 Mai - 15:51


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Tu pouffes bruyamment alors qu'il pense, naïvement, que tu es du genre à courir en furie pour trouver une bassine. Déjà tu ne vis pas ici alors tu n'as aucun intérêt à garder l'endroit propre et puis... toi? Courir? Ce sera seulement si ta vie est en grand danger ou qu'il y a une énorme promotion sur la bière. Comptes pas trop sur moi quand même, hein. Tu hausses les épaules, autant qu'il mise tout sur une réduction de sa consommation d'alcool s'il veut éviter de dormir dans son vomi, c'est le plus sage. Surtout qu'il commence sérieusement à te faire peur avec les conneries qu'il peut débiter. Ton visage doit sûrement passer par des dizaines d'expressions de dégoûts différentes, limite tu pourrais en recracher ton vin. Tu restes silencieuse un petit moment, le regard perdu droit devant toi. Finalement tu débeug et poses une main contre ta poitrine. Ouf, ok, ça va. J'ai cru que j'allais vomir dis-tu en secouant la tête, désespérée. C'est plus sa réplique à lui, mais là pour le coup tu peux la lui piquer. Tu ne dirais jamais non pour une "démonstration" mais là on parle d'O'Brien, plutôt vivre une pénurie de bières pendant un an. T'es pas trop mon genre non plus. Tu baisses un peu les yeux vers ton verre, puis affiches un léger sourire en coin, songeuse. C'est vrai que pour le coup, enfin maintenant que tu connais les réels penchants de Dylan, il te manque tout un appareillage. Et maintenant tu ne peux pas t'empêcher de t'imaginer à quoi tu pourrais bien ressembler si tu étais un mec, ugh. Shhhhh, ne le dis pas si fort, ça fait trop... bizarre. Dis-tu en grimaçant avant de rire. Ça n'arrive pas tous les jours que vous tombiez d'accord, c'est un peu la base de votre relation de toujours vous taper dessus et vous emmerder, mais demain il s'en souviendra pas alors fuck it. Comme quoi l'alcool ça a du bon quand même, mais pas que... Enfin, tu ne sais pas vraiment comment réagir. Tu viens d'apprendre que Thomas et Dylan ont eu un truc, que Thomas a embrassé Dylan et que Dylan l'a repoussé, mais wtf. Tu regardes Dylan en clignant des yeux puis fronces les sourcils essayant de remettre toutes les informations à la bonne place. Pourquoi il t'a embrassé déjà? Et pourquoi tu l'a repoussé? Et pourquoi j'étais pas au courant? Tu finis par souffler et prendre une nouvelle gorgée parce que tu en as besoin. Tout le monde dit que les filles sont plein de dramas, tu parles. Souffles-tu avant de lever les yeux au ciel. Non, mais vraiment, qui t'a donné ces amis là? Il y a toujours un truc qui sort de nul part comme ça. Du coup, tu te dis que Dylan ne mérite pas de goûter cette bière et tu décides de garder le verre dans ta main sans céder, mais quand même avec un sourire malicieux. Tu regardes l'acteur, puis son bras tendu, puis l'acteur, puis son bras et finalement après quelques instants tu finis par hausser les épaules et approcher le verre vers lui. Bon, d'accord... sauf que dans ta feinte tu remontes le verre vers toi et prends une grande gorgée juste devant lui, avec son bras tendu. Tu finis avec un grand "AHH" et souris, les deux verres dans la main. Putain que c'est bon. T'es sûr que tu veux pas goûter? C'est vraiment dommage ça. Tu affiches un large sourire satisfait. La vengeance est une bière vraiment trop bonne.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3744 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Sam 2 Juin - 15:04


