AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 hello, who are you? (daddaster)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

☆ fantastic animator
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2027 ☆ crédits : .tearsflight

MessageSujet: hello, who are you? (daddaster)   Mer 14 Fév - 11:31

⊹ HELLO, WHO ARE YOU ?⊹
Une sonnerie de téléphone résonnait dans l’appartement sauf qu’il ne l’attendit pas. Normal, ayant la musique dans ses oreilles alors qu’il faisait son sport quotidien, il était impossible pour lui d’entendre le moindre bruit venant de l’extérieur. Ce fut lorsqu’il arrêta de pédaler qu’il remarqua un nouveau message. Matthew fronça les sourcils en voyant le nom de l’appelant. Qu’est ce qu’elle lui voulait ? Son ventre se serra en pensant que peut-être il y avait un problème avec Crapaud. Crapaud son fils. Lui-même avait encore du mal et pourtant c’était bien le cas, il était papa d’un petit garçon de dix-huit mois. Que le temps passait à une vitesse. Le jeune trentenaire ne s’attendait pas à le devenir, encore moins avec quelqu’un avec qui il n’avait pas de relation solide. C’était sans doute une erreur mais il ne regrettait en aucune façon la venue de crapaud. Es ce qu’il était devenu plus responsable depuis ? Sans doute pas mais il faisait au moins l’effort d’être un bon père. Il voulait le meilleur pour son fils et pour cela, il essayait de prendre exemple sur son propre modèle. Se passant une main dans les cheveux, il appuya sur le retour d’appel et il attendit quelques minutes avant de l’entendre décrocher. Elle ne pouvait pas rechercher son fils et lui demandait si lui était libre. Matt accepta avec joie, pour une fois que son emploi du temps était souple, il n’allait guère perdre l’occasion de passer du temps avec le petit bonhomme.

Même s’il ne connaissait pas du tout la personne qui était avec. Au pire, il se ferait son propre avis sur place. Allant en vitesse sous la douche pour enlever la sueur cumulée par cette séance de sport, il y ressortit tout frais quelques minutes plus tard. Il opta pour des vêtements simples, pas besoin de réfléchir grandement. Lui, il préférait être à l’aise dans ses habits même s’ils n’étaient pas classes. Il n’allait pas non plus à un rendez-vous galant donc pourquoi faire un effort vestimentaire ? Il prit ses clés de voiture et quitta son logement. Il n’avait pas laissé de mots à sa colocataire pour la prévenir lorsqu’elle reviendrait, au pire elle lui téléphonerait si jamais il y avait un souci. En espérant que cette fois-ci, il entende son téléphone, ce qui n’était pas certain. La technologie et lui en faisaient guère bon ménage. Matthew grimpa dans sa voiture et partit en direction d’Echo Park. A l’intérieur de celui-ci, il y avait un parc pour enfants, même si Crapaud était sans doute encore bien trop jeune pour s’amuser réellement, descendre en toboggan devait être marrant pour lui. Quelques minutes plus tard, il se retrouva sur le parking et sortit de la voiture. Maintenant, il devait chercher une tête de bébé blonde – merci pour cette description très vague – avec un enfant. Pas simple tout ça.  


_________________
    † Sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente. En sentant la chaleur des larmes versées, Je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. Alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

☆ best member
avatar
Thomas Brodie-Sangster



☆ in hollywood since : 31/08/2017
☆ interviews : 616 ☆ crédits : Vava : fayrell, Gif profil 1 : Auteur inconnu, Gif profil 2 : Butterfly Midnight

MessageSujet: Re: hello, who are you? (daddaster)   Lun 12 Mar - 0:28



Hello, who are you ?
ft. Matthew & Thomas.


