AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 everybody's going to the party, have a real good time. (EVANSTAN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

☆ crazy administrator
avatar
Sebastian Stan



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2984 ☆ crédits : kawaiinekoj.

MessageSujet: everybody's going to the party, have a real good time. (EVANSTAN)   Dim 25 Fév - 19:17


chris & sebastian

Everybody's going to the party, have a real good time.
Dancing in the desert, blowing up the sunshine.


Sebastian pousse un ultime grognement en se tirant de son lit, difficilement, son regard naviguant rapidement vers son téléphone posé à côté de lui pour regarder l'heure et soupire un peu. Ils ont clôturés le tournage de Infinity War il y a quelques heures de ça et ce soir est placé sous le signe de la fête rituelle de fin de tournage. Ca va faire plus de monde que d'habitude au vu du nombre d'acteurs impressionnant qui a pris part à ce film et ils ont fait les choses en grand: privatisation d'un bar branché de Los Angeles, restaurateur et compagnie, une petite fête digne de la famille Marvel, oui. Mais Sebastian y va un peu à reculons ce soir, il y va dans cet état d'esprit depuis qu'entre Chris et lui c'est devenu apocalyptique. Il se blâme un peu, peut-être qu'en ne s'éloignant pas comme ça en premier, ils seraient encore à s'entendre comme avant et à vivre peu importe ce qu'ils avaient. Peut-être. Mais à force de l'avoir vu faire les yeux doux à la quasi-totalité du monde, Sebastian s'est pris une bonne douche froide de pouvoir retrouver quelque chose un jour avec lui. En attendant, Sebastian ne peux non plus pas faire l'impasse sur cette soirée alors il se traîne hors du lit, va prendre une douche et en ressort pour enfiler un jean noir, une chemise de la même couleur avec points blanc et une veste en cuir. Presque prêt, Sebastian enfile sa paire de lunettes de soleil parce qu'il sait les paparazzis rendez-vous à l'évènement, prêt à les prendre en photo à les voir tous arriver les uns après les autres. Et sans plus attendre, le roumain est déjà dans un taxi, son téléphone entre ses mains, il hésite une seconde avant de prendre un selfie et de l'envoyer dans sa story instagram, après tout les fans le verront bien après donc il devrait commencer maintenant à se montrer. Il rajoute en légende quelque chose au sujet de la soirée et envoie le tout sur Instagram avant de regarder par la fenêtre, l'air un peu maussade. Il finit tout de même par arriver et sort de la voiture en lançant un sourire aux alentours sans grande conviction mais les lunettes cachent 70% de son expression donc c'est pas plus mal, il lève rapidement sa main pour saluer un peu à droite et à gauche, s'arrête pour des câlins avec ses fans et rit un peu en entendant ce  que certains ont à dire, avant de finalement entrer dans le bar. Un soupir passe les lèvres de Sebastian qui ne retire pas ses lunettes tout de suite malgré la lumière clairement moins présente dedans et laisse Anthony lui tomber dans les bras pour le saluer et taper dans son dos alors que Sebastian se met à rire. "It's fucking hell outside." Il souffle avant de se mettre à rire en jetant un coup d'oeil amusé dans sa direction qu'il ne peux sans doute pas voir et après avoir eu une remarque concernant ses lunettes de soleil, Sebastian finit par les retirer pour s'avancer dans le bar et voir les grandes tables où trône la nourriture, quelque chose qu'il approuve et vers laquelle il se dirige aussitôt. Il attrape une petite verrine qu'il termine en deux cuillerées et fonce ses sourcils. En l'espace de quelques secondes, c'est plusieurs cadavres de verrines qui s'étalent autour de lui et un Sebastian toujours pas satisfait qui finit par grogner. Lorsqu'il sent quelqu'un dans son dos, persuadé que c'est l'un des serveurs, il souffle. "Those things are a little small..." Et se retourne en croisant le regard de Chris finalement, lui faisant automatiquement froncer les sourcils et prendre un pas en arrière, sa verrine vide en main qu'il pose sur la trentaine d'autres déjà vidée.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Chris Evans



☆ in hollywood since : 24/02/2018
☆ interviews : 249 ☆ crédits : av@kidd, gifs@tumblr.

MessageSujet: Re: everybody's going to the party, have a real good time. (EVANSTAN)   Jeu 1 Mar - 23:39

@Sebastian Stan
The Viper Room

I need your love
And I'm dying for the rush
'Cause my heart ain't got enough
I need your touch
This is getting serious
Tell me that it's not the end of us
How can we go back to the beginning?