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Il ne peut s’empêcher de ricaner en imaginant une Kaya se mettre à courir à la recherche d’une bassine. Même s’il ne pourrait pas l’aider à la trouver étant donnant qu’il n’avait aucune idée où ce récipient était rangé. Le rangement et lui ne faisaient guère bon ménage. Heureusement qu’il vivait avec Daniel, c’était ça qui le forçait un peu à garder le salon dans un état plutôt correct. « Même si je te promets une bouteille de vin, en récompense ? » d’in-il en affichant clairement une moue complètement débile. Comme si Dylan venait de trouver le meilleur remède au monde et qu’il venait de perdre ses esprits par sa réussite. Mais clairement, ce n’était pas une bonne amie si elle ne faisait rien. Bon, Dylan le savait, elle avait cette aura de démon de toute façon, il l’avait toujours ça. A la minute même où leur route s’était croisée, il avait su qu’il était fichu, qu’il n’arriverait pas à s’en débarrasser. Elle était un peu comme un chewing-gum qui se retrouvait coller par mégarde sur une chaussure. « Pff, je sais que t’attends que ça. » Il secoua la tête, la bouche fermée. Il ne vaut mieux pas que Dylan s’imagine entrain de lui faire une démonstration, il risquerait de vider le contenu de son estomac sur le sol du salon. Et ça, il en était hors de question. Déjà rien que le dire, il ne put qu’avoir des frissons d’effroi. « Mais quel est ton genre, Scody ? » Dylan se rapprocha d’elle et se mit à la fixer, dans l’attende d’une réponse qui lui conviendrait. Limite, il a envie de danser juste parce qu’elle était d’accord avec lui. Il voulait le crier au monde entier. Comme quoi, cette bouteille de vin pouvait faire des miracles, il pourrait même l’embrasser pour la remercier. Embrasser la bouteille, hein. Pas Kaya. Quelle horreur. L’alcool le rendait encore plus bavard que d’habitude et il aurait sûrement mieux fait de se taire. Mais c’était sorti tout seul. Il faut croire qu’il était plus doué à garder certains secrets que d’autres. « Wow, Wow, Wow. Caaaalme. » Il agita les bras en l’air, elle allait lui donner un mal de tête avec toutes ses questions. Qu’elle laisse le temps à son cerveau de fonctionner correctement. Déjà que sa vision était floue si en plus, elle faisait chauffer un peu trop ses neurones, elle allait le perdre définitivement. Et dormir sur le comptoir du bar ne devait pas être très confortable. « J’sais pas. On discutait et paf il m’a embrassé. Pourquoi ? Pourquoi ? J’sais pas toi mais moi, j’ai pas l’habitude de rouler une pelle à mon meilleur pote. Puis, j’étais en couple à ce moment là… Et même maintenant, ça me semble étrange. Ce n’était pas à moi de te le dire, il t’a vraiment rien dit ? » dit-il en plissant les yeux. Peut-être qu’elle était juste entrain de lui faire une feinte et que Thomas l’avait envoyé pour l’espionner. Quoi que vu qu’il ne répondait pas à ses messages, il l’imaginait mal demander à Kaya de faire l’espion. « J’y suis pour rien, moi. » Il leva les mains en l’air, d’un geste tout à fait innocent. Dylan se mit à taper des mains quand elle accepta de bien lui fournir un verre. C’était le comble pour lui, genre il était chez lui et on lui privait de boire. Sauf qu’elle lui fit une feinte et il se retrouva la bouche ouverte, les yeux écarquillés à la regarder boire. Prenant une grande respiration par le nez, il croisa les bras. « C’est vraiment pas juste. J’vais aller me chercher une autre bouteille et t’en auras même pas le droit ! Tu n’auras que le droit de baver dessus. » Il allait surement bien en trouver une bonne dans le bar de Daniel.     

_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15894 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Mer 6 Juin - 18:56