Thomas était chez lui à ne rien faire de spécial quand il entendit sonner à la porte. Il arqua un sourcil, qui ça pouvait bien être ? Il n’avait pas de visite prévue. Il cessa de lire un script qu’on lui avait envoyé et se leva du canapé. Il posa le script sur la table basse quand il entendit sonner à nouveau. « Ça va ça va j’arrive ! » Voilà qu’on avait réussi à le rendre ronchon. Il se hâta donc d’aller ouvrir avant que la personne à la porte ne rameute tout le quartier ou du moins l’immeuble. C’était à peu près le milieu de la matinée. Le petit blond fut surpris de trouver à sa porte son amie Kaya avec son fils dans les bras. « Kaya ! » Il se recula pour la laisser entrer, ne voulant pas la faire attendre dehors. La brunette ne resta pas très longtemps, lui demandant juste si à la dernière minute comme ça, ça ne le gênait pas de garder son fils puisqu’elle avait une urgence, un imprévu à gérer et qu’elle ne pouvait pas le prendre. Le jeune Anglais puisqu’il n’avait pas vraiment quelque chose d’important de prévu accepta sans hésiter. Il laissa Kaya repartir et referma derrière elle. Bien évidemment la maman avait pensé à apporter tout ce qui pourrait être utile pour son fils. « Bon ben on dirait que tu vas passer la journée avec moi crapaud. » Avait dit Thomas au petit bonhomme qui lui faisait un grand sourire avant de se mettre à rire. Allez savoir pourquoi mais son filleul se mettait toujours à rire quand il était en sa présence. À croire qu’il avait un nez de clown en plein milieu de la figure.

Du coup le jeune Brodie-Sangster était resté à l’appartement plusieurs heures le temps de donner à manger au petit, de lui faire faire sa sieste etc… Une fois tout ceci fait, le jeune homme se prépara à sortir et en fit autant avec son invité improvisé. Dès qu’ils furent habillés il installa le petit garçon dans sa poussette et poussa la porte de son appartement. Il avait envie d’emmener l’enfant à Echo Park histoire qu’ils prennent l’air tous les deux. C’était assez loin de chez lui mais n’ayant pas le siège-auto du petit (l’unique chose oubliée par Kaya), il avait dû prendre les transports en commun. Et Dieu que ça n’avait pas été de tout repos. Entre la foule déjà présente dans ceux-ci et les fans qui l’avaient reconnu ça n’avait pas été simple. Thomas avait accordé quelques photos de lui seul avec ses fans mais vraiment pas beaucoup vu qu’il voulait profiter de son filleul. D’ailleurs l’enfant avait intrigué du monde mais il n’avait pas du tout révélé son identité, répondant seulement qu’il faisait du babysitting.

Enfin Thomas était arrivé au parc en compagnie de son filleul. Il n’avait pas manqué de faire quelques photos qu’il avait envoyées à Kaya en lui disant où il avait emmené son enfant afin qu’elle ne s’inquiète pas si jamais elle ne les trouvait pas chez lui. Le petit blond ne savait pas du tout à quelle heure elle viendrait le récupérer, elle ne lui avait rien dit à ce sujet. Après avoir fait une bonne balade dans le parc, Thomas et le petit s’étaient accordé une pause sur un banc, dans la zone de jeux pour enfants. Le gamin était en train de prendre son goûter d’ailleurs. « Elle est bonne ta compote crapaud ? » Le petit garçon hocha de la tête pour répondre à l'adulte.  « Tiens ton jus de fruits. » Avait dit Thomas en tendant sa boisson à l'enfant. Ce dernier tenait sa compote en gourde dans l'une de ses mains et attrapa son petit biberon de l'autre main.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Stella my little cat

by Wiise




Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2027 ☆ crédits : .tearsflight