Un rire, presque teinté d'un désespoir face à la situation, s'échappe de la gorge de Chris quand Scarlett le prend par la main pour le faire se lever de son canapé, très rapidement suivi d'un soupir. Il connaît déjà par cœur son discours et sait qu'il aura le droit au même pep talk qu'à chaque fois que le sujet est abordé ; faut se bouger, ne pas stagner, tant mieux si ça revient, tant pis s'il est obligé de passer à autre chose, mais à trente-six ans il serait temps de comprendre qu'il n'est peut-être plus en âge de rester bloqué comme ça sur une histoire qui date... de quand déjà ? Chris roule des yeux. Il l'aurait parié, qu'elle lui ferait encore ce genre de remarque. L'âge, tout ça. La voix de la blonde ne tarde pas à venir lui siffler au creux des oreilles qu'il est, qui plus est, bien obligé de se présenter, au moins pour les fans qui attendent à l'entrée du bar, parce que n'est pas Captain America qui veut. Regard accusateur dans sa direction. Chris n'a pas envie de se battre ce soir et secoue la tête, se résignant alors à aller enfiler autre chose que ce qu'il avait décidé de garder sur le dos pour aujourd'hui. Il ne tente aucune autre astuce avec elle. Ça ne servirait à rien de dire quoi que ce soit, elle aurait réponse à tout. Trop fatigué à cause du tournage ? Évidemment, ils le sont tous. Pas à l'aise face au public ? C'est la rançon de la gloire, il aurait mieux fait de rester aux films à petit budget et éviter le MCU s'il ne voulait pas de ça – réponse face à laquelle Chris n'aurait pas manqué de froncer les sourcils, par ailleurs. Pas la peine de faire son ours mal léché, ça ne lui colle pas au teint et il n'a aucune crédibilité auprès des gens qui le connaissent. Ok, Chris accepte. Mais en aucun cas il n'a envie de faire des tonnes d'efforts pour bien présenter. Hors de question aussi d'y arriver en ne ressemblant à rien. Il soupire, enfile une tenue simple – pull rouge, jean bleu, baskets noires – et glisse une main dans ses cheveux pour les coiffer vers l'arrière et... c'est tout. C'est pas si mal, après tout. Nouveau soupir. Il entend les talons de Scarlett taper sur le parquet du salon, dans toute l'impatience et l'agacement dont elle parvient à faire preuve en même temps ; et quiconque connaît Scarlett Johansson sait qu'il ne faut pas la pousser trop loin, du haut de son mètre soixante. Ressortant de sa chambre, il la voit rouler des yeux et l'entend marmonner un « c'est mieux que rien » en pivotant vers la porte d'entrée qui parvient à arracher à l'américain un petit sourire. Le trajet se fait assez rapidement. Dans le calme de la voiture, Chris s'autorise à se plonger un peu dans ses pensées et à imaginer ce dont la soirée va avoir l'air, à tous se retrouver comme ça. Et immanquablement, ça dévie vers Sebastian. Évidemment qu'il sera là, il lui a confirmé tout à l'heure, devant Anthony. Et si Chris ne sait pas comment réagir face à lui quand il est là, il sait cependant quel genre de réaction il aurait eu s'il ne s'était pas présenté. Arrivant au bar privatisé par la production, il regarde à l'extérieur et guette un peu le visage des fans qui attendent, et les flashs des paparazzis qui crépitent déjà dans l'attente de capturer leurs expressions et de les placarder dans leurs journaux. Sortant le premier pour aller ouvrir la portière à Scarlett, il lance quelques sourires, adresse quelques signes de la main, de brefs regards aux objectifs pointés sur eux et, s'il s'attarde quelques secondes pour prendre des photos avec les fans qui appellent leurs noms, il rejoint malgré tout rapidement l'intérieur et l'abri que ça leur procure. Poignées de mains, embrassades, sourires, Chris finit par s'immiscer un peu plus dans les lieux et regarde autour de lui ce que la lumière légèrement tamisée et toutes les silhouettes présentes veulent bien lui laisser voir. Repérant les tables où s'étalent les mets préparés pour eux, Chris soupire légèrement et décide de se frayer un chemin pour aller récupérer un verre, ou quelque chose à manger, sans trop savoir ce qu'il s'attend à trouver. Et quand c'est le dos de Sebastian qui se dessine sous ses yeux, face – sans grande surprise – à cette même table, Chris hésite un court instant à rebrousser chemin et à aller se coller face au bar plutôt qu'à s'avancer. Court instant. Il finit par s'avancer vers lui, arque légèrement un sourcil en l'entendant, se doutant parfaitement que ça ne s'adressait pas à lui, et souffle : « You should complain to the chef, I'm sure he'd love to know you've finished a little more than half of the glasses. » Tournant son regard vers lui, il ne parvient pas à faire omission du mouvement de recul de Sebastian quand il le voit et se mord légèrement les joues, retenant un soupir de passer la barrière de ses lèvres et parvenant de justesse à le troquer contre de ces sourires polis dont il a le secret. « You really came. It's good. » Il acquiesce un peu, un léger sourire un peu forcé au coin des lèvres, s'humectant les lèvres en s'insultant mentalement d'idiot après ça, et se penche un peu sur la table pour observer ce qu'on leur a mis à disposition, avant de lancer un regard en coin en direction du roumain. « What do you advise me? » De se barrer, très probablement. Cette fois, Chris s'autorise à soupirer, tentant de faire abstraction de son cœur qui tantôt s'affole, tantôt se serre.

_________________
// you deserve something you don't have to question about. you deserve someone who is sure about you. @r.h. sin.


Dernière édition par Chris Evans le Mer 7 Mar - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Sebastian Stan



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2984 ☆ crédits : kawaiinekoj.

MessageSujet: Re: everybody's going to the party, have a real good time. (EVANSTAN)   Dim 4 Mar - 14:54


chris & sebastian

Everybody's going to the party, have a real good time.
Dancing in the desert, blowing up the sunshine.