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Un sourcil s'arque alors qu'il tente, une fois de plus c'est important de noter, de t'acheter avec de l'alcool. Tu pouffes, comme si tu étais aussi facile que ça, aussi faible. Peut-être que s'il ajoute un peu de bière tu pourrais réfléchir, mais sinon c'est un non catégorique. Pas l'envie, trop la flemme. S'il vomit ce sera sur lui, il n'aura qu'à prendre une bonne douche après. Non merci. Puis tu n'es pas un chien qu'on éduque en lui disant de faire quelque chose pour avoir une récompense à la clé. Puis tu ne sais même pas où se trouve les trucs pour faire le ménage dans cette baraque. Tout est toujours trop bien rangé, tu suspectes Daniel d'être un peu maniaque sur les bords d'ailleurs. Peut-être que tu devrais l'embaucher pour qu'il vienne faire le ménage chez toi de temps en temps, parce que vraiment t'aimes pas ça. T'façon le moindre effort physique t'épuise et te colle une flemme insurmontable. Enfin pas tous... quoi que ça dépend parfois. Tu sors de tes pensées qui partent un peu trop loin pour le coup, surtout que ce soir tu es coincée avec Dylan soooo il va falloir t'y faire et boire pour oublier. Toi tu n'attends que ça. Et ça monsieur ça restera du domaine du rêve, dis-tu en secouant la tête, les bras croisés sous ta poitrine. Quand il te demande ce qu'est ton genre, tu hausses les épaules. Tu es plus le genre de personne qui n'a pas de genre, ça va au feeling et parfois ton feeling est défaillant. Suffit de voir la liste d'erreur que t'as faite avec Matt en tête, bien qu'il ait la chance de t'avoir donné un fils merveilleux. Well dans l'immédiat je te dirais jolie, blonde et adorable. Tu réponds en affichant une petite moue forçant un sourire, tout ton contraire malheureusement. Dis-tu en soupirant avant de reprendre une gorgée. Tu as toujours été assez à l'aise avec ta sexualité, tu n'as jamais avoué officiellement ou fait le moindre 'coming out' car tu n'en vois pas l'utilité, pour toi c'est normal. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle tu n'as pas compris pourquoi Dylan a mis aussi longtemps à t'avouer qu'il était de l'autre côté de la force. Et visiblement il n'est pas le seul dans cette situation. Thomas aurait également le même problème. Ils sont désespérants, vraiment. Tu as des milliers de questions maintenant, il t'a teasé un bout de l'histoire, t'as qu'une envie c'est de le prendre par les épaules et le secouer pour qu'il te balance tout. T'as bien fait quelque chose pour que, genre, il t'embrasse? On embrasse pas quelqu'un sans raison ou sans signal ou sans... tu réfléchis un peu des raisons pour lesquelles tu pourrais embrasser quelqu'un, mais tu te rends compte que tu n'es pas franchement un bon exemple pour ça, hm. sans... je sais pas moi. Tu affiches une petite moue une peu un peu contrariée, tentant de comprendre ce qui a bien pu se passer dans la tête de Thomas ou le contexte en lui-même. Ouais, 'fin, on ne savait pas que t'étais avec un mec avant y a quelques semaines. Petite pique passée au travers, mine de rien. Non, il ne m'a rien dit. J'savais même pas qu'il t'aimait bien. J'comprends pas bien pourquoi il a fait ça, peut-être qu'il était drogué? Tu regardes une nouvelle fois Dylan en faisant une grimace, tentant de trouver une réponse à cette question puisque c'est la seule solution que tu trouves au moment présent, tout simplement parce que si un jour tu dois embrasser Dylan ce sera sous l'influence de la drogue la plus dure que tu connaisses. Et encore, c'est pas sûr que ça suffise. Tu ne peux t'empêcher de rire diaboliquement quand tu lui fais la feinte et que tu vides son verre sous son nez. Rien à foutre, ma bière est meilleure. Dis-tu en montant fièrement le menton.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3744 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Mar 19 Juin - 15:47


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Dylan espérait qu’elle puisse céder face à de l’alcool gratuit, dommage pour lui, cela ne semblait guère fonctionner. De quoi agacer légèrement le jeune homme. Mais il n’avait pas dit son dernier mot. Foi d’O’Brien, elle finirait par céder à ses exigences. Néanmoins, vu qu’elle continuait de faire sa têtue et de refuser toutes boissons, il se mit à croiser les bras. Très bien, elle l’aurait voulu. Il ne ferait plus cette offre de sitôt et si vraiment il devait vomir, il prendrait bien le temps de lui vomir dessus afin de se venger. Qu’importe si elle lui hurle dessus par la suite, au moins il se sera déjà vengé et elle n’aurait plus qu’à tout nettoyer. Ou à jeter au choix. Mais Kaya était chanceuse, pour le moment, il n’avait aucune envie de vomir alors elle n’allait pas devoir courir dans toute la maison pour trouver du produit nettoyant pour dégager l’odeur qu’elle aurait désormais sur elle. D’ailleurs, Dylan ne pourrait même pas lui indiquer où Daniel rangeait le tout. Peut-être qu’un jour, il faudrait qu’il lui demande. Certes, elle faisait rapidement le ménage dans la salle mais jamais en grand. Rien que d’y penser, cela l’épuisait d’avance. C’était sans doute pour cette raison que sa chambre ressemblait à un champ de mine avec des vêtements de partout. D’habitude, il prenait le soin de ranger plus ou moins ses affaires quand son copain débarquait mais maintenant, il allait sans doute perdre toute motivation de le faire. « Ce serait plutôt du domaine du cauchemar… » Rien que d’y penser, il pouvait sentir un frisson le parcourir. Son style de personne, il avait beau la regarder, il n’arrivait pas à savoir qui pouvait bien l’intéresser. Face à ses paroles, il se mit doucement à ricaner. « Je pourrais presque croire que tu décris Britt’ mais je ne pense pas que ce soit elle dont tu parles. » Dylan continua de rire comme une baleine même s’il était bien curieux de savoir à qui pouvait bien correspondre ses critères. Peut-être qu’une fois reposé, son cerveau serait plus efficace. « Ouais, je serais moche en blond. Mais ça n’empêche que je suis adorable. »