MessageSujet: Re: hello, who are you? (daddaster)   Jeu 15 Mar - 11:26

⊹ HELLO, WHO ARE YOU ?⊹

Être papa du jour au lendemain avait été un grand choc pour Matthew. Même si sa mère lui disait qu’elle souhaitait devenir grand-mère, il n’avait jamais songé à ce qu’elle le devienne aussi vite. Surtout en sachant que sa vie sentimentale était déserte. Après tout pour concevoir un bébé, il fallait être deux. Le brun le savait parfaitement et pourtant, c’était bien lui qui était rentré à New-York, complètement déboussolé après cette nouvelle. Sa sœur avait toute suite vu que quelque chose clochait et l’avait alors menacé de lui retirer la vie si jamais il n’ouvrait pas la bouche. Et c’est ce qu’il fit, résultat, il obtint le droit d’avoir une belle gifle de la part de sa petite sœur. Il ne faut pas croire comme ça mais Cate était terrible. Elle était franche et allait toute suite droit au but, c’est ce qu’il aimait le plus chez elle. Bien qu’il se serait nettement passé de la gifle. Elle avait beau être toute maigre, elle avait de la force. Et finalement à force de discuter avec celle-ci, il avait accepté, revenant à Los Angeles bien décidé à devenir le père idéal. Bon, il y avait encore du boulot. Beaucoup de boulot. Il pouvait enchaîner quelques gaffes et parfois, il était au bord du gouffre. Surtout quand Crapaud décidait de faire entendre sa jolie voix. C’est que ça crie assez fort un bébé, il n’aurait jamais imaginé qu’une toute petite chose fasse autant de bruit. Par chance, sa colocataire ne semblait guère lui en vouloir. De toute façon avait-elle vraiment le choix ? Si jamais cela lui posait problème, nul doute qu’il ne choisirait guère de rester. Son fils passait avant tout.

Et c’est pour ça qu’actuellement, son regard balayait le parc. Il y avait pas mal de membre, la plupart était des parents qui surveillaient du coin de l’œil des enfants jouant un peu plus loin. Crapaud était encore bien trop jeune pour participer à ce genre d’activité. Même si à son âge, cela grandissait vite. Trop vite même. Bientôt, il rentrerait à l’école et montrerait à quel point il avait hérité de l’intelligence et du charme de son père. Autant se jeter des fleurs n’est ce pas ? Plissant les yeux, il soupira. Aucune tête blonde en vue. Encore moins avec un enfant. Es ce qu’il était vraiment au bon parc, il commençait sérieusement à en douter. Se passant une main dans les cheveux, il décida de faire un petit tour pour voir. Peut-être étaient-ils cachés quelque part, à l’abri du brouhaha des autres enfants ? Certaines mères le regardaient étrangement et il se retint de se frapper la paume de la main contre le front. Il devait avoir l’air louche à traîner autour du bac à sable. Si ça continuait, quelqu’un allait téléphoner à la police et il allait devoir avouer qu’il n’était pas capable de retrouver son fils. Père indigne. Il imaginait bien les journaux se jeter sur ça. Au bout d’un moment, il s’arrêta près d’un banc, ne prêtant guère attention à qui s’y trouvait. Il allait téléphoner à Kaya et lui passer un savon, elle s’était sans doute trompée dans l’adresse. Alors qu’il attendait qu’elle décroche, le mot crapaud se fit entendre à ses côtés. Son regard tomba alors sur un jeune blond avec un enfant à la main. Son fils actuellement. « Ouais… Je te rappelle. » Elle allait sans doute se demander pourquoi il lui téléphonait pour ensuite lui raccrocher au nez. « Hum.. Bonjour ? » Son fils lui reconnut sans doute vu qu’il se mit à gazouiller. Souriant, il se mit à genoux devant lui. « Hey bonhomme. Je t’ai cherché partout. » Ce qui n’avait jamais été aussi vrai.


_________________
    † Sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente. En sentant la chaleur des larmes versées, Je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. Alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

☆ best member
avatar
Thomas Brodie-Sangster



☆ in hollywood since : 31/08/2017
☆ interviews : 616 ☆ crédits : Vava : fayrell, Gif profil 1 : Auteur inconnu, Gif profil 2 : Butterfly Midnight

MessageSujet: Re: hello, who are you? (daddaster)   Dim 18 Mar - 0:49



Hello, who are you ?
ft. Matthew & Thomas.


Thomas n’était pas forcément expert en matière de bébé mais bon pour un novice il se débrouillait plutôt pas mal. D’ailleurs si ça n’avait pas été le cas, probablement que son amie Kaya ne lui aurait jamais fait garder le petit bout. Et il n’en serait d’ailleurs pas non plus son filleul. Car être parrain relevait d’une grosse responsabilité tout de même en cas de décès des parents. Du coup le petit blond était fier que son amie lui fasse confiance à ce point. Après tout c’était une belle preuve quand même.