Sebastian est en train de manger les verrines, sans s'en rendre compte il y a déjà un bon nombre de cadavres qui s'étalent face à lui sur la table du buffet, et un léger soupir s'échappe de ses lèvres alors qu'il fronce un peu ses sourcils. En deux coups de cuillères c'est terminé maintenant. Et Sebastian fronce un peu ses sourcils en se demandant pourquoi il se sent autant arnaqué par cette histoire de verrines et, surtout, bien décide à s'en plaindre. Au premier venu. Qu'il pensait être un serveur. Et qui se révèle être Chris. Histoire compliquée en somme mais Sebastian essaye de ne pas trop le montrer malgré le pas de recul que la surprise lui fait prendre. C'est juste qu'il ne s'attendait pas à retrouver le blond derrière lui, surtout pas maintenant même s'il aurait fortement dû s'en douter. Surtout que la remarque concernant les verrines lui est lancée en pleine figure et le roumain ne sait plus vraiment où se mettre maintenant, son regard naviguant entre les verrines vides et le visage de Chris. Et alors que son coéquipier continue de parler et que lui est barricadé dans un mutisme certain, Sebastian ne peux s'empêcher de penser que la ressemblance entre leurs personnages est plus que frappante à cette instant, ce qu'ils jouaient semble finalement s'être installé entre eux, au point où l'acteur a finit par se glisser dans la peau de son personnage et que, comme Bucky, il lutte pour ne pas se laisser aller à de vieux souvenirs et de reprendre un échange normal avec Chris. "Yeah, I said I'd come." Il se retrouve à souffler un peu en glissant un regard coupable vers les verrines qui s'amoncellent derrière lui et roule légèrement des yeux ensuite. Chris ne semble pas vouloir partir et Sebastian n'est pas non plus placé pour lui dire de partir, il se contente d'observer le buffet face à lui et ne peux s'empêcher d'afficher un léger rictus en lui demandant ce qu'il lui conseille. Honnêtement, il ne sait pas trop, peut-être de le laisser tranquille et de rejoindre une des mille personnes avec lesquelles Chris s'est amusé à s'afficher comme pour le torturer un peu, laissant derrière eux une histoire jamais vraiment terminée et une relation en dents de scie. Sebastian passe une main dans ses cheveux en tirant un peu dessus pour retenir son soupir de franchir ses lèvres et jette un coup d'oeil au buffet, finalement décide à lui donner une réponse qui tiendrait la route. Le roumain finit par relâcher ses cheveux et se tourne vers Chris en haussant des épaules légèrement. "Everything." Après tout, s'il y a bien une chose pour laquelle Sebastian ne peux pas se décider, c'est bien la nourriture, et il reporte son regard sur le buffet en montrant les verrines du doigt. "I don't recommand you this, it's useless." Il finit par reprendre et attrape un mini-club sandwich pour le porter à ses lèvres et là, c'est en une bouchée qu'il n'y a déjà plus rien. "Why everything is so little, I'm hungry." Sebastian ne peux s'empêcher de marmonner et se tourne un peu vers Chris en haussant des épaules, l'air presque déçu que ce buffet ne puisse pas accueillir de vrais sandwichs ou encore de plats carbonara, par exemple. Sebastian finit par reporter son attention face à lui et se décide à prendre une coupe de champagne, au moins ça, ça a une taille normale de coupe de champagne, ça semble plus lui convenir, et il la porte à ses lèvres pour en boire une gorgée. "I should move from here." Sebastian reprend en montrant du menton les verrines vides et passe derrière Chris du coup, venant prendre place un peu plus loin face au buffet, pour lui offrir un autre point de vue sur ce qu'il pourrait manger ou non. Même si pour l'instant c'est plus un non que des idées fabuleuses.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Chris Evans



☆ in hollywood since : 24/02/2018
☆ interviews : 249 ☆ crédits : av@kidd, gifs@tumblr.

MessageSujet: Re: everybody's going to the party, have a real good time. (EVANSTAN)   Jeu 8 Mar - 0:47