Parler de ce qui s’était passé avec Thomas n’était sans doute pas une bonne idée. Peut-être qu’il allait sans doute le regretter au réveil, demain matin. Mais, il serait trop tard pour faire marche-arrière. Puis, c’était mieux qu’il en parle à Kaya qu’au premier inconnu qui passait par là. Il leva les yeux au ciel, d’un air excédé. « Mais si je te dis que j’ai rien fais. Faut croire que lui, il embrasse sans raison, je ne sais pas ce qui lui est passé par la tête. Genre, il s’est dit et si je l’embrassais ? » Ou un défi. Quoi que ce n’était pas vraiment le genre de Thomas de faire ça, à moins que quelqu’un l’ait menacé de mort. Peut-être qu’il devrait lui demander toutes les rasions qui l’avaient poussé à faire ça. Mais pour ça, il faudrait que monsieur le blondinet réponde à ses messages. « T’as vu ou ça m’a mené de vous le dire ? » Il avait enfin osé leur dire toute la vérité sur son couple et quelques semaines plus tard, celui-ci s’effondrait. A croire que la malchance était de son côté. Dylan aurait très bien pu rire de l’ironie du moment, si celui-ci n’était pas si triste de son point de vue. « Il n’a pas vraiment une tête de drogué… Ou alors il cache bien son jeu. » dit-il en fronçant les sourcils. Il avait bien du mal à imaginer un Thomas avec un sachet de poudre mais qui sait, peut-être qu’il était aussi doué en comédie pour tromper ses amis. « Ou alors, le soleil lui avait tapé trop sur la tête et qu’il avait chopé une insolation. » Son cerveau pouvait très bien trouver différentes excuses même si cela n’expliquait en rien le silence radio qui avait suivi. « T’as des goûts merdiques. » dit-il alors qu’il se baissa légèrement pour trouver une bonne bouteille au bar. « Si j’en prends une au fond, tu crois qu’il va s’en apercevoir ? » Il avait murmuré cette phrase, comme si Daniel avait posé des micros pour tout entendre.


_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15894 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Sam 23 Juin - 23:59


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Pourquoi vous débattez sur une bassine déjà? Aucune idée, ta mémoire à court terme t'a complètement laissé tomber. Faut dire que ça doit faire un peu près plus d'une heure que tu es là et qu'il y a déjà des cadavres à aller enterrer. Surtout à cause de Dylan, c'est ce que tu diras si quelqu'un te demande en tout cas. Pour une énième fois, tu lèves les yeux au ciel en abandonnant la bataille pour foutre ton nez dans ton verre et boire. Ah quoi bon déblatérer tout un tas de paroles quand ta bouche peut être utilisée plus utilement comme boire ? J'y... avais même pas pensé. Réponds-tu, songeuse, alors qu'il te dit que tu sembles décrire ton ex, Britt. C'est vrai qu'elle entre dans la description, mais, well, non ce serait un peu weird. D'ailleurs tu imites même une grimace avant de rire. Bizarre que tu penses directement à elle comme ça. Généralement, un ex c'est barré, enterré, tué à coups de pelle et on n'y pense plus du tout. Jamais. Exclu à tout jamais. Définis moi le mot "adorable" parce que je crois qu'on en a pas la même définition l'affreux. Clairement, ou alors il met un point d'honneur à ne montrer cette partie de sa personnalité à personne.
Bien que tu ne refuses jamais un petit potin par-ci, par-là, il faut dire que là c'est un truc énorme que tu viens d'apprendre. Thomas et Dylan auraient eu un petit quelque chose et ce serait terminé de manière dramatique. Tu serais sûrement en train de rire et d'ajouter ton grain de sel entre deux gorgées, mais il s'agit de Thomas alors tu ne te permets pas. T'as toujours eu ce besoin de le protéger comme une espèce de maman lionne ou quoi, donc. En premier lieu tu essaies de remettre tout ça dans son contexte, histoire de comprendre ou quoi. T'es sûr que tu n'as pas envoyé un mauvais signal? Ou fait un sou-entendu? Ouais, parce que c'est FORCEMENT de la faute de Dylan, tu l'as décidé alors c'est ainsi. Voilà. Tu vois mal Thomas embrasser son meilleur pote comme ça, sans raison, c'est pas son genre. C'est plus le tien. Ça s'appelle l'ironie du sort espèce de gros naze. Et tu ne dis pas ça méchamment. S'il l'avait dit avant, peut-être que ça ne se serait pas terminé ainsi, ils auraient pu, peut-être, être plus heureux et plus épanouis en étant pas caché. Et depuis vous ne vous êtes pas reparlé ? Tu imites une petite moue, un peu attristée de la situation. Ce sont tes deux meilleurs amis, t'as l'impression de vivre un second divorce. Tu regardes Dylan près du bar, cherchant de quoi boire encore plus. En adulte responsable tu devrais sûrement l'en empêcher et lui servir d'un verre d'eau à la place... mais tu n'es pas trop une adulte responsable so. Essaie, et tu auras la surprise à son retour.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3744 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   Lun 25 Juin - 15:01