Aujourd’hui donc le petit Anglais avait passé la journée en compagnie de son charmant filleul qui était un véritable ange. Peut-être parce que sa mère n’était pas là d’ailleurs. Les enfants avaient toujours ce don d’en faire voir de toutes les couleurs à leurs parents. Mais une fois qu’ils se retrouvaient en présence d’autres adultes, généralement ce n’était plus la même chanson et ils s’assagissaient. Le British ne saurait pas trop dire comment son filleul se comporte une fois qu’il est seul en compagnie de sa maman… En tout cas les deux garçons avaient passé une bonne journée ensemble. Ils se trouvaient à présent au parc où le jeune homme était en train de donner son goûter au petit, assis sagement sur un banc dans la zone pour enfants. Le filleul de Thomas était encore trop petit pour jouer aux jeux qui étaient ici mais au moins il pouvait voir d’autres enfants. Et puis ils étaient toujours mieux ici à prendre l’air que dans l’appartement du jeune homme. Même si Mister Sangster aurait tout aussi bien pu mettre un Disney qu’il aurait regardé avec le petit garçon.

Le jeune Brodie-Sangster discutait un petit peu avec son filleul tout en lui donnant son goûter. Thomas sursauta en entendant quelqu’un parler tout près d’eux pour leur dire bonjour. Il était tellement occupé à surveiller son filleul qu’il n’avait même pas remarqué qu’un homme venait d’arriver près d’eux. Le blondinet arqua un sourcil, se demandant qui ça pouvait bien être. Il était méfiant. Après tout combien de fois voyait-on des enlèvements d’enfants aux journaux télévisés. Il se racla la gorge. « Bonjour, vous êtes ? » C’était peut-être direct mais il tenait à savoir à qui il avait à faire. Il le regarda d’un air suspect même si crapaud et lui semblaient se connaître. Mais après tout il se faisait peut-être des idées. S’il n’était pas convaincu par la réponse du brun, nul doute qu’il lui poserait pas mal de questions pièges afin de vérifier qu’il connaissait vraiment l’enfant. Il vit l’enfant lui tendre sa gourde de compote, il la récupéra et la jeta au fond d’un sac en plastique vide que sa mère avait mis dans la poussette, dans le compartiment du dessous. Il regarda ce qu’il y avait d’autres dans la sacoche de goûter. « T’as encore faim ? Tu veux un biscuit ? » Demanda-t-il à son filleul en lui montrant de quoi il parlait. Soucieux que celui-ci ait assez goûté.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Stella my little cat

by Wiise




Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2027 ☆ crédits : .tearsflight

MessageSujet: Re: hello, who are you? (daddaster)   Lun 19 Mar - 11:21

⊹ HELLO, WHO ARE YOU ?⊹

Quand on devenait parents pour la première fois, il y avait plusieurs questions qui traversaient l’esprit. Gérer un bébé n’était guère facile même si pour le coup, Crapaud était sans doute le plus adorable des bébés à faire ses nuits sans réveiller son père. Matt s’était assagi, du moins lorsqu’il était avec son fils. Un bébé demandait beaucoup d’énergie et la plupart du temps, ses yeux étaient rivés sur lui. Ayant fait ses premiers pas, il galopait maintenant et le jeune trentenaire ne pouvait qu’être fier de le voir tenir sur ses deux jambes. Il avait encore bien du mal à croire qu’il avait presque deux ans déjà qu’il était papa, le temps défilait à une vitesse. Même s’il n’était sans doute pas le parent idéal, il essayait tout de même de faire en sorte que sa garde alternée ne lui soit guère retirée. Il s’en mordrait les doigts si jamais cela devait arriver ou pire, que quelque chose de grave arrivait au petit monstre. Matt ne perdait jamais une occasion pour pouvoir voir son fils et d’aller le chercher lorsque sa mère ne pouvait pas. Ils n’avaient gardé presque aucun contact mais ils avaient trouvé un terrain d’entente pour Crapaud. Leur fils était plus important que tout le reste. Bien qu’il ne se voyait guère dire à son fils, plus tard, qu’il était le résultat d’une erreur. Le pauvre, il serait sans doute traumatisé et en voudrait aux deux.