La raison pour laquelle leur relation s'est stoppée avant même d'avoir réellement commencé – comprendre : avant même qu'ils n'aient pu, su, ou voulu mettre une appellation dessus – reste encore assez floue dans l'esprit de Chris. Il ne comprend pas vraiment pourquoi, petit à petit, Sebastian a instauré une distance entre eux, faisant deux pas en arrière quand il tentait d'en faire un vers lui, et le laissant là, comme un con, à essayer de se figurer un peu ce qui avait bien pu se passer entre eux. Aussi bien que Chris puisse s'en souvenir, ils étaient bien, ensemble ; et peu importait ce que leur « ensemble » était, la frontière bâtarde entre le couple et l'amitié, parce qu'il se rappelle surtout du bien-être qu'il ressentait avec lui. C'était quelque chose de simple et de naturel. Ou du moins, c'est ce qu'il s'imaginait le temps que ça a duré, et puis ça a foiré. Les veines tentatives de Chris pour faire réagir Sebastian, obtenir n'importe quel mouvement de sa part en le voyant se rapprocher d'autres personnes n'ont rien donné d'autre que d'instaurer un peu plus de distance encore et de faire passer leur amitié au stade de « collègues de travail », laissant l'américain avec un creux au fond du bide qu'il se refuse à essayer de comprendre, encore aujourd'hui. Si la plupart des gens, après tout ça, auraient trouvé plus sage de faire demi-tour et d'attendre un peu avant de se ramener vers le buffet, Chris, a contrario, décide d'y aller directement et de tenter sa chance en créant un nouveau contact avec Sebastian, fatigué de cette tension constante entre eux et du manque, surtout, que provoque chez lui l'absence de celui qui a été tout à la fois son meilleur ami et son amant. Parce qu'on lui a répété maintes et maintes fois au cours de sa vie le célèbre « qui ne tente rien n'a rien », il se décide à le suivre en se répétant plusieurs autres problèmes dans ce genre, visant à motiver les troupes les plus hésitantes. Jusqu'à se prendre en pleine figure la réalité de leur situation lorsqu'il constate le mouvement de recul du roumain en le voyant. Parvenant à retenir son soupir, il lui lance un sourire visant à détendre un peu l'atmosphère mais qui, pourtant, n'a pas vraiment l'air d'avoir l'effet escompté. La mâchoire légèrement serrée sous la tension qui s'est abattue sur eux depuis qu'ils sont face à face, Chris garde la même expression, laisse même échapper un léger rire en constatant la petite ironie de leur rencontre ici. « So, I guess we're meant to meet next to a buffet. » Référence à leur rencontre, un peu plus tôt dans la journée, à celui sur le tournage. Détournant un instant le regard du visage de Sebastian, ou de n'importe quelle autre partie de son corps, Chris s'attarde un peu sur les plats qui s'étendent sous leurs yeux, dubitatif quant à ce qu'on leur a proposé pour ce soir et la justesse des choix du traiteur. Ne trouvant rien qui puisse avoir la prétention de lui taper dans l'œil, et sans doute aussi un peu pour tenter de creuser encore l'embryon de conversation qu'ils tiennent, il se retourne à nouveau vers son compère et lui demande conseil sur ce qu'il faudrait choisir, selon lui, en se targuant d'un sourire amusé en entendant sa première réponse. Rien d'étonnant de sa part, à vrai dire, et c'est justement ce point qui vient étirer les commissures de ses lèvres ; ça lui donne un peu la sensation de le retrouver, d'une certaine façon. C'est sans doute un brin naïf. Il laisse entendre un nouveau rire, acquiesce un peu. « Yeah, I suspected it. » Se penchant un peu plus vers l'ensemble d'aliments sur la table, Chris soupire légèrement et inspecte, fronce parfois le nez pour forcer légèrement le trait et soupire finalement en levant une sorte de canapé, apparemment au saumon, fromage frais et aneth, et le porte à ses lèvres pour goûter, hoche la tête. « Try this, it's pretty good, I love it. » Puis hausse un peu les épaules. « It's still small but it tastes really good. » Un sourire au bord des lèvres, il regarde Sebastian se déplacer pour s'éloigner des verrines évidées et se retient de rire un peu, se tourne pour observer le reste et aperçoit des sourcils levés face aux cadavres d'entrées. Sa main trouvant le bras de Sebastian, ses doigts se resserrent légèrement autour alors qu'il fait mine de le tirer un peu pour attirer son attention. « Have you tried those ? It's fucking good, but way too small. I need it bigger, I almost ate thirty of them. » Pointant de sa main libre tour à tour les verrines encore pleines et celles qui s'amoncellent  à côté, il se targue d'un nouveau sourire avant de jouer un peu la comédie en croisant les regards dirigés vers lui, haussant les épaules, l'air de rien, et de les regarder se reculer. Un quart de tour sur lui-même plus tard, il regarde à nouveau Sebastian, lui lance un petit sourire en relâchant la pression de ses doigts sur son bras pour lui donner une rapide tape sur l'épaule. « Your reputation is saved, you can stay a bit longer here now and help me try to find something to eat, yeah ? » Clignant légèrement des yeux dans sa direction, il s'attend à toute sorte de réponse face à ça. À un « no way, get out » (en la faveur duquel la probabilité se place et étale ses jambes) comme à un réel coup de main – si nécessaire à la survie d'Evans –, quand bien même l'espoir est un peu plus faible pour ce cas-là.

_________________
// you deserve something you don't have to question about. you deserve someone who is sure about you. @r.h. sin.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Sebastian Stan



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2984 ☆ crédits : kawaiinekoj.

MessageSujet: Re: everybody's going to the party, have a real good time. (EVANSTAN)   Sam 14 Avr - 21:09


chris & sebastian

Everybody's going to the party, have a real good time.
Dancing in the desert, blowing up the sunshine.