≈ ≈ ≈
{there is a place and a time for wine. in my hand, now.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien


A force de parler de bassine, ils allaient se porter la poisse et l’un d’eux allait devoir courir pour en trouver une au plus vite. Il ne savait pas s’il préférait être le malade ou bien celui qui court. Il ne se sentait guère capable d’utiliser réellement ses jambes qui menaçaient de s’effondrer sous son le poids de l’alcool à chaque instant. D’ailleurs, il avait parfois l’impression que le sol bougeait sous ses pas mais il ignorait si c’était juste lui ou alors il était capable de sentir des minis secousses d’un tremblement de terre ? Ce serait vraiment classe si c’était le cas. « Et tu pensais à qui ? » dit-il en plissant un peu les yeux, avec un sourire. Il aimerait bien le savoir, elle n’avait sans doute pas assez bu pour se confier à lui. Vive l’amitié sérieusement. « C’est la seule blonde que je connais en même temps, pas difficile. » Il se mit à ricaner avant de secouer les épaules. « Puis, faut croire que c’est la soirée où je pense à mes exs. » Bien qu’il ne dirait pas non à une solution miracle pour éviter d’y penser, cela le soulagerait grandement. Il faut croire que s’il était encore capable de penser, il n’avait sans doute pas assez bu. Dylan allait devoir y remédier en vitesse.

De base, il n’avait pas prévu d’en parler à Kaya parce que c’était justement c’était Kaya. Et accessoirement, elle parlait aussi à Thomas. Non pas qu’en parlant à quelqu’un d’autre l’avait réellement tenté non plus. Il avait juste voulu oublier cette histoire au plus vite afin de tourner la page. C’était un accident de parcours se disait-il. « Je l’ai juste porté sur mon dos. » Ok, es ce que c’était juste lui ou cette phrase sans contexte était étrange ? Il secoua la main en l’air avant de reprendre la parole. « On est allé marche un peu et il est tombé. Je l’ai juste aidé. J’vois pas ce qu’il aurait pu croire, j’aurais fait à tout le monde. » dit-il en secouant les épaules. Pour le coup, il était totalement innocent dans l’histoire pour une fois. Genre, il avait juste voulu faire un acte charitable pour un ami et il s’était retrouvé avec une paire de lèvres collées sur les siennes. Rien que d’y penser, il était encore choqué du geste. A son insulte, Dylan ouvrit la bouche avant de lui faire un beau geste du majeur. Non mais, on ne l’insultait pas de gros naze. « Ouais, silence radio. Pourtant je le harcèle de messages mais pas de réponses. Il semble avoir disparu de la surface de la terre. » Dylan ne voyait pas ce qu’il pouvait bien faire d’autres, c’était à Thomas de faire le geste là. Lui n’avait rien à se reprocher, il lui avait juste dis non, rien de bien dramatique en soit. Finalement, il se dit qu’une autre bouteille ne pourrait pas lui faire de mal. Il commençait à avoir soif de nouveau. « Ouais, aujourd’hui, vivons dangereusement ! » dit-il en levant les bras en l’air avant de prendre une bouteille du fond. Il n’était pas regardant sur l’étiquette. Advienne que pourra.



_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: there is a place and a time for wine. in my hand, now.   

Revenir en haut Aller en bas
 
there is a place and a time for wine. in my hand, now.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» This is the time and place feat.Maxie [Event Eclipse]
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: WESTSIDE :: Santa Monica-