Se passant une main dans les cheveux, il scrutait les environs à la recherche de son fils. Il maudissait la description très sommaire qu’il avait eue de l’individu qui était avec son fils. Par chance, son surnom n’était guère anodin et il put ainsi le retrouver aisément. Qui franchement, hormis Kaya, pouvait nommer son fils Crapaud ? Certes, cela évitait ainsi de le divulguer au public et faire en sorte qu’il soit tranquille. Mais tout de même. Il leva les yeux au ciel face à sa question, avait-il vraiment été informé qu’il devait chercher l’enfant à la place de la mère ? Il en avait de forts doutes désormais vu sa réaction. « Le père de cet enfant. » dit-il en montrant Crapaud qui tentait de s’exprimait. Quelques mots s’échappaient de ses lèvres mais il y avait encore du travail pour que les adultes puissent comprendre ce langage. Matthew le regarda alors l’échange entre son fils et le soi-disant parrain de celui-ci. Il ne le connaissait pas vraiment, ayant entendu parler de lui que quelques fois et encore Matt n’avait guère été attentif. C’était Kaya qui s’était chargée de choisir qui serait le parrain et la marraine de Crapaud, il n’avait guère eu son mot à dire. Dommage. Il était certain que ses deux sœurs se seraient battues pour l’être, déjà que là, elles étaient de vrais tatas poule. « Je pense qu’il a assez mangé, il risque d’être malade par la suite. » dit-il l’air de rien avant d’ajouter. « Sur ce, j’aimerais bien le récupérer et profiter du peu de temps que j’aie avec lui avant que sa mère ne vienne le chercher. »



_________________
    † Sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente. En sentant la chaleur des larmes versées, Je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. Alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

☆ best member
avatar
Thomas Brodie-Sangster



☆ in hollywood since : 31/08/2017
☆ interviews : 616 ☆ crédits : Vava : fayrell, Gif profil 1 : Auteur inconnu, Gif profil 2 : Butterfly Midnight

MessageSujet: Re: hello, who are you? (daddaster)   Sam 24 Mar - 16:28



Hello, who are you ?
ft. Matthew & Thomas.


Kaya avait confié son fils à son ami Thomas. Et il prenait très à cœur de bien s’occuper de son filleul. Du coup il l’avait emmené prendre l’air ainsi que son goûter au parc. Collation que sa maman avait pris soin de confier au blondinet. Tandis que le petit était en train de manger, un homme arriva vers eux. Le jeune Sangster ne savait pas du tout qui il était et donc il tenait à être sûr que le brun disait vrai. Pour se faire il allait lui poser des questions auxquelles seul son père pourrait répondre. « Je suis désolé mais je préfère me méfier. » Et il n’était pas vraiment certain pour le moment de pouvoir lui faire confiance. Thomas continua à prendre soin du petit même si l’autre garçon était toujours là prêt d’eux à les regarder.

Le petit semblait vouloir le biscuit que son parrain tenait dans ses mains. Le blondinet leva les yeux au ciel en entendant l’autre homme s’exprimer. Il le regarda. « Écoutez je pense que sa mère sait ce qu’il peut manger ou non. C’est elle qui a préparé son goûter donc… Et puis le petit a l’air de vouloir ce biscuit donc il l’aura. » Non mais il n’allait pas se laisser dicter sa conduite par un parfait inconnu qui déboulait. Et puis si Kaya avait jugé bon que son fils ait un biscuit pour quatre heures, il valait mieux lui donner. Le British n’écouta donc pas les recommandations du potentiel père de Crapaud et donna le fameux biscuit au petit. Le brun semblait vouloir emmener le gamin. Pas question, pas avant que Thomas ne soit sûr de son lien avec le petit. « Attendez avant ça, je veux tout de même être sûr que vous êtes bien son père. Je n’ai pas envie que sa mère m’accuse d’avoir remis son fils à n’importe qui ! » Et puis si c’était vraiment le père du petit, il comprendrait non ? Après tout il y avait bien assez de malades en ville… Et tant pis si ça ne plaisait pas au brun. « Tout d’abord quel est votre nom ? » Après tout même s’il ne connaissait pas le père de l’enfant, il connaissait au moins son prénom puisque la Miss Scodelario lui en avait déjà vaguement parlé. « Ensuite qui est sa mère ? » Si le brun faisait un sans faute, pas de problème Tommy lui remettrait l’enfant sans problème, mais préviendrait tout de même son amie. « Et enfin quelle est la date de naissance du petit ? » Voilà trois bonnes questions. Enfin du point de vue de Mister Sangster. Priant pour qu’il ne tombe pas sur un cinglé qui sache toutes ces réponses. Mais bon logiquement en dehors de l’entourage proche de Kaya, personne ne connaissait la date de naissance de l’enfant vu qu’elle restait très discrète au sujet de son fils. Ne dévoilant même pas son prénom aux médias afin qu’il puisse garder « l’anonymat ».