Clairement, la situation devient gênante. Sebastian se tient devant le buffet avec quelques verrines déjà vidées face à lui, une entre les doigts qui laisse à présager que c'est lui qui s'est occupé de toutes les autres, et un malentendu plus qu'évident concernant Chris et un potentiel serveur. Bref, si le roumain pouvait disparaître dans un nuage de fumée, ça serait le bon moment. Malheureusement, il ne peut que se tenir face au buffet et accueillir la remarque de Chris concernant leur lieu de rencontre avec un léger sourire en coin, se rappelant parfaitement de la rencontre du matin même devant un buffet aussi. Mais dans ce cas là, Anthony était là pour lui sauver la mise, et dans l'immédiat... Sebastian n'a juste personne mise à part lui-même. Sans savoir quoi répondre, s'il doit glisser une blague ou s'il doit trouver quelque chose d'intelligent à dire, Sebastian opte pour le grognement. C'est assez vague pour laisser à Chris tout le loisir de réfléchir sur la signification de ce grognement -qui peut très bien dire aussi que Sebastian meurt de faim, ce qui n'est pas complètement faux. Heureusement, Chris semble trouver autre chose -soit pour poursuivre la discussion, soit pour les tirer tous les deux de là mais dans tous les cas ça marche- et il répond que tout devait être mangé. C'est vrai quoi, surtout qu'avec une portion aussi ridicule, il faudrait au moins manger quatre fois de chaque chose sur le buffet pour réellement avoir le goût en bouche. Il n'empêche que la chose clairement inutile de ce buffet reste la verrine qu'il tient entre ses mains et qu'il repose, vide bien sûr, avant de se tourner vers Chris en le regardant choisir à son tour et hausse un sourcil en voyant le canapé au saumon entre ses doigts. "Can I trust you?" Il glisse finalement en guise de réponse, l'ombre d'un sourire sur ses lèvres alors que son regard tombe déjà sur les canapés en question et qu'il hausse un sourcil. Comme une vraie victime, finalement, Sebastian s'éloigne des verrines pour faire le tour de Chris et se poser de l'autre côté, s'éloignant plus par réflexe qu'autre chose, alors qu'il tend le bras finalement pour attraper un des canapés que le blond lui a conseillé et le porte à ses lèvres. L'air de rien. Jusqu'à ce que les doigts du blond se retrouvent sur son bras et que Sebastian se met à froncer des sourcils en se tournant vers lui, un peu perdu, essayant peut-être de ne pas penser à son coeur qui a sauté dans sa poitrine aussi. Le voilà qui remonte son regard vers Chris sans savoir quoi faire et se contente de l'écouter, presque impuissant face à son discours, et finit par hocher légèrement de la tête en fond, presque pris lui-même au jeu d'acteur de l'américain. Un léger sourire finit par étirer les lèvres de Sebastian alors qu'il voit certaines personnes partir comme pour les laisser continuer vider le buffet, notamment Chris qui vient de prendre pour lui, et remonte son regard vers lui ensuite quand il se tourne dans sa direction. Sa mâchoire se serre légèrement alors que Chris tape sur son épaule en plaisantant encore un peu avec lui, détendant par la même occasion ses épaules crispées alors qu'un sourire finit par s'étirer sur ses lèvres et qu'il secoue de la tête. "You're dumb as rocks." Sebastian glisse dans sa direction mais l'air plus amusé que sérieux, alors que son regard tourne vers le buffet qu'il l'analyse à nouveau avant de jeter son dévolu sur des mini-burgers finalement, il donne un léger coup de coude vers le blond et lui montre du menton le plateau. "Here." Il souffle en attrapant deux mini-burgers et en tend un vers Chris avant de croquer un bout dans le sien et de hausser un sourcil, secoue sa tête. "It's good but still so small, I don't even know why people are doing that. I'm gonna have a Burger King when I'm out of here." Sebastian souffle en se mordant l'intérieur de la joue avant de sourire vers Chris finalement et hausse des épaules ensuite. "I don't think I can handle something this small. Well, at least drinks are in a regular size." Il rajoute en venant récupérer de quoi boire et sourit finalement en prenant une gorgée du champagne même si là aussi il aurait à redire, il aurait bien préféré une bière, en toute honnêteté.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Chris Evans



☆ in hollywood since : 24/02/2018
☆ interviews : 249 ☆ crédits : av@kidd, gifs@tumblr.

MessageSujet: Re: everybody's going to the party, have a real good time. (EVANSTAN)   Mer 25 Avr - 23:35

Lançant un regard en coin en direction de Sebastian, Chris ne tarde pas à constater à quel point la situation peut être gênante, à se regarder en chiens de faïence et, sans doute un peu, à attendre une réaction de l'autre pour voir ce que ça pourrait donner entre eux ; lui, du moins, voudrait en avoir une du roumain pour réussir à se fixer sur ce qu'ils sont et ce qu'ils pourraient être. Baissant un instant les yeux vers le buffet pour constater que, pour la deuxième fois dans la journée, ils se retrouvent côte à côte face à la nourriture, il les relève ensuite pour regarder un court moment dans sa direction et sent naître sur son visage un léger sourire en écho à celui qu'il découvre. Sans s'emballer inutilement et trop rapidement, Chris a l'impression qu'une partie du poids dans sa poitrine parvient à disparaître un peu, soufflée par l'étirement des commissures de l'acteur malgré le grognement qu'il laisse échapper juste après. Essayant de ne pas se montrer défaitiste – leur échange fait presque partie des meilleurs qu'ils ont eu depuis le début de la descente de leur histoire –, Chris tente de le mettre sur le dos de la faim qui tourmente l'estomac de son ancien amant, et essaye dans une cascade approximative de changer le sujet pour faire durer un peu plus la conversation et ne pas la laisser, pour cette fois, mourir dans l'œuf. Parce que Sebastian lui manque. Parce que les battements ratés de son cœur quand il l'aperçoit, le frôle, que leurs regards se croisent deviennent de plus en plus durs à gérer sachant qu'il n'y a plus rien après. Un léger soupir s'échappe d'entre ses lèvres, inaudible, entre la sensation d'être rassuré et celle d'être sans doute un peu con de ramer de cette façon, alors que Sebastian souligne la nécessité de tout devoir manger, que Chris ne peut qu'approuver d'un signe de tête entendu. Parcourant à nouveau le buffet pour réussir à trouver peut-être ce qui donnera un nouveau sens à leur soirée – et donc, remplira leurs estomacs –, il attrape un canapé à base de saumon, fromage blanc et aneth, puis le porte à ses lèvres. Le goût est convaincant, la taille un peu moins. Moitié des points. C'est mieux que rien. Hochant de la tête comme un juré d'une compétition culinaire, au lieu de lever un panneau pour montrer les points qu'il donne, Chris désigne le plat où ils se trouvent en se tournant vers Sebastian d'un air entendu pour lui donner son verdict, sans appel. C'est bon, oui, mais bordel ça n'est toujours pas assez, et c'est sans doute un point sur lequel le roumain se montrera intransigeant lorsqu'il le goûtera. La question de son comparse le prend pourtant un peu au dépourvu alors qu'il n'y avait aucune raison – logiquement – pour que ça arrive, tandis qu'il relève son regard vers lui et cligne un court instant des yeux, finissant par hausser des épaules dans sa direction. « It's your choice, you have to tell me. » Un sourire léger fend son visage en coin alors qu'il porte un second canapé à ses lèvres avant de laisser échapper un bref soupir, commençant à croire que rien ne parviendra à le sauver de cette sensation de faim qui le tourmente doucement. En le regardant bouger de place pour venir goûter à ses conseils, Chris affiche un petit sourire en constatant les verrines laissées derrière lui comme les preuves d'un crime qu'il aurait commis ; celui d'éventrer les entrées ? Rapidement, ses doigts viennent trouver son bras alors qu'un couple aux visages qu'il ne remet pas vraiment s'approche d'eux, et que les fibres de Captain America s'étant développées en lui prennent le dessus, le poussant à endosser le rôle terrible du responsable de la présence d'autant de cadavres de verrines à la face du monde pour protéger son Bucky. Le contact se resserre indépendamment de la volonté du blond autour du bras du brun, comme par réflexe, alors qu'il commence sa tirade salvatrice, jusqu'à ce que les inconnus ne s'éloignent en lançant un dernier regard en direction du présumé coupable. Lentement, ses doigts se desserrent pour lui rendre sa liberté et son bras retombe le long de son corps tandis qu'il souffle qu'il n'a plus de raison de partir. Pour l'instant, du moins. Le sourire qui naît sur le visage de Sebastian trouve son reflet sur celui de Chris et que sa gorge se déploie en un grand rire. « Maybe I am, but at least I saved your skin. » Lançant un clin d'œil sans tellement y réfléchir, il retourne ensuite son attention vers le buffet, et le dilemme qui ne semble pas disposé à les lâcher. Un burger – mini, évidemment – tendu dans sa direction, il l'attrape du bout des doigts et l'observe un peu avant de pouffer face à l’appréciation de Sebastian qui ne change toujours pas vraiment, et de le porter à sa bouche pour le croquer en une seule bouchée, levant les yeux au ciel dans un soupir en entendant la suite. « Fuck, stop, I'm dreaming about a Burger King. Scarlett didn't let me the time to eat before we left my flat. » Dans un air de profonde détresse, il secoue un peu la tête et soupire, avant de se mettre à sourire doucement à la remontée en surface d'un souvenir, à la fois beaucoup trop vieux et beaucoup trop frais. « Reminds me of when we used to takeaway at Burger King and go to eat at our hotel room after a day of filming. » Remontée en surface nostalgique, mais qui n'était peut-être pas la meilleure des choses à partager. Chris ne sait pas trop comment Sebastian réagira à cette évocation et, trouvant une potentielle porte de sortie dans la coupe de champagne qu'il tient à la main, il en attrape une à son tour et la lève doucement dans sa direction. « Cheers. » avant d'en boire une gorgée, se retenant de tout avaler cul sec.

_________________
// you deserve something you don't have to question about. you deserve someone who is sure about you. @r.h. sin.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Sebastian Stan



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2984 ☆ crédits : kawaiinekoj.

MessageSujet: Re: everybody's going to the party, have a real good time. (EVANSTAN)   Sam 19 Mai - 17:18


chris & sebastian

Everybody's going to the party, have a real good time.
Dancing in the desert, blowing up the sunshine.