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Stella my little cat

by Wiise




Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2027 ☆ crédits : .tearsflight

MessageSujet: Re: hello, who are you? (daddaster)   Jeu 29 Mar - 17:09

⊹ HELLO, WHO ARE YOU ?⊹

En temps normal, peut-être qu’il aurait été soulagé de voir que Kaya confiait leur fils à quelqu’un qui ne faisait guère confiance au premier venue. Mais aujourd’hui, il avait juste envie de passer un peu de temps en compagnie de Crapaud sans avoir à sortir ses papiers d’identité. Puis sérieusement, il faudrait vraiment être idiot pour tenter ça, avec ce genre d’excuse. Après tout, personne ne pouvait savoir qu’il ne s’agissait pas du fils du blondinet. Hormis les parents. Et Matthew n’avait guère la tête d’une voleur d’enfants, puis Crapaud le connaissait vu les petits mouvements de bras qu’il faisait dans sa direction. Il devait d’ailleurs ne pas comprendre pourquoi son père ne le prenait pas dans ses bras. Il avait l’habitude de le faire tourner, un peu comme un avion juste pour l’entendre rire. Crapaud avait ce rire qui égayait la journée. « Alors qui puis-je faire pour vous prouver que je suis bien son père ? » C’était le pompon tout de même. Devait-il téléphoner à Kaya pour qu’il puisse le croire sur paroles ? Mais après tout, il avait bien quelques photos sur son téléphone qui prouveraient bien ses dires. Pas de chance pour lui se dit-il alors qu’il fouillait ses différentes poches. Il se frappa mentalement le front, il avait changé de téléphone récemment et il n’avait pas encore transféré les différentes photos déjà prises. Manque de chance réellement.  

Et voilà que maintenant ce petit blondinet lui donnait des leçons. Encore plus agaçant que sa mère, décidément il comprenait pourquoi il était ami avec elle. « C’est sûr que si vous lui tendez le biscuit, il va le prendre. Sauf que je n’ai pas envie qu’il soit malade juste parce qu’un monsieur a jugé bon de lui donner tout ce que sa mère lui a donné. Ce n’est pas une oie, arrêtez de la gaver ! » dit-il un peu agacé mais Thomas n’en fit qu’à sa tête. Décidément, il n’était pas tombé sur une bonne personne. « J’ignorais que j’allais devoir passer un interrogatoire pour pouvoir récupérer mon fils. Chose qui n’était de base pas prévue. Sa mère me le payera.. » dit-il en levant les yeux au ciel. Se passant une main dans les cheveux, il décida tout de même d’y répondre. Il ne manquerait plus qu’il se retrouve en prison parce que monsieur le blondinet l’avait jugé trop dangereux. « Matt Daddario. Je dois vous sortir ma carte d’identité pour que vous soyez sûr et certain que c’est bien moi ? » dit-il en fronçant les sourcils avant d’ajouter. « Sa mère est Kaya Scodelario. » Vive les noms de famille qui se terminaient en io. « Et Crapaud est né le 22 Novembre 2016. » Presque deux ans. Il avait encore du mal à l’imaginer, lui qui ne se voyait guère devenir papa de suite. « Vous avez d’autres questions ou je peux enfin prendre mon fils dans les bras ? »



_________________
    † Sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente. En sentant la chaleur des larmes versées, Je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. Alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

☆ best member
avatar
Thomas Brodie-Sangster



☆ in hollywood since : 31/08/2017
☆ interviews : 616 ☆ crédits : Vava : fayrell, Gif profil 1 : Auteur inconnu, Gif profil 2 : Butterfly Midnight

MessageSujet: Re: hello, who are you? (daddaster)   Lun 9 Avr - 16:35



Hello, who are you ?
ft. Matthew & Thomas.