La situation est bizarre et Sebastian essaye de ne pas trop y penser, son regard fixé sur un point imaginaire sur le buffet, il essaye de ne pas rendre les choses trop compliquées, surtout au milieu de toutes leurs co-stars qui n'ont certainement pas que ça à voir que Sebastian tourner le dos à Chris, eux qui ont toujours été si proche. Alors, un peu prudemment, Sebastian met de côté son masque froid et ses barrières pour laisser Chris rester à ses côtés, lui parler du buffet, et prendre en quelques sortes sa défense et porter le chapeau à sa place concernant les mini-verrines qui ont déjà été totalement vidées. Surtout que l'américain essaye maintenant de lui trouver de quoi le nourrir, lui tend un canapé au saumon qui semble assez bon même si la proportion reste ridiculement petite, et Sebastian ne peux s'empêcher de demander s'il a toutes les raisons de lui faire confiance ou pas, ce à quoi Chris semble déjà rebondir avec un sourire que le brun lui connaît plus que bien. Silencieux une seconde face à l'apéritif entre ses doigts, il finit par hocher de la tête et souffle avant de mettre la nourriture dans sa bouche. "Always did.", alors que le toast se retrouve dans sa bouche la seconde d'après, son regard toujours fixé sur le buffet malgré la révélation qui n'en est, finalement, pas vraiment une. Ce n'est pas nouveau, Chris a toujours été la personne en qui Sebastian avait le plus confiance, un peu parfois au détriment des autres qui devaient se sentir mis sur le banc de touche. Tant pis. Enfin, encore autre chose qu'il connaît que trop bien à Chris, il vient de se glisser dans la peau de Steve Rogers, comme il a l'habitude faire que trop souvent lorsque sa fibre héroïque reprend le dessus, ce qui a toujours tendance à faire rire Sebastian qui se sentait déjà assez très proche de Bucky, à se demander lequel est le pire par moment. Mais voilà que l'acteur joue son métier à la perfection alors qu'il prend tout sur lui pour les verrines, le regard de Sebastian volant de l'arrière du crâne de Chris qu'il aperçoit depuis qu'il s'est tourné jusqu'aux personnes qui étaient prêtes à juger ce massacre sur le buffet et qui finissent par partir en lançant des regards outrés vers Chris comme si c'était réellement désastreux tout ça. Les doigts de Chris relâchent finalement son bras et Sebastian les suit une seconde du regard avant de l'observer un peu et de se mettre à sourire, il ne peux pas vraiment s'empêcher de lui faire une remarque qui pourrait sonner comme une insulte envers quelqu'un mais pas envers Chris, habitué depuis aux insultes presque douces du brun. "Yeah, thanks for saving my ass." Il reprend finalement, le ton plus bas alors que son regard suit encore les personnes pour finalement revenir se poser sur Chris avant de revenir sur le buffet qui est quand même le point central de leur discussion. Sans lui, Sebastian se serait certainement enfuit vers Anthony, un peu comme plus tôt dans la journée. Finalement, il se décide à attraper un mini-burger et le tendre vers Chris pour lui faire goûter, un deuxième attendant dans son autre main pour être déguster. Bon mais trop petit, décidément il n'y a pas d'autre conclusion pour ce buffet et Sebastian ne sait pas vraiment quelle note lui donner, il reprend plutôt une autre gorgée de champagne en secouant la tête, déçu. Chris se remet à parler ensuite, confiant que lui aussi rêvait à un Burger King et, soudainement, l'invitation à un after dans ce restaurant rapide s'impose dans la tête de Sebastian mais est vite balayé par la suite de la phrase. Scarlett fait son apparition dans les mots de Chris et le roumain ne peux s'empêcher de détourner un peu le regard pour observer le buffet, se remerciant secrètement d'être impassible la plupart du temps. Mais voilà, Chris et Scarlett, Scarlett et Chris, autant Sebastian adore la jeune femme, autant l'évocation semble lui faire l'effet d'avoir avalé une pierre et peut-être coupé un peu son appétit. Il ne comprend juste pas, c'est fatiguant, et Sebastian en a marre de s'user sur ce genre de sujets sans arrêt. Son coéquipier se remet à parler, remuant un peu le passé qui n'est pas si éloigne que ça finalement, et fait écho aux souvenirs de Sebastian. Oui, il s'en souvient aussi, il n'est juste pas sûr encore que ce soit la même chose maintenant. "That was fun, yeah." Il souffle en réponse même si fun est peut-être loin d'être le mot approprié, il sonne presque comme une distance que Sebastian n'arrive pas à retirer complètement, son esprit occupé à se demander ce qu'il en est de cette liste de personnes monstrueuses avec laquelle Chris semble être sans cesse accompagné, effaçant un peu plus sa présence à ses côtés. Certes, il le doit essentiellement à sa propre distance qu'il a mise en place après s'être demandé où tout ça allait, après s'être posé trop de questions finalement. Comme d'habitude. "Cheers." Sebastian souffle en retour, buvant une gorgée en glissant son regard sur lui avant de sourire dans sa direction, il repose finalement la coupe et se mordille l'intérieur de la joue en réfléchissant avant d'inspirer. "We can go after, if you want." Il lance finalement, se demandant s'il va devoir regretter ou pas ces quelques mots.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Chris Evans



☆ in hollywood since : 24/02/2018
☆ interviews : 249 ☆ crédits : av@kidd, gifs@tumblr.

MessageSujet: Re: everybody's going to the party, have a real good time. (EVANSTAN)   Jeu 24 Mai - 19:13

Tentant de mettre de côté l'ambiance qui traîne entre eux depuis ces derniers mois, Chris essayait de voir le bon côté des choses ce soir : ni l'un ni l'autre ne semblaient sur le point de fuir réellement, et la conversation se lançait, doucement, pas très sûrement, mais bien présente quand même. C'était sans doute ça le plus important, non ? Pouvoir réussir à parler sans prendre ses jambes à son cou en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, et tenter d'interagir ensemble, presque comme des adultes ; ce qu'ils n'ont jamais totalement été quand ils étaient ensemble, de toute façon. Il suffisait de voir le sourire qui s'étendait sur les lèvres de Chris, sans qu'aucune parole ne suive, lorsque Sebastian lui dit qu'il avait toujours eu confiance en lui. Malgré ce qu'il s'était passé entre eux ces derniers temps, il avait donc gardé ça ? Cette capacité à lui faire confiance et, au passage, à le faire aussi sourire d'un coup en ne prononçant que des mots simples ? Peut-être parce qu'il jugeait ça plus sage pour s'éviter une bourde, Chris laissa vraiment de côté l'idée de répondre à ça, mais garda cette même expression bienheureuse qui devait probablement trahir l'état d'esprit dans lequel il s'était glissé avec de simples paroles. Peut-être même que c'était ce point-là qui le poussa à endosser brièvement son costume de super-héros pour sauver la réputation de Sebastian face aux lorgnades accablantes et pleines de jugement que leur lançaient deux inconnus à qui il ne prêta pas plus grande attention que ça quant à leur avis sur eux ; probablement ne les reverraient-ils jamais, après tout, alors nul doute n'était possible quant au fait qu'il préférait largement prolonger la discussion avec son collègue, ami, et ex-amant. Repartis aussi vite qu'ils étaient arrivés, il en profita pour se tourner à nouveau vers le brun et flasha un sourire dans sa direction, soufflant au passage qu'il n'avait plus de raison pour partir... si ? Sans le quitter des yeux, Chris ne chercha pas à retenir son rire face à l'insulte qui n'avait rien de foncièrement méchant, il le savait, et approuva d'un signe de tête, rajoutant au passage que malgré ça, il avait au moins le mérite de venir lui sauver la peau quant aux terribles accusations d'éventreur de verrines auxquelles il risquait de faire face. Avec un sourire complice flanqué sur son visage, il se contenta ensuite d'un bref haussement d'épaules et, se mordant doucement la lèvre, souffla : « Always did. » à la fois avec une note d'humour mais aussi une part de vérité. Rien ne l'aurait fait reculer pour sauver la peau – ou le cul, comme il le disait lui-même – de Sebastian, pas même une étiquette totalement désavantageuse de morfale. Repartant avec lui en pleine recherche d'un mets de taille suffisamment conséquente pour réussir à les contenter l'un comme l'autre et d'un coup aussi bon que ce qu'ils avaient déjà goûté, Chris laissa son regard glisser sur l'étendue de nourriture qui leur faisait face et resta un instant sans rien dire, avant de retrouver le même sourire qu'un peu plus tôt en l'entendant évoquer Burger King, ranimant en lui des souvenirs qui, s'ils n'étaient pas si vieux que ça, lui donnaient parfois l'impression d'appartenir à une autre existence que la leur à cause des derniers mois qui s'étaient écoulés. Pourtant, malgré ce petit déballage, Chris ne tarda pas à sentir Sebastian assez froid, distant à nouveau, et fronça légèrement les sourcils en l'entendant ainsi, s'humectant les lèvres en lorgnant vers lui un instant, hochant simplement de la tête ensuite, sans trop savoir quoi répondre. C'était... fun, oui. Mais peut-être que ça ne manquait qu'à lui, ces moments-là, et ça aurait expliqué le déroulement de ces derniers mois et la distance qui n'en finissait pas de grandir entre eux, et de triturer l'esprit de l'américain. Rattrapant sa coupe de champagne, il la leva en direction du roumain et la porta à ses lèvres, bu une gorgée et se concentra, quelques secondes, sur l'effet des bulles qui glissaient dans sa gorge plutôt que l'ambiance qui s'était à nouveau rembrunie. Jusqu'à ce que son attention soit à nouveau attirée vers Sebastian. Il le détailla un court instant, esquissa un petit sourire et finit par hocher de la tête vers lui. « Burger King and hotel room, like we used to do ? » Il se mordit l'intérieur des joues. Encore une fois, Chris avait parlé trop vite. Évidemment que ça ne serait pas comme ils avaient l'habitude de faire, parce que... est-ce que ça pourrait seulement le redevenir, comme ça ? Il secoua un peu la tête. « I didn't meant like- » Blocage. Il chercha un instant ses mots, glissa le bout de sa langue sur ses lèvres et termina par un sourire en direction de son comparse. « We can go to the Burger King yeah, tell me when you wanna leave the party ? » Lui était déjà prêt à la quitter, histoire se faire une idée de ce qui se passera... après.

_________________
// you deserve something you don't have to question about. you deserve someone who is sure about you. @r.h. sin.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: everybody's going to the party, have a real good time. (EVANSTAN)   

Revenir en haut Aller en bas
 
everybody's going to the party, have a real good time. (EVANSTAN)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: CENTRAL L.A. :: Echo Park :: Sunset Boulevard :: Viper Room-