Nul doute que Kaya pouvait compter sur son ami afin qu’il veille bien sur Crapaud. En effet il ne laisserait jamais qui que ce soit s’approcher de lui sans savoir si cette personne le connaissait réellement. À la question du brun Thomas haussa les épaules. « Répondre à des questions pièges… » Au moins ainsi il aurait l’esprit plus tranquille si l’autre homme répondait juste à tout ce qu’il lui demanderait. C’était probablement le meilleur moyen de vérifier qu’ils se connaissaient et qu’il était réellement le père du petit.

Cet inconnu croyait-il vraiment qu’il allait dicter la bonne conduite à Mister Sangster ? Aucune chance ! Thomas ferait ce que Kaya lui avait demandé et rien d’autre. Et puis elle avait préparé un petit goûter équilibré pour Crapaud donc il le lui donnerait quoi qu’en dise cet homme qui disait être son père. Du coup le blond leva les yeux au ciel et ne l’écouta pas, continuant à s’occuper du petit garçon qui mangeait à présent le biscuit que le blondinet avait trouvé dans sa sacoche à goûter.

Le jeune Anglais se retint de rire quand l’autre homme lui annonça que la mère du petit lui paierait le fait qu’il devait répondre à un interrogatoire. « C’est le seul moyen de vérifier que je peux vous faire confiance et que sa mère ne me tue pas… » Avait-il dit en haussant les épaules. Et puis il n’allait pas en faire un plat pour quelques petites questions. Ainsi s’il était vraiment le père du petit garçon, il pourrait le récupérer et Thomas ne se sentirait pas trop mal. À moins que ce type n’enlève son propre fils à sa mère… Après tout on avait déjà vu des couples divorcés dont l'un des parents enlevait leurs enfants à l’autre. Rien que d’y penser ça lui faisait froid dans le dos mais il espérait bien que cette fois ça ne serait pas le cas. Il valait mieux qu’il arrête de penser à ça sinon il deviendrait totalement parano. La première chose qu’il demanda à l’autre homme c’était son nom. Et la réponse le satisfaisait puisque ce prénom lui disait quelque chose effectivement. Le petit blond se retint de rire avant de lui répondre. « Non merci ça ira… » Bien que ça ne serait pas une mauvaise idée de voir sa carte d’identité mais il s’en passerait. Quand il lui demanda l’identité de la mère de l’enfant, le brun avait vu juste, c’était déjà un bon point pour lui. Puis vint le moment de la question fatidique, la date de naissance du petit bout et cette fois encore celui qui s’était présenté sous le nom de Matt Daddario avait vu juste. Thomas n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit que l’autre homme lui demandait s’il pouvait enfin prendre son fils dans ses bras. « Tout est juste. Bravo ! Vous pouvez oui. » Lui annonça-t-il en souriant, se décontractant. « Désolé mais je préfère attention… » Lui dit-il afin de se faire pardonner du fait d’avoir été méfiant avec lui et qu’il lui ait posé des questions afin de voir s’il pouvait ou non lui faire confiance. « Il reste quelques affaires à la maison que je n’ai pas pu prendre mais je suppose que sa mère viendra les récupérer plus tard… » Avait-il confié au jeune papa. D’ailleurs il prit son téléphone qui traînait dans l’une de ses poches. Il tapa un rapide message à Miss Scodelario pour lui dire qu’il venait de faire la rencontre de Matt et que ce dernier était venu chercher son fils. Oui il préférait la prévenir afin d’être sûr qu’elle soit au courant. Il rangea son téléphone dans sa poche. De toute façon il le sentirait vibrer si elle lui répondait. À son tour il se décida enfin à se présenter à l’autre homme. « Je me présente. Je suis Thomas l’un des parrains de Crapaud. » Lui dit-il en lui tendant sa main.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Stella my little cat

by Wiise




Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2027 ☆ crédits : .tearsflight

MessageSujet: Re: hello, who are you? (daddaster)   Dim 15 Avr - 14:01

⊹ HELLO, WHO ARE YOU ?⊹

Qui aurait cru que Matthew deviendrait un père si attentionné ? Pas lui en tout cas. Matt’ avait été sous le choc lorsque Kaya lui avait annoncé sa grossesse, c’était comme si Matt avait reçu un coup de poing dans le ventre, le mettant KO du premier coup. Sa première réaction fut de prendre la fuite et de mettre le plus de distance entre la brune et lui. C’était bien trop pour lui, d’une part parce que la nuit qu’ils avaient passé ensemble était une erreur et en plus de ça, voilà que maintenant il allait se retrouver père vu qu’elle comptait garder le bébé. Mais Matt, lui, ne se sentait pas capable d’être père. Certes, il avait sans doute l’âge idéal pour l’être mais tout de même, c’était une énorme responsabilité que d’assumer cette conséquence. Néanmoins, après en avoir parlé longuement avec sa grande sœur Alexandra et son amie Katherine, il était revenu vers la future maman. Et il avait ainsi assumé. Il n’aurait guère su dire si oui ou non, c’était un bon père mais il faisait de son mieux pour être présent pour lui. Sauf lorsqu’on lui interdisait de prendre son fils dans les bras. Décidément, ce blond allait sans doute lui faire regretter d’avoir accepté l’appel de Kaya. Il psychotait vraiment beaucoup, il allait finir par se demander si sa tête était douteuse pour pouvoir en venir à le questionner de la sorte. « C’est fort aimable de votre part mais si je n’étais pas le vrai père de l’enfant, comment aurais-je pu savoir que ce n’était pas le votre ? » dit-il en croisant les bras. Finalement, Matthew décida de jouer le jeu et répondit aux diverses questions sur l’enfant et ses parents.

Heureusement que Matthew était tout de même au courant de certaines choses. Néanmoins, il devait reconnaître que les questions étaient plus ou moins faciles, de son point de vue. Il lui avait même demandé s’il devait sortir sa carte d’identité pour lui montrer que c’était bien lui. Chose étonnante. C’était bien la première fois depuis plusieurs mois qu’on lui demandait qui il était. Tout de même, c’était appréciable de devenir un anonyme de nouveau. Le jeune trentenaire ne pouvait que se féliciter d’avoir retenu la date de naissance de son propre fils, surtout qu’il n’était guère doué pour sa mémoire des dates. Il avait tendance à tout mélanger. Il faut croire que ce petit bout de chou avait réussi à se frayer un chemin jusqu’à son cerveau. Et c’était une chance, il se demandait comment le blond aurait réagi s’il s’était trompé. Dans le pire des cas, il se serait fait une joie de déranger la maman pour qu’elle-même lui dise qu’il était bien le père. « Merci bien. » dit-il avec un sourire ironique alors qu’il put enfin prendre le petit monstre dans les bras. « Je peux le comprendre et désolé si j’ai paru froid, mais je ne pensais pas à prouver qui j’étais. Sa mère ne t’a pas informé de ma venue ? » Si elle ne l’avait pas fait, il allait songer à lui remonter fortement les bretelles. Ce serait entièrement de sa faute. Elle mériterait presque la potence. « Oui je suppose qu’elle viendra les chercher quand elle aura un moment de libre. Elle a eu une urgence et du coup, elle m’a chargé de venir chercher ce petit monstre. » dit-il en regardant avec un petit sourire son fils. Matt le vit chercher quelque chose dans les poches et en sortir son téléphone. Secouant les épaules, il se concentra sur son fils pendant que Thomas faisait il ne sait quoi. « Enchanté » Ce fut Kaya uniquement qui fit le choix des parrains et marraine, à son plus grand regret. Nul doute qu’il aurait bien aimé avoir un membre de son entourage. Sûrement Dominic d’ailleurs. Enfin, il aurait sans doute droit avec le prochain, si prochain, il y avait. Matt ne comptait pas non plus fort de nombreux enfants. Un ou deux, c’était amplement suffisant puis pour le moment, il n’avait pas encore de mère ; Et là, c’était hors de question que ce soit le résultat d’une seule nuit.

_________________
    † Sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente. En sentant la chaleur des larmes versées, Je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. Alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: hello, who are you? (daddaster)   

Revenir en haut Aller en bas
 
hello, who are you? (daddaster)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: CENTRAL L.A. :: Echo Park :: Echo Park-